La lutte finale ?

Forum associé : Exercice professionnel

Image_ik684g

chirphil

30/07/2013 à 23:31

Chers consœurs et confrères ,

Je lance ce sujet pour tenter de sortir notre profession du chemin décidé par l'UNCAM , l'UNOCAM et le syndicat majoritaire : la mort de notre exercice libéral à très court terme .

Plusieurs coups ont été porté à notre profession cet été :
- adoption par le Sénat de la PPL Leroux ;
- signature d'une charte entre l'UNOCAM et la CNSD .
Ces deux événements vont bien évidemment nous contraindre à adhérer , qu'on le veuille ou non , à des réseaux de soins . Ces derniers nous permettront de survivre un temps , jusqu'au jour , très proche , ou leurs dirigeants décideront de réduire les frais pour augmenter leur bénéfice , et nous obligerons à baisser nos tarifs sur les actes non opposables ( cf USA ) , qui de fait , deviendront opposables . CQFD : disparition de l'exercice libéral .

La source du conflit est la faiblesse de rémunération des soins opposables , non revalorisés de puis 30 ans , nous obligeant à majorer les non opposables ( pour faire vivre nos cabinets ) , qui aujourd'hui sont dans le collimateur , car effectivement , pris individuellement , ils peuvent apparaître abusifs ( marges de 10,15,20 ) .
Ils nous faut donc sortir de cette opposabilité pour nous permettre de rééquilibrer notre exercice .sur ce constat , je pense que nous sommes nombreux à êtres d'accord .

Malheureusement , personne ne nous écoute ,ou plutôt ne nous entend . Il va falloir se faire entendre , et imposer nos idées , par la manière forte , puisque les négociations ne fonctionnent pas depuis plus de 20 ans .
Il faut nous fédérer , nous unir pour entrer dans une action forte et difficile , mais qui pourrait aboutir .

L'objectif principal est de faire prendre conscience aux patients du coût de nos soins , ce qui devrait nous permettre de créer une force de pression sur le sécu , l'état , et les forcer à revoir leur position .

Comment faire ?
Sur tous nos actes opposables , pratiquer du HN , comme le font les endos exclusifs par exemple .
Les patients mécontents vont râler , et on va les aider à porter leur mécontentement du côté de la sécu , en leur remettant une lettre type leur expliquant qu'aucune profession , à part la notre , travaille à perte ( même dans le commerce , ultra libéral , la vente à perte est interdite ) .

Bien évidemment , une telle action ne peut être constructive que si nous parvenons à nous unir , et créer ainsi un mouvement massif , devant lequel la sécu et l'état n'auraient d'autre solution que :
- relever les tarifs des soins opposables ;
- ouvrir un secteur 2 , qui reviendrait à faire sauter ce satané tarif d'autorité .

Alors , de grâce , unissons nous pour une action collective forte .

Dolan-donald-duck-weird_wqjham

G-P

31/07/2013 à 00:53

Toujours la même idée idiote qui revient : nos prothèses sont trop chères. C'est faux, elles sont au prix normal, équivalent à celui pratiqué en moyenne dans les autres pays développés.

Nano_phv5c5

NANO

31/07/2013 à 00:57

Nos prothèses sont au prix de nos homologues européens .....

Sauf qu'en Italie, mon niveau de vie serait supérieur dans un sois disant pays plus pauvre que la France ......

En Italie un prothésiste qui pratique de manière Illégale prend 50€ pour une extraction ...... sans radio...

Choixpeau_y0ozxh

Le Choixpeau magique

31/07/2013 à 01:09

chirphil écrivait:
------------------
>nous obligeant à majorer les non opposables ( pour
> faire vivre nos cabinets ) , qui aujourd'hui sont dans le collimateur , car
> effectivement , pris individuellement , ils peuvent apparaître abusifs ( marges
> de 10,15,20 ) .

Qu'est-ce que c'est que ce délire ?
Les soins à honoraire libre en France ne sont pas plus chers que dans les pays comparables, et même plutôt moins chers.
Qu'est-ce que c'est que cette histoire de marge 10, 15, 20 ?

> Il va
> falloir se faire entendre , et imposer nos idées , par la manière forte ,

Bah c'est mal barré !

> L'objectif principal est de faire prendre conscience aux patients du coût de nos
> soins , ce qui devrait nous permettre de créer une force de pression sur le sécu
> , l'état , et les forcer à revoir leur position .

Les patients s'en foutent, et considéreront toujours que c'est trop cher.
Le français moyen ne sait pas ce qu'est un chiffre d'affaire, et râle autant quand il se prend un petit noir au café du coin.

Avatar_small

Piccalilly

31/07/2013 à 01:16

Je suis pour une union et une action forte, avec des explications simples.

Mais je suis contre le fait d'entretenir auprès du public l'idée que nos prothèses sont trop chères.

Le tarif de ma ccm est passé de 480 euros en 1998 à 520 en 2013, 15 ans plus tard.
En comparaison, le coût de la construction par exemple, donné par l'Insee est passé de 1058 à 1646.

Non seulement les tarifs sur les soins sont sinistrés, mais en plus, j'ai fait un effort conséquent sur ceux de prothèse.

Avatar_small

youn

31/07/2013 à 02:35

Le Choixpeau magique écrivait:
------------------------------
> chirphil écrivait:
> ------------------
> >nous obligeant à majorer les non opposables ( pour
> > faire vivre nos cabinets ) , qui aujourd'hui sont dans le collimateur , car
> > effectivement , pris individuellement , ils peuvent apparaître abusifs (
> marges
> > de 10,15,20 ) .
>
> Qu'est-ce que c'est que ce délire ?
> Les soins à honoraire libre en France ne sont pas plus chers que dans les pays
> comparables, et même plutôt moins chers.
> Qu'est-ce que c'est que cette histoire de marge 10, 15, 20 ?

Force est de constater que le plateau technique est moins bon que dans les pays auxquels vous vous comparez, sans parler du personnel...Mais effectivement dire que nos prothèses sont chères est une hérésie. Que si le prix des soins augmentait celui des prothèses baisserait idem : si les prix des soins triplaient tout partirait très probablement (chez les praticiens consciencieux) dans un plateau technique bien plus performant (petit à petit) et au moins un peu de personnel pour arriver à quelque-chose de décent, et non dans la poche du dentiste comme d'aucun veulent le faire croire à nos patients (et visiblement certains dentiste le croient aussi.). On ne revendique pas une augmentation de salaire, on revendique le droit de ne pas faire de la merde et de survivre encore 5 ans, au moins.

69_xtb5lc

barbabapat

31/07/2013 à 02:39

Le problème c'est la proportion de prothèse dans le chiffre d'affaire par rapport aux soins. Par contre ça ne veut pas dire que la prothèse est trop chère obligatoirement.
Tu as une certaine forme de sur traitement comme dans certains cas de choix dévitalisation, IC et couronne versus inlay onlay.
Tu as aussi une sélection des patients sur des critères de rentabilité comme à travers les réseaux mutualistes.

Le problème est dans un déséquilibre des chiffres d'affaires des soins et de la prothèse et cela ne se résume pas à la prothèse est trop chère seulement.

Canard_fkryf7

Agachon

31/07/2013 à 08:38

chirphil écrivait:
------------------

>
> La source du conflit est la faiblesse de rémunération des soins opposables , non
> revalorisés de puis 30 ans , nous obligeant à majorer les non opposables ( pour
> faire vivre nos cabinets ) , qui aujourd'hui sont dans le collimateur , car
> effectivement , pris individuellement , ils peuvent apparaître abusifs ( marges
> de 10,15,20 ) .

Moi aussi, cela m'a fait bondir pour 2 raisons :
- On parle de marges quand on fait du commerce.
- Et même si on parlait de marges, 10 à 20, je cherche toujours où cela peut exister chez nous.

Pour le reste,je suis d'accord avec les posts précédents, l'essentiel des majorations d'honoraires iraient dans du personnel et de l'investissement.

Image_ik684g

chirphil

31/07/2013 à 09:33

G-P écrivait:
-------------
> Toujours la même idée idiote qui revient : nos prothèses sont trop chères. C'est
> faux, elles sont au prix normal, équivalent à celui pratiqué en moyenne dans les
> autres pays développés.

Je me suis peut être mal exprimé , mais je n'ai n'a mais écrit que nos prothèses étaient trop cheres.
Prise individuellement , en dehors du plan de traitement , elles peuvent paraître trop chère .
C'est simplement la réflexion de plusieurs patients qui en lisant leur facture s'aperçoivent tout simplement qu'après avoir passe 1h30 pour une reprise d'endo , puis réalisation d'une couronne , le décalage entre les deux au niveau tarifaire leur est très difficile à comprendre .
Il faut absolument rééquilibrer notre activité opposable en la rapprochant des actes non opposables .

Par contre la principale idée de ce post est de tenter de forcer le processus en pratiquant sur tous nos actes opposables des HN .

Avatar_small

cy2

31/07/2013 à 09:59

Cela fait plusieurs posts que je lis qu'il faut expliquer les choses aux patients.
Aller expliquer aux patients que nous perdons de l'argent sur les soins ne servirait à rien... La majorité pense qu'on a un gros salaire et qu'on est des nantis... Donc ils en rien à f.....!

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

31/07/2013 à 10:25

+ 1, tu peux meme leur recoller une bonne dose de CSG à cause des soins dentaires trop chers ca va passer comme une lettre à la poste.

Avatar_reduit_tuudiu

saitosama

31/07/2013 à 10:49

chirphil écrivait:
------------------
> G-P écrivait:
> -------------

> C'est simplement la réflexion de plusieurs patients qui en lisant leur facture
> s'aperçoivent tout simplement qu'après avoir passe 1h30 pour une reprise d'endo
> , puis réalisation d'une couronne , le décalage entre les deux au niveau
> tarifaire leur est très difficile à comprendre .

"Mais comment ça se fait que la couronne est si chère alors que vous n'avez presque rien fait et que pour 1:30 de travail la dévitalisation vaut 90€ docteur?
-Ah vous aussi vous trouvez que la dévitalisation est vraiment donnée hein?"

C'est la bonne réponse.

4507801pepsi-20logo-jpg_tsynhz

cartman

31/07/2013 à 11:06

cy2 écrivait:
-------------
> Cela fait plusieurs posts que je lis qu'il faut expliquer les choses aux
> patients.
> Aller expliquer aux patients que nous perdons de l'argent sur les soins ne
> servirait à rien... La majorité pense qu'on a un gros salaire et qu'on est des
> nantis... Donc ils en rien à f.....!

Tout à fait. Si demain les notaires viennent chouiner car l'état ou les assurances décideraient de baisser leurs honoraires est ce que vous aurez la larme à l'oeil? est ce que cela vous coupera l'appétit? j'en doute.

Que votre endo molaire soit à90 € et qu'elle passe à 30 € les gens s'en réjouiront, ne vous inquiétez pas.

EN 2008, Au Québec, les dentistes ayant ras la casquette de shonoraires de leur équivalent CMU ne se sont pas embarassés à expliquer, dialoguer. Ils ont refusé d'accueillir ces bénéficiaires jusqu'à ce qu'il y ait une revalorisation décente.

Pourquoi ça a marché?
-la profession est unie et leur ordre bosse dans leur interet et non des autres. Pas de collusion, pas de promesses d'etre recasé ici ou la en échange d'une signature.
-ils ont bien compris que les gens ne comprennent que pognon et c'est normal et instinctif et nous cd nous sommes pareils lorsqu'on compare les prix et achetons au supermarché au lieu du producteur du coin.
-ils ont su protéger leur activité en n'ouvrant pas les vannes des roumains, espagnols et pessoa
-ils ont compris que c'est eux qui decident et non les assurances ou un membre du gouvernement car eux seuls sont capables de soigner des dents. MST ou Sarko Malakoff0 ne chieront pas loin avec une turbine dans la main.

Avatar_small

cy2

31/07/2013 à 11:53

>
> EN 2008, Au Québec, les dentistes ayant ras la casquette de shonoraires de leur
> équivalent CMU ne se sont pas embarassés à expliquer, dialoguer. Ils ont refusé
> d'accueillir ces bénéficiaires jusqu'à ce qu'il y ait une revalorisation
> décente.
>
> Pourquoi ça a marché?
> -la profession est unie et leur ordre bosse dans leur interet et non des autres.
> Pas de collusion, pas de promesses d'etre recasé ici ou la en échange d'une
> signature.
> -ils ont bien compris que les gens ne comprennent que pognon et c'est normal et
> instinctif et nous cd nous sommes pareils lorsqu'on compare les prix et achetons
> au supermarché au lieu du producteur du coin.
> -ils ont su protéger leur activité en n'ouvrant pas les vannes des roumains,
> espagnols et pessoa
> -ils ont compris que c'est eux qui decident et non les assurances ou un membre
> du gouvernement car eux seuls sont capables de soigner des dents. MST ou Sarko
> Malakoff0 ne chieront pas loin avec une turbine dans la main.

Voilà!! C'est ce que j'écrivais dans un post... Au lieu de passer notre temps à dire que des confrères pourris signeront ces protocoles, que nous serons obligés de les signer et bla bla et bla bla... arrêtons là les conneries et faisons ce que nous avons à faire : ne signons rien!! Soyons soudés et solidaires!! (bien sûr il y aura toujours quelques uns pour signer mais s'ils sont minoritaires ça ne changera pas la donne!! Bon, d'accord, les mutuelles ne se laisseront pas faire et harcèleront les patients...)

C'est en agissant que nous ferons bouger les choses! Nos syndicats se bouffent entre eux donc c'est pas eux qui vont changer grand chose!!

Je suis UN PEU ennervé ce matin ;)) Peut-être est-ce mon endo pendant laquelle j'ai utilisé 15000 limes sans rentabilité...

Q42955962076_4064_lcuc3e

dentino

31/07/2013 à 12:14

chirphil écrivait:
------------------
>
> L'objectif principal est de faire prendre conscience aux patients du coût de nos
> soins , ce qui devrait nous permettre de créer une force de pression sur le sécu
> , l'état , et les forcer à revoir leur position .
>

Le problème n'est pas le "coût" des soins mais la faiblesse de leur prise en charge.
Le problème, c'est que le patient se fait saigner une première fois par l'Etat via les impôts et les cotisations sociales, puis une seconde fois par les complémentaires via des cotisations de plus en plus élevées, et doit QUAND MEME payer de sa poche des traitements MEDICALEMENT NECESSAIRES que sont les soins dentaires.
Nous, on doit prodiguer des soins "attentifs et consciencieux" aux patients selon les données acquises de la science, en respectant les normes, et ça a un coût. Et les patients le savent.
Le vrai problème de fond vient du copinage politiques/financiers qui s'entendent pour pomper du fric sur le dos des patients et des praticiens qui les soignent.
T'inquiète, les patients/concitoyens le savent également...

Avatar_small

Pouetmaster

31/07/2013 à 12:48

cartman écrivait:
-----------------

> Tout à fait. Si demain les notaires viennent chouiner car l'état ou les
> assurances décideraient de baisser leurs honoraires est ce que vous aurez la
> larme à l'oeil? est ce que cela vous coupera l'appétit? j'en doute.

Les honoraires des notaires ont été aussi attaqué par le gouvernement de Sarko (promesse de campagne) et même du gouvernement actuel (en mai 2013) mais gentiment, juste une phrase pour tâter le terrain puis marche arrière toute au vu du lever de bouclier de la profession. Pourtant, ils font 200k brut par an (en 2011).

Mais eux, on redoré leur blason depuis 20ans, montrant qu'ils sont indispensables à la société(pour une corporation qui date de Napoléon). Nous, on a été incapable de se réformer pour passer par une dentisterie moderne.

Avatar_small

paradoxe

31/07/2013 à 13:24

cy2 écrivait:
-------------
> Aller expliquer aux patients que nous perdons de l'argent sur les soins ne
> servirait à rien...
Exact.
J'explique rien.
Je disperse.
Quand je vois un nouveau patient venu ni d'Eve ni d'Adam et qui me demande un travail ingrat, genre "faut m'extraire les 20 racines au fauteuil car ça s'infecte, et je verrais plus tard pour l'appareil"
Je dis "NON monsieur , cela ne m'interresse pas"
Et si il me demande pourquoi , je lui dis
"Ce travail me fait perdre de l'argent".
Il s'en vont hébété et moi ravi.
Et cette phrase ressort de ma bouche de plus en plus souvent.
Pour les enfants, si c'est sympa, ça va, sinon -> voir le spécialistes à la Fac.
Le but final est de limiter mes horaires à 35H/semaine, travail administratif et formations compris.
C'est la loi.
Hors de question de bosser gratos ou à perte pour des enfoirés de socialos qui me détestent et veulent me faire travailler jusqu'à la mort pour leur plaisir.
Ils n'ont qu'à crever eux mêmes.

Dolan-donald-duck-weird_wqjham

G-P

31/07/2013 à 13:47

Pareil, je soigne de façon globale avec acompte au début conséquent.
Si il y a des soins, des extractions à faire et de la prothèse, je ne fais rien si le devis n'est pas accepté et l'acompte encaissé.

Si le patient ne comprend pas pourquoi on ne peut pas faire que les soins je lui dit que si je fonctionne comme ça je n'ai plus qu'à fermer le cabinet. Je ne préfère rien faire chez moi plutôt que de bosser pour perdre du fric.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

31/07/2013 à 13:53

paradoxe écrivait:
------------------

> Pour les enfants, si c'est sympa, ça va, sinon -> voir le spécialistes à la Fac.

LOL ! C'est d'ailleurs le seul intérêt d'avoir une fac à proximité. Ce qui est lamentable c'est d'avoir des rendez-vous à 6 mois, les pauvres bout de chou.
Le socialisme ca rend inhumain mais tout le monde est à égalité c'est ca qui compte,......dans la merde.

Image_ik684g

chirphil

31/07/2013 à 14:57

G-P écrivait:
-------------
> Pareil, je soigne de façon globale avec acompte au début conséquent.
> Si il y a des soins, des extractions à faire et de la prothèse, je ne fais rien
> si le devis n'est pas accepté et l'acompte encaissé.
>
> Si le patient ne comprend pas pourquoi on ne peut pas faire que les soins je lui
> dit que si je fonctionne comme ça je n'ai plus qu'à fermer le cabinet. Je ne
> préfère rien faire chez moi plutôt que de bosser pour perdre du fric.

Et pourquoi ne pas leur proposer de réaliser les extractions avec dépassement ED ?

Gaudi-parc-guell-lezard-_ntokms

lezard

31/07/2013 à 15:37

chirphil écrivait:
------------------

>
> Et pourquoi ne pas leur proposer de réaliser les extractions avec dépassement ED
> ?

Parce que c'est interdit si t'es conventionné.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

31/07/2013 à 16:13

Il paraitrait que tu peux facturer le morceau d'éponge hémostatique en ED. En faisant ca on se rétrograde au rang de sous- sous merde. Le rang de sous merde étant déjà atteint par notre conventionnement et accepter des tarifs pareils.

Image_ik684g

chirphil

31/07/2013 à 16:30

Alors au attendons nous pour nous déconventionner ?!

Boneym_nf4qsi

Patatrasse

31/07/2013 à 16:32

l'éponge ED (aie aie aie) faut pas se faire choper car c'est extrêmement risqué.

--
http://patatrasse.tumblr.com/

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

31/07/2013 à 16:35

Chouette ! tu risques le déconventionnement ? ou une bonne prune pour renflouer les caisses mises à mal par nos tarifs excessifs ?)))))))