Forum associé : Eugénologie

Img_5404_lymaxe

Chicot44

27/04/2013 à 17:15

Venant de toi , je suis flatté...

et comme disait ( a peu près )Coluche : tout le monde est égal mais pour certain c'est plus dur...

Avatar_small

Amibien

03/05/2013 à 09:38

Je suis ici pour partager votre amour mais point votre haine...

Tellement actuel, regardez la Somalie... L'aide humanitaire n'arrive pas et pour cause...

Sade._qa4wq6

Sade

03/05/2013 à 16:29

" Recommence "

Même si tu sens la fatigue,
Même si le triomphe t'abandonne,
Même si une erreur te fait mal,
Même si une trahison te blesse,
Même si une illusion s'éteint,
Même si la douleur brûle tes yeux,
Même si on ignore tes efforts,
Même si l'ingratitude en est le prix,
Même si l'incompréhension coupe ton rire,
Même si tout à l'air de rien,

Recommence.

Gaudi-parc-guell-lezard-_ntokms

lezard

03/05/2013 à 17:00

If de Kipling

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre,
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d’un mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère,
Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n’être qu’un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tous jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
Tu seras un homme, mon fils.

Img_5404_lymaxe

Chicot44

03/05/2013 à 21:42

lezard écrivait:
----------------
> If de Kipling
>
> Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
> Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
> Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
> Sans un geste et sans un soupir ;
>
> Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
> Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre,
> Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
> Pourtant lutter et te défendre ;
>
>
> Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
> Seront à tous jamais tes esclaves soumis,
> Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
> Tu seras un homme, mon fils.
>

c'est beau , c'est même très beau mais j'ai peur de coller une pression intenable à mes enfants si je leur donne ce programme...faut viser haut !!!

Avatar_small

Amibien

18/05/2013 à 13:04

La signification des mots employés pour penser, pour communiquer, comment savoir ce que l'Autre leur y donne ?

Img_5404_lymaxe

Chicot44

18/05/2013 à 15:22

Amibien écrivait:
-----------------
> La signification des mots employés pour penser, pour communiquer, comment savoir
> ce que l'Autre leur y donne ?

En fait la communication c'est comme la réplique du film des Bronzés.... "On peut pas trop compter sur les mots et nos sentiments, alors fonçons... sur un malentendu ça peux marcher..."

Avatar_small

Amibien

18/05/2013 à 15:35

exact, j'ajouterai que c'est la règle car il est IMPOSSIBLE de comprendre la réelle signification que l'Autre donne à tel ou tel mot, au mieux est-il possible d'en approcher...

Avatar_small

Amibien

04/12/2013 à 19:41

L'engagement total d'un être humain vis à vis d'un autre être humain, le don de soi à l'état pur, sans aucune intention de retour, sans aucune recherche de reconnaissance, un engagement qui ferait même fi de sa propre existence, est-ce folie ou alors conscience ultime et parfaite du but de l'existence ? C'est ce qui se trouverait hypothétiquement à l'opposé extrême de la vanité, Jésus sur la croix... ?

Leçon de vie qui ranime la flamme de l'Espoir, geste d'Amour absolument dément et qui change la vision de la Vie...

L'humilité semble bien être la condition sine qua non d'une attitude humaniste...

Pa050055_igyagy

mark

04/12/2013 à 20:38

T'as touché le coeur du sujet.

Certains te diront que la charité est un suprême orgueil, mais ceux-là ne sont généreux qu'en analyses et définitions.

Img_5404_lymaxe

Chicot44

05/12/2013 à 10:20

Je pense que tu touche LA raison de la faillite du système...
Les hommes politiques et les syndicalistes de tout poil ont dilué le don de soin pour le bien commun en don de soi pour soi... Le général était un grand homme politique avec des défauts et il a fait aussi plein d'erreurs mais il n'avait qu'une ambition " LA FRANCE".... et c'est cela qui le distingue de tous les médiocres qui nous gouvernent...
La sincérité se dilue dans le temps face à la réalité du système ... Je suis pas un grand fan mais j'ai beaucoup aimé l'interview de VOYNET chez BOURDIN.
Elle a entre autre remis à dos les politiques et les citoyens qui sont souvent les premiers a demander un passe droit, un avantage...
Ce pays manque d'envergure car on a oublié de rêver grand... on rêve médiocre... une télé écran plat , un Itelephone 12g , une belle caisse .... l'envie peut passer par là me ne doit pas s'arrêter là....

Avatar_small

Guadeloupe

05/12/2013 à 14:34

Amibien écrivait:
-----------------
> ...
un engagement qui ferait même fi de sa propre existence, est-ce
> folie ou alors conscience ultime et parfaite du but de l'existence ?
....

> L'humilité semble bien être la condition sine qua non d'une attitude
> humaniste...
>
>
>

C'est du fanatisme. S'engager n'a rien à voir avec cela, ni de près ni de loin.
Et Aimer c'est laisser l'Autre s'accomplir, lui permettre de devenir autonome s'il traverse une période difficile. Mais c'est à l'opposé de la charité et de la ptitié qui ne sont, elles, qu'une tyrannie déguisée en générosité.
L'humilité n'est pas un don de soi ni un sacrifice, elle demande de comprendre ce que c'est que l'ego pour le dompter. Et forcément que c'est difficile. Mais cela ne signifie pas renoncer à être soi, c'est tout le contraire justement.
N'en déplaise à Mark, oui, trop souvent, la charité est tyranique, elle rend méprisable celui qui la reçoit, pour valoriser celui qui la pratique. C'est une relation de maître à esclave.
En rendant une personne dépendante des aides qu'on lui accorde, on la rend faible et vulnérable. On voit combien le fossé ne cesse de se creuser en ce moment à force de générer de l'assistanat. Au lieu de rendre les faibles forts, on rend les forts faibles et les faibles restent faibles.
Ce système est pervers, au lieu d'aider les gens à s'en sortir on les affaiblit avec compassion ! La quête du pouvoir repose sur cette démagogie.

Avatar_small

Amibien

05/12/2013 à 20:51

Le chemin va être long pour faire comprendre ce que je voudrais que l'on comprenne...

Actuellement le risque est grand de répéter les erreurs du passé en ce qui concerne les extrémismes mais j'ai bon espoir, surtout quand j'entends la polémique qui s'articule autour des moyens à utiliser pour lutter contre les réseaux de prostitution...

Je me dis que l'être humain est en train de comprendre, d'évoluer et c'est remarquable, mais il ne faut pas s'énerver, cela va prendre du temps, beaucoup de temps...

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

06/12/2013 à 01:46

Les réseaux effectivement il faut lutter contre. par contre faire arreter une prostituée qui gagne 15 000 euros par mois et lui proposer une aide sociale à 2 balles en échange, tu vas pouvoir t'accrocher. Et au fait si le proxénétisme est interdit, le fisc par contre veut sa part du gateau car elles sont tenues de déclarer leurs revenus. La morale est sauve.

Pa050055_igyagy

mark

06/12/2013 à 04:59

C'est assez drôle comme chacun délivre son "message" en tordant les termes du débat, passant d'une définition à une autre.

L'orgueil en tant qu'amour propre est assimilé à un moyen d'asservir autrui.

La charité est érigée ainsi en un système d'asservissement, on suppose par l'instauration d'une dépendance économique.

Le bénéficiaire est un fainéant sans volonté que l'on devrait se contenter d'exhorter à se démerder.

La prostituée est forcément sous la coupe d'un mac.

Et bien sûr on parle d'impôts avant d'indépendance dans l'exercice de ce métier.

Au passage on mettra dans le même panier (à salade?) le travelo pervers et motivé, l'étudiante sans scrupule, l'escort à grand train, l'immigrée terrorisée, la mère de famille nympho ou arrondissant ses fins de mois.

Et si la majorité de ces femmes n'ont pas choisi ce métier (forcées ou incitées par une histoire familiale scabreuse), pour les en sortir on ne peut pas tous offrir le mariage à une pute de l'est ou africaine... au nom de la charité, qui comme chacun sait, bien ordonnée, commence par soi-même.

Lancez une idée à priori honorable et généreuse, comme l'humanisme, et toute une meute de charognards de la pensée viendront vous faire la leçon... c'est lamentable...

Pa050055_igyagy

mark

06/12/2013 à 05:08

Et pour ce qui est de l'"abus" de certains, on pourra rappeler que 50% des ayants-droits ne sollicitent même pas leurs droits à RSA et CMU.

Je serais curieux de connaître le nombre de mes confrères qui s'assoient sur la moindre disposition fiscale de type niche ou réduction ou qui renonceraient à de certes misérables primes ou subventions ou prises en charge de formation...

C'est une illustration de l'histoire de paille dans l'oeil et de poutre dans le cul ou un truc du genre racontée en parabole par l'inventeur de la charité... qui a fini sur la croix avec la complicité de marchands et de colonialistes.

Casque___pointe_b6ovez

Dr Patsch Hans

06/12/2013 à 07:21

« Quand les gros sont maigres, il y a longtemps que les maigres sont morts. »
de Lao-Tseu

Avatar_small

Amibien

06/12/2013 à 12:46

j'adore ce fil car ça part dans tous les sens... Continuons...

Mark bravo pour ta réponse justifiée ! MDR

Pa050055_igyagy

mark

06/12/2013 à 12:57

Dr Patsch Hans écrivait:
------------------------
> « Quand les gros sont maigres, il y a longtemps que les maigres sont morts. »
> de Lao-Tseu

" Quand les riches sont maigres, il y a longtemps que les pauvres sont gros... ou morts"

de moi

Lao Tseu c'était bien avant le règne de l'opulence du médiocre, de la junk-food, du fast-food, et de la cheap-food.

Grumpy-cat_ifik8s

radich_a_tord

06/12/2013 à 15:01

http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/le-gouvernement-tire-un-trait-sur-les-dettes-du-quotidien-l-humanite_419066.html

Ah pardon j'ai lu que le début du titre du topic, je pensais que c'était "Humanité"

Avatar_small

Guadeloupe

06/12/2013 à 18:05

mark écrivait:
--------------
...
> C'est une illustration de l'histoire de paille dans l'oeil et de poutre dans le
> cul ou un truc du genre racontée en parabole par l'inventeur de la charité...
> qui a fini sur la croix avec la complicité de marchands et de colonialistes.

Ca me ferait mal de dire que je fais la charité à une personne que j'aime ou qui m'est chère. Et ça me ferait encore plus mal de sentir que cette personne m'est redevable. L'entraide dans ce cas là n'est certainement pas de la charirté. Et si ça l'est, c'est qu'il y a quelque chose de biaisé dans cette relation.

Avatar_small

Amibien

08/12/2013 à 06:35

définir le mot charité...

Avatar_small

Guadeloupe

08/12/2013 à 13:07

Amibien écrivait:
-----------------
> définir le mot charité...
>

C'est une valeur héritée du siècle des lumières, tellement usée qu'elle veut tout dire et rien dire, une chose et son contraire.

La définition de la charité telle qu'elle se pratique si peu : un acte anonyme, secret, qui n'attend aucune reconnaissance, un accomplissement qui élève intérieurement celui qui ne fait pas étalage de son acte. Tout au contraire, il le taira pour préserver le sens de son acte. Dans ce cas, oui, l'humilité et la charité vont de conserve

En résumé, être charitable c'est tout sauf le grand étalage de bons sentiments dont on nous gave à longueur d'année pour nous détourner de la réalité.
Faire un don pour une cause qui nous concerne ou qui nous touche, oui bien sûr, mais il n'y a rien d'héroïque là-dedans et ça ne doit pas mettre un voile sur les vrais problèmes. Même les crapules donnent à la paroisse.

Il s'agit donc de remettre les pendules à l'heure avant de parler charité. La vraie charité ne se met pas en scène.
Les vendeurs de soupe totalement dépourvus de générosité parlent de charité pour faire vibrer les cordes sensibles des masses
La prolifération des sectes et leurs missionnaires de la charité à l'affût des âmes vulnérables est un bon exemple de ce genre de dérive. Parmi d'autres exemples qui sont légion.

Avatar_small

Guadeloupe

08/12/2013 à 13:16

Pour compléter le message précédent, reçu à l'instant ce lien :
www.snotr.com/video/8965/
Un bon exemple de cadeau qui se veut charitable mais totalement à côté de la plaque (des deux côtés de la plaque).
A méditer après la rigolade

Sade._qa4wq6

Sade

08/12/2013 à 13:27

Guadeloupe, ta définition est parfaite. Parfaite.
Généreuse de sens premier, de pudeur. De tact, d'authenticité.
Bon dimanche, les amis.