rémunération stage actif ?

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

marinep1331

06/02/2013 à 11:49

Bonjour,

Après avoir eu des avis diverses et variés concernant la rémunération du stage actif, je voulais savoir si quelqu'un pouvait m'éclairer, je viens d'avoir le conseil de l'ordre au téléphone qui me dit que c'est au bon vouloir du praticien, la dentiste chez qui je bosse se demande comment elle rentre ca dans sa compta ?

J'ai entendu dire qu'on ne pouvait pas être payé plus de 230 euros par mois en stage actif, est ce que c'est vrai ? Si c'est ca, il serait judicieux de faire un contrat de collaboration salarié en plus du stage actif ?

merci pour vos réponses !

RépondreCiter
Score : -1
Avatar_small

marinep1331

06/02/2013 à 12:32

personne ?

Je précise que je bosse toute seule donc que c'est plutot un collaboration qu'un stage actif puisqu'elle n'est pas la quand je suis la, c'est pour ca que j'aimerai être payée !

7313935-les-metaux-lourds-roche-et-rouleau-devil-cornes-main-signe-avec-un-bracelet-en-cuir-noir-cloutes_yoxyzx

kinetic

06/02/2013 à 12:54

C'est assez flou je trouve ce stage actif. Je suis bien content d'être sorti de la fac juste avant son application. du moins j'ai fait parti de la premiere année de mise en place. Et les rempla pouvaient remplacer ce stage.

La praticien doit-il être présent lors de soins, ou juste disponible ? Comment rentrer la rémunération en compta ? Qui aux yeux de la secu a réalisé les actes ?

je ne sais pas répondre à ces questions. et personne ne savait y répondre à l'époque.

Avatar_small

marinep1331

06/02/2013 à 13:18

alors même ca je ne sais pas, je crois que le praticien doit être joignable par téléphone, dans l'idéal il est présent. Et il me semble que je télétransmet sous son nom .

120-81_mdkvjo

Monaco

06/02/2013 à 13:22

Perso j'ai pas été payé, ça n'a pas été très actif non plus.
sauf si tu considères que tenir l'aspi et préparer le ciment c'est actif..

Avatar_small

Sarté

06/02/2013 à 13:49

Salut, mon stage actif, c'était ma collaboration salariée de T1. Payé 30% brut sur les actes effectués, soit 23,4 net.

Tu as bien sur le droit d'être payée plus de 230 euros par mois. Si tu fais un minima de prothèse, tu peux compter avoir 2000-2500 euros net en 2j semaine

Avatar_small

clemsdent

06/02/2013 à 14:52

j'ai eu un étudiant en stage actif sans rémunération 1 après-midi par semaine pendant 6mois.
Ici les autres confrères refusent les 'satges actifs'; il était donc content d'en trouver.
Je ne l'ai JAMAIS laissé seul, ça me paraissait trop risqué d'un point de vu de la responsabilité.

par contre, il a vu bcp de choses, parfois geré une urgence ou petit soin. En général j'avais mon planning allégé, je travaillais donc moins avec mon étudiant, que tout seul.
C'est la raison essentielle de le non-rémunération.

S'il avait eu à travailler plus , je l'aurais payé.

Il a ensuite été collaborateur salarié et ensuite libéral.

Avatar_small

marinep1331

06/02/2013 à 14:57

merci pour vos réponses, j'ai bien précisé que je travaillais seule, bientot avec l'assistante et la dentiste ne sera pas la, c'est pourquoi j'aspire à une rémnunération, je vais donc lui demander qu'on fasse un contrat de collaboration salariée, cependant elle était moyenne emballée, car il y a beaucoup de prothèse à faire, et du coup elle me disait qu'en me donnant 30% et en payant la prothèse ca ne l'arrangeait pas, est ce que je peux demander plus de 30% et payer ma prothèse dans le cadre d'une collaboration salariée ? OU est ce que même en restant à 30% et en payant le prothésiste ca reste avantageux pour moi ?

Avatar_small

marinep1331

06/02/2013 à 14:58

sarté du coup tu télétransmettais sous son nom ou tu faisais des feuilles de soin à ton nom ?

Avatar_small

dentatronche

06/02/2013 à 18:41

du temps ou je faisais mon stage actif, j'étais à 40 ou 45% de ce que je faisais encaisser.

La rémunération s'appelle une gratification de stage. Elle n'est pas obligatoire.

7313935-les-metaux-lourds-roche-et-rouleau-devil-cornes-main-signe-avec-un-bracelet-en-cuir-noir-cloutes_yoxyzx

kinetic

06/02/2013 à 18:49

Je vois qu'en 4 ans rien ne s'est arrangé et que le stage actif reste flou et que son organisation est à l'appréciation de chacun.

Le plus drole étant que les étudiants qui font le stage actif sont censé pouvoir faire des rempla, donc travailler seuls. Mais cela leur est interdit pendant le stage actif.

Avatar_small

marinep1331

06/02/2013 à 19:08

oui kinetic tout un paradoxe ! Surtout qu'on sait clairement qu'un vrai stage actif ca n'existe pas,car l'étudiant qui bosse pendant que le dentiste le regarde et l'assiste, j'ai jamais vu ...

Avatar_small

marinep1331

06/02/2013 à 19:09

dentatronche, tu sais pas comment le dentiste passait ca dans sa compta ?

7313935-les-metaux-lourds-roche-et-rouleau-devil-cornes-main-signe-avec-un-bracelet-en-cuir-noir-cloutes_yoxyzx

kinetic

06/02/2013 à 19:16

marinep1331 écrivait:
---------------------
> oui kinetic tout un paradoxe ! Surtout qu'on sait clairement qu'un vrai stage
> actif ca n'existe pas,car l'étudiant qui bosse pendant que le dentiste le
> regarde et l'assiste, j'ai jamais vu ...

Et bien moi le premier, je ne pourrai pas regarder un étudiant bosser sur mes patients et attendre que le temps passe.

Pourtant j'adore recevoir des étudiants pour qu'ils me regardent bosser, c'est avec plaisir que je les reçois. Prendre un jeune en rempla, pas de problème non plus si je le sens bien. J'ai d'ailleurs une T1 trés bien pour les rempla en ce moment.

L'idéal est d'avoir 2 fauteuils et laisser l'étudiant en stage actif faire son boulot pendant que le titulaire bosse de son coté.
Ou alors faire comme beaucoup je pense, rester chez soi, profiter de sa famille et rester joignable au téléphone.

Nano_phv5c5

NANO

06/02/2013 à 21:31

C'est marrant le changement de mentalité en 10 ans ....

En ce qui me concerne je voue une reconnaissance ad vitam à mon confrère qui m'a acceuilli en stage "non actif" à l'époque.

Franchement cette nouvelle génération excellente communiquante, mais sans expérience, qui commence par parler argent sans connaitre une once de compta de base, me donne des boutons .....

C'est ma promo et nos promos ainées qui se sont battues pour obtenur un statut hospitalier, certe chiche, mais avant c'était bénévolat jusqu'à la thèse!

RépondreCiter
Score : -1
Avatar_small

dentatronche

06/02/2013 à 22:42

moi ca me fait marrer ces remarques ineptes.... Le jeune est jeune certe, il est lent, il a pas l'habitude ok. Il fera pas forcément un chiffre... tant pis (et encore que...). Mais c'est entièrement normal qu'il soit interessé au chiffre qu'il réalise. C'est le principe du libéralisme, c'est le principe de la collaboration, c'est la base de l'apprentissage du métier. Savoir gérer la nomenclature, savoir gérer sa compta.
Alors quoi, tu exiges qu'il parle d'argent avec les patients, et tu refuses qu'il en parle avec le titulaire?
Tout travail mérite salaire... qu'y a t il de honteux? d'extraordinaire?

Et si ca peut lui faire se payer un iphone ou un sejour au ski et ba tant mieux pour le jeune, qu'il profite, il ne l'a pas volé !!! Le titulaire survivra bien...

A ton époque peut etre que les études duraient 1 an de moins, peut etre que ton loyer tu le payais 5 fois moins cher, peut etre que ton litre d'essence coutait 2 fois moins cher etc.....
Il faut arreter de ruminer....

Avatar_small

Eldrya

07/02/2013 à 00:05

Moi c'était l'année dernière, pas payée et mon propre fauteuil pendant que le titulaire bossait sur le sien.
En revanche il venait tout de suite quand j'avais besoin. En fin de journée j'allais le voir travailler et j'ai appris aussi comme ça.
Par contre je trouve anormal que le praticien ne soit pas là, c'est un stage, pas un rempla ou une collabo, en apprend rien de plus en bossant tout seul par rapport à un rempla..
Je suis restée par la suite en tant que collaboratrice.

Nano_phv5c5

NANO

07/02/2013 à 00:05

DENTATRONCHE .....

A l'époque je roulais au super qui cartonnai déja à 1.53€....dans une voiture de 47Cv qui bouffait 9L au 100 !

Mes rémunérations de l'époque je m'en souviens très bien à l'euros près ! jusqu'en T1 que j'ai fait !

Merci Chirac pour le service miltaire supprimé les copains deux ans avant ont eu double peine !

Cummulant en parallèle des petits boulots pour vivre car n'habitant plus chez mes parents dès 21 ans, j'ai été pompiste, caissier, manutentionaire,livreurs de journaux et même enseignant.

Alors oui je suis peut être un déja un vieux con de 35 ans, mais franchement merci à mon maitre de stage qui m'a montré lors de journées interminables son savoir faire.

J'ai mis 5 ans à atteindre ce que j'estime être un niveau de croissière, en ne bougeant pas de mon cabinet de départ et en faisant tout mon SAV .... qui a été une souce de formation aussi.

Nano_phv5c5

NANO

07/02/2013 à 00:16

Par contre pour être clair :

stage actif = Particien présent

si le praticien absent c'est du remplacement, avec une notion de travail dissimulé.....

Après se pose le problème de qui va tu confier à ton étudiant.

Mes nouveaux patients pour les 3/4 viennent par recommandation de proches.....

le 1/4 qui reste il faut une prestaion qui donne envie de revenir au cabinet.....

Avatar_small

Eldrya

07/02/2013 à 08:54

Au début j'avais beaucoup de contrôle et si besoin je faisait les soins dans des séances suivantes.
Comme pour les remplacements le patient doit être prévenu qu'il sera vu par u autre praticien(on ne dit pas que c'est par un stagiaire ça rend méfiant).
Comme j'y étais le Mercredi j'avais aussi pas mal d'enfants.
Dans un premier temps, emploi du temps allégé donc je ne rapportais pas vraiment puis petit à petit j'ai pris le rythme du cabinet.
Je n'ai jamais demandé d’intéressement je me faisait des sous avec les remplas.,
Par contre certains de mes camarades ont eu un petit quelque chose genre à noël ou en fin d'année (genre 200€) en remerciement. Moi j'ai eu une collab et une très bonne expérience dans un cabinet donc j'estime que ça valait le coup.
Je conseillerais de fuir un stage ou le praticien n'est pas là.

7313935-les-metaux-lourds-roche-et-rouleau-devil-cornes-main-signe-avec-un-bracelet-en-cuir-noir-cloutes_yoxyzx

kinetic

07/02/2013 à 10:33

Le problème de fuir un stage ou le praticien n'est pas là c'est qu'on risque de se retrouver le bec dans l'eau sans stage.

Les maitres de stage se bousculent-ils pour acceuillir des étudiants.

J'ai évité le stage actif en faisant des rempla à la place pendant l'année de mise en place de ce stage.

Pourquoi je n'ai pas fait le stage actif :
- pas de maitre de stage dispo
- à travail égal : entre gagner que dalle et faire un rempla remunéré je préfère le rempla. D'autant plus que les rempla que je faisais étati dans un cabinet avec 3 praticiens, donc j'en avais toujours un pour me filer un coup de main ou pour répondre à mes questions.

Et j'ai beaucoup appris lors de mes journées volontaires d'observation.

Avatar_small

marinep1331

07/02/2013 à 15:20

désolée pour celui que j'ai choqué en parlant de rémunération mais, à partir du moment ou je bosse et qu'elle n'est pas la je trouve ca normal d'être payé, surtout que j'y vais tous les jeudi, vendredi et certains samedi matin, et que du coup je ne peux pas faire de remplacement ailleurs pour les vacances à cause de ca, et j'ai besoin de manger !

Je pense que si ca se passe bien, elle aimerait me prendre en collab libérale par la suite mais je n'ai pas forcément envie de rester.

Avatar_small

doagui

07/02/2013 à 15:28

Il faut voir les modalités du stage : s'il s'agit d'assister le praticien et de le regarder travailler, ok on peut le faire bénévolement. Après tout on ne rapporte rien, alors c'est logique. Par contre, à partir du moment où on touche un patient et donc qu'on va faire rentrer de l'argent, je ne vois pas pourquoi ça devrait se faire gratuitement. Il n'y a rien de honteux à être payé pour son travail.

7313935-les-metaux-lourds-roche-et-rouleau-devil-cornes-main-signe-avec-un-bracelet-en-cuir-noir-cloutes_yoxyzx

kinetic

07/02/2013 à 15:41

marinep1331 écrivait:
---------------------
> désolée pour celui que j'ai choqué en parlant de rémunération mais, à partir du
> moment ou je bosse et qu'elle n'est pas la je trouve ca normal d'être payé,
> surtout que j'y vais tous les jeudi, vendredi et certains samedi matin, et que
> du coup je ne peux pas faire de remplacement ailleurs pour les vacances à cause
> de ca, et j'ai besoin de manger !
>
> Je pense que si ca se passe bien, elle aimerait me prendre en collab libérale
> par la suite mais je n'ai pas forcément envie de rester.

Il est bien normal d'être remunéré pour le travail que tu réalise. Je ne connais personne qui aime travailler pour la gloire.
Certes ton stage a un but pédagogique, mais tu fais quand même le boulot, lentement sans doute, mais c'est normal. Donc il est logique que tu sois payée, même si c'est moins qu'un rempla. Je ne comprends pas d'ailleurs que le contrat de stage actif n'inclu pas un paragraphe sur la rémunération à l'acte effectué. Aprés tout le libéral est aussi une question de rentabilité donc d'efficacité. Il est logique que le stagiaire soit conscient que plus on travail vite et bien, plus on gagne.

Si je prends l'exemple des vacations hospitalières où on est payé une misère qu'on ne foute rien ou qu'on pose 3 ccm par mois, ça n'incite pas travailler efficacement. donc si le stage actif, sans rémunération à l'acte n'incite pas à être un minimum efficace il ne permet pas vraiment de s'immicer dans la vie libérale.

Avatar_small

Sarté

08/02/2013 à 00:12

Coucou,

Je télé-transmettais sur sa carte praticien, comme tout mes copains de promos. Cela n'a jamais posé de problème a qui que ce soit