Décollage à répétition d'inlay-onlay

Forum associé : Prothèse

Avatar_small

92800

19/01/2013 à 22:15

Bonjour,

Je suis un jeune praticien, n'ayant pas beaucoup d'expérience pour la réalisation d'inlay onlays.

En un an d'exercice, j'en ai posé environ une trentaine (une vingtaine en Emax, une quinzaine en compo et 5 métalliques).

En un an seulement, j'ai revu une quinzaine de patients pour des décollements (Emax et compo) dont une patiente à qui j'ai posé l'inlay il y'a environ 15 jours.

Mon protocole de collage était le suivant:
Pour l'Emax : Porcelain Etch (1min), rincage, séchage à blanc, silane (30sec) séchage modéré, l'onlay reste brillant (fallait-il sécher à fond jusqu'à que l'intrados paraisse blanc?), pas de préparation de la cavité, séchage à blanc de la cavité, collage au RelyX Unicem en seringue. Polymérisation 5sec, retrait des excès puis polymérisation 1 minute.
Retouches occlusales à la fraise bague jaune après collage.
Avant je mettais de l'adhésif après la silanisation et je polymérisais, la dernière fois j'ai fait sans adhésif et ça a duré 15 jours.
Pour les inlays compos: RelyX Unicem seulement.
La majorité des décollages sont apparus sur les onlays Emax.
Evidemment, le tout sous double aspiration avec cotons salivaires.
Je dois revoir la dernière patiente la semaine prochaine.
Est-il possible d'avoir un collage aussi efficace sur un onlay déjà décollé ou est-il préférable de le refaire?
Que puis-je revoir dans mon protocole.

Lors de l'insertion les inlays sont quand même un minimum rétentifs. J'ai dû passer à côté de quelque chose.
Amicalement

Avatar_small

ndecer

19/01/2013 à 22:26

92800 écrivait:
---------------
> Bonjour,
>
> Je suis un jeune praticien, n'ayant pas beaucoup d'expérience pour la
> réalisation d'inlay onlays.
>
> En un an d'exercice, j'en ai posé environ une trentaine (une vingtaine en Emax,
> une quinzaine en compo et 5 métalliques).
>
> En un an seulement, j'ai revu une quinzaine de patients pour des décollements
> (Emax et compo) dont une patiente à qui j'ai posé l'inlay il y'a environ 15
> jours.
>
> Mon protocole de collage était le suivant:
> Pour l'Emax : Porcelain Etch (1min)
Pour l'E max c'est 20 s seulement c'est 1 mn pour l'impress

, rincage, séchage à blanc, silane (30sec)
Quel est vote silane? Pour le monobond d'Ivoclar c'est 1 min

> séchage modéré, l'onlay reste brillant (fallait-il sécher à fond jusqu'à que
> l'intrados paraisse blanc?),
Normalement il fait sécher au maximum.

pas de préparation de la cavité, séchage à blanc de
> la cavité, collage au RelyX Unicem en seringue. Polymérisation 5sec, retrait des
> excès puis polymérisation 1 minute.
L'utilisation du RelyX Unicem donne des résultats moins bons que des systèmes à plusieurs étapes (Nexus, Variolink...)

> Retouches occlusales à la fraise bague jaune après collage.
> Avant je mettais de l'adhésif après la silanisation et je polymérisais
Je ne comprends pas l'utilisation de l'adhésif avec un système de colle auto-adhésive? Est il compatible?

la dernière fois j'ai fait sans adhésif et ça a duré 15 jours.
>
Pour les inlays compos: RelyX Unicem seulement.
On peut utiliser le silane aussi.

> La majorité des décollages sont apparus sur les onlays Emax.
> Evidemment, le tout sous double aspiration avec cotons salivaires.
Pourquoi pas la digue?

> Je dois revoir la dernière patiente la semaine prochaine.
> Est-il possible d'avoir un collage aussi efficace sur un onlay déjà décollé ou
> est-il préférable de le refaire?
Je pense que l'on peut obtenir un collage correct mais il faut éliminer une certaine épaisseur de matériau. Il est tout de même préférable de le refaire.

> Que puis-je revoir dans mon protocole.
>
> Lors de l'insertion les inlays sont quand même un minimum rétentifs. J'ai dû
> passer à côté de quelque chose.
> Amicalement

De même

Dolan-donald-duck-weird_wqjham

G-P

20/01/2013 à 01:50

Collage avec digue OBLIGATOIRE pour les onlay.
Jamais testé le RelyX, je colle mes onlay emax/compo au multilink en respectant le protocole, depuis 1 an et demi, aucun tombé jusqu'à présent.
http://www.ivoclarvivadent.fr/zoolu-website/media/document/16066/Multilink+Automix

Avatar_small

92800

20/01/2013 à 02:52

Merci pour vos réponses.

Dernière question, lorsque je sèche le silane, est ce que si je sèche au point de voir l'intrados blanchir cela ne va pas éliminer tout le silane.
Le silane que j'utilisais jusqu'à présent c'était un flacon rouge et noir "Silane Primer" de Kerr.

Si je résume bien, mordançage de la cavité avec de l'acide orthophosphorique avec séchage modéré (comme un collage classique), mordançage de la restauration à l'acide fluo (20s) séchage abondant, application du monobond (60s) sur la restauration et séchage puissant, application du multilink primer (adhésif) sur la cavité et la restauration (pas nécessaire de polymériser et enfin aplication du Multilink.
Je vais acheter le pack multilink.
Si je suis à la lettre ce protocole sous digue et qu'il n y pas un hiatus de 3kms entre la cavité et la restauration je devrais être tranquille?

Avatar_small

flicflac

20/01/2013 à 03:31

oui, mais pour ce qui est de mes cas, mon laboratoire veut pas que je ré-etch les E-max avec porcelaine etch mais seulement à l'acide phosphorique. La porclaine E-max est très sensible au porcelaine etch et cette procédure est de courte duré moins de 20 secondes, la porcelaine ainsi traité par le prosthésiste ne requiert pas de retraiment à l'acide fluo...,au contraire un retraitement va réduire l'efficacité, mais seulement phosphorique pour enlevé les contaminants salivaire ou autres lors de l'essayage.
Pour ce qui est du silane, son action se fait sur la porcelaine, après une minute on assèche bien, le silane résiduelle est évaporé, c'est l'action sur les molécules de porcelaine faite par le silane qui compte, par la suite protocole de collage.... on évite les auto-ecth.... Attention à la date d'expirfation du silane

sinon continue le même protocole et appelle Céramik pour le recollage, les frais seront probablement exhorbitant, frais d'avion, logement...H.P. (honoraire professionnnel) tu ne reverras plus jamais tes patients... pour un décollage.

Bebe_038_nf8eum

danteyeah

20/01/2013 à 04:47

92800 écrivait:
mordançage de la restauration
> à l'acide fluo (20s) séchage abondant

C'est surtout le rinçage qui doit être abondant, la neutralisation de l'acide fluo est impérative, certains plonge la pièce prothétique après etching dans le bac à ultrasons pendant 5 minutes pour ce faire.

Le problème du Rely'X unicem est la tenu du film dans le temps (devient plus vite poreux qu'un composite), par contre c'est un produit peu opérateur dépendant et permettant d'obtenir des valeurs d'adhésion tout à fait convenable "in vitro". Fait un tour sur "les batailles des colles" fait par Degrange autour de 2006, et tu trouvera des valeurs assez constante d'un opérateur à l'autre (résistance du collage au cisaillement aux alentours des 20 MPa, de mémoire: c'est beaucoup moins que ce qui est annoncé par 3M, mais c'est déjà pas mal). Donc normalement utilisé tes Inlays ne devaient pas se décoller.

Comme l'a dit flicflac les Emax sont généralement déjà traités en labo et un etching phospho suffit à les décontaminer après essai.
Observe tes inlays une fois décollés: la colle reste t-elle sur la pièce prothétique ou dans la cavité:
-Si c'est sur la pièce, alors revois la préparation et le traitement de la dent (une sableuse est très utile).
-Si c'est dans la cavité, alors revois le traitement de ton intrados.

Certes en utilisant des systèmes de collage plus puissant tu pourra améliorer tes collages, cependant tant que ton protocole est inadéquate, ça continuera à foirer.
Donc utilise la digue, rapproche toi de ton prothésiste pour savoir comment préparer l'intrados avant collage et après essayage (c'est le seul à connaitre le traitement de surface que lui même a appliqué à ses Emax), lis le mode d'emploi des matériaux de collages que tu utilise, évites les panachages de marques (incompatibilité entre colle autopo, et liant photopo par exemple)......et pourquoi pas suis une ch'tite formation sur le sujet, c'est pas les propositions de formation qui manque: Clinic all, ADDA, smille, l'académie du sourire.......perso un petit coup de coeur pour les "batailles des colles", the show must go on grâce à l'ADDA IdF (z'ont laissé un message ici même, il y a 1 mois ou 2 pour présenter leur programme).

http://www.eugenol.com/sujets/399390-study-club-adda?page=1#post_659632

Choixpeau_y0ozxh

Le Choixpeau magique

20/01/2013 à 09:45

92800 écrivait:
---------------
> Merci pour vos réponses.
>
> Dernière question, lorsque je sèche le silane, est ce que si je sèche au point
> de voir l'intrados blanchir cela ne va pas éliminer tout le silane.
> Le silane que j'utilisais jusqu'à présent c'était un flacon rouge et noir
> "Silane Primer" de Kerr.

Le silane primer de Kerr contient de la résine et doit être photopolymérisé après le séchage. Je ne sais pas si ton problème vient de là.
Il est également fort possible qu'il y ait de l'eau dans ta seringue à air quand tu sèches, ça peut être suffisant pour perturber le collage.

Sinon, est-ce que tes cavités d'onlay sont suffisamment rétentives ?
Une cavité sans aucune rétention (genre aucune paroi verticale), plus un produit comme l'unicem qui ne colle pas vraiment, ça pourrait expliquer tes décollages.
Est-ce que ton occlusion est bien réglée ?

D'autre part, si l'unicem n'impose pas de traiter la cavité dentaire, il faut cependant la nettoyer avec précaution (alcool + rinçage), et ne surtout pas utiliser un ciment provisoire à l'eugénol qu'il n'aime pas du tout.

Juju_belharra_1_fzmgsz

Djuls

20/01/2013 à 10:05

Marc Apap écrivait:
> Mordançage, rinçage séchage modéré de la cavité
> Application d'un adhésif compatible avec le composite (de la même marque c'est
> mieux) , séchage modéré, photopolymérisation

Bonjour,
je rebondis sur ton commentaire Marc et sur les histoires de compatibilités entre adhésif et composite. Je ne savais pas qu'il pouvait y a voir des problèmes de ce coté la.
Mon protocole Scotchbond Universal + Multilink est donc a revoir ?
Merci pour tes conseils.

Avatar_small

Tozzi

20/01/2013 à 12:13

Tu mordances l'émail et la dentine ou seulement l'émail ?
Avec une colle auto-adhésive, il ne faut mordancer que l'émail. Mordancer la dentine divise l'adhésion par 3.

Img_4593_prr8mc

teethsurfer

21/01/2013 à 01:16

J'ai collé une centaine de restaurations céramiques (Empress et Emax) avec le Relyx Unicem depuis 8 mois et quelques unes avec le Mutilink 2 mois auparavant. J'attendais des décollages, je viens d'avoir mes 2 premiers, collés avec le Multilink, encore aucun avec l'Unicem ...

Les protocoles décrits sont ceux que j'applique mais en analysant les causes possibles pour ces 2 décollages, je pense que les limites de leur taille est aussi déterminante que la qualité de la colle. Je préfère encore un décollage qu'une fracture, ce que je n'ai pas encore eu, mais si ces décollages récidivent, je réaliserai alors des modifications de tailles avec d'avantage de surface et m'orienterai plutôt vers des overlays pour ces cas.

Je viens de passer au Relyx Ultimate avec lequel je pratique donc le recollage, après sablage. Il serait plus efficace que l'Unicem qui pour l'instant se maintient bien, je ne pense pas qu'il faille le mettre systématiquement en cause, l'avenir me confirmera bien la qualité de leurs comportements spécifiques.

Pour chaque type de restaurations, l'idéal est de choisir la colle la plus adaptée, pour les facettes j'ai par contre recours au Variolink naturellement.

King_lcqqit

King of PAP

27/02/2013 à 19:06

Bonjour, je suis un petit (40 ans tout de même) nouveau sur le site.
Pour les collages j'utilise Panavia SE avec la digue, micro sablage de la surface dentaire, et silanisation de l,inlay après avoir mis l'acide orthophosphorique pendant 20s sur les emax. Il faut sécher à fond après la silanisation.
À mon avis le rely X est un peu léger, il vaut mieux utiliser un vrai compo de collage.

Avatar_small

implantista

27/02/2013 à 20:31

Moi je colle au duolink mes onlay et pas de problème jusqu'ici.

Pour ce qui est du protocole :

Pièce prothétique :
- etching fluo + rinçage
- Silanisation + séchage léger
- Adhésif + photo

Préparation :
- etching ortho
- rinçage/séchage
- Adhésif + photo
- application du compo
- insertion onlay / photo 5sec + élimination des excès
+ photopolymérisation 30sec

Avatar_small

question

27/03/2019 à 10:03

bonjour, j'aurais une petite question. Concernant le décollage d'onlay à répétition, est-il obligatoire de nettoyer (creuser) la cavité à chaque recollage pour une meilleur adhésion? Peut-on recoller directement après avoir juste nettoyer l'ancienne colle pour éviter d'augmenter la cavité à chaque recollage?