Quelle horreur

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

Kyll

18/07/2012 à 17:36
Avatar_small

malimor33

18/07/2012 à 18:42

Cela est-il arrivé en prenant un cliché à l'enfant? cela ne peut pas arriver si on tient soi-même le capteur, tant pis pour les doigts.Quelle horreur. je préfère qu'on me coupe un ou plusieurs doigts plutôt que de vivre un truc pareil. Les pauvres parents, le pauvre confrère.

Avatar_small

Kyll

18/07/2012 à 18:45

D'après ce qu'ils disent, ça serait la protection autour du capteur que l'enfant aurait avalé.

Horrible pour les parents.
Horrible pour le confrère.

Avatar_small

legars

18/07/2012 à 19:01

Pu***** , pas de bol du tout ...

Avatar_small

floydal

18/07/2012 à 22:17

Une horreur innommable pour le gamin les parents et le confrère et pour toute la profession.
Nous compatissons avec les acteurs de cet effroyable drame.
Dès demain nous devons trouver la solution afin que cela ne puisse plus se reproduire.

Avatar_small

Kyll

18/07/2012 à 22:27

J'imagine que notre confrère avait juste mis une protection à doigt (doigtier?) sur le capteur comme cela se fait beaucoup.
Ce qui fait qu'une fois avalé ou inhalé, c'est quasiment impossible de le récupérer.
La solution à ça existe : les manchons en plastique d'une vingtaine de centimètres de longueur spécialement prévus pour.

Maintenant, si c'était un manchon...

Imgserver_yahk2t

yeyelle

19/07/2012 à 02:05

malimor33 écrivait:
-------------------
> Cela est-il arrivé en prenant un cliché à l'enfant? cela ne peut pas arriver si
> on tient soi-même le capteur, tant pis pour les doigts.Quelle horreur. je
> préfère qu'on me coupe un ou plusieurs doigts plutôt que de vivre un truc
> pareil. Les pauvres parents, le pauvre confrère.

Tu reste dans la pièce quand tu déclenche?
--
trop de blabla tue le blabla

Avatar_small

malimor33

19/07/2012 à 02:36

yeyelle écrivait:
-----------------
> malimor33 écrivait:
> -------------------
> > Cela est-il arrivé en prenant un cliché à l'enfant? cela ne peut pas arriver
> si
> > on tient soi-même le capteur, tant pis pour les doigts.Quelle horreur. je
> > préfère qu'on me coupe un ou plusieurs doigts plutôt que de vivre un truc
> > pareil. Les pauvres parents, le pauvre confrère.
>
> Tu reste dans la pièce quand tu déclenche?
> --
> trop de blabla tue le blabla

Peuh, mais non, je sors de la pièce et je laisse mon doigt ,bien sur.

Avatar_small

chicchique

19/07/2012 à 09:01

Quel drame affreux!
L’enfant a du se débattre ,tirer sur le capteur ,et la protection est restée en bouche.
je ne vois pas comment la chose aurait pu se passer autrement…

Cela m’est arrivé avec des adultes aussi ,de façon totalement surprenante :on explique ,tout va bien ,je mets le capteur en bouche et le patient tire brutalement sur le fil ( c’est trop gros ,j’ai envie de vomir !!)
Heureusement j’ai des manchons..

Avatar_small

Maké

19/07/2012 à 18:38

A garancière en anatomie on nous a enseigner la cricotomie d'urgence. On incise entre le cartilage cricoide et le cartilage thyroïde une petite incision peu profonde. On peut le palper, cela se ressent comme un losange. Puis y'as plus qu'as mettre un tube d'aspiration dans l'incision. Vu notre métier, je pense que ça peut servir. Les risques anatomiques sont nuls et ça peut sauver des vies...

Parce que heimlich c'es super mais ça marche pas à tout les coups loin de la.

Enfin...la dentiste n'as absolument rien à se reprocher c'est un malheureux accident qui arrive avec n'importe quel objet du quotidien...

Courage à la famille et à notre confrère.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

19/07/2012 à 19:08

T'en a fait combien de trachéotomies ? Le temps de comprendre ce qui se passe..... Et après coup il n'y avait qu'à ....

Avatar_small

Kyll

19/07/2012 à 22:14

Houla ! Il y a eu une grosse coupe de censure !

Avatar_small

floydal

19/07/2012 à 23:03

A mon avis c'est le syndrome du ballon baudruche. La tracheo est totalement inutile et inefficace. Le sachet a du se coincer à la séparation des 2 bronches. Tu respires il se gonfle et empêche l'air de passer. C'est imparable et surtout ne laisser pas vos enfants gonfler les ballons baudruche.

Don_quichotte_xrbqem

Don Chicot

19/07/2012 à 23:32

Comme tout le monde, j'ai été profondément choqué et meurtri par cette histoire, tant (et d'abord) pour l'enfant et ses parents puis pour le confrère (ou la consoeur).
Comment ne pas s'identifier quand on est confrère et père.
Lorsque j'ai appris que ça s'était produit en faisant une pano (merci Enigma), j'ai été traversé par un frisson, car ça aurait très bien pu arriver dans mon cab.
Moi aussi, je recouvre l'embout avec une protection (un doigtier latex) et c'est vrai que l'inhalation est tout à fait possible.
L'utilité de ce post est d'identifier un danger potentiel auquel nous n'avons pas forcément pensé. J'ai donc décidé de supprimer cette protection et je me suis posé la question de son utilité.
A quoi sert-elle?
Le patient va serrer pendant quelques secondes un bout de plastique qui aura été décontaminé, voire stérilisé à l'autoclave, à quoi cela sert-il de l'envelopper dans une gaine ou un doigtier (moins stérile que l'embout!).
Est_ce qu'au restaurant, nous enveloppons nos fourchettes dans un plastique avant de les mettre en bouche? (fourchette qui n'a pas été autovlavée de surcroit)
Ce drame aura peut-etre le mérite de nous faire se poser des questions sur des pratiques quelquefois excessives et inutiles et qui peuvent devenir dangereuses.

Renversant_lxjrrg

dentistevip

20/07/2012 à 00:48

ne jamais travailler le mercredi.

Chabit3_tbqemd

chabit

20/07/2012 à 01:20

Salut à tous,
Les doigtiers que je passe autour du capteur intra oral sont tellement serrés que j'ai du mal à les enlever après usage (il me semble qu'il y a plusieurs taille, à choisir pour chaque capteur). Par contre les protections nylon à mettre sur la pièce à mordre de la pano peuvent s'enlever facilement. Le patient est seul enfermé dans la cabine, et même la surveillance (web cam de face) ne me permet pas d'appréhender un tel désastre. La leçon même si elle est terrifiante est bonne à prendre. Je vais peut être passer au doigtier ajusté pour la pano aussi...

Avatar_small

chicchique

20/07/2012 à 09:14

J’ai eu récemment une jeune mère ‘stressée’ (encore une ,espèce proliférant) qui m’a fait un cinéma pour que sa fille de 5 ans passe une pano :pour se rassurer,savoir si elle avait tous ses germes de dents permanentes( ?)
Personnellement je n’en fais pas ,je délègue.

J’ai tenu bon en refusant ,je n’en voyais pas l’utilité je pensai aussi aux RX ,pour un enfant c’est un acte impressionnant et pas facile pour le personnel du cabinet de radiologie.
Cette épouvantable affaire va peut être calmer certains patients…

Photo7168_ziyb4h

666Xeиia666

20/07/2012 à 09:15

--mon dieu....deja,toutes mes condoleances a la famille...c est une patiente qui nous l a appris,hier...et tout comme vous cela m a glace le sang....au cabinet ou je suis, nous tenons le capteur pour les moins de 12 ans...mais ne connaissant pas les conditions exactes dans lequel ce drame s est deroule, je reste reservee sur d eventuelles critiques ou ressentis envers le personnel soignant present....mais c est juste horrible....
....

Avatar_small

vasco de gama

20/07/2012 à 11:12

n en sait peu plus sur le drame qui a eu lieu à Douai dans un cabinet dentaire ce mercredi.

Le décès ce mercredi d'un enfant de 7 ans à Douai chez un dentiste a créé beaucoup d'émoi. Le garçon s'est étouffé après avoir "avalé l'étui plastique souple qui couvre l'appareil dont on se sert pour une radio dentaire par mesure d'hygiène". Un accident qui pose beaucoup de questions.

Nous avons pu entendre la version des faits de la dentiste de Douai chez qui l'enfant était venu se faire soigner. Des explications techniques et précises sur un accident sans précédent en France et donc rarissime.

L'accident a eu lieu suite à une radiographie panoramique. Dans ce type de radio, le capteur est extra buccal, la radio tourne autour de la tête. Voici une photo de ce type d'appareil.

La praticienne avait mis un doigtier de protection, pour l’hygiène, à l’endroit où l’enfant pince les incisives (menton posé sur mentonnière) sur une petite réglette. Un morceau de latex comme celui-ci :

La praticienne sort de la salle radio (salle spéciale, confinée), voit le patient à travers une caméra, et déclenche la radio de l’extérieur. Le faisceau tourne alors autour de la tête du patient, qui reste immobile.

L'enfant a alors manifesté de l’anxiété. Il lâche la réglette et va se réfugier dans les bras de sa nounou. La nounou dit alors qu'il est en train de faire une crise d'angoisse et qu'il va vomir. Elle sort avec l'enfant dehors.

La dentiste se rend compte qu’elle n’y a plus le morceau de latex sur la petite réglette. La nounou dit que l'enfant est tout blanc.

Les gestes de premier secours sont alors effectuées par la dentiste et son collègue puis un 3e praticien. En vain... A-t-il avalé le morceau de latex ? A-t-il fait une grave crise d'angoisse ?

Une protection en latex a été retrouvée plus tard au sol, on ne sait pas si c'est celle qui était dans la bouche de l’enfant (qui l'aurait recraché ?).

Le procureur de Douai a décidé d’ouvrir d’une instruction pour homicide involontaire contre X. A ce stade, personne n'est mis en cause, mais l'instruction devra déterminer si il y a eu des fautes ou pas. Aucun élément ne permet de savoir si la responsabilité de la dentiste est engagée.

Selon La Voix du Nord, la maman de l'enfant aurait annoncé son intention de porter plainte. La dentiste est sous le choc et s'est fait aider psychologiquement. L'émoi causé par ce drame l'a également poussé à consulter le Conseil de l'ordre des dentistes.

69_xtb5lc

barbabapat

20/07/2012 à 22:01
X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

20/07/2012 à 23:25

Elle veut savoir, forcément. Comprendre comment son « petit Théo », sept ans, a pu succomber dans le cabinet dentaire de Douai, dans lequel il était venu passer une simple radio des dents. Séverine Mourice, yeux rougis et visage livide, présente la photo de son garçon en tremblant. Elle n'était pas présente mercredi pour lui tenir la main : elle n'en avait plus la garde depuis des années, tout comme sa fille aînée de onze ans (elle vit en revanche avec son petit dernier de quatre ans). La « nounou » de Théo, sa mère d'accueil depuis plusieurs années, lui a raconté. « C'était un petit garçon en bonne santé, sanglote sa mère. Comment a-t-il pu faire une crise cardiaque ? Il devait y avoir du produit... Ou alors la personne a mal fixé l'appareil... » C'est le chagrin et la rage qui parlent.
Arrêt respiratoire

Théo, sept ans, scolarisé dans un institut médico-éducatif de Douai, s'est présenté ce matin-là pour soigner des caries et pour une radio. Il connaissait ce cabinet dans lequel il s'était rendu plusieurs fois, ainsi que le dentiste qui s'est occupé de lui. Il avait même déjà subi une radio similaire en 2010, elle s'était bien déroulée. Mercredi, les premiers soins pour les caries se sont « très bien passés », d'après le collègue de la dentiste qui s'est occupée de l'enfant. En revanche, Théo s'est apparemment montré angoissé au moment de la radio. Il s'agit d'une radio panoramique qui « scanne » toute la mâchoire. L'enfant, debout, doit placer ses incisives sur une réglette, sur laquelle un doigtier en latex est enfilé par mesure d'hygiène. Il ne doit pas bouger et se trouve seul dans la pièce en raison des rayons X. La dentiste scrute le déroulement de la radio à travers une vitre.

L'enfant aurait reculé le menton dès le début de la manipulation et la dentiste aurait stoppé immédiatement la machine. C'est alors qu'il aurait pâli, fait un malaise et se serait retrouvé en arrêt respiratoire au bout de quelques minutes. Malgré les soins d'urgence pratiqués par les dentistes puis les médecins du SMUR et les pompiers, il n'a pas survécu.

A-t-il inhalé la protection en latex, qui se serait alors retrouvée dans ses bronches - c'est-à-dire fait une fausse route -, et été asphyxié ? Le doigtier n'était en tout cas plus sur la machine après la tentative de radio. A-t-il fait un malaise qui n'a rien à voir ? Une autopsie, prévue aujourd'hui, permettra d'en savoir plus sur les causes précises de sa mort.

Hier, le procureur de Douai a ouvert une information judiciaire contre X pour homicide involontaire. « Cela veut dire que je ne vise pas une personne en particulier, indique Éric Vaillant. Le travail du juge d'instruction consistera à déterminer s'il y a eu faute ou non dans cette affaire. » Sa famille a, elle, annoncé son intention de porter plainte. •

PAR FABIEN BIDAUD - PHOTO « LA VOIX »
========================================================
Un doigtier en latex a été retrouvé dans le corps de Théo, l'enfant de sept ans mort mercredi à Douai alors qu'il devait passer une radio panoramique des dents.

la voix du nord