Rachat premier cabinet.

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

Dabitz

05/06/2012 à 01:20

Bonjour à tous et toutes!
Cela fait pas mal de temps maintenant que je parcours Eugénol, et thésé depuis peu je me suis décidé à passer le pas de l'inscription, afin de pouvoir partager avec vous et essayer d'apporter autant que possible ma modeste contribution à la vie du forum!

Comme l'explique le sujet de mon post, je suis actuellement interessé par la reprise d'un cabinet très bien placé au sein d'une structure récente comprenant 5 praticiens.
Visiblement, le praticien souhaiterai revendre assez vite et profiter de sa retraite.

Pour ma part, j'ai effectué plusieurs remplacements, mais qui ne duraient jamais plus de 3 semaines. Ce n'était mon objectif de racheter tout de suite, mais l'occasion est trop belle.

Je voulais donc savoir comment se discute le prix de rachat d'un cabinet, que faut il savoir et quels sont les pieges à éviter?

Merci de vos réponses!

Avatar_small

king_zoulou

05/06/2012 à 01:39

5 associés = ne surtout pas racheter avant d'avoir travailler plusieurs mois dans la structure.
Parce que si six mois après le rachat, tu te rends compte que tu ne peux absolument pas t'entendre avec l'un des confrères, tu l'auras dans le baba.

Avatar_small

maz

05/06/2012 à 02:09

tout pareil, même si on ne sait pas grand chose sur la localisation, la patientèle ...

mais à 5, c'est grosse structure, et la première chose est d'y passer un minimum de temps pour savoir ou tu met les pieds

Avatar_small

camillo

05/06/2012 à 10:53

Salut,

J'ai moi même failli racheter peu de temps après ma thèse, et je ne saurais trop te recommander de faire une collaboration de 1 an minimum dans ce cabinet avant de t'engager.

Par ailleurs, on a tendance à fermer les yeux sur ce qui ne va pas au début car on est trop impatient d'être dans son cabinet à soi.
Il ne faut pas hésiter à voir plusieurs structures, plusieurs façons de fonctionner avant de choisir.

Gonzo_k0qhwz

matten

05/06/2012 à 11:20

moi j'ai fait 9 mois avant de racheter.

Comment peux tu te lancer dans un rachat comme ca?

Avec 5 concurrents dans les murs n'as tu pas un peu peur de la concurrence?

Avatar_small

dent2669

05/06/2012 à 11:41

Dabitz écrivait:
----------------

> Pour ma part, j'ai effectué plusieurs remplacements, mais qui ne duraient jamais
> plus de 3 semaines. Ce n'était mon objectif de racheter tout de suite, mais
> l'occasion est trop belle.
>

L'occasion est surtout trop belle pour le confrère sortant qui a peu de chance de tirer quelques $ de la revente de sa patientelle et de ses parts.

Je suis d'accord avec tous les autres, prend ton temps ! Fais des collab de quelques mois au moins pour avoir une idée du fonctionnement d'un cabinet !! No stress !! Le nombre de cabinet à vendre va exploser d'ici quelques années, tu auras toujours le choix !

Avatar_small

doagui

05/06/2012 à 12:37

Racheter alors que tu précises toi même que tu n'as (en gros) aucune expérience ? Aucune idée de ce que tu veux ou ne veux pas ? Aucune idée de l'organisation précise d'un cab sur une durée d'un mois ?

A mon avis c'est une idée particulièrement risquée, et tu aurais tout intérêt à y réfléchir plus que ça. Attention à l'effet d'aubaine, la vie n'est pas toujours aussi rose qu'elle en a l'air, et le prat qui veut vendre ne te montrera que les jolis aspects de sa structure... Il te présentera peut-être un chiffre d'affaire fabuleux par exemple et un agenda rempli à craquer, mais garde en tête que les gens qui l'aimaient lui ne te feront probablement pas confiance dans l'immédiat et donc que ton CA n'aura aucun rapport avec le sien... On préfère souvent le gentil vieux dentiste de famille au petit jeune qui vient de débarquer avec ses drôles de nouvelles méthodes bizarres !

Avatar_small

Dabitz

06/06/2012 à 01:12

Bonsoir, et merci pour vos réponses.

Petites précisions:
-le peu d'expérience que j'ai comparée à celle de la plupart des personnes fréquentant ce forum m'a permis de savoir un peu ce que je veux et ce que je ne veux pas plus tard (remplacement fréquents des les mêmes cabinets)
- la structure regroupe 5 praticiens répartis en 2 scm
-la structure est située dans un secteur relativement porteur
- le CA moyen basé sur les 3 dernieres années est de 265000€ et le bénéfice moyen de 95 000 €
-prix demandé pour la patientèle: 70000€

Suivant vos conseils, j'ai donc vu avec le chirurgien dentiste pour une collaboration avant éventuel rachat. Je n'ai pas eu l'impression qu'il me poussait à l'achat, et pour l'instant le courant est bien passé.

Merci de vos conseils, je vous tiendrais au courant de la suite des évènements.

Avatar-19_obqrbd

cagagne

06/06/2012 à 08:22

Pas mal du tout:)))))))))
Avec 100000€uros de moins de chiffre d'affaire je fais autant de bénef et en dormant quasiment tous les matins et tout seul sans confrères.
Bon courage à toi Stakanoff!

--
Utilisez les pouces dans l'angle en haut à droite pour voter SVP
Kikcéti kiadi quélénonol nété pas oune arène
Avé César

Avatar_small

Dabitz

06/06/2012 à 11:23

Effectivement ça fait réfléchir....J'ai RDV demain chez un autre CD pour une éventuelle collab. Ca me permettra de comparer!

Fourre_tout_05_12_08_017_apc4pu

Pier

06/06/2012 à 11:30

dent2669 écrivait:
------------------
!! Le nombre de cabinet à vendre va exploser d'ici quelques années, tu
> auras toujours le choix !

En es tu si sur que cela??

Avatar_1__sfaaph

roumette

06/06/2012 à 12:29

Tout à fait raison, Cagagne.
Même si ta rentabilité me semble "diabolique" ;-)
Dabitz, perso, un chiffre pareil me ferait tout simplement peur.
Il y a tant d'autres choses à faire que de turbiner toute la sainte journée...

Avatar_1__sfaaph

roumette

06/06/2012 à 12:40

Pier, ils sont presque à donner en ce moment les cabs.
Les "vieux" ont beau reculer l'échéance, ils partiront bien un jour... ils n'arrivent pas à comprendre que les choses ont changé, l'atterrissage risque d'être brutal.
Il y aura plein de bons plans à prendre, pour peu que l'on ne se prenne pas pour la huitième merveille du monde.

Avatar_small

doagui

06/06/2012 à 14:03

Donc en gros ils font le même CA et un benef tout juste plus élevé que le mien alors que je rétrocède 45% tous les mois à mon titulaire. En gros, ils ont plus de responsabilités et d'emmerdes que moi, pour pratiquement le même résultat.

J'admets ne pas être très calé en terme de charges pour les "vrais" libéraux, mais ça me parait pas terrible du tout comme bénéfice.

Concernant le fait qu'il y a plusieurs praticiens, ça peut être un avantage (pour le partage des frais, encore que là ça semble pas évident vu les chiffres) mais aussi un gros inconvénients, si au final tu ne t'entends pas avec l'un d'entre eux par exemple. En plus, la structure aura beaucoup plus de mal à évoluer, si tu dois obtenir l'autorisation de tout ce beau monde avant de changer la moindre ampoule...

Gonzo_k0qhwz

matten

06/06/2012 à 15:04

Y'a quoi de surprenant a avoir un benef de 36%??

Vous faites quoi vous comme benef??

Choixpeau_y0ozxh

Le Choixpeau magique

06/06/2012 à 15:12

cagagne écrivait:
-----------------
> Pas mal du tout:)))))))))
> Avec 100000€uros de moins de chiffre d'affaire je fais autant de bénef

165 keuros de CA, 95 keuros de bénef, ça doit pas être triste...

Fourre_tout_05_12_08_017_apc4pu

Pier

06/06/2012 à 15:28

roumette écrivait:
------------------
> Pier, ils sont presque à donner en ce moment les cabs.
> Les "vieux" ont beau reculer l'échéance, ils partiront bien un jour... ils
> n'arrivent pas à comprendre que les choses ont changé, l'atterrissage risque
> d'être brutal.
> Il y aura plein de bons plans à prendre, pour peu que l'on ne se prenne pas pour
> la huitième merveille du monde.

Il ne s'agit pas de reculer l'échéance mais tous simplement d'être réaliste et si tu fais une recherche, tu verras que j'avais écrit il y a un certain temps pour ne pas dire un temps certain que j'étais plus en faveur de la création que du rachat...........mais, il devient de plus en pus difficile de faire des créations, notamment dans les grandes villes et les récentes normes applicables font que de nombreux cabinets ne passeront pas le cap du rachat ( mais je peux évidemment me tromper, si des dérogations sont mises en place.)
Donc les cabinets qui seront bien placés et aux normes verront leur valeur augmentée mais bien sur pour pouvoir les vendre, encoref faut il qu'il y ait un acheteur.
Certains acheteurs préfèreront achetés un peu plus cher, d'autres non mais le marché n'est pas aussi déséquilibré qu'il ne semble en faveur des acheteurs.

Fourre_tout_05_12_08_017_apc4pu

Pier

06/06/2012 à 15:28

Inutile de le lire deux fois.

Avatar_small

king_zoulou

06/06/2012 à 16:52

matten écrivait:
----------------
> Y'a quoi de surprenant a avoir un benef de 36%??
>
> Vous faites quoi vous comme benef??

36%, c'est même un pourcent de plus que la moyenne nationale du ratio CA/benef

Sinon, autre inconvénient du rachat: tu perds toujours un minimum de CA en rachetant, les patients préférant aller chez le dentiste du cousin/voisin/collègue qui est connu et a déjà sa réputation que chez le petit nouveau.
Alors si en plus le dentiste du cousin/voisin/collègue est dans le même local que l'ancien dentiste, la collab me parait indispensable ^^

Gonzo_k0qhwz

matten

06/06/2012 à 17:36

le dentiste a qui j'ai rachete avait un benef de 60%: pour cela il reutilisait meme les microbrushes...

Gonzo_k0qhwz

matten

06/06/2012 à 17:38

Mais sachant que les charges sociales à elles seules representent deja un impact de 30% sur le bnc je n'ai jamais compris comment c'etait possible.

Avatar_small

king_zoulou

06/06/2012 à 17:43

Proprio des murs + tout le gros matos déjà payé + prothèse chinoise + cotons salivaires qui sèchent sur le radiateur, ça peut très vite monter le bnc ^^

Logo_wsbaii

mac

06/06/2012 à 17:46

cagagne écrivait:
-----------------
> Pas mal du tout:)))))))))
> Avec 100000€uros de moins de chiffre d'affaire je fais autant de bénef et en
> dormant quasiment tous les matins et tout seul sans confrères.
> Bon courage à toi Stakanoff!

faudrait nous expliquer!

Licorne_022_jwzwj4

licorne

06/06/2012 à 23:48

.

Avatar_small

Dabitz

18/10/2015 à 16:01

Salut à tous,

Petite remontée de post pour vous tenir au courant en ces temps de mornes plaines et pour apporter je l'espère un peu de baume au coeur à ceux qui souhaitent s'associer.

Contrairement à l'avis de beaucoup, je me suis associé depuis janvier 2013 dans ce cabinet.

J'ai récupéré l'assistante du praticien précédent (18 ans d'ancienneté...) avec qui j'ai eu la chance de bosser 4 mois avant qu'elle ne soit en arrêt maladie. Petit coup de pression pendant quelques mois, puis ne la voyant pas revenir j'ai pris une assistante en contrat de professionalisation que j'espere avoir formé du mieux possible et qui travaille toujours avec moi.

L'entente avec les autres associés est relativement bonne, même s'il n'est pas possible que tout le monde soit d'accord au même moment, la structure s'est depuis agrandie et nous n'allons pas tarder à être 6 associés, avec en plus 2 collaborateurs.

Certains patients sont partis, beaucoup de nouveaux sont venus. J'opère au quotidien un tri, et impose aux gens mes conditions de travail. A savoir qu'un RDV manqué peut être excusé, le second est facturé, le troisième tu prends ton dossier et tu te casses.
Beaucoup de feeling avec les gens, s'il n'y a pas de confiance je ne procède pas à la réalisation du plan de ttt et explique au patient que nous ne pourrons pas travailler ensemble.

Je travaille le lundi mardi mercredi vendredi et samedi matin, le jeudi je donne un coup de main à la faculté du coin. Du sport entre midi et 14h pour garder la forme, et des résultats sans surprises qui collent avec le prévisionnel de l'expert comptable.

Je vis relativement bien, sans avoir ni trop de pression ni un train de vie de ministre, ce qui me permet de concrétiser assez facilement mes projets persos (rachat des murs du cab en 2014 ainsi que de ma maison).

Je fais de l'omnipratique,je soigne les enfants, les vieux, les moins vieux les handicapés, j'essaye de mettre la digue dès que possible et je vais la plupart du temps chercher mes dents de sagesses incluses. Je me forme en implantologie, ne suis pas trop pourri en paro. Pour les prothèses je m'adapte en fonction des revenus du patient et de la situation clinique (couronne coulée en postérieur chez les patients qui le demande, céramo-métal, Emax ou céram sur zircone en antérieur).

En bref je m'éclate, même si certaines fins de semaines sont très fatiguantes, le stress du CA mensuel est passé tant que je peux payer mes charges.

Tout n'est pas forcément si pourri que ce qu'on peut imaginer en ce moment, il faut essayer de s'adapter et voir les choses du meilleur côté possible. Discuter avec les plus anciens permet de relativiser beaucoup de choses, discuter avec les plus jeunes permet d'essayer de se maintenir à niveau.

Beaucoup diront qu'on en reparlera dans 20 ans, je suis d'accord avec ça, et vous remonterai ce poste régulièrement pour vous faire part des évolutions.

La bise.