Étiologie, diagnostic et traitement de lésions cervicales particulières

Ico_v_for_vendetta08_jzhpep

Arnaud Go

08/02/2012 à 22:20

Lésions sur une patiente de 29 ans.
En V de 18,17,47,46,36,37.
De couleur marron ça accroche parfois à la sonde, mais pas partout.
Ça reste superficiel, amélaire et avec par endroit de la mélasse marron compacte mais qui ne ressemble ni de la carie ni à de la plaque.
La patiente n'est pas certaine de l'ancienneté de ces lésions.

J'ai eu ce type de cas trois quatre fois, j'ai songé à des déminéralisations avec effondrement amélaire suivies de reminéralisations mais je n'en suis pas certain.
Elle a suivi un traitement ODF (les extrac de P). Le précédent praticien décédé lui a fait des séances de fluoration mais elle n'en connaît pas la raison. Je suppose que c'est suite à des déminéralisations sous bague.

Les inflammations, c'est ma brosse à poils de sanglier, je voulais nettoyer sans détruire l'émail à l'US, l'hygiène est bonne.

J'avais déjà traité chez d'autres patients par fraise ronde carbure et compo/CVI mais je trouve l'acte assez délabrant.
Pour ceux qui ont déjà essayé l'imprégnation résineuse (Icon DMG-Pred), l'indiqueriez-vous ?

Et pour l'histoire de la digue marseillaise ou autre système je suis toujours preneur d'infos car des classes V bien gingivales je ne sais pas faire avec, d'où mon utilisation fréquente de CVI pour ces lésions. Sinon Linguafix/ Isodry et fil sulculaire.

--
Quand Eugénol a exclu Narik, Eugénol a perdu bien plus que Narik.

20120208_w9ibur20120208_1-3.jpg_nyls4j20120208_2-3.jpg_d9dwgt20120208_3-3.jpg_he6ky4
Choixpeau_y0ozxh

Le Choixpeau magique

08/02/2012 à 23:24

Laisse tomber, c'est carieux, tu prends ta fraise tu vas voir que c'est vachement profond.

Mt-118990-0_zdifzb

Garcimore

09/02/2012 à 12:58

J'ai eu quelque chose de similaire à deux ou trois reprises. C'était un mélange de carie et de goudron. Des veilleurs de nuits qui marchent au café sucré et à la clope toute la nuit.
çà finira en endo + couronne à terme car le moindre soin rend les dents sensibles. On peut prevoir un curetage superficiel et un comblement au Verre Io dans un premier s'il n'y a pas de douleurs.

Ico_v_for_vendetta08_jzhpep

o⅁ pnɐuɹ∀

16/02/2012 à 23:47

C'était bien une infiltration uniquement amélaire grâce à une surface effondrée.

Pas de digue, je ne vois pas comment la poser, coton power.

J'ai utilisé trois résines différentes : Aenial Flow A2, Aenial amélaire AE et Vertise sur 18 super inaccessible (D et DV). Le Vertise s'est fait la malle, Flow pour vite remplir avant la prochaine grande marée salivaire.

L'amélaire est celui qui très logiquement le plus intégré esthétiquement, pas de photo, vu le polissage sanguinolent.

Pour le prochain rdv j'attaque les lésions plus minimes, j'hésite à essayer l'Icon, donc sans fraise boule, esthétiquement l'Icon marche bien sur les taches blanches mais là c'est marron, et pourtant c'est exactement l'indication : effondrement amélaire.

Tiens faut que le commande.

Même si ce produit s'avère être de la merde dans trois ans comme tant de produits magiques qu'on a vu passer, ce n'est pas très grave vu qu'au final au pire on revient à la solution initiale.

C'est un peu de la science non acquise mais sans risque d'être nocive.

--
Quand Eugénol a exclu Narik, Eugénol a perdu un peu plus que Narik.

20120208_2-3.jpg_de1pi020120216_dt74bo
Avatar_small

maz

17/02/2012 à 00:38

si ça s'en va à la fraise boule à lames en tournant doucement, je fais comme toi, je creuse pi je bouche !

si ça s'en va pas, je fais rien, et je propose une fluoration en me disant que ça doit être du à des phénomènes de carie qui se sont reminéralisés avant d'avoir effondré l'émail (mais n'en suis pas sur du tout)

pour obturer, la digue marseillaise unitaire pour les collets, ça marche très bien sur les monoradiculées, sur les molaires, c'est super galère
tu peux toujours essayer de modifier ton clamp molaire à coup de pinces et de fraises pour en faire un "clamp individuel", j'ai fait ça une fois sur une copine, j'ai réussi à le faire sous digue mais me suis promis de ne jamais le refaire !!

dans ces cas là je fais au CVI, quitte à reporter l'obturation (IRM) et/ou à pousser gentiment la gencive d'un petit coup de fraise diamantée ; histoire de ne me battre que contre la salive et pas contre le sang !

l'icon j'attends de pouvoir le faire payer au patient pour l'utiliser ; et pour le faire payer, je veux être sur que ça marche, donc j'attends des retours un tant soit peu scientifiques !