Revue de bibliographie - Endodontie

Forum associé : Endodontie

Ico_v_for_vendetta08_jzhpep

Arnaud Go

11/12/2011 à 21:22

Qu'on expose nos cas et qu'on en discute, c'est très bien et globalement très utile et ça doit continuer.

Mais depuis quelque temps que je suis sur le forum je note qu'on fait parfois appel à des références d'études mais qu'il n'y a pas de revue de presse scientifique. J'ouvre le bal... en endo.

Ce serait bien que ça continue ici et dans d'autres disciplines.

JOE 21/11/11
Méta-analyse : Comparison of Endodontic Microsurgical Techniques with and without the Use of Higher Magnification
Que je traduis vulgairement en : Résection apicale : apport du microscope opératoire.

La conclusion de l'étude est que cette aide optique augmente la réussite des traitements endochirurgicaux de 7 % mais cette conclusion est succincte et induit en erreur si on ne décortique pas les résultats du paragraphe précédent :
Seules les traitements sur molaires ont une augmentation de réussite pas pour les autres groupes de dents.
Par ailleurs est-ce que la méta-analyse ne compare pas des coqs et des poules, je m'explique, est-ce que les praticiens équipés d'aide optique n'avaient pas par ailleurs un meilleur plateau technique ou n'étaient pas avec un plus haut niveau que ceux qui en sont dépourvus.

Lien : http://www.jendodon.com/article/S0099-2399(11)01146-0/abstract?elsca1=etoc&elsca2=email&elsca3=0099-2399_201201_38_1&elsca4=dentistry

Marque_a3_t2yegl

Marc Apap

11/12/2011 à 21:41

Je ne sais plus où j'ai lu que les aides optiques améliorent la qualité des traitements endo (orthogrades) chez les débutants, mais pas franchement chez les autres (par exemple pour trouver les MV2).
Ceci étant, je dis toujours qu'on focalise l'attention sur le microscope à cause de son grossissement, mais qu'on oublie surtout son intérêt fondamental dans l'amélioration des postures de travail (enfin, il faut déjà savoir se placer correctement et bosser en vision indirecte).

Ico_v_for_vendetta08_jzhpep

Arnaud Go

12/12/2011 à 01:37

Dans le même JOE :
Hemostasis Control in Endodontic Surgery
Hémostase en traitement endochir.

Comparaison de l'hémostase obtenue entre compresse, sulfate ferrique à 20% et sulfate de calcium sous forme hémi-hydrate CaSO4·1/2H2O, connu sous le nom de plâtre de Paris.
La compresse n'assure l'hémostase que dans 3 cas sur 10.
Le sulfate ferrique à 20% fonctionne dans 6 cas sur 10.
Le sulfate de calcium - hémi-hydrate dans tous les cas.

Le plâtre de Paris (faîtes un tour chez Castorama) assure donc la meilleure hémostase dans les chirs endo.

Qu'en est-il des suites ? Les auteurs rappellent une utilisation sans danger déjà ancienne dans d'autres spécialités médicales et attribue à ce matériau une rapide résoption.

Lien : http://www.jendodon.com/article/S0099-2399(11)01092-2/abstract

Pierre2_tep0nh

endomontreal

13/12/2011 à 21:38

Arnaud Go écrivait:
-------------------
> Qu'on expose nos cas et qu'on en discute, c'est très bien et globalement très
> utile et ça doit continuer.
>
> Mais depuis quelque temps que je suis sur le forum je note qu'on fait parfois
> appel à des références d'études mais qu'il n'y a pas de revue de presse
> scientifique. J'ouvre le bal... en endo.
>
> Ce serait bien que ça continue ici et dans d'autres disciplines.
>
> JOE 21/11/11
> Méta-analyse : Comparison of Endodontic Microsurgical Techniques with and
> without the Use of Higher Magnification
> Que je traduis vulgairement en : Résection apicale : apport du microscope
> opératoire.
>
> La conclusion de l'étude est que cette aide optique augmente la réussite des
> traitements endochirurgicaux de 7 % mais cette conclusion est succincte et
> induit en erreur si on ne décortique pas les résultats du paragraphe précédent :
> Seules les traitements sur molaires ont une augmentation de réussite pas pour
> les autres groupes de dents.
> Par ailleurs est-ce que la méta-analyse ne compare pas des coqs et des poules,
> je m'explique, est-ce que les praticiens équipés d'aide optique n'avaient pas
> par ailleurs un meilleur plateau technique ou n'étaient pas avec un plus haut
> niveau que ceux qui en sont dépourvus.
>
>
> Lien :
> http://www.jendodon.com/article/S0099-2399(11)01146-0/abstract?elsca1=etoc&elsca2=email&elsca3=0099-2399_201201_38_1&elsca4=dentistry

Bravo! Excellente initiative! Puis je me permettre de rajouter que l'on devrait présenter nos cas de façon plus structurée: Plainte principale, histoire "dentaire", observations à l'examen clinique, examen radiologique, tests effectués...?