Prise en charge couronne refaite au bout de 6 mois...

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

dent2669

05/12/2011 à 13:37

... comme sus-dit, j'ai reçu une patiente ce matin qui s'est fait posé une couronne (CCM) par son dentiste à Lille il y a 6 mois. Entre temps, mutation professionnelle, et la voilà arrivée à Lyon avec une belle CCM sans point de contact distal et avec de très vives douleurs dûes au tassement alimentaire. La dent distale est saine.

Il faut à mon avis, simplement refaire la CCM avec un bon point de contact et le problème sera réglé mais forcément, la patiente ne veut pas retourner à Lille pour ça donc je lui ai dit que je le ferai mais qu'il faudra payer... et c'est là que je me demandais si je pouvais coter cette couronne pour que la patiente ait le droit à une prise en charge sécu+mutuelle ou si je ne pouvais pas étant donné qu'elle a déjà eu des remboursements pour cette dent il y a 6 mois... ???

Merci d'avance pour vos éclairages avisés !

Avatar_small

cocobret

05/12/2011 à 14:12

J'avais appelé ma dentiste conseil car je devais refaire une endo qui avait été réalisée la semaine avant par un confrère . Je me demandais si je pouvais la cotée.
Elle m'a répondu que je devais la coter normalement mais qu'il fallait que j'ai les éléments pour argumenter ma décision. Si la S.S. doit demander un remboursement , ce sera au confrère dont le travail n'est pas satisfaisant.
De plus, tu n'es pas censé savoir que le travail a 6mois.
C'est plus au niveau de la mutuelle que ça risque de poser problème. Attends peut-être la réponse au devis...

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

Björn

05/12/2011 à 17:13

D'après ameli, la procédure est complexe, risquée et chronophage, dans un cas de ce type (faire une enquête, appeler le CDC, monter un dossier pour pas te faire baiser a posteriori, etc...), donc:

1.La patiente retourne chez son dentiste
2.Si elle ne veut pas: HN.
3.Si elle ne veut pas de HN: elle consulte un autre praticien qui aura une âme de détective (par exemple ameli quand il bossait, d'après ce qu'il nous a dit)

Bien évidemment, tu peux aussi légitimement te poser la question suivante: pourquoi sommes-nous les seuls professionnels de santé à devoir mener une enquête (d'après ameli) lorsqu'un acte fait antérieurement s'est soldé par un échec?
Ben, ça s'appelle un "truc spécial dentistes selon ameli" (jingle)...!

Tiens un autre "truc spécial dentistes selon ameli":l'interdiction officieuse de dispenser des AT
http://www.eugenol.com/sujets/394971-arret-de-travail?page=1#post_591142

Un autre: l'obligation morale, selon ameli, de faire de la prévention alors qu'aucun autre "technicien" de la médecine n'en fait:
http://www.eugenol.com/sujets/393706-dilemne-conservation-ou-avulsion-des-6?page=2#post_590574