Reprise licence LOGOS

Bebe_038_nf8eum

danteyeah

30/11/2011 à 18:50

Il y a 6 mois je revendais mon cabinet et une licence TROPHY, mon successeur n'a eu à payer que l'année de Hot Line (soit 600€) pour mettre le logiciel à son nom.
Aujourd'hui je vais reprendre un cabinet équipé par LOGOS, et ces derniers m'annonce qu'il faut que je repaye une licence complète soit 1300 à 1700€ (il y a des offres ADF: marrant pour une boite qui n'avait pas de stand à l'ADF), est-ce que quelqu'un s'est déjà retrouvé dans ce cas de figure?
Pourquoi TROPHY qui fait pas dans la philanthropie ne demande rien de plus que l'abonnement annuel et accepte qu'un praticien cède sa licence, et que LOGOS refuse à un praticien de céder lui même sa licence?
Merci de partager vos expérience et vos bon plan, et existe t-il parmi vous des praticiens qui sont partis de LOGOS pour ailleurs, si oui: où, et comment l'avez vous géré?

Avatar_small

phoenix

30/11/2011 à 19:29

bonjour:
une fois n'est pas coutume, je vais défendre Logos:
Votre prédécesseur n'a pas acheté le logiciel Logos: il n'en a acheté, ou plus exactement loué, que le droit d'usage, à titre personnel (la licence).
Si vous voulez à votre tour utiliser le logiciel, vous devez à votre tour en payer la licence. Votre prédécesseur n'a aucun droit de propriété sur "son" logiciel.

Logos est à ma connaissance un logiciel fermé. Vous devez donc en passer par chez eux pour en réutiliser les données, ou faire demander par votre prédécesseur l'export DSIO qui vous fournira la liste des patients, des actes, des règlements et des soldes.
Pour le reste... tintin ! ce n'est pas dans le DSIO.

Bebe_038_nf8eum

danteyeah

30/11/2011 à 20:45

phoenix écrivait:
-----------------
> bonjour:
> une fois n'est pas coutume, je vais défendre Logos:
> Votre prédécesseur n'a pas acheté le logiciel Logos: il n'en a acheté, ou plus
> exactement loué, que le droit d'usage, à titre personnel (la licence).
> Si vous voulez à votre tour utiliser le logiciel, vous devez à votre tour en
> payer la licence. Votre prédécesseur n'a aucun droit de propriété sur "son"
> logiciel.
>
> Logos est à ma connaissance un logiciel fermé. Vous devez donc en passer par
> chez eux pour en réutiliser les données, ou faire demander par votre
> prédécesseur l'export DSIO qui vous fournira la liste des patients, des actes,
> des règlements et des soldes.
> Pour le reste... tintin ! ce n'est pas dans le DSIO.

Merci pour les infos, existe t-il un danger à faire confiance à un programmeur qui limite la possibilité de transfert de donné sur un autre logiciel, si LOGOS se "casse la gueule" je vais perdre une flopée de données. Cette boite est-elle viable?
Amusant la politique de vente: je vous loue une licence, elle ne vous appartient pas......à 1700€ le bout ça me semble cher pour avoir le droit de "jouer" avec eux, mais bon sur le Forum, les nonoliens semblent apprécier ce logiciel, alors allons y gaiement, il me reste encore un peu de vaseline.

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

30/11/2011 à 21:55

pour info TOUS les logiciels pour lequel tu payes des euros te vendent une licence "utilisateur"

tu ne possedes que tes DATAS

quand tu desisntalles certains jeux ils te prposent d'ailleurs souvent de conserver tes datas ( parties , avatars , config )

mais ce que tu payes c'est bien une licence utilisateur , pas l'achat d'un logiciel

et c'est ecrit dans le CLUF
contrat de licence de l'utilisateur final

--
--------------------------
http://dl.free.fr/cPKnU8uEO
merci à tous ceux qui m'ont soutenu

Bebe_038_nf8eum

danteyeah

01/12/2011 à 00:54

cyber_quenottes écrivait:
-------------------------
> pour info TOUS les logiciels pour lequel tu payes des euros te vendent une
> licence "utilisateur"
>
> tu ne possedes que tes DATAS
>
> quand tu desisntalles certains jeux ils te prposent d'ailleurs souvent de
> conserver tes datas ( parties , avatars , config )
>
> mais ce que tu payes c'est bien une licence utilisateur , pas l'achat d'un
> logiciel
>
> et c'est ecrit dans le CLUF
> contrat de licence de l'utilisateur final

Oui, mais alors quid des 600€ demandé par TROPHY pour reprise de mon ancienne licence par mon successeur, comparé au 1700€ demandé par LOGOS pour que je reprenne une licence pour utiliser le fichier de mon prédécesseur ? A chacun son interprétation de la définition de licence (ou de la valeur de celle-ci), apparemment!

Avatar_small

merlin31000

01/12/2011 à 06:55

phoenix écrivait:
-----------------
> bonjour:
> une fois n'est pas coutume, je vais défendre Logos:
> Votre prédécesseur n'a pas acheté le logiciel Logos: il n'en a acheté, ou plus
> exactement loué, que le droit d'usage, à titre personnel (la licence).
> Si vous voulez à votre tour utiliser le logiciel, vous devez à votre tour en
> payer la licence. Votre prédécesseur n'a aucun droit de propriété sur "son"
> logiciel.

. Ce que dit phœnix est exact, sauf chez [email protected] dont la politique est d'offrir la licence au successeur, celui-ci n'ayant plus que la maintenance à sa charge.
. [email protected] ayant été créé par une majorité de dentistes en exercice, c'est choix délibéré qui a été fait depuis le début et qui est toujours en vigueur.

> Logos est à ma connaissance un logiciel fermé. Vous devez donc en passer par
> chez eux pour en réutiliser les données, ou faire demander par votre
> prédécesseur l'export DSIO qui vous fournira la liste des patients, des actes,
> des règlements et des soldes.
> Pour le reste... tintin ! ce n'est pas dans le DSIO.

. Une nouvelle norme est née. Le DSIO est mort, vive le TDIO.
. Cette norme va être imposée à TOUS les éditeurs pour la fin 2012 et inclura l'export-import de la TOTALITÉ des données, rajoutant ainsi les fichiers textes ( ordonnances, devis, courriers types... ), les fichiers numérisés ( consentements éclairés, devis signés et autres, fiches de traçabilité fournies par le prothésiste, radios, photos, etc... ), la liste n'étant pas exhaustive.

Avatar_small

phoenix

01/12/2011 à 07:44

Chaque logiciel a son prix et sa politique commerciale.
Je vous suggère d'aller les voir et de leur demander comment récupérer les données pour changer de logiciel. Il vous feront probablement une offre "que vous ne pourrez pas refuser" du type licence gratuite si vous prenez tel ou tel capteur...
C'est leur intérêt car ils auront ainsi un client captif de plus.

Quand cyberquenottes dit que "tu ne possedes que tes DATAS ", il faut rappeler que ces DATAs ne sont intelligibles que du seul logiciel dentaire.... c'est la corde au cou!

Avatar_small

merlin31000

01/12/2011 à 08:32

phoenix écrivait:
-----------------
> Quand cyberquenottes dit que "tu ne possedes que tes DATAS ", il faut rappeler
> que ces DATAs ne sont intelligibles que du seul logiciel dentaire.... c'est la
> corde au cou!

oui, pour le moment en partie avec le DSIO totalement dépassé, mais avec la norme TDIO ce ne sera plus vrai.

la responsabilité trentenaire nous concernant vis à vis de nos patients impose d'avoir accès à toutes nos données afin de pouvoir retrouver toute trace justificative qui pourrait nous être demandée par n'importe quelle instance judiciaire ou autre...

ainsi, peu importe le logiciel qui aura traité nos données, celles-ci seront lisibles à tout moment.

celà signifie aussi que tout praticien, désirant changer d'éditeur, ne sera plus muselé sous prétexte qu'il ne peut pas récupérer toutes ses données.

Avatar_small

merlin31000

01/12/2011 à 08:32

phoenix écrivait:
-----------------
> Quand cyberquenottes dit que "tu ne possedes que tes DATAS ", il faut rappeler
> que ces DATAs ne sont intelligibles que du seul logiciel dentaire.... c'est la
> corde au cou!

oui, pour le moment en partie avec le DSIO totalement dépassé, mais avec la norme TDIO ce ne sera plus vrai.

la responsabilité trentenaire nous concernant vis à vis de nos patients impose d'avoir accès à toutes nos données afin de pouvoir retrouver toute trace justificative qui pourrait nous être demandée par n'importe quelle instance judiciaire ou autre...

ainsi, peu importe le logiciel qui aura traité nos données, celles-ci seront lisibles à tout moment.

celà signifie aussi que tout praticien, désirant changer d'éditeur, ne sera plus muselé sous prétexte qu'il ne peut pas récupérer toutes ses données.

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

01/12/2011 à 08:54

phoenix écrivait:
-----------------
> Chaque logiciel a son prix et sa politique commerciale.

=====================
c'est clair
j'ai donné une ligne directrice generale
apres les editeurs font comme ils veulent

phoenix écrivait:
-----------------
Quand cyberquenottes dit que "tu ne possedes que tes DATAS ", il faut rappeler que ces DATAs ne sont intelligibles que du seul logiciel dentaire.... c'est la corde au cou!

==========================
exact , c'est pour cela que la clé julie permet de poursuivre la lecture des datas sans payer de maintenance , elle est la "licence" que l'on a acheté
en cas de transfert DSIO des datas julie , ils demandent alors le retour de la clé

clé perdue , volée ou détruite => achat d'une nouvelle licence

la clé doit être "assurée" en destruction vol , bris de machine etc...

Avatar_small

phoenix

01/12/2011 à 09:45

merlin31000 écrivait:
---------------------

> la responsabilité trentenaire nous concernant vis à vis de nos patients impose d'avoir accès à toutes nos données afin de pouvoir retrouver toute trace justificative qui pourrait nous être demandée par n'importe quelle instance judiciaire ou autre...

Les éditeurs sont en conformité avec ces contraintes: il suffit de raquer pendant 30 ans...

Avatar_small

phoenix

01/12/2011 à 09:46

Merlin, tu disais:
"Une nouvelle norme est née. Le DSIO est mort, vive le TDIO.
Cette norme va être imposée à TOUS les éditeurs pour la fin 2012"

Peux tu nous en dire plus ?
- Où cette norme est-elle définie (rien trouvé sur internet)
- par qui est-elle définie ? A ma connaissance les principaux éditeurs ont volontairement bloqué toute évolution du DSIO qui pouvait aller dans ce sens
- comment serait-elle rendue obligatoire, et par qui ?
- comment se fait-il qu'à part Macdent/dentalvia, les éditeurs ne soient pas au courant ?

Avatar_small

merlin31000

01/12/2011 à 10:36

phoenix écrivait:
-----------------
> Merlin, tu disais:
> "Une nouvelle norme est née. Le DSIO est mort, vive le TDIO.
> Cette norme va être imposée à TOUS les éditeurs pour la fin 2012"
>
> Peux tu nous en dire plus ?
> - Où cette norme est-elle définie (rien trouvé sur internet)
> - par qui est-elle définie ? A ma connaissance les principaux éditeurs ont
> volontairement bloqué toute évolution du DSIO qui pouvait aller dans ce sens
> - comment serait-elle rendue obligatoire, et par qui ?
> - comment se fait-il qu'à part Macdent/dentalvia, les éditeurs ne soient pas au
> courant ?

tous les éditeurs sont au courant, sauf qu'ils freinnent des quatres fers...
raison pour laquelle ils ne communiquent pas...
c'est dans les tuyaux depuis plus de deux ans...

cette norme TDIO va être enfin imposée par l'ADF à tous les éditeurs.
ceux qui ne voudront pas s'y plier n'auront pas d'agrément justifiant la pérénité trentaine de la TOTALITÉ des données du praticiens.

la date buttoir est le 31 décembre 2012.

les praticiens à jour de leur maintenance ne pourront pas être taxés d'un euro supplémentaire pour cette exportation.

juste pour info, depuis le début, tout praticien ayant MacDent, peut à tout moment exporter sans l'aide d'une tierce personne ses données gratuitement, même s'il n'est pas à jour de sa maintenance. Notre éthique étant de ne pas menotter nos utilisateurs.

une dernière précision, nous sommes déjà en train de programmer en conséquence.

Dr. Patrick Tallet

Avatar_small

Jokris

02/12/2011 à 13:30

TDIO :
Quand l'ADF publiera cette norme,( ce n'est pas fait) tous les logiciels suivront non ?? .
néanmoins on ne sait rien du TDIO et les informations contenues restent bien mystérieuses.
.Elle imposerait un format en XML, bien standard aujourd'hui.
Alors, bidon ou sérieux ?
Le DSIO est un fâcheux précédent qui a été à la fois un argument de vente pour certains
peu respecté pour d'autres et si limité que des éditeurs y pallient déja par des exports complets de données,exploitable dans des logiciels de base ou des logiciels de confrères.

Faudrait pas renouveler la chose avec un TDIO !!
ATTENTION AUX CONFUSIONS
Obligation trentenaire évoquée par Merlin :
1) 20 ans sont suffisants, c'est la norme en hospitalier.
2) Elle concerne les praticiens et doit étre prévue et assurée par eux lors de la revente ou de la cessation d'activité
La responsabilité n'est pas transférée aux éditeurs !!
Sinon les éditeurs vont te donner un bundle gratos ??ou tu souscriras une maintenance pour 30 ans aprés ta prise de retraite merlin ?

Avatar_small

phoenix

02/12/2011 à 14:18

C'est bien ce qui me semblait, le TDIO n'existe pas et n'est pas prêt d'exister. Ce que je disais reste donc toujours d'actualité:

Quand cyberquenottes dit que "tu ne possedes que tes DATAS ", il faut rappeler que ces DATAs ne sont intelligibles que du seul logiciel dentaire.... c'est la corde au cou!

Avatar_small

merlin31000

02/12/2011 à 16:52

phoenix écrivait:
-----------------
> C'est bien ce qui me semblait, le TDIO n'existe pas et n'est pas prêt d'exister.
> Ce que je disais reste donc toujours d'actualité:
>
> Quand cyberquenottes dit que "tu ne possedes que tes DATAS ", il faut rappeler
> que ces DATAs ne sont intelligibles que du seul logiciel dentaire.... c'est la
> corde au cou!

le TDIO n'est pas prêt d'exister...? seul l'avenir nous le dira...!
par contre, je suis sûr que nous aurons l'occasion d'en reparler dans quelque temps.

Avatar_small

Jokris

02/12/2011 à 17:35

en tout cas probléme d'éditeur et pas de prat !!
ni l'un ni l'autre n'existeront plus dans 30 ans
pub et bruits de couloir !! voir autre fil sur Logos et ses résultats

Avatar_small

imagex

02/12/2011 à 20:10

Bonjour,

Je suis assez d'accord avec l'idée que le TDIO ne sera jamais vraiment opérationnel. Comme pour le DSIO, que vaut un législatif sans exécutif? Or c'est, à mon avis la situation de la commission informatique de l'adf qui a mis au point cette norme (c'était déjà celle de l'anerio).
C'est pour cela (et aussi pour permettre aux utilisateurs de répondre aux obligations de la loi Kouchner) que depuis plusieurs années dans logos il est possible d'exporter pour un patient, un groupe de patients ou tous les patients l'essentiel des données des patients.
Le périmètre de cet export est nettement plus large que celui du DSIO et correspond peu ou prou à celui qui a été retenu pour le TDIO. Les formats suivants peuvent être utilisés : HTML, XML seul, XML+XSL. (Pour mémoire, il y a aussi un vieux programme d'export "de base" au format texte délimité)
En tant qu'éditeur je ne veux surtout pas d'utilisateur qui reste uniquement parce qu'il a l'impression de n'avoir pas le choix; c'est une situation nécessairement anxiogène et conflictuelle.

Cordialement
Thierry CANEVET