Petit cas Extraction implantation et MCI 21

Forum associé : Implantologie

Avatar_hq13tt

bogenom

15/11/2011 à 19:18

Vos critiques m'interessent

http://youtu.be/HaUyso7w2E8

Logo_m4n3gc

drmarcus

15/11/2011 à 22:54

Es tu sur d'avoir placé ton implant bien en palatin (pas évident sur Simplant) et comment as tu gérer la fenestration visible sur la planif?

--
"La vis est à l'implant ce que la carie est à la dent!" (Pozzi)

Photo_pluton1b_unbebk

pluton

15/11/2011 à 23:47

c'est aussi la question que je me posais...

Implant_nr5ghm

Céramik

16/11/2011 à 03:20

Un p'tit scan à 6 mois...
La plaque buccale osseuse me semble faible.
Sinon, sympa de nous faire une vidéo.

--
Céramik

Avatar_hq13tt

bogenom

16/11/2011 à 23:04

Pour la fenestration, j'ai cureté et ça ne pose pas soucis, il n'y avait pas de processus infectieux actif apparement, l'implant étant placé à distance cela ne posera peut être pas de problème

Pour le scan on attendra un peu

Avatar_ow44t3

Chicot

16/11/2011 à 23:31

tu veux des remarques, en voici,donc:

La betadine sur le visage ?

Les points d'appuis pour le périotome ?

La betadine dans l'alvéole: pas de contact puisque tout est aspiré de suite, donc pas efficace. Tu devrais laisser l'alveole se remplir de betadine et mettre une compresse dessus le temps de ranger le matos d'exo, de changer de gants (la racine est contaminé vu le péri apex) et de betadiner le visage du patient.

Pourquoi une canule coudée dans la bouche, pour le bruit ? Les tubulures sont stériles ?

Tu pouvais mettre un implant plus long voir plus large, pourquoi ce choix ?

Ça te paraît pas un peu lourd comme protocole de faire un guide ?

Avec un implant plus palatin, tu aurais pu mettre un pilier provisoire avec une dent transvissée. C'est plus prédictible ensuite pour l'émergence car c'est toi qui crée ton profil avec du compo ou de la résine.

Sinon la vidéo est sympa

PS: dur dur non ?
--
;O)

Implant_nr5ghm

Céramik

17/11/2011 à 02:50

bogenom écrivait:
-----------------
> Pour la fenestration, j'ai cureté et ça ne pose pas soucis, il n'y avait pas de
> processus infectieux actif apparement, l'implant étant placé à distance cela ne
> posera peut être pas de problème
>
> Pour le scan on attendra un peu

Lors du curetage, on voit la gencive bouger, donc plus de paroie vestibulaire ?

Je pige pas, s'il n'y a pas d'os au buccal, comment vas-tu en avoir plus tard ?

L'angle de l'implant semble aussi trop vestibulaire.

--
Céramik

Avatar_hq13tt

bogenom

17/11/2011 à 18:29

tu veux des remarques, en voici,donc:

La betadine sur le visage ?

Les points d'appuis pour le périotome ?

Merci pour les remarques donc :

Chicot : la betadine sur le visage ne parait pas sur la video mais effectuée, OK pour laisser agir dans l'alveole

effectivement la canule coudée n'a "que" trempé dans le desinfectant à froid (promis je le ferai plus)

l'implant est un 11, je pense que cela suffit si il il faut le deposer dans 10 ans c'est plus commode qu'un 14 à mon avis, plus large ça ne presente pas d'interet (toujours à mon humble avis avec la connexion ankylos)

l'implant plus palatin aurait été trop enfoui à mon gout, celui-ci est déjà 3mm sous la gencive.

c'est un peu lourd pour un guide je reconnaîs mais le patient était OK pour le surplus je lui ai proposé les 2 solutions

Dur dur : non ! si j'ai posté la video c'est pour en discuter justement

vos protocoles m'interessent

Ceramik :effectivement le buccal ne va pas se recreer, mais promis je mettrais le suivi du cas

Img_3657_fbfr7o

alapex

17/11/2011 à 19:22

Une petite question à propos du rinçage de l'alvéole à la bétadine . Est ce bien nécessaire ? Les forages n'éliminent ils pas les tissus environnants supposés infectés ?
La vidéo est super , pas facile de se faire une place sans gêner l'opérateur .

Avatar_ow44t3

Chicot

17/11/2011 à 23:23

alapex écrivait:
----------------
> Une petite question à propos du rinçage de l'alvéole à la bétadine . Est ce bien
> nécessaire ? Les forages n'éliminent ils pas les tissus environnants supposés
> infectés ?

Non car l'axe implantaire n'est pas l'axe radiculaire......

--
;O)

Img_3657_fbfr7o

alapex

17/11/2011 à 23:37

Ahr , danke .

Implant_nr5ghm

Céramik

18/11/2011 à 02:12

Bétadine dans l'alvéole, j'ai jamais fait, ni même pensé...
je devais dormir dans ma formation...
N'importe quelle bétadine ?
Il y a autre chose comme produit qui peut faire la même chose ?

--
Céramik

Avatar_small

flicflac

18/11/2011 à 03:49

En implant immédiat, ce qui compte pour moi c'est à combien de mm se trouve l'os de la gencive marginale en buccal.... si plus de 3.5mm à proscrire comme méthode. J'aurais aimé un implant plus long. Pour ce qui est du diamètre de l'implant, il ne faut pas penser comblé l'espace de l'alvéole... smaller is better.... se tenir loin de la plaque buccal quitte à mettre une petite greffe simultannément. Un bon curetage de l'alvéole est essentielle... 2 minutes.

Photo_pluton1b_unbebk

pluton

18/11/2011 à 08:21

Céramik écrivait:
-----------------
> Bétadine dans l'alvéole, j'ai jamais fait, ni même penser...
> je devais dormir dans ma formation...
> N'importe quelle bétadine ?

bétadine verte (flacon vert)...;-)

la rouge est un savon, la jaune utilisée dans les protocoles de désinfection, et la verte est ORL/gynéco

Avatar_ow44t3

Chicot

18/11/2011 à 09:32

pluton écrivait:
----------------
> Céramik écrivait:
> -----------------
> > Bétadine dans l'alvéole, j'ai jamais fait, ni même penser...
> > je devais dormir dans ma formation...
> > N'importe quelle bétadine ?
>
> bétadine verte (flacon vert)...;-)
>
> la rouge est un savon, la jaune utilisée dans les protocoles de désinfection, et
> la verte est ORL/gynéco

+1

La jaune c'est sur le visage du patient

la verte dans sa bouche.....

--
;O)

Avatar_small

l'étudiant

05/08/2014 à 00:32

Bonjour,
Je suis étudiant en 5ème année et j'avais quelques questions concernant ce rinçage à la bétadine, car j'ai récemment assisté à une extraction simple où l'interne a utilisé ce produit, couplé à du sérum phy.
1. (ça peut paraître idiot comme question, mais j'y vais quand même) combien de temps peut-on laisser la bétadine dans l'alvéole ? je n'ai rien trouvé dessus en faisant des recherches sur le web.
2. pour éliminer toute la bétadine, doit-on irriguer abondamment avec du sérum phy ? à l'aide d'une seringue par exemple ou une compresse imbibée suffirait ? ou peut-on en laissé un peu et suturer par la suite ? ou c'est impératif de TOUT enlever ?
3. en paro, j'effectue souvent un rinçage à la bétadine au niveau des collets/sulcus avec une seringue, et je rince à l'eau (devrais-je privilégier un rinçage au sérum phy ?) après 2 minutes environ, après un surfaçage/détartrage sous gingival. je le fais car j'ai vu que cela agissait sur les bactéries anaérobiques. est-ce une bonne conduite ?

Merci d'avance de votre réponse. Je m'excuse si mes questions peuvent paraître stupide.

Photo_pluton1b_unbebk

pluton

05/08/2014 à 01:13

l'étudiant écrivait:
--------------------
> Bonjour,
> Je suis étudiant en 5ème année et j'avais quelques questions concernant ce
> rinçage à la bétadine, car j'ai récemment assisté à une extraction simple où
> l'interne a utilisé ce produit, couplé à du sérum phy.
> 1. (ça peut paraître idiot comme question, mais j'y vais quand même) combien de
> temps peut-on laisser la bétadine dans l'alvéole ? je n'ai rien trouvé dessus en
> faisant des recherches sur le web.

perso, j'injecte dans l'alvéole, je refais un curetage soigneux en présence de bétadine, je rince à nouveau avec la bétadine et ensuite rinçage au sérum phy
donc en temps de contact on doit être à 2/3 minutes

> 2. pour éliminer toute la bétadine, doit-on irriguer abondamment avec du sérum
> phy ? à l'aide d'une seringue par exemple ou une compresse imbibée suffirait ?

rinçage avec une seringue, avec le "spray" d'irrigation du moteur, voir directement avec une "pipette" d'une monodose de sérum phy...;-)

> ou peut-on en laissé un peu et suturer par la suite ? ou c'est impératif de TOUT
> enlever ?

je vois pas le risque qu'il y en ait quelques résidus...à moins que le patient soit allergique à l'iode...mais à ce moment là tu évites obligatoirement ce protocole car tu devrais avoir çà dans ton bilan pré-op/questionnaire médical...
certains font en sorte de mettre de la bétadine dans le puits de l'implant avant de visser le moignon définitif et faire la mise en esthétique immédiate, donc il en reste forcément dans le site fraichement suturé...

> 3. en paro, j'effectue souvent un rinçage à la bétadine au niveau des
> collets/sulcus avec une seringue, et je rince à l'eau (devrais-je privilégier un
> rinçage au sérum phy ?) après 2 minutes environ, après un surfaçage/détartrage
> sous gingival. je le fais car j'ai vu que cela agissait sur les bactéries
> anaérobiques. est-ce une bonne conduite ?

çà peut pas nuire en tout cas...;-)
rinçage à l'eau/sérum phy...disons que dans le cas montré on fait en plus l'implantation, donc il faut essayer de rester "stérile", un bien grand mot qu'il faut dire très très vite dans une cavité buccale..., perso, je ne vois pas vraiment ce que cela ferait comme différence en paro en tout cas...et amha pareil en implanto mais si pb on se poserait toujours la question de la possible voie de contamination par l'irrigation avec de l'eau du réseau de la ville...

> Merci d'avance de votre réponse. Je m'excuse si mes questions peuvent paraître
> stupide.

y a pas de question stupide...;-)

Avatar_small

l'étudiant

14/08/2014 à 18:02

Merci beaucoup pour toutes ces précisions :) j'apprécie fortement vos réponses ! Je serai plus serein dorénavant :)

Avatar_small

l'étudiant

14/08/2014 à 18:02

Merci beaucoup pour toutes ces précisions :) j'apprécie fortement vos réponses ! Je serai plus serein dorénavant :)

Avatar_ow44t3

Chicot

14/08/2014 à 20:42

pluton écrivait:
----------------
> l'étudiant écrivait:
> --------------------
> > Bonjour,
> > Je suis étudiant en 5ème année et j'avais quelques questions concernant ce
> > rinçage à la bétadine, car j'ai récemment assisté à une extraction simple où
> > l'interne a utilisé ce produit, couplé à du sérum phy.
> > 1. (ça peut paraître idiot comme question, mais j'y vais quand même) combien
> de
> > temps peut-on laisser la bétadine dans l'alvéole ? je n'ai rien trouvé dessus
> en
> > faisant des recherches sur le web.
>
> perso, j'injecte dans l'alvéole, je refais un curetage soigneux en présence de
> bétadine, je rince à nouveau avec la bétadine et ensuite rinçage au sérum phy
> donc en temps de contact on doit être à 2/3 minutes

je rince à la bétadine verte généreusement tout en curetant, puis bétadine pour rincer les résidu du curetage et ensuite éponge d'hémofibrine imbibé de bétadine et basta, ça peut rester dans l'alvéole sans aucun problème. Ca sert à rien de rincer ensuite au sérum ou à l'eau, sauf pour le confort du patient pour ce qui est hors de l'alvéole (... nous c'est le goût....)
Idéalement 2-3 points de sutures par dessus pour éviter que l'éponge se barre trop vite.


> je vois pas le risque qu'il y en ait quelques résidus...à moins que le patient
> soit allergique à l'iode...

IMPOSSIBLE !!!!

une allergie à l'iode entraînerai un crétinisme (sans jeux de mots).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Crétinisme

Pour la Bétadine, c’est la povidone (le véhicule de l’iode) qui est responsable, pour les produits de contraste iodés, l’osmolalité est mise en cause, et pour les produits de la mer (poissons et crustacés) ce sont des protéines musculaires.
Il n’existe donc aucune réaction croisée ni de facteurs de risques.
De plus, il n’y a aucune allergie rapportée dans le cas d’utilisation de solution alcoolique ou aqueuse d’iode (solution de Lugol, teinture d’iode, etc.)
Il existe trois entités cliniques distinctes qu’on semble retrouver sous la dénomination “allergie iode“: la réaction pseudo-allergique aux produits de contraste radiologique (PCR) qui est très fréquente, l’allergie de contact ou dermite de contact aux désinfectants à base d’iode qui est très rare et les réactions aux fruits de mer qui sont relativement fréquentes.
Pourtant, tous les individus présentant l’une ou l’autre de ces réactions puisent leur iode dans la nourriture, sans avoir de réaction indésirable : c’est donc qu’ils n’y sont pas allergiques.
L’iode est un atome essentiel à la vie, et les besoins minimaux quotidiens en iode sont de l’ordre de 50 µg.
En fait, c’est l’expression allergie à l’iode qui est erronée et qui entretient la confusion à ce sujet : on devrait distinguer clairement chacune des trois entités mentionnées ci-haut, et les appeler par leur nom distinctif.

>
> > Merci d'avance de votre réponse. Je m'excuse si mes questions peuvent paraître
> > stupide.
>
> y a pas de question stupide...;-)

... il n'y a que les gens stupides qui n'osent pas poser des questions !

--
;O)

Avatar_small

gil

04/09/2014 à 06:10

bonjour
comment puis je voir ta video ?
cdlt

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

04/09/2014 à 12:42

Merci chicot pour tes explications intéressantes sur l'iode. On mourra moins crétin ...des alpages :-))

Avatar_hq13tt

bogenom

06/09/2014 à 10:32
Avatar_small

Palpatine

16/01/2021 à 17:51

Bonjour Bogenom,

As tu revu le patient depuis ces dernières années?
Si oui peux tu nous poster les RVG de contrôle?