un dentiste refuse un seropo

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_m3f7ri

le chamane

01/09/2011 à 22:37
Avatar_small

DMD

01/09/2011 à 22:43

ca passe actuellement dans les infos sur I-télé.

En même temps, ya des prat qui refusent en renvoyant systématiquement les patients à risque pour engorger les services hospitaliers...

légal ? déontologique ? on est quand même à l'heure de la médecine bucco dentaire..

69_xtb5lc

barbabapat

02/09/2011 à 00:48

Le monde.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/09/01/un-seropositif-affirme-qu-un-dentiste-a-refuse-de-le-soigner_1566522_3224.html#xtor=RSS-3208

""Quand je lui ai dit que j'étais pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale en raison de ma séropositivité, il m'a dit qu'il ne pourrait pas me soigner", a raconté M. V....i."

Ca aurait été mieux de l'indiquer lors du questionnaire médical. Maintenant les journalistes rapportent aussi pas mal de conneries.

Ico_v_for_vendetta08_jzhpep

Arnaud Go

02/09/2011 à 01:18

J'ai un séropo en ce moment, enfin un qui l'annonce.

Et je dis à ma femme (mon assistante en ce moment) de ne rien faire de plus qu'habituellement ou plutôt d'en faire au moins autant pour tous les autres patients.
À mon avis le nombre de séropos qui le savent et qui ne disent rien est bien supérieur à ceux qui s'ignorent et ceux qui l'annoncent.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

02/09/2011 à 01:50

le chamane écrivait:
--------------------
> http://fr.news.yahoo.com/s%C3%A9ropositif-affirme-quun-dentiste-refus%C3%A9-soigner-170136539.html;_ylt=AoZy9Pz9FVTnmfomdxTa.jr.fcl_;_ylu=X3oDMTNja3FhMTc5BHBrZwNhMzRkMzZiNi1iNDdkLTM4NDItOTA5OS02NjJjZWQ4NGM5ODgEcG9zAzEEc2VjA01lZGlhU2VjdGlvbkxpc3QEdmVyAzViNDM5Y2EwLWQ0YmQtMTFlMC1iYjc2LWE2MmE3ODViNWM2Zg--;_ylg=X3oDMTFyaHV1cGw5BGludGwDZnIEbGFuZwNmci1mcgRwc3RhaWQDBHBzdGNhdANhY2N1ZWlsBHB0A3NlY3Rpb25zBHRlc3QD;_ylv=3
>
>
> quand j'ai entendu ça à la radio j'ai encore cru qu'on s'en prendrait plein la
> gueule mais quand on voit les commentaires..

Effectivement, je pense qu'un dentiste qui déclarerait sa séropositivité n'aurait plus qu'a faire CDC ! si la sécu en veut ! )))

Avatar_small

olrik

02/09/2011 à 02:05

+1
c'est toujours a sens unique...
Perso je refuse jamais mais je programme en fin de demi-journée si ça risque d'être "sanglant"(quand je le sais... et c'est là le pb)

a quand la carte vitale utile (pathologies, allergies etc)?

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

02/09/2011 à 02:18

Dans les années 80 à la fac il fallait extraire quelques ratiches à un séropo. Vu que ca ne se bousculait pas au portillon j'y suis allé. En cours de soin j'ai ouvert la porte de la salle de soins pour demander un élévateur. Ben, les assistantes ont fait un bon comme si j'étais le diable qui et m'ont dit de la refermer illico !)

RépondreCiter
Score : -2
Avatar_small

olivier

02/09/2011 à 10:17

Intervention d'Alain moutarde sur RMC promettant de graves sanctions au praticien incriminé....en voila un parti pour 3 ans de procedure .....

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

02/09/2011 à 10:49

nous sommes upposés soigner tout le monde comme si ils avaient la vérole

ce refus est très maladroit

l'aurai pu au moins l'examiner , quitte a s'en débarrasser pour un motif plus "plausible" s'il ne souhaitait pas le soigner

pas malin

--
--------------------------
merci à tous ceux qui m'ont soutenu

Imgserver_yahk2t

yeyelle

02/09/2011 à 10:49

cyber_quenottes écrivait:
-------------------------
> nous sommes upposés soigner tout le monde comme si ils avaient la vérole
>
> ce refus est très maladroit
>
> l'aurai pu au moins l'examiner , quitte a s'en débarrasser pour un motif plus
> "plausible" s'il ne souhaitait pas le soigner
>
> pas malin
>

+1
> --
> --------------------------
> merci à tous ceux qui m'ont soutenu

--
trop de blabla tue le blabla

69_xtb5lc

barbabapat

02/09/2011 à 12:59

Y a t'il eut un questionnaire clinique?

Le patient à t'il mentis sur le questionnaire clinique?

Car pour l'instant, c'est en faisant de l'administratif que la question de la séropositivité c'est posé sur la raison d'une prise en charge à 100%.

Reste aussi à voir les conditions du rendez vous, en urgence entre deux patients ou sur un rendez vous programmé avec une plage horaire fixe.

Reste que si les conditions permettent la prise en charge en cabinet, la peur des contaminations croisées persiste surtout quand les conditions se dégradent.

edit;
https://www.google.com/news/story?pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&topic=m&ncl=dfRjR03eMVwmMzMNsxTqbNBLYz7KM&cf=all&scoring=d

ca semble être un soin en urgence.

Avatar_small

john33

02/09/2011 à 13:17

Je sais pas pour vous, mais moi je pars du principe que tout le monde est séropo...

Comme le dit Dr House : Tout le monde ment ou ne le sait pas, donc principe de précaution ...

Axlmoto1_fhnj2p

rockblues

02/09/2011 à 13:20
P1060810__800x600__dlavv9

Hebken

02/09/2011 à 15:14

La mayonnaise monte ^^

http://www.sudouest.fr/2011/09/02/dedain-dentaire-488495-1391.php

En tout cas une excellente façon de faire parler de lui!

http://copainsdavant.linternaute.com/membre/887653/5234186054/cyrille_vezzoli/

L'occasion était trop belle de faire un buzz à son sujet, n'importe quel quidam refusé dans nos cabinets se rabat vers un autre (Comme M.Vezzoli l'a fait) pour se faire soigner, sans porter plainte, mais pas lui...j'dis ça ...

Je vous parie que vu son métier on risque bien de le voir prochainement dans une série ou un film...

En revanche si les dires du Confrère sont avérés cela manque évidemment de tact.

Le côté positif est que l'on reparle du SIDA et de ses risques.

Celle-là est très drôle:
http://mcetv.fr/news-express/0209-un-dentiste-refuse-de-soigner-un-patient-atteint-du-sida

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

02/09/2011 à 15:31

comme souvent ce sera "parole contre parole"

s'il est un peu futé , le confrère évitera de recommencer ( il pourrait tomber sur un huissier ...)

et plaidera le refus de soins pour raison personnelle de style

"j'ai perdu récemment un ami séropositif que je soignai et son décès m'a profondément marqué, j'avais réellement la crainte de mal soigner et je suis devenu beaucoup plus effrayé qu'avant face aux contaminations....J'ai préféré conseiller 2-3 confrères du quartier"

enfin une bafouille dans le genre

bien sur son argumentaire ne sera que fort peu publié contrairement a celui du plaignant , mais il n'en mourra pas...

il y a tellement de "puissants" qui échappent à tout en justice....

bien sur si les faits sont ceux relatés par le plaignant ca reste assez pitoyable

--
--------------------------
merci à tous ceux qui m'ont soutenu

69_xtb5lc

barbabapat

02/09/2011 à 16:54

"Le patient séropositif a d’abord dû répondre à une liste de questions avant que le dentiste découvre son virus."

Donc il aurait mentis au questionnaire médical puisque ce serait une découverte fortuite du dentiste?????????

Sinon, un reportage relatant l'affaire montrait nos nobles journalistes respectueux de leur sources filmer l’écran de leur jolis iphone avec le numéros de téléphone du confrère.

Si c'est cela, il est thèsé de 1988 à nancy.

Pure_msn_be1nue

drilleur

02/09/2011 à 18:04

barbabapat écrivait:
--------------------
> "Le patient séropositif a d’abord dû répondre à une liste de questions avant que
> le dentiste découvre son virus."
>
> Donc il aurait mentis au questionnaire médical puisque ce serait une découverte
> fortuite du dentiste?????????
>

Donc rupture du contrat de confiance qui nous lie à nos patients...

Perso cela m'est déjà arrivé, un patient cachait sa pathologie, il n'aimait pas le corps médical et ne s'en cachait pas.
En bouche lésions particulières, en creusant un peu il m'a enfin avoué qu'il était séropo.
A la fin du rdv il a vu que je l'avais marqué sur le dossier médical patient, et a piqué une colère...

Q42955962076_4064_lcuc3e

dentino

02/09/2011 à 19:03

Louche, cette affaire-là...
Le confrère ne l'a pas viré comme un malpropre mais l'a visiblement aiguillé "vers l'hôpital"... S'il lui en a donné les coordonnées, je ne vois pas où est le problème...
Si ça se trouve, il a peut-être détecté un casse-c... de première et ce dernier, vexé d'être éconduit, s'est alors réfugié derrière sa séropositivité pour l'em...
Ca me rappelle l'affaire de l'ophtalmo à Aix...
Wait and see...

69_xtb5lc

barbabapat

02/09/2011 à 19:08

Il semble que Miss risque zéros (2 milliard d'euros foutu en l'air pour la super-grippe) l'ait ouverte.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/09/02/97001-20110902FILWWW00450-vihrefus-de-soins-bachelot-reagit.php

Comme toujours des déclarations à la va vite sans attendre de connaitre réellement le font de l'affaire.

Avatar_small

levm

02/09/2011 à 21:43

Ca commence à me gonfler cet acharnement sur les dentistes :
Le fait d'appartenir à un corps médical ne nous rend pas surhumain sans aucune crainte .
Personnellement ,j'aurais peur d'avoir des rapports (même) protégés avec une séropositive et j'ai peur de soigner un séropositif .
Il m'est arrivé d'extraire des dents sur ces patients , je prends plus de précautions , je minimise les contacts entre mes gants et le sang . Ayant vécu quelques AES , le risque 0 n'existe pas .

J'aimerais la voir la grosse Roselyne confrontée à la réalité du métier , les CMU , les séropositifs , les casses -couilles .....
Mais bon à part poser son gros cul sur une chaise à sortir des phrases débiles ou dépenser l'argent du contribuable avec des vaccins qui n'ont servis à rien , elle ne sait pas faire grand chose.

Triste France .

Les CMU , les séropositifs en pulpite , les normes handicapés , les anesthésies gratuites et les extractions des 2 ème dents à moitié prix .... Ils veulent nous rajouter quoi encore pour nous achever ?

Avatar_small

dentatronche

04/09/2011 à 00:53

le dentiste est indéfendable et il ne laisse pas le choix au conseil de l'ordre ou aux politiques que de le sanctionner.
Refuser de soigner un patient est de son droit, c'est inscrit dans le code déontologie. il pouvait l'orienter ailleurs. Mais justifier ce refus de soin en le renvoyant à sa maladie c'est une grave erreur de communication et une faute d'éthique professionnelle. Il va prendre à cout sur tres cher.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

04/09/2011 à 01:22

Ouais, 10 ans de tole minimum et il sort au bout de 5 pour bonne conduite ça serait acceptable. Et 5 millions d'euros pour l’inter mitant du spectacle en guise de dommages et interets.

Avatar-19_obqrbd

cagagne

04/09/2011 à 01:55

Aujourd'hui c'est ça, demain ce sera autre chose.
Personne n'est à l'abri d'une dénonciation calomnieuse en dehors des cas fautifs avérés, même pas notre confrère dentatronche.
Et là il pourrait y avoir un confrère nommé podezeb qui dans un fil d'eugénol écrirait :
>dentatronche est indéfendable et il ne laisse pas le choix
>au conseil de l'ordre
> ou aux politiques que de le sanctionner.
> Refuser de soigner un patient est de son droit, c'est >inscrit dans le code
> déontologie. il pouvait l'orienter ailleurs. Mais
>le renvoyant à sa maladie c'est une grave erreur de >communication et une faute
> d'éthique professionnelle. Il va prendre à cout sur tres cher.
Podezeb

:(((((

Rassurez vous tout ceci n'est qu'une pure fiction :))))))

Avatar_small

flodec

04/09/2011 à 03:44

+ 1000 cagagne
code de déontologie de mon c...
Tous ces codes débiles et sclérosés sont à revoir, la société a évolué donc il faut suivre. On parle toujours de droits des malades ou des CMU mais JAMAIS de leurs DEVOIRS (je me demande même s'ils éxistent).
Moi je soigne les patients séropo mais je ne me permettrai jamais de juger ce confrère, au contraire je me sens solidaire avec lui parcequ'il a dû prendre une décision face à une situation à risque de contamination. Que ça plaise ou pas à ces donneurs de leçons c'est un être Humain dans SON cabinet PRIVÉ et la sécurité de son personnel et de ses patients sont sous SA responsabilité.
Comme l'a dit Cagagne ça peut arriver à n'importe qui d'entre nous.
J'espere que ce confrère s'entirera bien.

Img_3657_fbfr7o

alapex

04/09/2011 à 11:37

En tout cas la mayonnaise n'est pas montée là .
http://www.facebook.com/LePost.fr
Comme quoi avec 3 , 4 praticiens , et quelques bons mots , hin ?

PS/ Article : "La Rochelle : un dentiste refuse de soigner un séropositif"