article 6: le Sénat rallume le feu!

Forum associé : Exercice professionnel

Croixdesavoie_eemxme

Alain

25/06/2011 à 12:37

le sénateur du Vaucluse Alain Milon ([email protected]), rapporteur de la commission des affaires sociales, vient d'obtenir par cette même commission la réécriture de de l'art. 6 tel qu'initialement écrit dans l'art. 57 de la loi HPST.

Son amendement, qui réintroduit donc le prix d'achat de la prothèse, sera mis aux voix le 30 juin.

Il reste peu de temps pour secouer à nouveau vos sénateurs pour les rappeler à la raison, ça commence à faire beaucoup de coups bas de la part du groupe UMP à mon goût...

Images_5__n6rze9

zebob

25/06/2011 à 12:44

c'est un medecin. de là à y voir une certaine jalousie ou frustration...

P1060810__800x600__dlavv9

Hebken

25/06/2011 à 14:20

adressé mon billet d'humeur à M. Millon

Icon_hase505so_n7k1wb

airylis

25/06/2011 à 20:26

A votre avis , je peux lui envoyer ça a Milon ?

Encore ...continuer a "taper" sur les dentistes montre votre totale méconnaissance de notre métier ! Je pourrais argumenter pour vous expliquer la stupidité de mélanger prix de la prothèse et prix global de l'acte thérapeutique , mais apparemment c'est hors de portée de vos intellects !
Pauvre France ...
Cette fois c'est décidé , pour la première fois de ma vie , je n'irai pas voter , ça ne sert a rien !

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

25/06/2011 à 20:41

j'ai envoyé qq lignes d'explication, sans vraiment y croire, mais il faut bien le faire...

onsieur le Senateur, je ne peux que m'etonner de la modification
introduite dans cet article. Cela ne pourra conduire qu'a une
perception distordue et incomplete de notre profession. Les tarifs des
protheses dentaires en France étant similaires ou inferieurs à ceux
des pays voisins, soit la totalité des Chirurgiens dentistes de
l'Europe de l'ouest sont sans exception des escrocs, soit ces tarifs
ne sont pas et de tres loin reliés uniquement à la facture de nos
prothesistes; ce que va immanquablement faire penser la modification
de nos devis sur laquelle vous voulez legiferer.

Une simple conversation avec votre propre Chirurgien dentiste
clarifiera tout cela; de la même façons que les tarifs appliqués dans
les centres de soins gérés par la sécurité sociale elle-même, ou
quelques minutes de discussion avec un de leur directeur financier
rendront tout cela évident.

Aucune autre profession de santé n'a fait d'effort comparable au notre
en terme de sécurité; aussi bien dans le cadre des rayonnements
ionisants que celui de la stérilisation et de la sécurité. Aucune
autre profession de santé n' a été impliquée par son rôle social en
devant effondrer ses tarifs tout en faisant face à un absentéisme
majeur dans le cadre de la CMU .

A l'heure où l'on " fête " le 26° anniversaire sans réévaluation des
remboursement de prothèse, et où toutes les études démontrent que des
soins de qualités aux tarifs de la convention, couvrent péniblement
les couts horaires d'un cabinet moderne, je me permet de vous demander
de prendre votre temps et quelques avis au sein de ma profession, pour
éviter et un injustice, et ce qui ne pourra à terme que conduire à
une dentisterie à deux vitesse que depuis mes trois décennies
d'exercice, ma profession essaye d'empêcher.

La simple indication de la provenance, réglerait une bonne partie du
problème, garantirait le maintien des emplois au sein de nos
laboratoires de prothèse, et éviterait à terme bon nombre de pertes
d'emploi parmi nos secrétaires ou assistantes, ou la fuite en avant de
cabinets groupant les omnipraticiens pour réaliser eux-même les
prothèses à l'aide de machines outil et d'ordinateurs ( CFAO ).

Cela existe déjà . Cette mesure fera s'accélérer le mouvement dans des
proportions que personne ne maitrisera. Et ce sera la fin de 80% des
laboratoires de prothèse dentaire en France.

J'espère ne pas avoir été trop long et que ces quelques mots vous
donneront matière à revoir votre point de vue.

Icon_hase505so_n7k1wb

airylis

25/06/2011 à 20:59

Finalement je l'ai envoyé car trop c'est trop, j'en a marre de se faire trainer dans la boue en restant correct dans nos argumentaires, ils en n'ont rien a foutre ...ça ne sert a rien mais ça m'a défoule :-)

Avatar-46_aoi1yc

HononLulu

25/06/2011 à 22:22

B'soir,
Je te l'ai piqué et envoyé aussi.
Je suis de tout coeur avec le dvp de Hallboy mais je pense que c'est trop long à lire et trop complexe pour les neurones de notre sénateur.

Avatar_small

aimpi

25/06/2011 à 23:02

le fond du problème est le lobbying organisé par les grand groupes d'assurances et de mutuelles qui veulent le "fromage" de la santé.
ça n'est pas d'aujourd'hui que les représentant de la nation peuvent être "vendus" à ces groupes (revoir "Le Président" d'Henri Verneuil avec Gabin en 61)
On pourra penser que tous ceux qui surencheriront dans ce domaine seront soupçonnés de collusion.
Faites vos listes

Avatar_small

denty352

26/06/2011 à 23:28

hallboy écrivait:
-----------------
> j'ai envoyé qq lignes d'explication, sans vraiment y croire, mais il faut bien
> le faire...
>
>
> onsieur le Senateur, je ne peux que m'etonner de la modification
> introduite dans cet article. Cela ne pourra conduire qu'a une
> perception distordue et incomplete de notre profession. Les tarifs des
> protheses dentaires en France étant similaires ou ....
........................................................

J'ai également envoyé le message de hallboy à ce sénateur.

Canard_fkryf7

Agachon

27/06/2011 à 01:01

J'ai envoyé aussi pour lui montrer mon indignation.

En plus, il habite dans ma commune ...

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

27/06/2011 à 01:04

une des tres faibles armes dont nous disposerons est là

http://www.assuredent.com/

qd vous avez des contrats de mutuelles, fournissez les renseignement pour qu'elle puissent etre etalonéees.

Ce sont 2 dentistes de Eugenol ( Adhoc et beotien ) qui s'en occupent. il faudrait leur elever une statue ( j'espere qu'ils auront assez de soutient pour ne pas baisser les bras )

Avatar_small

Gégé12

27/06/2011 à 01:16

Franchement je ne comprend plus rien aux idées de nos politiques ...

Notre profession est en grande majorité de leur bord ... et ils font tout pour nous écoeurer de revoter pour eux !!!

Imaginer un gouvernement de gauche qui lance une loi enfin que les fonctionnaires passent à 45 heures / semaine ...

Bon ... ben ... entre la peste et le choléra ... on est mal barré les amis ...

Ico_v_for_vendetta08_jzhpep

Arnaud Go

27/06/2011 à 06:17

Avec la gauche on aura droit (c'est dans leur programme) au teasing de cabinet pour savoir si on jette les Cmu.

Honnêtement cette loi scélérate est pire : on n'est pas les salauds qui refusons les pauvres mais des commerçants pratiquant un coeff inacceptable.

Droite-gauche que des connards en puissance.

Leur loi de merde, on la casse en dix jours. Une grève et c'est terminé. Mais avec 50% de con-frères Cnsd, autant pisser dans un violon.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

27/06/2011 à 12:29

Arnaud Go écrivait:
-------------------
> Avec la gauche on aura droit (c'est dans leur programme) au teasing de cabinet
> pour savoir si on jette les Cmu.

Très drôle !
Je te signale juste que cette loi (qui est dans "leur programme") est passée le 31 mars 2006, à la demande de la droite, votée par la droite, sous un gouvernement de droite.
C'est la loi pour l'égalité des chances, qui est la seule réponse à ce jour aux révoltes des banlieues. Elle a été initiée par Borloo et Sarkozy, du temps où ils s'embrassaient sur la bouche.

Tu as une inculture politique étonnante !

Boneym_nf4qsi

Patatrasse

27/06/2011 à 13:18

C'est tout simplement hallucinant !!!!!!
Nous avons envoyé une lettre type à tous les Sénateurs pour empêcher la Loi Fourcade de passer.Le secrétaire général de la FSDL a reçu un mail envoyé de son Iphone (c'est donc lui qui l'a personnellement envoyé et non un de ses sbires)du même Alain MILLON pour nous rassurer.
Alors d'un côté ,il est avec nous contre la Loi FOURCADE ( et la possibilité des remboursements différenciés par les complémentaires) et de l'autre côté il nous enfonce la tête sous l'eau en essayant de réintroduire cette connerie d'article 57 de la loi HPST.

Mais par qui sommes nous dirigés ??????????

Avatar_small

king_zoulou

27/06/2011 à 15:00

Gégé12 écrivait:
----------------
> Franchement je ne comprend plus rien aux idées de nos politiques ...
>
> Notre profession est en grande majorité de leur bord ... et ils font tout pour
> nous écoeurer de revoter pour eux !!!

Mais... y a encore des gens qui votent en France ? Hallucinant...

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

27/06/2011 à 20:00

personellement je ne recopie jamais le texte d'un autre, même si je l'approuve....

Monsieur le sénateur,

la situation actuelle de la chirurgie dentaire
est entierement due à l'incapacité des pouvoirs publics
( je parle des élus et des gouvernements )
de réaliser les évolutions nécessaires
tant du point de vue tarifaires ( bases de remboursements )
que du point de vue de la nomenclature ( CCAM dentaire repoussée toujours plus tardivement )

25 années que j'exerce sous le libellé :
"les prothèses sont au tarif secu,
mais conscientes de la nécessité d'une revalorisation
et des consequences sur les cotisations sociales,
les parties renoncent temporairement à ce principe ...."

Les promesses du directeur de la CNAM
contenues dans la convention de 2006
(" aucune distinction entre tous les professionnels pratiquant le même acte" (la consultation ) )
ne sont pas appliquées par les ministères
( consultation dentaire à 21 euros
alors que les médecins ont eu 22 puis 23
et très bientôt 25 pour le même acte...)

aucune revalorisation (promise au 1er janvier 2007 )
des tarifs DOM-TOM

Cotisation d'assurance maladie
( compensatoire des revalorisations de 2006 )
non payées par les centres de soins
comme celà devait être le cas ...

J'ai 52 ans
j'ai voté à toutes les consultations électorales
j'ai pris ma carte biiip

je ne ferai plus rien de tout celà dès la publication définitive
de ce nième coup bas

cordialement

cyber_couillon

Boneym_nf4qsi

Patatrasse

27/06/2011 à 21:09

Bon ,j'ai engagé une action groupée il y a 10 minutes car cela est urgent (15000 envois à tous les confrères répertoriés par mail ) et si vous n'avez rien reçu ,je vous invite à envoyer ce texte tout prêt à [email protected] (merci Hallboy pour ton inspiration même si cela a été légèrement modifié)ou faire comme Cyber ,c'est encore mieux (encore faut il avoir le temps )

A vos mails !

Monsieur le Sénateur,

Vous avez été un de nos interlocuteurs efficaces dans la suppression des articles hostiles à la liberté dans les cabinets libéraux voulant être introduits par la loi Fourcade, ce dont nous ne pouvons que vous remercier. On ne peux que s'étonner aujourd'hui de votre acharnement à vouloir réintroduire l'article 57 de la loi HPST ( refusé par le parlement). La réécriture de cet article ne pourra conduire qu'à une perception distordue et incomplète de notre profession; la loi ne demandera pas de la transparence dans ce dossier mais légalisera la défiance à l'encontre de notre profession. Pourquoi ne pas voter une loi demandant aux cafetiers de mettre leur facture d'achat de la dose de café lorsqu'ils servent un petit noir au comptoir, ou bien aux vendeurs de chemises le prix d'achat du fil?

La simple indication de la provenance de la prothèse, tout simplement réglerait une bonne partie du problème, garantirait le maintien des emplois au sein des laboratoires de prothèse français et éviterait à terme bon nombre de pertes d'emploi dans nos cabinets, ou la fuite en avant de cabinets groupant les omnipraticiens pour réaliser eux-mêmes les prothèses à l'aide de "machines outils" et d'ordinateurs ( CFAO ).Cela existe déjà. Cette mesure ne fera qu'accélérer le mouvement dans des proportions que personne ne maîtrisera.

A ceux qui parlent du prix élevé de la prothèse dentaire, nous répondons que ce n'est pas la prothèse qui est chère mais simplement qu'elle est mal remboursée.Cela fait 26 ans que le tarif de la couronne n'a pas été revalorisé dans notre nomenclature et que la base de remboursement est la même! C'est bien en ignorant superbement ce fait que nos politiques de tous bord prennent fait et cause pour les patients ( qui veulent payer moins), ou pour les mutuelles qui estiment être les payeurs à la place de la sécu .


Merci de l'attention que vous porterez à ce courrier en espérant que vous ne discriminerez pas toute une profession en maintenant cet article lors du vote du 30 juin.

Dr ...... X.

[email protected]

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

27/06/2011 à 21:20

à 4 ligne de la fin vaudrait mieux enlever "' prennent fait et cause pour les patients° et ne conserver que prennnet fait et cause pour les mutuelles...

Ico_v_for_vendetta08_jzhpep

Arnaud Go

27/06/2011 à 23:25

Petite erreur : "On ne peut".

La mention Hallboy est adoptée.
C'est envoyé.

Croixdesavoie_eemxme

Alain

28/06/2011 à 01:08

les amis, pourrir Milon c'est bien mais il serait plus productif d'écrire aux sénateurs UMP de vos départements pour les rappeler à la raison.

Jeudi, ils vont voter!

Avatar_small

faberdents

28/06/2011 à 01:27

Lettre envoyée aux sénateurs de ma circonscription + Milon .

Bon nombre de " réformes " qui nous empoisonnent depuis quelque temps la gauche les a rêvées , la droite les a faites rappelons -leur que nous sommes aussi électeurs !

Avatar_small

denty352

28/06/2011 à 12:11

Tenez, j'aimerais envoyer un message de ce genre:

------------------------------------
Mr Millot (ou autre sénateur)

J’aimerais vous donner un exemple concret d’acte réalisé dans un cabinet dentaire pour vous montrer la réalité quotidienne d’un chirurgien dentiste.
Le traitement des canaux d’une molaire est une thérapeutique qui dure environ une heure et qui est réalisée la plus part du temps sur un patient réveillé, devant garder la bouche ouverte tout le long de l’intervention. Pour effectuer cet acte, le chirurgien-dentiste doit réaliser une anesthésie locale, utiliser des champs opératoires particuliers, réaliser des radiographies per-opératoires (et donc bénéficier du matériel nécessaire et aux normes très strictes actuelles), utiliser de nombreux instruments et matériel consommable. Tout ce matériel est stérilisé sur place, tous les cabinets dentaires bénéficiant d’une salle de stérilisation équipée de matériel toujours bien coûteux.
Il faut également prendre en considération, la présence d’un/une Assistant(e) dentaire et le personnel de ménage pour assurer la propreté de ces locaux.
Après une heure de travail difficile (car le patient est réveillé et conscient), le total encaissé pour le traitement canalaire et une radio est de 89, 92 euros.Cela ne permet même pas de couvrir les frais de fonctionnement du cabinet et le chirurgien-dentiste a travaillé à perte ; c’est le cas pour tous les soins. A notre connaissance, aucun autre pays économiquement développé ne bénéficie de tarifs aussi bas pour les soins dentaires. Le même traitement canalaire coute quelques milliers de dollars aux USA et environ 600 GBP au Royaume Unis.
Alors pouvez-vous nous expliquer cet acharnement contre les chirurgiens-dentistes français, alors que la situation est en fait de moins en moins supportable pour nous ?

------------------------
Qu'en pensez vous ? Il peut être complété, modifié, amlioré...

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

28/06/2011 à 12:38

Qu'on doit cerner le sujet: le sujet c'est al facture de prothese, et pas le prix des soins.

tu peux mettree en lumier l'injustice ( imaginez vous une seconde au restaurant demander la facture de la bouteille de vin que vous venez de commander )
les consequences: explosion de la machine outil et perte d'emplois avec la disparition de 50% des labos a 10 ans; ou effondrement des marges et pertes d'empois chez les AD ou les secretaires.

la France peut elle se permettre en 2 lignes de supprimer encore 10 000 emplois?.

autre possibilité: notre profession est deja au sommet du taux des suicides , se faire trainer dasn la boue rendra bien plus simple les depart vers l'etranger et une desertification medicale accelerée.

Et tout cela se fera sans bruit sans cris et en à peine qq années.

Avatar_small

paradoxe

28/06/2011 à 16:33

J'ai envoyé aussi, et lui ai souhaité de n'être plus jamais élu nulle part.
Qu'il aille bosser ce fainéant !