oHHHH mon Dieu!!!

Forum associé : Eugénologie

Avatar_small

PTL

28/04/2011 à 20:37

Voila, je suis collabarateur, depuis 1 mois.

J'ai récu aujourd'hui ma feuille de déclaration d'impots, bon, pas grand chose a déclarer. J'ai fait une simulation pour l'année prochaine. Ce mois si, j'ai gagné environ 5500 euros. J'ai compté un revenu de 55000 par ans. Celibataire sans enfants

JACKPOT

=>>>>>>>>>>>>>>>>> 10500 euros d'impôts <<<<<<<<<<<<<<<<<<autre truc que je devrais savoir, afin de preparer mon tube de vaseline???

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

28/04/2011 à 21:07

Pour un célibataire 55000 euros de revenu c'est 11015 euros d'impots pour etre précis. Si tu dépasses 69783 euros de revenu l'état te pique 40% de ce qui dépasse de cette somme. Entre 26030 et 69783 c'est 30 %.
Tu n'as pas fini de sauter au plafond, d'autant que tu vas voir défiler les vampires de la carcd et de l'urssaf avant. L'impot sur le revenu c'est comme les rasoirs, la troisieme te ratiboise bien comme il faut pour avoir une peau lisse de bébé.))))
T'inquietes ca fait mal au début mais après on y trouve du plaisir !.

Avatar_small

nuchs

28/04/2011 à 21:13

L'impot sur le revenu c'est comme les
> rasoirs, la troisieme te ratiboise bien comme il faut pour avoir une peau lisse
> de bébé.))))
> T'inquietes ca fait mal au début mais après on y trouve du plaisir !.

Mdr.. A méditer..

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

29/04/2011 à 00:11

chicot29 écrivait:
------------------

> T'inquietes ca fait mal au début mais après on y trouve du plaisir !.

Insinuerais-tu que OhmonDieu a des tendances sodomites ? J'y crois pas.
L'anticléricalisme est, sans aucun doute, la solution la plus crédible.

Avatar_small

n.

29/04/2011 à 00:22

il te restera 44000 € pour survivre, les boules !

un conseil : ne te plaint pas trop à tes patients au smic après 30 Ans d'un bouleau de merde

c'est un peu grâce ces impôts que tes études t'on couté aussi peu cher

Dent_masqu_e_vqrtzp

dudule

29/04/2011 à 00:44

n. écrivait:
------------
> il te restera 44000 € pour survivre, les boules !
>
> un conseil : ne te plaint pas trop à tes patients au smic après 30 Ans d'un
> bouleau de merde
>
> c'est un peu grâce ces impôts que tes études t'on couté aussi peu cher

Je te rassure tu ne gagneras pas toujours aussi peu, sinon nous changerions tous de métier car pourquoi se pourrir la santé à soigner celle des autres si en plus on ne gagne pas sa vie un peu mieux qu'un prof ?
Je te rassure c'est avec beaucoup de l'argent de tes impots et de ton URSSAF (et c'est bien normal du reste) que les enfants de tes patients smicards peuvent aller à l'école en empruntant de jolies routes, en mangeant à la cantoche pour pas grand chose, ou aller se faire soigner...
Mais je trouve la proposition intéressante, je la prend au pied de la lettre et suis tout à fait prêt à rembourser mes 10 ans d'études supérieures sur la base disons de 20000€/an (coût moyen d'un étudiant de fac/an) pour ne plus participer à l'effort national commun de la solidarité nationale... Je ne suis pas sur que notre profession aurait bcp à y perdre.
Bientot il va falloir s'excuser de s'être bouger les fesses pour faire des études ! C'est bien connu les seules qui n'en font pas c'est parce qu'ils n'avaient pas la chance d'avoir des parents riches.
Salop de riches ! Salop de pauvres !

4507801pepsi-20logo-jpg_tsynhz

cartman

29/04/2011 à 01:04

n. écrivait:
------------

>
> c'est un peu grâce ces impôts que tes études t'on couté aussi peu cher

N importe quoi...

RépondreCiter
Score : -1
Avatar_small

king_zoulou

29/04/2011 à 01:17

n. écrivait:
------------
> il te restera 44000 € pour survivre, les boules !
>
> un conseil : ne te plaint pas trop à tes patients au smic après 30 Ans d'un
> bouleau de merde
>
> c'est un peu grâce ces impôts que tes études t'on couté aussi peu cher

Ah bon ? Je croyais surtout que c'était grâce aux DU facturés 3000 euros dans lesquels les profs enseignent ce qu'ils ont "oublié" d'enseigner pendant le cursus.
Sinon, je ne vais pas prétendre être maître capello, mais objectivement, je crois que j'aurai préféré que nos parents crachent tous les ans pour que nous ayons une scolarité de qualité (visiblement, les impôts de tes parents n'ont pas trop financé le salaire du prof de français)

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

29/04/2011 à 01:34

dudule écrivait:
----------------
C'est bien connu les seules qui n'en font pas c'est parce qu'ils
> n'avaient pas la chance d'avoir des parents riches.

Les études gratuites, c'est un leurre. Mais il est regrettable que le choix des études puisse être conditionné par l'argent. Je suis en plein dedans.
Frais d'inscription en 1è année sciences po : 9300€ (école privée à but non lucratif)(admissible)
en 1è année ISEG business school (école de commerce privée) : 7600 (admise). Tu connais des écoles de commerce publiques ?
Et faut se loger et manger.
... y a un écart avec dentaire, non ?
Même si j'avais eu le niveau d'entrer dans ces écoles, et même si j'étais boursier au max, jamais je n'aurais pu entrer dans ces écoles. J'ai fait "normale" parce que j'étais nourri blanchi logé, puis PCEM parce que ça coutait rien (mais remboursé normale avec les sous des vacances), et dentaire parce que c'était plus court et qu'il fallait rentrer des sous.
Alors qu'on ne vienne pas dire que le manque de pognon n'est pas un obstacle...

Hopsunset179_w5ew3n

hop

29/04/2011 à 01:42

n. écrivait:
------------

> un conseil : ne te plaint pas trop à tes patients au smic après 30 Ans d'un bouleau de merde

> c'est un peu grâce ces impôts que tes études t'on couté aussi peu cher

Les gens au smic payent des impôts sur le revenu maintenant ??

p'tain, vivement une flat tax de partout qu'il y ait une justice dans ce pays !!!!!

au fait, le bouleau étant un arbre, que vient-il faire là-dedans et pourquoi traiter un arbre de merde ? t'aimes pas les arbres ??? 30 ans ?? tu fais de la dendrochronologie comme Michael Mann ?? mwouhahaha..
pffffff.... je te plains..

RépondreCiter
Score : -1
Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

29/04/2011 à 01:46

n. écrivait:
------------

>
> un conseil : ne te plaint pas trop à tes patients au smic après 30 Ans d'un
> bouleau de merde
>

Fallait pas être bûcheron.

Je sais, je sais... ;-)

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

29/04/2011 à 01:47

Pffff hop, tu me casses ma vanne !!!

Hopsunset179_w5ew3n

hop

29/04/2011 à 01:50

ameli écrivait:
---------------

> Les études gratuites, c'est un leurre.

Tout à fait car même quand on leur file le fric ET les entrées par la porte de derrière c'est un échec:

http://www.lepoint.fr/societe/la-1re-promotion-diversite-de-preparation-a-l-ena-recalee-au-concours-11-04-2011-1317894_23.php

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/04/2011 à 02:53

Eh bin ! ils avaient pourtant sélectionné les meilleurs ....
Ils se sont peut etre gourés d'écurie, le niveau des collèges et lycées étant completements aléatoires.
Petite anecdote, une collégienne tres bien notée en 3eme arrive en seconde au lycée, le 4eme semestre va etre décisif ! .......mais pour avoir le droit de redoubler !
Je pense que le niveau des élèves est également celui des profs.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

29/04/2011 à 03:02

n. écrivait:
------------
> il te restera 44000 € pour survivre, les boules !
> un conseil : ne te plaint pas trop à tes patients au smic après 30 Ans d'un
> bouleau de merde

Pas faux.

> c'est un peu grâce ces impôts que tes études t'on couté aussi peu cher

Ou financer seulement 2 assistés chroniques du RSA, vu le stock qu'on se trimbale au cul tu as interet à gagner plus et payer plus d'impots pour que le systeme ne coule pas !

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

29/04/2011 à 12:16

hop écrivait:
-------------
> Tout à fait car même quand on leur file le fric ET les entrées par la porte de
> derrière c'est un échec:
>
> http://www.lepoint.fr/societe/la-1re-promotion-diversite-de-preparation-a-l-ena-recalee-au-concours-11-04-2011-1317894_23.php

Tu as raison, les meilleurs doivent être sur le terrain. La ségrégation positive est aussi une ségrégation.
Seulement, les élites ne doivent pas se reproduire par héritage ; la société doit bouger.
Je regrette que l'ascenseur ne fonctionne pas. Si on regarde la composition sociale des classes prépa, c'est désolant, et c'est en grande partie lié à des choix économiques.
Dans les classes sociales défavorisées, il y a urgence à rentabiliser les études : elles privilégient les formations courtes et ne vont pas vers les masters, doctorats ou spécialisations à l'étranger, mais plutôt vers les bac + 2 ou 3 même quand elles ont droit aux bourses. Donc, le critère d'entrée en prépa n'est pas seulement le talent des entrants, puisque les talents égaux mais financièrement inégaux ne postulent pas aux prépas ; ils vont en IUT ! Les prépas étant les bases de recrutement des grandes écoles, il est absurde de critiquer les écoles, c'est dès l'accès aux prépas que les écarts se creusent.
C'était l'observation de Decoin, directeur de sciences-po.

A propos de la méthode de recrutement, les concours ne me semblent pas être forcément la meilleure des méthodes. Ils sont axés sur le savoir des candidats. C'est curieux. On demande donc, à l'entrée d'une école, au futur étudiant, de tout savoir... mais que va-t-on encore lui apprendre ?
Entrent donc dans ces écoles des étudiants brillants, qui savent, mais qui n'ont pas forcément des compétences ou des aptitudes. On a les grosses têtes, les bêtes à concours, mais aucune sélection n'a été faite sur une aptitude à devenir cadre d'état ou cadre d'entreprise... ou une simple aptitude à la réflexion et à la critique.

69_xtb5lc

barbabapat

29/04/2011 à 13:45

n. écrivait:
------------
> il te restera 44000 € pour survivre, les boules !
>
> un conseil : ne te plaint pas trop à tes patients au smic après 30 Ans d'un
> bouleau de merde
>
> c'est un peu grâce ces impôts que tes études t'on couté aussi peu cher

Le calcul de l'urssaf et de la retraite se fait sur le bénéfice avant impôts.

Reste à enlever 4500 euros de retraite avant redressement l’année suivante et l'urssaf sous forme de prélèvements temporaire et de régularisation dans deux ans.

C'est vrais que pour les salariés, c'est d'autres qui payent pour eux. Voir les fonctionnaires où l’État oublie de cotiser.

http://www.eugenol.com/sujets/392177-feuille-excel-pour-le-calcul-urssaf+carcdsf

Choixpeau_y0ozxh

Le Choixpeau magique

29/04/2011 à 15:02

ameli écrivait:
---------------
> Alors qu'on ne vienne pas dire que le manque de pognon n'est pas un obstacle...

Le pognon est un handicap (non négligeable !) mais pas un obstacle.
Quand tu vas faire une _vraie_ école qui mène à un métier qui te rend employable, aucune banque ne fait de difficulté à te prêter des sous.

Bien sûr, si c'est pour faire un master d'histoire de l'art, les choses sont différentes, mais heureusement ces études sont financées par nos impôts, ouf.

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

Ninja

29/04/2011 à 15:31

king_zoulou écrivait:
---------------------
> Sinon, je ne vais pas prétendre être maître capello, mais objectivement, je
> crois que j'aurai préféré

Non, ne le prétends pas... ;-)

Capello ne confondait pas le futur simple de l'indicatif et le conditionnel présent (à ta décharge, tu fais partie d'une majorité).

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

Ninja

29/04/2011 à 15:44

ameli écrivait:
---------------
> Tu
> connais des écoles de commerce publiques ?

Non, quand t'es pauvre, tu peux déjà être médecin, dentiste, pharmacien ou ingénieur, c'est pas si mal.
Mais à mon avis, un étudiant pris à HEC Paris a un prêt bancaire accordé sur l'heure.

> J'ai fait
> "normale" parce que j'étais nourri blanchi logé, puis PCEM parce que ça coutait
> rien (mais remboursé normale avec les sous des vacances), et dentaire parce que
> c'était plus court et qu'il fallait rentrer des sous.

C'est faux, puisque pour rentrer des sous, il y a plus d'opportunité en médecine qu'en dentaire (nuits d'aide-soignants puis nuits d'infirmiers, quelques planques style gardien de nuit d'un centre psychiatrique, etc...), la deuxième et la troisième année de médecine te laissent le temps de bosser à temps complet dans un job alimentaire (impossible en dentaire avec les TP obligatoires tous les jours); et il n'y avait qu'une année d'études réelles de plus à ton époque (5 ans pour dentaire, 6 pour médecine), puis internat pour l'un, collab/remplacements de merde pour l'autre.

De plus, une banque fera plus facilement un prêt à un étudiant en médecine, puisque les médecins gagnent en moyenne beaucoup plus que les dentistes.

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

Ninja

29/04/2011 à 15:55

ameli écrivait:
---------------
> .
> > Je regrette que l'ascenseur ne fonctionne pas.

Ben adopte un jeune de cité et envoie ta fille bosser au Mac Do, tu regretteras moins...

Si on regarde la composition
> sociale des classes prépa, c'est désolant, et c'est en grande partie lié à des
> choix économiques.
>
. Donc, le critère d'entrée en prépa n'est
> pas seulement le talent des entrants, puisque les talents égaux mais
> financièrement inégaux ne postulent pas aux prépas ; ils vont en IUT ! Les
> prépas étant les bases de recrutement des grandes écoles, il est absurde de
> critiquer les écoles, c'est dès l'accès aux prépas que les écarts se creusent.
> C'était l'observation de Decoin, directeur de sciences-po.
>
>

Tu diras à ton pote que les prépa scientifiques et les écoles d'ingénieur prestigieuses sont GRATUITES.
Personne avec un niveau prépa à la fin du bac ne va en IUT pour des raisons financières, arrête de raconter n'importe quoi.
L'arnaque, c'est plus d'aller en IUT sur dossier alors que d'autres vont en médecine avec un niveau scolaire initial inférieur, parce que tes parents ont entendu dire que "médecine c'est dur".
Pour les prépa commerciales et littéraires, je ne connais pas, mais Decoin et toi devraient arrêter de dire "les prépas", ça manque de rigueur.

Pour ce qui est de science po, j'en connais deux qui l'ont fait, ça a pas l'air terrible niveau débouché (on ne connait que ceux qui ont réussi après, on oublie tous les autres...)-tu vas me dire ça manque aussi de rigueur et tu auras raison- mieux vaut une bonne math sup gratuite ou une PACES de pauvre, finalement! ;-)

Avatar_small

dgn

29/04/2011 à 16:19

> De plus, une banque fera plus facilement un prêt à un étudiant en médecine,
> puisque les médecins gagnent en moyenne beaucoup plus que les dentistes.

Un prêt pour un ordi un steto des abaisses langue qqes ordonnances et un bic pour les remplir est-ce vraiment utile?

Avatar_small

al13

29/04/2011 à 16:42

Ameli se pose la question de ce que vont apprendre les etudiants dans les grandes ecoles : je peux te rassurer :
pratiquement rien !
Pour avoir eu mes 2 enfants , l'une en grande ecole parisienne de commerce et l'autre dans une des 4 plus grandes ecole d'ingenieurs , je peux te dire que c'est essentiellement des stages en entreprise et tres peu de cours ,la majorité des etudiants ( a part peut etre polytechnique )sont en general tres deçus du contenu de leurs etudes ..
Par contre ils apprennent tres bien a faire la teuf et a lever le coude !!
Les prepas ont le meme cout qu'une année de Lycée , ecole d'ingenieur gratuite , par contre commerce payant mais pret tres facile et plein de possibilité de travailler en interne ( junior entreprise )
D'apres ce que j'ai pu voir chez bcp de jeunes patients ,c'est pour moi plus un obstacle de mentalité et de peur de bcp travailler en prepa qui retient les couches "populaires "que l'aspect financier pur qui peut se lever .
Mais c'est tellement plus facile de se plaindre que l'on a pas pu faire telle etude parce qu'elle etait trop chere , que de se lever l'ame pendant 2 ans a 18 ans

Avatar_small

Amibien

29/04/2011 à 17:06

A vous lire on pourrait penser qu'il y en a parmi vous qui se prennent pour des élites...

--
Petit Prince

Choixpeau_y0ozxh

Le Choixpeau magique

29/04/2011 à 17:51

Ninja écrivait:
---------------
> Pour les prépa commerciales et littéraires, je ne connais pas, mais Decoin et
> toi devraient arrêter de dire "les prépas", ça manque de rigueur.

Les prépas littéraires sont "gratuites".
Les prépas commerciales pour la plupart aussi:
http://www.prepa-hec.org/prepa