collaboratrice veut recuperer ses dossiers informatiques dans cabinet de groupe

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

aurane

07/04/2011 à 06:34

Bonjour,

Avec un titre aussi long presque tout y est.
Petite addition:
- sur logiciel julie
- recuperer uniquement ses dossiers.

Merci

Avatar_small

aquarium

07/04/2011 à 22:52

Elle a le droit si c'est elle qui a vu les patients car ce sont les siens.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

08/04/2011 à 00:31

Elle est bonne celle là ! il suffit de faire un détartrage ou le voir en urgence pour que le patient t'appartienne ? Avec une mentalité pareille faudra pas vous étonner qu'en collab on ne vous file que les cmu )))))
Les temps changent car un fichier patient tient sur une carte sd de la taille d'un timbre. Il y a 20 ans vous auriez fait quoi ? déménagé le secrétariat ?

Avatar_small

aquarium

08/04/2011 à 01:02

Je ne te dis pas que cela me convient, je te dis juste que c'est la loi. Point barre.

Avatar_small

merkiqui

08/04/2011 à 02:29

Perso, je refuse et j'attend la décision du conseil de l'ordre 2 ans après.
Ou alors je lui imprime un listing avec nom+prénom+adresse+ numéro de téléphone

Avatar_small

aurane

08/04/2011 à 05:55

chicot29 écrivait:
------------------
> Elle est bonne celle là ! il suffit de faire un détartrage ou le voir en urgence
> pour que le patient t'appartienne ? Avec une mentalité pareille faudra pas vous
> étonner qu'en collab on ne vous file que les cmu )))))
> Les temps changent car un fichier patient tient sur une carte sd de la taille
> d'un timbre. Il y a 20 ans vous auriez fait quoi ? déménagé le secrétariat ?

A part en periode d'esclavage personne n'appartient à personne.

A ce moment sur le dossier du patient il n'y aura que le detartrage ou l'urgence ainsi que la radio prise par le collabo. C'est beau l'informatique.

Comme ça, pas de risque d'avoir un titulaire qui dise au patient: mais le collabo vous a rescelle la couronne sur une dent cariée, maintenant il faut l'extraire mais l'assurance du collabo va se fera un plaisir de payer ce superbe implant que je vais vous poser.

Il ya 20 ans le patient appartenait au cab c'etait au cab de regler les merdes du collabo.

Avatar_small

aurane

08/04/2011 à 06:14

merkiqui écrivait:
------------------
> Perso, je refuse et j'attend la décision du conseil de l'ordre 2 ans après.
> Ou alors je lui imprime un listing avec nom+prénom+adresse+ numéro de téléphone

pourquoi? de quoi as-tu peur? ( c'est une vrai question: qu'est ce qui te genne)

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

08/04/2011 à 09:39

si une fiche patient ne lui appartient pas ( elle doit pouvoir en disposer si elle a un recours....) pour l'avoir soigné

alors pourquoi t'appartiendraient elles ???

Casque_beotien_a3jo39

beotien

08/04/2011 à 09:51

il faudrait donner la fiche patient à partir du premier soin effectué par le collaborateur

mais dans l'absolu çà sert à quoi la fiche patient pour une collab de courte durée?

Vous voulez les appeler les patients?

perso je les donnerais sans problème, je n'ai jamais soigné une fiche mdr

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

08/04/2011 à 10:44

aurane écrivait:
----------------
> Comme ça, pas de risque d'avoir un titulaire qui dise au patient: mais le
> collabo vous a rescelle la couronne sur une dent cariée, maintenant il faut
> l'extraire mais l'assurance du collabo va se fera un plaisir de payer ce superbe
> implant que je vais vous poser.
>
> Il ya 20 ans le patient appartenait au cab c'etait au cab de regler les merdes
> du collabo.

Certains patients s'agitent avant d'avoir mal je ne savais pas que c'était le cas certains collaborateurs.

Avatar_small

merkiqui

08/04/2011 à 10:45

Par défaut, je ne fais pas de cadeaux à une personne avec qui je suis en litige.
Un collabo avec qui j'ai une bonne entente a droit à toute ma considération.
Quelqu'un qui me parle de ces avantages acquis et me dit : "t'es obligé, j'y ai droit", je l'envoie paitre.
Sans déc!

Casque_beotien_a3jo39

beotien

08/04/2011 à 10:57

chicot29 écrivait:
------------------
> aurane écrivait:
> ----------------
> > Comme ça, pas de risque d'avoir un titulaire qui dise au patient: mais le
> > collabo vous a rescelle la couronne sur une dent cariée, maintenant il faut
> > l'extraire mais l'assurance du collabo va se fera un plaisir de payer ce
> superbe
> > implant que je vais vous poser.
> >
> > Il ya 20 ans le patient appartenait au cab c'etait au cab de regler les merdes
> > du collabo.
>
> Certains patients s'agitent avant d'avoir mal je ne savais pas que c'était le
> cas certains collaborateurs.

Effectivement vu comme cela aurane et vu ce que je lis sur nonol, tu n'as pas tort, mais objectivement je n'aurais jamais pensé à un tel argument

Choixpeau_y0ozxh

Le Choixpeau magique

08/04/2011 à 10:59

Pour que tout soit bien clair, ceux qui refusent de transmettre les dossiers médicaux des patients à leurs anciens collaborateurs, quand il y a un patient avec une merde qui revient, vous faites quoi ?

Avatar_small

baroud69

08/04/2011 à 12:07

D'après mon président du conseil départemental de l'ordre (taddada trompettes et sonnettes) que j'ai vu pour le même problème (mais en tant qu'ex collaborateur), il faut déterminer avec le titulaire quel patient "est" à qui. Par défaut, ce qui compte est quel praticien la patient a vu en premier.

En pratique voilà comment nous avons fait :

- copie papier (youpi l'imprimante laser) de tous les dossiers que j'ai traité
- aucun contact de ma part pour les patients qui étaient suivis avant mon arrivée et qui m'ont été confié (et ce même si je les ai pris en charge pendant 3 ans)
- aucun contact avec des patients qui ont vu le titulaire en premier
- autorisation de rappel pour signaler le déménagement des patients vu en premier

C'est débile mais ca a fonctionné pas trop mal et nous n'avons pas eu de gros litiges (quoiqu'une partie de ma patientèle ai été détournée).

Il faut pour les titulaires comprendre que la collaboration a évolué et que le collabo n'est plus un salarié et qu'il a une existence propre et indépendante. Les collabo doivent accepter aussi qu'il faut mettre de l'eau dans son vin et pas non plus trop tirer sur la corde sinon plus personne n'en prendra.

En ce qui me concerne, je laisserai le collabo imprimer les fiches et essayerai de dispatcher les patients. De toutes façons, le collabo qui part sera dans le bottin.

Avatar_small

azerty

08/04/2011 à 13:29

qudnd on voit ce qu'on voit, et entend ce que l'on entend, il vaut mieux rester seul.
l'intéret d'une collabo ou d'un associé?
franchement, a part payer une demi assistante, un demi autoclave je n'en voit plus l'intérêt. ah si il prennent le surplus de patientèle.qui arrivera forcément dans les années a venir, que l'on le veuille ou pas.(démogeaphie)
par contre, on ramasse les rivalités, la jalousie , les emmerdes,
le rapport bénéfice emmerdes s'inverse a mon sens.
meiux vaux être seul que mal accompagné. (bien qu'au départ, c'est comme le mariage, c'est forcément top)

Avatar_small

merkiqui

08/04/2011 à 17:14

"Pour que tout soit bien clair, ceux qui refusent de transmettre les dossiers médicaux des patients à leurs anciens collaborateurs, quand il y a un patient avec une merde qui revient, vous faites quoi ?"

Jusqu'à présent, j'ai refait tous les soins déficients et toutes les prothèses cassées ou tombées des différents collaborateurs après leur départ.
Le plus souvent gratuitement pour le patient (Hors soins remboursés).
Je ne dis jamais du mal d'un praticien, mais devant des accumulations de problèmes, quand on me demande mon avis, je répond: "et vous, vous en pensez quoi?"
Et très souvent, je suis d'accord avec le bon sens du patient.
Les gens ne sont pas idiots et quand ils ont des problèmes, si la personne n'est plus là pour assurer le suivi, ils pensent qu'ils n'auraient jamais dû se faire soigner par un dentiste itinérant (non installé).
Et très souvent, les dentistes itinérants (non installés) pensent qu'ils sont très bons, car ils sont partis avant de voir leurs merdes, revenir.
Et ce sont souvent les mêmes qui critiquent le dentiste titulaire qui est depuis 25 ans au même endroit.
Le bon sens, je te dis!
Sans déc!

Images2_jxpnkw

ʞıɹɐu

08/04/2011 à 17:50

J'avais mis un copyright normalement là dessus non?

azerty écrivait:
----------------
> qudnd on voit ce qu'on voit, et entend ce que l'on entend, il vaut mieux rester
> seul.
> l'intéret d'une collabo ou d'un associé?
> franchement, a part payer une demi assistante, un demi autoclave je n'en voit
> plus l'intérêt. ah si il prennent le surplus de patientèle.qui arrivera
> forcément dans les années a venir, que l'on le veuille ou pas.(démogeaphie)
> par contre, on ramasse les rivalités, la jalousie , les emmerdes,
> le rapport bénéfice emmerdes s'inverse a mon sens.
> meiux vaux être seul que mal accompagné. (bien qu'au départ, c'est comme le
> mariage, c'est forcément top)

--
http://soundcloud.com/narik/tracks
♪ ♪♪♪ d-.-b ♪♪♪ ♪

Avatar_small

azerty

08/04/2011 à 18:22

POURTANT javais regardé le bureau ds copright et j'avais rien trouvé!!!

Choixpeau_y0ozxh

Le Choixpeau magique

08/04/2011 à 19:51

merkiqui écrivait:
------------------
> "Pour que tout soit bien clair, ceux qui refusent de transmettre les dossiers
> médicaux des patients à leurs anciens collaborateurs, quand il y a un patient
> avec une merde qui revient, vous faites quoi ?"
>
> Jusqu'à présent, j'ai refait tous les soins déficients et toutes les prothèses
> cassées ou tombées des différents collaborateurs après leur départ.
> Le plus souvent gratuitement pour le patient (Hors soins remboursés).

Ok, tu es cohérent avec toi même.
Est-ce que tu ne penses pas qu'il serait mieux et encore plus cohérent de prendre des collabos salariés ?

Avatar_small

merkiqui

08/04/2011 à 22:02

"Est-ce que tu ne penses pas qu'il serait mieux et encore plus cohérent de prendre des collabos salariés ?"

Les collabos ont le choix et je n'impose rien.
Mais:
Un collabo salarié est sur ma CPS et au vu du nombre d'erreur de codification, le risque de contrôle sécu est énorme (donc je vérifie tout)
Les charges sociales (au vu du montant des rétrocessions) m'obligent à cotiser à la caisse des cadres, ce qui augmente encore les charges.
Sans compter sur les complications quand tu veux le virer: Demande à Narik.

Sans déc!

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

08/04/2011 à 22:13

Notre logique veut quand meme que le praticien soit responsable du patient qui vient d'etre vu par lui.
La patient est "dans les mains " du dernier praticien en cours, non?
Dire qu'un patient "appartient" au premier est un peu idiot, car la chaine du premier soignant peut etre remontée sur beaucoup de praticiens!!!!
Comme il a été dit dans un autre topic , zou, une clef USB, installation de cutepdf et "impression" en pdf (imprimante virtuelle) des fiches patient...
Le titulaire ne peut pas s'y opposer physiquement et n'y verra quen du feu!!!!
Et pis, comme dit beo, qu'est ce qu'on en a à ... fiche :-)))

Avatar_small

aurane

08/04/2011 à 22:20

chicot29 écrivait:
------------------
> aurane écrivait:
> ----------------
> > Comme ça, pas de risque d'avoir un titulaire qui dise au patient: mais le
> > collabo vous a rescelle la couronne sur une dent cariée, maintenant il faut
> > l'extraire mais l'assurance du collabo va se fera un plaisir de payer ce
> superbe
> > implant que je vais vous poser.
> >
> > Il ya 20 ans le patient appartenait au cab c'etait au cab de regler les merdes
> > du collabo.
>
> Certains patients s'agitent avant d'avoir mal je ne savais pas que c'était le
> cas certains collaborateurs.

Oui et je connais aussi très bien les patients qu'on ne vois que lorqu'ils ont mal. Dans deux tiers des cas on sort le davier et souvent l'anesthésie a du mal à prendre.....

Avatar_small

baroud69

09/04/2011 à 12:57

aurane écrivait:
> Il ya 20 ans le patient appartenait au cab c'etait au cab de regler les merdes
> du collabo.

Oui mais le statut de collaborateur a changé : il est devenu réellement indépendant avec les avantages pour le titulaire (pas responsable des merdes, rétrocession financière, contrat finissable rapidement) et les inconvénients (pas de restriction d'installation, pas de lien de subordination, contrat finissable rapidement).

Sinon il reste le salariat qui ressemble aux anciens collaborateurs

Avatar_small

king_zoulou

09/04/2011 à 13:32

Avec tous les messages postés récemment autour de cette thématique, je me pose cette question: vu que beaucoup de monde exprime un fort mécontentement, que ce soit au niveau des collaborateurs qui se font mettre ou des titulaires qui ont l'impression d'être méprisé, qu'attend donc le conseil de l'ordre pour imposer un cadre cohérent et strict aux contrats de collaboration ???

Images2_jxpnkw

ʞıɹɐu

10/04/2011 à 01:27

Il faudrait que le conseil de l'ordre travaille...
C'est pas gagné...
Faut taper la discute et boire un coup avec la CNSD qui partage les mêmes locaux...

--
http://soundcloud.com/narik/tracks
♪ ♪♪♪ d-.-b ♪♪♪ ♪