Vous en connaissez beaucoup des dentistes de gauche ??

Forum associé : Eugénologie

Choixpeau_y0ozxh

Le Choixpeau magique

30/03/2011 à 22:37

ameli écrivait:
---------------
> Ai-je parlé de libéralisme ? Relis moi.
> Je parle de la liberté individuelle !
> On parle bien de politique, pas d'économie.

Ah bon, et selon quel principe la liberté d'entreprendre ne ferait pas partie des libertés individuelles ?
Pourquoi limites-tu les idées libérales au domaine économique ? (question rhétorique, je connais la réponse)

Et pourquoi l'économie ne ferait-elle pas partie de la politique ?

> On peut être de gauche (ou de droite) et être partisan de la liberté de marché.
> Je ne vois aucun rapport.

Alors donc maintenant l'opposition droite/gauche n'a pas d'existence dans le domaine économique ? C'est bien, on avance.

> Le FN est hors jeu.
> Il n'est ni de droite ni de gauche. Il n'est pas républicain. C'est un parti
> populiste dont l'objectif est de se passer de tous les intermédiaires (élus,
> presse, intellos, élite, administration, service public, etc). Il n'a rien à
> faire dans le débat.

Ah bon, ce n'est pas un parti d'extrême droite ?

Et Mélanchon, il n'est pas populiste ?
Et Besancenot, il est républicain ? Il est démocrate ?

> Ce sont des choix philosophiques qui datent de la 3è république. Renseigne-toi.
> Evidemment, ce n'est pas dit, et tout est dans la nuance.

Tu m'excuseras de ne pas vouloir voter en fonction de non-dits. Alors comme ça, il y aurait un programme officiel et un programme officieux ? Et le programme officieux consisterait à dire "gauche=gentils, droite= méchants" ?
Pourquoi est-ce que cette info n'est pas plus diffusée, ça simplifierait tout, plus besoin de débattre, un parti unique de gauche, plus besoin de faire des élections, plus besoin de parlement, que de temps gagné !
Tu vois, si tant de gens se réfugient chez Le Pen, c'est peut être justement qu'il n'y a aucune ambiguité dans leur discours, on sait tous ce qu'ils pensent sur chacun des sujets.
Si je vote pour DSK, est-ce que je serai plutôt dans un esprit de faire grossir le côté gâteau avant de penser à le partager (Moscovicci), ou de faire payer les salauds de riches (Hamon) ? (tu m'excuseras de parler encore d'économie).

.
> Idem pour tous les grands thèmes conquis contre la liberté individuelle : la
> sécu (qui est une obligation de cotisation), les congés payés (pourquoi imposer
> les congés ?), les retraites par répartition, etc.
> La gauche, en "obligeant" ces mesures contraires à la liberté individuelle,
> participe-t-elle à un progrès de la société ? oui, sans doute... mais ce sont
> bien des mesures imposées, contraires à la liberté individuelle, prises dans le
> but d'une amélioration de la société et de la cohésion sociale.
> En France, on concède un petit retrait sur nos prétentions libertaires
> individuelles en échange d'une avancée commune sur le chemin de la "fraternité"
> (cohésion sociale du pays).

Est-ce que le régime chinois est un régime de gauche ou de droite ?

Img_3657_fbfr7o

alapex

31/03/2011 à 00:05

King zoulou dit :

"Jésus était de gauche quand il commandait de tendre l'autre joue."

Je reviendrai dans un autre sujet sur cet axiome , en omettant son appartenance supposée à un parti . Je laisse passer un peu de temps car il a un peu trop de décès in et out forum .
Une grande kermesse anticléricale sans doute , je parlerai des épitres selon Saint JEAN , bref un pamphlet justifié et de qualité j'espère (sans véritablement en douter) et sans vidéo .
De toute façon , un bon conseil pour tous ceux qui voudront l'écouter afin de briffer monsieur le curé pour la prochaine messe lors d'un enterrement et éviter toute rage et saute de tension .

Q42955962076_4064_lcuc3e

dentino

31/03/2011 à 00:28

ameli écrivait:
---------------
>
>
> Notre république a une devise.
> La droite met en avant le premier mot : liberté. L'individu prime, avec son
> droit à la propriété.

Tu as oublié son corollaire: la responsabilité individuelle.
L'individu est responsable de ses propres actes, de ses succès comme de ses échecs. Il a vocation à s'assumer lui-même, ou du moins ne pas trop solliciter la société dans laquelle il vit. Mais pour ce faire, c'est à lui qu'il appartient de se bouger et d'accepter tous les sacrifices nécessaires pour y arriver.

>
> La gauche préfère le troisième : fraternité. C'est une vision a priori plus
> généreuse et partageuse, axée sur le Bien Public et le confort de chacun, même
> si c'est aux dépends de la liberté de l'individu : le progrès doit être commun ;
> ce qui est bien pour tous est bien pour les individus car la société apaisée a
> une meilleure cohésion. C'est forcément une lecture plus "républicaine" (au sens
> étymologique), héritée (à mon avis) de la 3è république, avec une grosse tranche
> de Montesquieu (le régulateur).

Vision biaisée: la gauche n'a pas le monopole de la fraternité, pas plus qu'elle n'a le monopole du coeur.
A droite, la fraternité se manifeste surtout par le sentiment d'appartenance à une même communauté, en l'occurrence la nation (d'où la position des thèmes nationalistes à droite de l'échiquier politique, mais c'est valable aussi pour la religion ou la famille). C'est ce sentiment commun qui unit tous ceux qui l'éprouvent et les rend solidaires entre eux.
A gauche, la fraternité se résume surtout à solliciter, de gré ou de force, une partie de la population (celle des "favorisés") pour soutenir l'autre (les défavorisés), les critères d'appartenance à l'une ou l'autre catégorie étant très fluctuant selon les idéologues...

Pasteque-3_dvtsis

gulguch

31/03/2011 à 00:55

Le capitalisme, c'est l'exploitation de l'homme par l'homme.
Le communisme, c'est l'inverse.

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

Lester Burnham

31/03/2011 à 09:54

Le Choixpeau magique écrivait:
------------------------------
> Ca veut dire quoi être de gauche ?

Ca veut dire être généreux avec l'argent des autres.

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

Lester Burnham

31/03/2011 à 10:08

tarin écrivait:
---------------
je la soutiens

C'est ce que je dis, c'était prévisible.

Quand tu fais une formation "loisir", sans débouchés, il vaut mieux avoir un père dentiste, sinon obligé de faire une prépa ou une P1, c'est moins risqué.

Devine qui sera de gauche entre les deux étudiants?

Avatar_small

baroud69

31/03/2011 à 11:08

ameli écrivait:
---------------
>
> Le FN est hors jeu.
> Il n'est ni de droite ni de gauche. Il n'est pas républicain.

Argh voila un discours qui me fait bondir ! Soit un parti est républicain soit il ne l'est pas. Si le FN n'est pas républicain, il doit être interdit.

Ce que je ne supporte pas c'est qu'on donne l'exclusivité du "non républicain" au FN alors que d'autres partis politiques affichent clairement leur ambition de détruire la république (l'extrême gauche qui est je le rappelle REVOLUTIONNAIRE - ce mot à un sens très précis).

J'ai eu à combattre étudiant les étudiants d'extrême droite et ceux d'extrême gauche, et je peux vous affirmer que les groupes étudiants les plus intolérants, les plus durs et les plus extrémistes étaient à gauche de la gauche.

L'extrême gauche bénéficie d'un sympathie dont ne bénéficie pas l'extrême droite, et qui n'est pas justifiée. L'extrême gauche a causé un très grand nombre de morts ce dernier siècle.....

Cette hypocrisie est un des élements déterminant qui m'ont fait plus penché vers les partis de droites (UMP, Nouveau Centre, Divers droites chrétiennes) plutôt que vers les partis de gauche (PS).

Bref, les deux extrêmes sont à vomir.. les deux... et l'extrême gauche est moins républicaine que l'extrême droite....

Un autre sujet : l'écologie est elle nécessairement de gauche ? :p

Q42955962076_4064_lcuc3e

dentino

31/03/2011 à 11:59

baroud69 écrivait:
------------------
>
> Un autre sujet : l'écologie est elle nécessairement de gauche ? :p

Les Verts, c'est comme les pastèques: ils sont verts à l'extérieur, rouges à l'intérieur :-)

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

31/03/2011 à 13:04

dentino écrivait:
-----------------

> Vision biaisée: la gauche n'a pas le monopole de la fraternité, pas plus qu'elle
> n'a le monopole du coeur.

Oui, mais si la fraternité (cohésion sociale) est le coeur de métier de la gauche, à droite on a tendance à recourir à la charité, ce qui est fondamentalement différent.

> A droite, la fraternité se manifeste surtout par le sentiment d'appartenance à
> une même communauté, en l'occurrence la nation (d'où la position des thèmes
> nationalistes à droite de l'échiquier politique, mais c'est valable aussi pour
> la religion ou la famille). C'est ce sentiment commun qui unit tous ceux qui
> l'éprouvent et les rend solidaires entre eux.

La, je ne suis pas d'accord du tout. Le sentiment d'appartenance à la nation est aussi fort dans les deux camps. Il n'y a qu'à voir la composition "de gauche" du Conseil National de la Résistance, très nationaliste, et les idées de reconstruction qu'il a mis en avant, marquées par la fraternité. Le nationalisme est indépendant des notions politisées droite ou gauche, il est toujours consécutif, par réaction, à un sentiment (justifié ou non) d'agression contre les valeurs de la nation.
On oublie souvent qu'une nation se crée surtout contre les autres nations. Le sentiment d'appartenance à la nation française est apparu tardivement, pendant les guerres révolutionnaires, pas avant !

> A gauche, la fraternité se résume surtout à solliciter, de gré ou de force, une
> partie de la population

De gré ou de force ? Non, c'est un choix décidé par les urnes.
Le but n'est pas de piquer aux uns pour donner aux autres, il est de renforcer la cohésion de la population, ce que les sociologues appellent la "concorde".
S'il y a discordance, rupture de liens sociaux au sein d'"une même famille" (la nation), il y a risque évident d'instabilité politique, troubles sociaux graves, émeutes, voire révolution.
L'augmentation de la précarité en Europe et en France fait monter ce risque. Il n'y a pas besoin d'être devin pour savoir qu'il impose une réponse : un renforcement de la cohésion et des mesures protectrices des plus démunis. A défaut, c'est vote protestataire (FN), dégout de la politique... puis révolte.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

31/03/2011 à 13:29

baroud69 écrivait:
------------------
> Argh voila un discours qui me fait bondir ! Soit un parti est républicain soit
> il ne l'est pas. Si le FN n'est pas républicain, il doit être interdit.

Le FN n'est pas républicain. Il suffit de mettre en parallèle ses idées et les textes fondateurs de la république.
Juste un, pour illustrer : la préférence nationale qui est contraire à la déclaration des Droits de l'Homme qui veut que chaque homme en vaut un autre et que la seule différence qu'on peut faire est fonction des mérites.
Le préambule de la constitution de 46 (qui fait partie de la constitution actuelle) fourmille de tels exemples démontrant que le FN n'est pas républicain.
Cela étant, chacun, en république, a le droit à la liberté de pensée, d'opinion et d'expression. Donc, il n'y a aucune raison d'interdire ce parti, car toute opinion est légale, même la plus absurde. C'est à la république de convaincre.
Pendant la 3è république, il y avait un parti royaliste, pourquoi pas ?

> Ce que je ne supporte pas c'est qu'on donne l'exclusivité du "non républicain"
> au FN alors que d'autres partis politiques affichent clairement leur ambition de
> détruire la république (l'extrême gauche qui est je le rappelle REVOLUTIONNAIRE
> - ce mot à un sens très précis).

Tout à fait exact. Une revendication telle que "dictature du prolétariat" est sans ambiguïté ! Mais l'extrême gauche n'a pas de poids réel dans l'opinion, en dehors de quelques hurluberlus.

Avatar_small

dent44

31/03/2011 à 18:02

bonjour
je suis de gauche et souhaite que 2012 offre une perpective nouvelle

Ico_v_for_vendetta08_jzhpep

Ratinox

31/03/2011 à 21:10

Moi aussi ça me tape sur les nerfs les bons esprits qui croient décider pour les autres ce qui est bon ou pas.

Les cocos sont rentrés en résistance parce que les Boches voulaient leur peau, non par pur esprit patriotique.

Les premiers résistants étaient des nationalistes aimant leur pays. Aujourd'hui on les appelleraient des fachos. Mais ce ne sont pas eux qui ont collaboré avec l'envahisseur. Plutôt la petite populace de droite ou de gauche d'ailleurs (Tonton si tu m'écoutes de ton caveau).
Mais c'est comme ça être nationaliste est devenu un gros mot et en commençant par ne plus nous aimer d'abord, on en vient à être méprisé quand ce n'est pas se mépriser soi-même.

Ce dogme de la pensée unique conditionnée par quelques uns et qui devrait servir de base pour tous, les Français en ont de plus en plus assez, au regard des résultats des dernières élections.

Quant à juger un parti républicain sur la base de non-discrimination est une pure création intellectuelle.
La base d'un pays est de s'occuper de ses ressortissants non de mettre en place une équité avec ceux qui ne le sont pas.
Que des partis veulent dérouler le tapis rouge à des populations et des cultures étrangères, grand bien leur fasse, mais vilipender ceux qui ne partagent cette philosophie est un des nombreux procès de Moscou dont nos amis rouges roses ont le secret.

Avatar_small

043urbuan

31/03/2011 à 21:13

Ratinox écrivait:
-----------------
> Moi aussi ça me tape sur les nerfs les bons esprits qui croient décider pour les
> autres ce qui est bon ou pas.
>
> Les cocos sont rentrés en résistance parce que les Boches voulaient leur peau,
> non par pur esprit patriotique.
>
> Les premiers résistants étaient des nationalistes aimant leur pays. Aujourd'hui
> on les appelleraient des fachos. Mais ce ne sont pas eux qui ont collaboré avec
> l'envahisseur. Plutôt la petite populace qu'elle soit de droite ou de gauche
> d'ailleurs (Tonton si tu m'écoutes de ton caveau).
>
> Ce dogme de la pensée unique conditionnée par quelques uns et qui devrait servir
> de base pour tous, les Français en ont de plus en plus qu'assez, les résultats
> des dernières élections semblent indiquer cette tendance.
>
> Quant à juger un parti républicain sur la base de non-discrimination est une
> pure création intellectuelle.
> La base d'un pays est de s'occuper de ses ressortissants non de mettre en place
> une équité avec ceux qui ne le sont pas.
> Que des partis veulent dérouler le tapis rouge à des populations et des cultures
> étrangères, grand bien leur fasse, mais vilipender ceux qui ne partagent cette
> philosophie est un des nombreux procès de Moscou dont nos amis rouges roses ont
> le secret.

+1000

Pa050055_igyagy

mark

31/03/2011 à 22:09

Mélanger pensé et poncifs, passe encore.

Mais faire une idée d'une généralité par pure idéologie, de droite ou de gauche ou autre, de la part d'individus sensés avoir fait des études... comme disait mon beau-père, héros de ce qu'il croyait la dernière: "C'est à se tamponner le cul avec une saucisse plate!"

Ceci dit pour élever le débat.

Avatar-19_obqrbd

cagagne

01/04/2011 à 02:27

Blablabla.........................
Ron........zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz!!!!
Blurp, tiens tiens interessant: je lis
"Se tamponner le cul avec une saucisse plate"
Ca marche pour arrêter la cagagne mark :))))))))

373698_171583336220573_59291450_n_qo7p9y

Lester Burnham

01/04/2011 à 10:50

mark écrivait:
--------------
>
>
> Mais faire une idée d'une généralité par pure idéologie, de droite ou de gauche
> ou autre, de la part d'individus sensés avoir fait des études...

Censés avoir fait des études, mais sensés, bof...

Pa050055_igyagy

mark

01/04/2011 à 13:21

Heureusement que Capello vicit! :)
Merci pour ce rappel.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

01/04/2011 à 17:08

Ratinox écrivait:
-----------------
> Les premiers résistants étaient des nationalistes aimant leur pays.

Comme Brasillach et Déat ? Nationalistes respectivement de droite et de gauche, et collabos actifs ? Ou comme celui de Pétain, ce grand militaire nationaliste qui a tant fait pour la gloire de la France ?
Je préfère, quant à moi, le patriotisme douteux du FTP, celui de De Gaulle qui a fui le pays, ou celui de Moulin le socialo !
Tu fais une relecture de l'histoire vraiment étonnante. Il ne suffit pas de se revendiquer nationaliste pour l'être, mais il est vrai qu'être nationaliste n'est pas une tare.
Cela devient une tare quand on se prétend supérieur aux autres, et quand on renie les principes qui ont fondé la nation.
Le FN n'est pas nationaliste. Il prétend l'être. Il est juste xénophobe et populiste.

> Quant à juger un parti républicain sur la base de non-discrimination est une
> pure création intellectuelle.

Exact. Il faut savoir lire et comparer les textes.
Exemple ? : un parti républicain laïque n'a pas à avoir d'opinion sur la construction de mosquées. C'est du domaine religieux, donc privé, donc pas une affaire d'état. L'état a juste à vérifier si le code de la construction et l'accessibilité handicapés sont respectés, c'est tout.
Le FN défenseur de la laïcité, c'est une lourde tromperie. Il ne sait même pas ce qu'est une république laïque... comme certains de la majorité actuelle, d'ailleurs, qui prostituent la république contre quelques voix.

> La base d'un pays est de s'occuper de ses ressortissants non de mettre en place
> une équité avec ceux qui ne le sont pas.

Exact, si c'est dans le respect de la loi et de la dignité humaine. Cibler une population parce qu'elle n'a pas la bonne couleur ou la bonne religion est contraire aux Droits de l'Homme et au préambule de la constitution de 46, textes qui font partie du patrimoine républicain (et que je te suggère de lire).

> philosophie est un des nombreux procès de Moscou

Cette fixation obsessionnelle sur le communisme, utopie désuète, est un exemple flagrant de pensée unique.

Img_3657_fbfr7o

alapex

01/04/2011 à 17:30

"Cette fixation obsessionnelle sur le communisme, utopie désuète, est un exemple flagrant de pensée unique."

Pour sûr ;

Pa050055_igyagy

mark

01/04/2011 à 22:13

On pourrait longtemps disserter sur les nuances entre nationalisme et patriotisme, communisme et socialisme, mais pour les bas de front il est plus confortable de confondre et vomir en bloc.

A ce sujet, ameli, tu ne fais hélas pour toi pas exception, tant il est vrai que l'on peut avoir un idéal et l'avoir exprimé plus ou moins intelligemment et plus ou moins courageusement:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_d%27Astier_de_La_Vigerie

Pour ce qui est de la considération que l'on pourrait avoir, ou pas, pour certains idéologues bien moulés, on aura toujours la tentation de la facilité de la simplification, mais sans perdre de vue que le jugement réciproque pourra toujours nous être rendu comme une politesse de con trans-courant:

Avatar-19_obqrbd

cagagne

01/04/2011 à 23:56

Et un plan cul pour changer .........!
Au secours Doc Lyonnaise ils ont besoin de toi, ils ne savent plus ce qu'ils font :)))))))

Avatar_small

king_zoulou

02/04/2011 à 00:03

Améli, quand tes petits-enfants fabriqueront des Nike pour les enfants des membres du parti communiste chinois, tu verras si le communisme est une idée désuète :p

Avatar_small

framboise

02/04/2011 à 00:25

Les premiers résistants étaient des nationalistes aimant leur pays. Aujourd'hui on les appelleraient des fachos.

???? Ceux qui sont partis avec de Gaulle à Londres ? Les gamins destins à l'extermination qui ont pris le maquis ? Les marins de l'île d'Ouessant ? Des exemples STP.

Avatar_small

framboise

02/04/2011 à 00:32

Quant à juger un parti républicain sur la base de non-discrimination est une
> pure création intellectuelle.

C'est inscrit dans la déclaration des droits de l'hommes, préambule de la Constitution de 1958. Relis un peu ces textes avant d'affirmer....

Img_3657_fbfr7o

alapex

02/04/2011 à 00:45

Personnellement à gauche y sont intelllllligents je trouve .