localisateur d'apex

Forum associé : Endodontie

Images-1_vwmtnm

Castor

25/03/2011 à 09:50

Bonjour, j'aimerai m'acheter un localisateur d'apex, mais je n'arrive pas a me décider entre le model de chez dentsply, micro-mega et morita... Qui peux m'éclairer.
Merci d'avance

Rorschachwhite_tx6rqr

Candide Candida

25/03/2011 à 09:58

Le Raypex 6 doit être dispo depuis ce mois çi, présenté à l'IDS.

Le mini-root ZX de Morita est une valeur sûre.

La marque NRG est distribuée par Septodont, moins de LCD mais un matériel fiable et souvent cité pour sa qualité.

CC.

Bebe_038_nf8eum

danteyeah

25/03/2011 à 10:15

Pour ma part un NOVAPEX (dentsply) que j'ai depuis 7 ans (hyper précis), petit, compact et pas trop cher, peut être que depuis densply fait encore mieux!!

Avatar_small

olrik

25/03/2011 à 23:11

raypex V et propex (dentsply tous les deux). batterie, autocalibrage et précis. suis satisfait

Images-1_vwmtnm

Castor

02/04/2011 à 16:54

j'hésite entre le propex II et le mini root zx de morita....
selon vous???

Choixpeau_y0ozxh

Le Choixpeau magique

02/04/2011 à 17:16

Castor écrivait:
----------------
> j'hésite entre le propex II et le mini root zx de morita....
> selon vous???

Le root zx est le gold standard par rapport auquel les autres sont comparés... je ne sais pas ce que vaut le propex, mais tu ne peux pas te tromper avec le root zx.

Images-1_vwmtnm

Castor

02/04/2011 à 21:15

Le mini root zx, quelle est la différence avec le root zx

Avatar_small

Julro

13/12/2013 à 13:18

Castor,

Qu'as-tu choisi alors ? ton avis m'intéresse, j'hésite également entre le Raypex6 et le mini Root ZX.
Merci

Images-1_vwmtnm

Castor

13/12/2013 à 23:25

Raypex 5... Mais faut avouer franchement que je m'en sert plus trop... Un moment tu connais ta pano, tu évalues la longueur... Tu fais une radio maître cône et après tu avises...

RépondreCiter
Score : -1
John_rhx6wb

Faivre-rampant

14/12/2013 à 00:30

J'ai le modèle de Micro Méga depuis octobre. Il fonctionne très bien. C'est super précis.
L'appareil est bien stable. L'écran est visible. Les barres sont nettes.
J'avais hésité avec le Morita.
Mais pour l'instant je ne regrette rien.
A part peut être avoir été obligé de racheter des crochets labial, il n'y en a que 2 dans la boite. Cela fait juste

Chat_tbbk18

Ramasoft

14/12/2013 à 12:44

Dommage d'avoir un localisateur qui dort dans le fond du tiroir: je pense qu'il faut persévérer et le sortir systématiquement pour pouvoir l'intégrer au quotidien.

L'endo sans localisateur c'est un peu comme rouler de nuit les phares éteints: c'est possible si on roule pas vite. Avec la rotation continue c'est vraiment un confort dont on ne peut plus se passer.

Enfin c'est mon avis perso.

Images-1_vwmtnm

Castor

14/12/2013 à 12:48

C'est pas faux...
C'est juste que pour les dents peu accessible c'est parfois galère...
Je vais m'y remettre tu as raison

Chat_tbbk18

Ramasoft

14/12/2013 à 16:35

Sur les postérieures, il est plus facile d'utiliser le grip qui sert de préhension pour l'instrument plutôt que la tige contact que je n'ai jamais utilisé.

Marque_a3_t2yegl

Marc Apap

14/12/2013 à 16:59

On aura tout lu

Images-1_vwmtnm

Castor

14/12/2013 à 17:04

Marc, effectivement on aura tout lu!
Je sais pk j'aimais pas en postérieur ...

Avatar_small

op

14/12/2013 à 17:23

Le localisateur d'apex est indispensable, aujourd'hui ne pas en avoir un est inimaginable . Lors d'une soirée a la Société Francaise d ' endodontie, sur la longueur de travail le conférencier nous en avait fait la preuve . Voici plus de 10 que je l'utilise et je n'arrive pas a comprendre que certains hésitent à en acheter un . Évidemment la digue s'impose sinon mauvaise mesure ....car fuite électrique

Marque_a3_t2yegl

Marc Apap

14/12/2013 à 18:15

on continue à lire n'importe quoi (la digue est utile pour autre chose, mais pas pour ça, ou alors il faut être un sérieux branquignol)

Avatar_small

op

14/12/2013 à 19:44

désolé de raconter des conneries
oui la digue ne sert pas à cela mais combien utilise un localisateur d'apex sans digue et n'arrive pas à prendre une mesure fiable
http://www.cpeastudyclub.org/Site_du_CPEA/Publications_files/Determination%20de%20la%20longueur%20de%20travail.pdf

"L’utilisation du localisateur d’apex nécessite le respect de quelques précautions. Si les technologies actuelles permettent de prati- quer des mesures dans un canal contenant une solution d’irriga- tion, il est néanmoins important de veiller à éviter les dérivations électriques. Pour cela, l’emploi du localisateur d’apex doit se faire sous digue, la couronne de la dent doit être sèche et dépourv u e de restauration métallique"

la dernière foi que vous m'aviez pris de haut c'était au sujet du coton
cela me désole car j'ai beaucoup d'admiration pour vous .

Marque_a3_t2yegl

Marc Apap

14/12/2013 à 20:13

Ce ne sont pas des conneries, juste des affirmations mal à propos.
Mettre la digue ne change rien, voire quelque fois, c'est pire si on a une petite fuite par en dessous, par exemple s'il manque une paroi proximale et que la restauration ne va pas correctement jusqu'à la paroi cervicale et que de la salive sourd par ce petit pertuis que l'on ne voit pas.
En fait, l'idée, pour éviter les dérivations, c'est de s'arranger pour qu'il n'y ait pas de liquide conducteur qui passe de la chambre pulpaire vers la gencive et vice versa. Idem en ce qui concerne les matériaux de restauration éventuels qui resteraient en place, par exemple un amalgame.
C'est pourquoi je dis que ce n'est pas la digue qui permet de résoudre ces problèmes, mais le fait d'isoler correctement la chambre pulpaire du milieu environnant : restauration étanche de la ou des parois manquantes à l'aide d'un matériau non conducteur ou au moins, éviter de prendre la mesure dans l'hypochlorite s'il existe un amalgame qui va jusqu'à la gencive. Idem si on s'est appliqué à mettre une bague de cuivre.
La digue sert à éviter au patient d'avaler de l'hypochlorite, à éviter au dentiste de mettre de la salive dans les canaux, et à dégager le champ opératoire pour y voir plus clair, rien de plus.
Comme on ne fait la mesure qu'une fois ou éventuellement une autre fois en fin de préparation, on peut tout à fait irriguer entre temps sans aucun problème, même en présence d'un amalgame résiduel, ou d'autre chose (imaginons, ce qui n'est pas rare, un traitement canalaire à travers une couronne céramo-métallique, suite à une pulpite sur dent vivante ou une nécrose de la pulpe).
Enfin, pour revenir aux messages précédents, il est évident que la petite griffe à ressort qui tient la lime est la dernière des stupidités et qu'avec un tel engin, on ne puisse travailler au niveau postérieur confortablement. Il vaut mieux mille fois explorer le canal avec un lime tenue à la main ou sur le contre angle (à condition qu'il ne touche pas la bouche s'il n'y a pas de digue, dans le cas où l'on est très vilain bien sûr), et quand on pense être au bout, on applique l'électrode à fourche sur la lime et on lit l'écran (ou on écoute le son) du localisateur d'apex. La fourche a un énorme avantage : non seulement elle n'est pas encombrante puisqu'on ne s'en sert que lorsque c'est nécessaire, mais encore, elle permet de déplacer le stop le long de la lime jusque sur le repère occlusal afin une fois que la LT a été déterminée, de la mesurer sur l'instrument.
On n'apprend pas cela à la SFE ?

Avatar_small

op

14/12/2013 à 20:30

et pleins d'autres choses

Marque_a3_t2yegl

Marc Apap

14/12/2013 à 20:59

Au début, les localisateurs d'apex étaient peu fiables, ne fonctionnaient pas dans les fluides conducteurs.
Ensuite, ils ont été aussi fiables que la radio
Maintenant, il sont plus fiables car la radio peut occulter un foramen situé sur le coté de la racine par exemple et bien d'autres choses encore
Donc, se baser sur une panoramique pour mesurer la longueur du canal, c'est juste n'importe quoi, ou alors avec une précision de plus ou moins deux millimètres : un canal a des courbes, parfois et même souvent, dans un plan bien différent de celui de la pano.

Ico_v_for_vendetta08_jzhpep

o⅁ pnɐuɹ∀

14/12/2013 à 22:06

Denjoy Joypex5 à 100€ sur la Bay depuis deux ans : nickel.

Le localisateur est supérieur à la radio mais n'est pas fiable à 100% comme tout en médecine et faut aussi une radio.
La seule fois où je n'avais pas de radio j'ai fait un méga-dépassement alors que les mesures au localisateur étaient stables, reproductibles.
Sur ma pano, une Cranex, j'ai une assez bonne précision à moins d'1 mm de la longueur mais ce n'est bien sûr qu'une longueur radiologique qui n'est pas assez précise.

La fourche est super pratique pour les stops. Mais selon la longueur et la situation j'utilise la fourche ou le crochet.