Liquidation judiciaire

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

ZORBECA

29/01/2011 à 11:45

Surprise ce matin en lisant mon quotidien Ouest-France Bretagne-sud:

Le tribunal de commerce a prononcé la liquidation des sociétés suivantes:
-le cabinet dentaire......(2 salariés)
-etc
-etc

N'y avait t'il pas une autre solution, surtout avec 2 salariés (licenciement, restructuration ...etc), ville de 15000 hbts en bord de mer bordure de Lorient.

Little-shop-of-horrors_brzqjx

chatondecarte

29/01/2011 à 12:21

ZORBECA écrivait:
-----------------
> Surprise ce matin en lisant mon quotidien Ouest-France Bretagne-sud:
>
> Le tribunal de commerce a prononcé la liquidation des sociétés suivantes:
> -le cabinet dentaire......(2 salariés)
> -etc
> -etc
>
> N'y avait t'il pas une autre solution, surtout avec 2 salariés (licenciement,
> restructuration ...etc), ville de 15000 hbts en bord de mer bordure de Lorient.

Ca y est ça commence. Et c'est pas fini.

520790-deux-cles-croises-sur-eux_xr0sjo

Tapavuméclé

29/01/2011 à 12:47

Tu peux passer une semaine entière à voir 15 patients par jour pour des soins de qualité et de prévention, et devoir approvisionner ton compte pro par du perso si t'as pas trouvé 2 ou 3 couronnes à fourguer.

On a plus intérêt à laisser se déglinguer les dents de nos patients que de les soigner...Je me demande pourquoi on se casse le cul à investir et à aller en formation, pour se voir opposer des références qui datent de la peugeot 504.

Heureusement pour les patients qu'on est plus motivés que leur sécu. Pour combien de temps par contre?

Avatar_moderator_small

Modérateur

29/01/2011 à 19:40

tribunal de commerce???

Casque_beotien_a3jo39

beotien

29/01/2011 à 21:48

liquidation pour quelles raisons?

Dog_wwyerg

TTDAM

30/01/2011 à 03:06

"pourquoi on se casse le cul à investir"
Pour toi, je ne sais pas:
mais pour moi, travailler dans des locaux agréables, avec du matériel correct, avec une équipe motivante (même si c'est le leader qui les emmène): c'est ce qui me fait lever tous les matins et aller au boulot avec plaisir.

"et à aller en formation"
Pour toi, je ne sais pas:
mais pour moi:
La plaisir de progresser dans la connaissance de mon métier, de proposer à mes patients des solutions qu'hier je ne faisais pas,
Et qu'ils me fassent confiance,
C'est un grand plaisir à nouveau

"pour se voir opposer des références qui datent de la peugeot 504."
Les formations servent à cela: à éliminer les contraintes de la nomenclature, et ça marche.

Quand à un dépôt de bilan:
Un individu qui investit avant d'avoir une surface financière correcte, ou qui a des pb de santé, ou qui n'a pas une formation initiale lui permettant de faire les actes les plus rémunérateurs (ou une organisation de soins sans faille!!)
C'est le risque de tout métier libéral: sinon faut rester salarié.

A+
--
TTDAM

Boneym_nf4qsi

Patatrasse

30/01/2011 à 12:05

Je te trouve un peu dur sur cette question l'ami.
Il y a de plus en plus de confrères dans la difficulté (des 10zaines de liquidation judiciaire tous les ans)et je te souhaite que cela marche toujours pour toi et que tu ne connaisses jamais des syndromes destructeurs comme le Burn Out ou toute autre forme de maladies ou d'accidents de la vie qui mettent en péril ton cabinet.
Un peu d'empathie avec tes confrères me semblerait un peu plus approprié sur ce fil.
Merci à toi.

Squash_u44zd8

steph

30/01/2011 à 12:20

Oui, tout n'est pas tout blanc ou tout noir.
Pour avoir connu la situation, le liquidateur m'a dit que les seules professions libérales qu'ils n'avaient jamais vu dans son bureau étaient les vétos et les orthos.
A méditer...

520790-deux-cles-croises-sur-eux_xr0sjo

Tapavuméclé

30/01/2011 à 12:28

TTDAM écrivait:
---------------
Quand à un dépôt de bilan:
> Un individu qui investit avant d'avoir une surface financière correcte, ou qui a
> des pb de santé, ou qui n'a pas une formation initiale lui permettant de faire
> les actes les plus rémunérateurs (ou une organisation de soins sans faille!!)
> C'est le risque de tout métier libéral: sinon faut rester salarié.

Il y a bcp d'autres raisons possibles, tels que des prblm familiaux, la maladie d'un proche ou d'un enfant, des placements foireux (personne n'est parfait) ou tout simplement le moral qui flanche au bout d'un certain temps... on est tous vulnérable.

Avatar_small

clemsdent

30/01/2011 à 12:44

peut-être que la liquidation judiciaire est plus intéressant en fin de carrière que de payer des indemnités de licenciement à 2 salariés?
...
qu'en pensez vous?

Dog_wwyerg

TTDAM

30/01/2011 à 13:53

"Il y a de plus en plus de confrères dans la difficulté"

Je ne nie pas les problèmes;
Mais je trouve que trop de gens se reposent sur leurs lauriers après l'obtention du diplôme.
Les remises en question doivent être continuelles tout au long de la carrière pour anticiper les problèmes.
Une carrière linéaire est très rare, donc il faut faire un bilan semestriel + annuel pour adapter son exercice.

"les seules professions libérales qu'ils n'avaient jamais vu dans son bureau étaient les vétos et les orthos"
Pourtant ce sont des libéraux aussi, mais peut-être mieux organisés et avec moins de tabous sur l'argent.

"le moral qui flanche au bout d'un certain temps".
Rien n'empêche dans ce cas, de changer de coin ou de pratique.
L'intérêt pour le métier s'entretient et se donner de nouveaux challenges est profitable à tous niveaux.

"peut-être que la liquidation judiciaire est plus intéressant en fin de carrière que de payer des indemnités de licenciement à 2 salariés? "

Et voilà, chercher à gagner 3euros6cents est typique d'une attitude destructrice. Et on veut après cela que les AD se défoncent au boulot!
Mon engagement auprès d'elles est qu'elles auront, de ma part, tout ce qu'elles méritent (salaires, primes, avantages possibles, jours de congé supplémentaires, indemnités complémentaires, cadeaux d'anniversaire, de noël,...., restau d'équipe,.....) et si elles ne le méritent pas, salut.

...
qu'en pensez vou
--
TTDAM

Avatar_reduit_tuudiu

saitosama

30/01/2011 à 13:58

TTDAM écrivait:
---------------
>
> "Il y a de plus en plus de confrères dans la difficulté"
>
> Je ne nie pas les problèmes;
> Mais je trouve que trop de gens se reposent sur leurs lauriers après l'obtention
> du diplôme.
> Les remises en question doivent être continuelles tout au long de la carrière
> pour anticiper les problèmes.
> Une carrière linéaire est très rare, donc il faut faire un bilan semestriel +
> annuel pour adapter son exercice.
>
>
> "les seules professions libérales qu'ils n'avaient jamais vu dans son bureau
> étaient les vétos et les orthos"
> Pourtant ce sont des libéraux aussi, mais peut-être mieux organisés et avec
> moins de tabous sur l'argent.
>
> "le moral qui flanche au bout d'un certain temps".
> Rien n'empêche dans ce cas, de changer de coin ou de pratique.
> L'intérêt pour le métier s'entretient et se donner de nouveaux challenges est
> profitable à tous niveaux.
>
> "peut-être que la liquidation judiciaire est plus intéressant en fin de carrière
> que de payer des indemnités de licenciement à 2 salariés? "
>
> Et voilà, chercher à gagner 3euros6cents est typique d'une attitude
> destructrice. Et on veut après cela que les AD se défoncent au boulot!
> Mon engagement auprès d'elles est qu'elles auront, de ma part, tout ce qu'elles
> méritent (salaires, primes, avantages possibles, jours de congé supplémentaires,
> indemnités complémentaires, cadeaux d'anniversaire, de noël,...., restau
> d'équipe,.....) et si elles ne le méritent pas, salut.
>
> ...
> qu'en pensez vou

Que tu manques de compassion concernant les difficultés que peuvent rencontrer les confrères, qui ne sont pas toutes le résultats d'une erreur de leur part (mauvaise gestion, etc).

Et que tu n'es pas conscient des réalités du code du travail et du tribunal des prud'hommes quand tu prétends pouvoir virer une assistante qui "ne le mérite pas". Mais ça, j'avoue qu'avant de le vivre, on peut difficilement le concevoir.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

30/01/2011 à 14:00

TTDAM écrivait:
---------------
> "pour se voir opposer des références qui datent de la peugeot 504."
> Les formations servent à cela: à éliminer les contraintes de la nomenclature,
> et ça marche.

oui, pour les 10% (et je suis large) de la population qui peuvent se permettre de financer le hn. Les 90% restants tu fais quoi tu leur bottes le cul?

Ico_v_for_vendetta08_jzhpep

Ratinox

30/01/2011 à 14:08

Des cabinets qui ferment il y en a et c'est logique, à vouloir sans cesse les charger en cotisations et étrangler leur rémunération. C'est le banquier certain que les cabs dentaires étaient une valeur sûre qui me l'a fait remarquer en consultant ses fiches internes.

Les vétos et orthos se font rémunérer au juste prix (non pas But !). Pourquoi serions nous le dindon de la farce ?

Et bien on attend beaucoup de ton syndicat Patatrasse !

Et surtout des confrères qui auront à se mobiliser le moment venu et pas à enfoncer leurs pairs.

Avatar_small

ZORBECA

30/01/2011 à 14:12

C'est bien le tribunal de commerce, je vais essayer d'en savoir plus.

Boneym_nf4qsi

Patatrasse

30/01/2011 à 14:44

Ratinox écrivait:
-----------------
> Des cabinets qui ferment il y en a et c'est logique, à vouloir sans cesse les
> charger en cotisations et étrangler leur rémunération. C'est le banquier certain
> que les cabs dentaires étaient une valeur sûre m'a fait remarquer en consultant
> ses fiches internes.
>
> Les vétos et orthos se font rémunérer au juste prix (non pas But !). Pourquoi
> serions nous le dindon de la farce ?
>
> Et bien on attend beaucoup de ton syndicat Patatrasse !
>
> Et surtout des confères qui auront à se mobiliser le moment venu et pas à
> enfoncer leurs pairs.

J'ai bien reçu le message 5/5 cher confrère .

Avatar_small

Rick

30/01/2011 à 14:52

Prenez conscience que vous n'êtes pas les seuls, d'autres endurent et pas des moindres.
Ce n'est pas pour vous rassurer, juste un aperçu de l'hécatombe économique, et chaque semaine rebelote.
Tous les secteurs sont touchés, il n'y a pas de quoi vous alarmer Messieurs Dames, le médical est a peine anecdotique, certes quelques cas rares dus aux imprudences d'estimation, pas de prise de conscience à temps, que, l'on est en PLEINE CRISE.
Tout n'y est pas, ce n'est qu'une partie et beaucoup 'd'affaires' sont réglés en catimini.
http://dl.free.fr/r6pAucBZo

Dog_wwyerg

TTDAM

30/01/2011 à 15:16

"oui, pour les 10% (et je suis large) de la population qui peuvent se permettre de financer le hn. Les 90% restants tu fais quoi tu leur bottes le cul?"

Qui te parle de HN
L'odf est nomenclaturé!

Je répète à longueur de mail.
Mes ratios sont:
35% prothèses
35% soins (j'ai diminué ce ratio)
15% ODF
15% HN

C'est facile à obtenir de façon régulière (depuis 5 ans)
en étant formé.

"Les 90% restants" : je les soigne en N sans souci, ni état d'âme car je leur ai donné le choix du traitement, et ils ont décidé en connaissance (prix, choix, remboursement sécu et mutuelle).
--
TTDAM

Dog_wwyerg

TTDAM

30/01/2011 à 15:19

"les difficultés que peuvent rencontrer les confrères, qui ne sont pas toutes le résultats d'une erreur de leur part (mauvaise gestion, etc"

Quelles sont les difficultés qui ne viennent pas d'une erreur de gestion à la base??

--
TTDAM

Hopsunset179_w5ew3n

hop

30/01/2011 à 15:26

TTDAM écrivait:
---------------

> Je répète à longueur de mail.

!
Tu fais du mass mailing ?
Tu envoies ça à qui ? Quel intérêt ? (enfin je m'en doute...)

Squash_u44zd8

steph

30/01/2011 à 15:31

TTDAM écrivait:
---------------

> Quelles sont les difficultés qui ne viennent pas d'une erreur de gestion à la
> base??

Des relations conflictuelles entre associés.

Dog_wwyerg

TTDAM

30/01/2011 à 15:45

"Des relations conflictuelles entre associés."
On se sépare et on s'installe pas loin

Un associé, c'est comme une AD: D'un mauvais, on se sépare!

--
TTDAM

Dog_wwyerg

TTDAM

30/01/2011 à 15:47

"Tu fais du mass mailing ?
Tu envoies ça à qui ? Quel intérêt ? (enfin je m'en doute...)"

Je ne comprend pas!
Tu peux expliquer?

--
TTDAM

Hopsunset179_w5ew3n

hop

30/01/2011 à 15:57

TTDAM écrivait:
---------------
> Je ne comprend pas!
> Tu peux expliquer?

> Je répète à longueur de mail.

C'est pourtant simple: tu dis le répéter à longueur de mail, mais quel(s) mail(s) ?

Il m'arrive de recevoir sur ma boite mail pro des mails de pubs intempestives (style pubs pour des formations à la mors-moi-le-noeud de confrères en mal d'activité), c'est pour ça que je pose cette question qui me vient naturellement à l'esprit.

As-tu compris cette fois ?

Avatar_small

king_zoulou

30/01/2011 à 16:05

steph écrivait:
---------------
> TTDAM écrivait:
> ---------------
>
> > Quelles sont les difficultés qui ne viennent pas d'une erreur de gestion à la
> > base??
>
> Des relations conflictuelles entre associés.

Un cabinet de la sécu avec 6 confrères et ses énormes panneaux "centre de santé dentaire" qui ouvre à 50 mètres de ton cabinet et tu peux vite dire adieu à ta carrière (déjà vu).
Sinon, le conseil de l'ordre était-il présent lors des liquidations sus-cités ?