Limitation ouverture buccale

Forums associés : Cas cliniques Chirurgie buccale

Avatar_hjdsnm

TiGabi

01/12/2010 à 16:27

Bonjour,

Patiente de 21 ans. Adressée par le généraliste pour limitation sévère de l'ouverture buccale depuis deux semaines, apparue soudainement un matin mais sans historique d'ouverture extrême (a priori pas une luxation suite à un baillement).

Depuis un mois, la patiente a perdu 5 kilos et a une forte tachycardie (jusqu'à 180 bpm) : il y a une semaine, diagnostic de thyroïdite de Basedow (hyperthyroïdie, origine auto-immune). Traitement en cours par Neomercasol et Propanolol.

Examen exobuccal : tuméfaction jugale légère à droite. Aucun ganglions. Pas de fistule cutanée. RAS au niveau des ATM. Palpation normale des muscles masticateurs.

Examen endobuccal : RAS ni à l'inspection, ni à la palpation complète et minutieuse.

Radiographie : foyer infectieux chronique en apical de 46. La dent est totalement asymptomatique : test percussion et morsure négatifs, aucune mobilité, parodonte normal.

Diagnostic ?

J'ai eu ce cas il y a une semaine. J'ai pensé à une cellulite chronique ayant pour origine le foyer apical de 46 ans. J'ai mis sous amoxicilline 2g/jour ; une semaine après, la limitation d'ouverture est réduite. Même si la situation s'améliore, l'ouverture n'est toujours pas normale après donc 3 semaines.

Quelles autres idées de diagnostic avez-vous ?

Le RTE de 46 est prévu.

Merci.

Melanie_maemvv
Avatar_small

flyer.

01/12/2010 à 17:39

le trismus peut aussi venir d'une infection au niveau de l'évolution des 28 et 38...

Avatar_small

exodont67

01/12/2010 à 17:40

une limitation d'ouverture buccale sévère et soudaine laisse à penser à une luxation non réductible au niveau des ATM.
On peut supposer une perte de calage postérieur à gauche en raison de la mésio version de 37 et 38 non fonctionnelle.
Il faudrait savoir si les ATM provoquaient des bruits à la fonction type craquement ou claquement.
Le cas échéant faire des clichés transcraniens bouche ouverte -bouche fermée au niveau des 2 ATM pour juger de la translation des condyles dans le plan sagittal. Normalement avec les nouveaux OTP les clichés sont pris au même degré d'ouverture.

Avatar_small

chicote64

01/12/2010 à 18:17

D'emblée,j'aurais aussi pensé aux dents de sagesse(?)Pour lever le trismus les myolaxants marchent bien mais faut voir s'il n'y a pas de contre-indication avec le traitement qu'elle prend déja

Avatar_small

chicote64

01/12/2010 à 18:18

Pas les myolaxants, les myorelaxants

Avatar_hjdsnm

TiGabi

01/12/2010 à 18:56

Oui, j'ai pensé aux DDS : mais il n'y pas de péricoronarite et même encore aucune operculisation. Un trismus peut il être lié à une évolution de DDS totalement asymptomatiques ?

La palpation des ATM est incomplète au vu du peu de trajet d'ouverture/fermeture mais il n'y a aucun bruit ou ressaut.

Question subsidiaire : quels sont les systèmes les plus simples pour redresser l'axe de 37 en vue d'un implant en 36 ? Le sujet a été abordé et la patiente est intéressée. Mini-vis en distal ?

Lame15_dtlmbt

Canin

01/12/2010 à 22:11

Vu le contexte, l'âge, la chronologie, je suis pas sûr qu'il faille beaucoup se prendre la "tête" au niveau dentaire.

=> "suggestion" d'un trismus pithiatique.

--
Canin

Avatar_hjdsnm

TiGabi

01/12/2010 à 23:03

Canin écrivait:
---------------
trismus pithiatique.

Merci, j'ai appris un mot aujourd'hui :) Et c'est cohérent avec un contexte d'hyperthyroïdie.

Je vais faire un parallèle bien hasardeux : patients hyperthyroïdiens et personnes sous ecstasy ont en commun un métabolisme accéléré avec tachycardie et hyperthermie. Et les consommateurs d'ecstasy ont un trismus.

Avatar_small

Jomiro

02/12/2010 à 00:10

TiGabi écrivait:
----------------
>
> Question subsidiaire : quels sont les systèmes les plus simples pour redresser
> l'axe de 37 en vue d'un implant en 36 ? Le sujet a été abordé et la patiente est
> intéressée. Mini-vis en distal ?
>
http://www.angle.org/doi/pdf/10.2319/010206-461R.1

Avatar_small

ziyous

02/12/2010 à 08:59

TiGabi écrivait:
----------------
> Canin écrivait:
> ---------------
> trismus pithiatique.
>
pour faire dg diff entre trismus pithiatique et organique, tu remplies le fond de la Cv buccale de ta patiente avec de l'eau (comme si tu lui fait un detartrage par ex) et tu lui pinces le nez. si c'est hystérique elle aura le réflexe d'ouvrir grand sa bouche.
si elle est furieuse contre toi, tu lui dis que Mr Vincent nous a dit de pincer le nez pour chercher son signe, la bonne nouvelle que c'est négatif chez toi, la mauvaise c'est qu'il faut chercher une cause générale.

Lame15_dtlmbt

Canin

02/12/2010 à 09:04

TiGabi écrivait:
----------------
> Je vais faire un parallèle bien hasardeux : patients hyperthyroïdiens et
> personnes sous ecstasy ont en commun un métabolisme accéléré avec tachycardie et
> hyperthermie. Et les consommateurs d'ecstasy ont un trismus.

Why not !

Si tu ne mets rien en évidence, il vaut mieux rassurer la patiente et lui laisser du temps et éviter tous les traitements dentaires ou occlusaux.

Il y avait déjà un cas posté ici sur une situation similaire

ça commence là

http://www.eugenol.com/sujets/383460-trismus-post-ext-de-8?page=1

et ça continue et ça finit là

http://www.eugenol.com/sujets/383832-trismus-post-extractions-de-8?page=1

--
Canin

Avatar_small

ziyous

02/12/2010 à 09:20

exodont67 écrivait:
-------------------
> une limitation d'ouverture buccale sévère et soudaine laisse à penser à une
> luxation non réductible au niveau des ATM.

bj
une luxation non réductible est visible sur le panoramique.

si l'ex buccal est normal, il faut chercher une infection des éléments anatomique proches de l'ATM (parotidite par ex) voire un envahissement tumoral. A mon avis il faut adresser la patiente à un maxillo pour AG+curarisant et des ex plus poussés.

Et à titre d'information, une étude de Devoize et Budock en 1983 a dressée la liste des causes générales de la limitation d'OB:
- atteinte infectieuse: tétanos, la rage, méningite
- causes toxiques et médicamenteuses: neuroleptiques, antihistaminique, intox à la strychnine, curare.
- causes métaboliques et carentielles: encéphalopatthie de Gayet-Wernicke (hypo vit B1), hypoglycémie (crise de tétanie)
- causes neurologiques: par atteinte anatomique
- et affections musculaires: dermatomyosite, myosite ossifiante progressive.

Lame15_dtlmbt

Canin

02/12/2010 à 09:38

ziyous écrivait:
----------------
> TiGabi écrivait:
> ----------------
> > Canin écrivait:
> > ---------------
> > trismus pithiatique.
> >
> pour faire dg diff entre trismus pithiatique et organique, tu remplies le fond
> de la Cv buccale de ta patiente avec de l'eau (comme si tu lui fait un
> detartrage par ex) et tu lui pinces le nez. si c'est hystérique elle aura le
> réflexe d'ouvrir grand sa bouche.
> si elle est furieuse contre toi, tu lui dis que Mr Vincent nous a dit de pincer
> le nez pour chercher son signe, la bonne nouvelle que c'est négatif chez toi, la
> mauvaise c'est qu'il faut chercher une cause générale.

Je me vois mal faire au cabinet, ça serait très mal perçu. Par contre, le faire faire dans un service de stomato, c'est une très bonne idée.

--
Canin

Avatar_small

exodont67

02/12/2010 à 10:41

Une luxation non réductible est visible sur un OTP ?

A l'examen panoramique , le patient mord sur une cale, les 2 atms ne sont donc pas dans une position physiologique.

Le cliché transcranien permet juste d'étudier le déplacement des condyles au même degré d'ouverture et de révéler s'il existe un obstacle à la translation condylienne.

Le disque articulaire n'est visible qu'à l'examen IRM car c'est un tissus mou.

Avatar_small

ziyous

02/12/2010 à 17:38

bj
luxation NON réductible, veut dire que le processus condylaire mandibulaire a franchi le processus condylaire temporal et ne peut revenir à sa position initiale. les deux éléments anatomiques sont osseux et visibles sur la Rx, qui montre dans ce cas le condyle mand devant le condyle temporal.

Avatar_small

exodont67

02/12/2010 à 18:02

bonjour,

avec mes excuses , dans mon esprit j'évoquais une luxation disco condylienne avec une position antérieure du disque articulaire . La translation du condyle est bloquée par un obstacle ( le disque) d'où une limitation d'ouverture buccale.

Ce qui pourrait expliqué la limitation d'ouverture buccale du patient présenté par notre confrère.

La luxation non réductible évoquée par ziyous place le condyle mandibulaire en avant de l'éminence temporale ( perte de rapport anatomique osseux) d'où un blocage bouche ouverte ( manoeuvre de Nélaton pour la réduction ).

avis aux spécialistes, merci de me confirmer cette théorie

Avatar_small

house

12/12/2010 à 08:20

il faut que tu exclues le tétanos avant toute chose , j'ai déjà vu un trismus pour ca , c l'histoire classique : elle a fait du jardinage , blessure à la main qui ne cicatrise pas...

pas tjrs évident à retrouver ; 2 tests : en bouche , en touchant la paroi postérieure pharyngienne , si tetanos pas de reflexe nauséeux.
le 2éme c un test de dépistage à la pharmacie à prescrire qui te dira si elle est vaccinée ou pas ...

bon courage