ras l'bol des mutuelles et des dentistes vendus

Forum associé : Exercice professionnel

4507801pepsi-20logo-jpg_tsynhz

cartman

15/11/2010 à 12:17

Encore un énième sujet sur ce thème mais encore un énième patient qui me rapporte les pratiques de ces putains de mutuelle comparateurs de prix bidons et de listing de dentistes vendus et corrompus à la solde de celles ci.

Je ne sais même plus quoi répondre aux patients tellement ça me sort par les yeux et me choque.

Y en a bien parmi les participants d'eugenol qui ont signé ces protocoles de merde. Qu'ils se manifestent un peu qu'on comprenne enfin leur intérêt à être les p.t.ins des mutuelles ???
Ils ont conscience de mener la profession à sa propre perte???

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

15/11/2010 à 12:45

Tiens voilà les chiffres de l'an passé

http://www.autoritedelaconcurrence.fr/user/standard.php?id_rub=305&id_article=1200

d'un autre coté tu as la CNSD qui promeut les reseaux MGEN depuis 1998 , il ne peut en être autrement que d'approuver tacitement le principe

ensuite réseaux ouverts ou fermés c'est du pareil au même , ce syndicat a tracé la route , les autres ont onté leurs réseaux sans eux , c'est tout

crois moi ils doivent être bien désolés car derrière tout ca il y a une manne financière qu'a mon humble avis la CNSD n'a du lâcher récemment ( DISPADENT ) que contrainte et forcée

en effet tu auras pu constater que ce DISPADENT a disparu sans tambour ni trompette

alors que l'argent transitait par la CNSD .....

tu vois la quantité ???

Avatar_small

yobi

15/11/2010 à 14:38

Cyber
si la CNSD a "lâché" dispadent c'est parce que dispadent perdait trop d'argent . Ne réécrit pas l'histoire si tu ne la connait pas....
Cartman
la CNSD est en train d'écrire une lettre type a donner au patient qui te dit que sa mutuelle te trouve trop cher par rapport à ses statistiques
Ce courrier inviterait le patient à consulter des comparateurs de mutuelle( avec fourniture de lien internet ) et a constater que les mutuelles de santéfi sont minables et chers par rapport à la concurrence
Juste retour de bâton...
ps si tu n'es pas syndiqué , tu peux écrire toi même ce type de courrier

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

15/11/2010 à 14:43

la CNSD perdait de l'argent a cause de dispadent ?

la belle affaire !

franchement je n'y crois pas une seconde

comme c'était dit à l'époque : dispadent permet un droit de regard de votre syndicat au cas ou vous auriez un litige

du coup la cnsd arrête la surveillance du systeme ?

et perdait de l'argent en ayant un compte ou arrivait des millions d'euros ?

je demande a gérer dispadent a ce tarif là ...

--
--------------------------
signez la pétition
pour demander a la CNSD
de se barrer du proctocole
ici:
http://goo.gl/mER9

Avatar_small

yobi

15/11/2010 à 15:11

la CNSD perdait de l'argent a cause de dispadent ?

la belle affaire !

franchement je n'y crois pas une seconde

Et pourtant Cyber c'est bien vrai mais tu ne crois que ce que tu as envie de croire....
Si tu veux parier une caisse de champagne je suis à ta disposition ...

Morgan_ztbb1b

BONNET jc

15/11/2010 à 16:01

Cartman, descends de ton tabouret et demande-toi si tu n'es pas p.t.in de la Secu.Voila la réponse de qcq qui prend certaines mutuelles.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

15/11/2010 à 16:01

yobi écrivait:
--------------
> Si tu veux parier une caisse de champagne je suis à ta disposition ...

Je vois aime bien tous les deux, et je veux bien arbitrer.
Et je vous apprendrai à sabrer.

Avatar_small

mark's

15/11/2010 à 16:25

J'ai eu également ce genre de circonstance:

La réponse à mon devis adressé par mon patient à sa mutuelle sous forme de tableau:

Prix, base, rembt ss, rembt mut, prix moyen constaté.

Certaines lignes affichaient un tarif supérieur d'autre inférieur à ces "moyennes".

Ma réaction devant le patient a été simple et franche: *
" HaHa! Elle est bien bonne! Il veulent pas que je baisse mon froc aussi?! Bon, ben, vous voilà bien informé, il vous ne reste plus qu'à trouver un dentiste "en dessous de la moyenne
- Ah... ben non, docteur... je... vous fais confiance"

Contre exemple, il y a une quinzaine d'année, déjà. Je me lève le cul à sauver une molaire "perdue", à un cheminot.
Devis pour une CC.
Le mec, d'abord, s'étonne de l'absence de tiers payant, puis revient pour me dire que d'"après sa mutuelle", je suis trop cher et que s'il va dans un centre "SNCF" (?!) , il n'aura pas à bourse délier. Ciao!

Alors c'est vrai, tiers payant ou pas, protocole ou pas, il viendra de plus en plus fréquemment que nous soyons confronté au simple "avis" des mutuelles ou assurance de nos patients.

Rester droit dans ses sabots, et ne pas mollir sous la pression.
C'est peut-être plus facile pour un praticien "assis" sur sa réputation du fait que ses résultats sur 15 à 30 ans parle pour lui.

Pour les autres, ils peuvent aisément justifier leurs honoraires par la qualité de leur formation incontestablement supérieure à celle de vieux praticiens non recyclés, avec le coût supposé d'une plus grande modernité-sécurité-technicité (le dire à la façon de Delarue après sa ligne et avec oreillette)? :))

P1060810__800x600__dlavv9

Hebken

15/11/2010 à 16:43

yobi écrivait:
--------------
> Cyber
> si la CNSD a "lâché" dispadent c'est parce que dispadent perdait trop d'argent .
> Ne réécrit pas l'histoire si tu ne la connait pas....
> Cartman
> la CNSD est en train d'écrire une lettre type a donner au patient qui te dit que
> sa mutuelle te trouve trop cher par rapport à ses statistiques
> Ce courrier inviterait le patient à consulter des comparateurs de mutuelle( avec
> fourniture de lien internet ) et a constater que les mutuelles de santéfi sont
> minables et chers par rapport à la concurrence
> Juste retour de bâton...
> ps si tu n'es pas syndiqué , tu peux écrire toi même ce type de courrier

C'EST CA QUI M'ENERVE AVEC CE SYNDICAT !!! IL SE DIT REPRESENTATIF DE LA PROFESSION ET SI TU "N'ES PAS SYNDIQUE" DANS LE-DIT SYNDICAT: DEMERDE-TOI...

Ce que j'en dis....
--
Désabusé....

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

15/11/2010 à 16:49

et quand la CSND accepte une minable revalorisation du SC
qui est presque une aumône en 2000
juste pour pouvoir réintégrer la convention,
ca s'applique a 40 000 dentistes ,
syndiqués CSND ou pas.....

--
--------------------------
signez la pétition
pour demander a la CNSD
de se barrer du proctocole
ici:
http://goo.gl/mER9

4507801pepsi-20logo-jpg_tsynhz

cartman

15/11/2010 à 17:01

BONNET jc écrivait:
-------------------
> Cartman, descends de ton tabouret et demande-toi si tu n'es pas p.t.in de la
> Secu.Voila la réponse de qcq qui prend certaines mutuelles.

Les contraintes de la Sécu ne te suffisant pas, tu prèferes en redemander de la part des mutuelles?
Quel est ton intérêt de te passer la chaine des financiers au cou? Tu as conscience que tu assumes tous les risques et que eux engrangent les bénéfices?
Quelle a été ta réflexion, tes espoirs le jour où tu as signé leurs papiers?

Morgan_ztbb1b

BONNET jc

15/11/2010 à 17:17

Tu es hors convention, je pense, pour ne pas avoir de chaines. Il y a des régions en France où les gens ont peu d'argent. Si tu ne prends pas les principales mutuelles, tu peux dévisser ta plaque, ce qui est fréquent à l'endroit où j'exerce ,chez les jeunes.

Zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz_nrhcbl

Bjorn Again

15/11/2010 à 17:34

BONNET jc écrivait:
-------------------
Il y a des
> régions en France où il y a trop de dentistes. Si tu ne prends pas les
> principales mutuelles, tu peux dévisser ta plaque, ce qui est fréquent à
> l'endroit où j'exerce ,chez les jeunes.

Voilà pourquoi il faut un NC à l'installation, pour éviter que ceux qui choisissent de s'installer là où on a pas besoin d'eux (au soleil et à Paris) ne mènent pas tous les autres à leur perte.
Ce sera soit NC soit on deviendra tous les putes des mutuelles, il faudra choisir.
Même s'il y en a qui sont assez abrutis pour signer des protocoles dans des régions manquant de dentistes...

Ton argument des "patients ayant peu d'argent dans certaines régions " est complètement débile, il y a en général nettement plus de cd dans les régions riches que dans les régions pauvres.
Donc on a pas besoin de signer les protocoles dans les régions pauvres puisqu'il y a moins de concurrence. CQFD.

Avatar_small

mark's

15/11/2010 à 17:59

Euh... quelque chose m'échappe.

Un praticien, ou un enculé, comme vous préférez, qui aurait signé un protocole et qui sans autre compromission fixerait librement et sans complexe ses tarifs au risque que ses patients se verraient refuser quelquefois le remboursement maximum protocolaire serait-il plus ou moins enfoiré et anti-confraternel qu'un autre non proctologuisé qui pour bouffer serait prêt à se contenter de 3000€ mensuel au lieu de 10000, en pratiquant des tarifs de roumain?

Lequel brûler?

Celui qui sans sous-évaluer son travail permet à son patient de bénéficier des meilleures conditions pécuniaires pour son traitement, tel que défini dans le code de déontologie, ou celui qui gâche le métier en dévalorisant la qualité de la dentisterie hexagonale et le standing de notre profession, selon les préceptes du serment d'hyppocrate?

En joue... feu!

Morgan_ztbb1b

BONNET jc

15/11/2010 à 18:02

Il y a des régions pauvres où il y a beaucoup de dentistes (Languedoc-Roussillon). Ici, on dit aux parisiens qui viennent s'installer qu'une partie du salaire leur sera payé en soleil! Quand au NC à l'installaton je ne suis pas sûr que tout le monde en veuille. Cela se fait en partie car le NC en 1er année de médecine est plus serré suivant les régions.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

15/11/2010 à 18:53

Bjorn Again écrivait:
---------------------
> Voilà pourquoi il faut un NC à l'installation,

Attention, car ce que tu proposes est une pratique anti-concurrentielle contraire à l'idéologie libérale. Hop va te maudire et te traiter de socialo-communiste.
Mais je partage ton point de vue ! il n'y a pas de raison, en effet, de ne pas rééquilibrer les implantations sur le territoire.
Comme ça, tous les patients pourront être pris, partout, pour des soins à tarif opposable.

Si je comprends bien, tu es libéral quand ça t'arrange financièrement, et étatiste quand tu as besoin de protection, et ton point de vue idéologique fluctue en fonction de tes intérêts.
C'est en effet assez bien joué. On ne peut pas dire que tu sois têtu, tu fais preuve d'une grande souplesse, ce qui est une preuve d'intelligence.

Hopsunset179_w5ew3n

hop

15/11/2010 à 19:01

ameli écrivait:
---------------

> Mais je partage ton point de vue ! il n'y a pas de raison, en effet, de ne pas rééquilibrer les implantations sur le territoire.

C'est une atteinte à la Liberté fondamentale !
N'oublie pas que la devise de la République commence par ce beau mot et cette valeur merveilleuse.
Porter atteinte à la Liberté, c'est insulter la République ainsi que l'Humanité toute entière !

Liberté

Sur mes cahiers d'écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable de neige
J'écris ton nom

Sur les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J'écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J'écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l'écho de mon enfance
J'écris ton nom

Sur tous mes chiffons d'azur
Sur l'étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J'écris ton nom

Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom

Sur chaque bouffée d'aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J'écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l'orage
Sur la pluie épaisse et fade
J'écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J'écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J'écris ton nom

Sur la lampe qui s'allume
Sur la lampe qui s'éteint
Sur mes raisons réunies
J'écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J'écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J'écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J'écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J'écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attendries
Bien au-dessus du silence
J'écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J'écris ton nom

Sur l'absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J'écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l'espoir sans souvenir
J'écris ton nom

Et par le pouvoir d'un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté.

P.Éluard

Avatar_small

mark's

15/11/2010 à 19:17

Le numerus clausus est une mesure coercitive qui a fait ses preuves en pharmacie mais avec des effets pervers:
- rareté des opportunités d'installation
- flambée des prix des officines
- surendettement des acquéreurs
- contrainte financière incitant à la revente pour, de surcroît, une plus-value moins taxée que le revenu d'exploitation

En ce qui nous concerne, l'offre étant supérieure à la demande, les jeunes sont à l'abri et ont plutôt intérêt à créer qu'à payer une affaire dont ils ignorent tout, à commencer par les pratiques du vendeur, notamment au regard des mutuelles et de leurs adhérents...

Le NC est-il en contradiction avec notre statut de profession libérale?

Autant que le subventionnement ou les allègements fiscaux, voire l'offre gratuite de locaux dans des régions ou zones sous-équipées ou défavorisées.

Est-ce que ces dernières mesures ont fait hurler à la concurrence déloyale et à l'abandon de notre indépendance, et surtout ont-elles obtenu des résultats?

Apparemment insuffisants puisque des citadins entendent le rester, à condition:
- que leurs concurrents ne soient pas signataires de protocoles
- qu'ils s'en tiennent à la rémunération directe et à l'acte
- qu'ils puissent souscrire une assurance maladie et une retraite personnelles pour ne pas payer pour des vieux imprévoyants
- qu'on reconnaisse leur compétence et une conscience professionnelle supérieure à leurs ainés et quelques brebis galeuses de leur propre génération, en leur octroyant la LIBERTE de facturation sans regard inquisiteur des organismes d'assurance maladie, public, mutualiste, ou d'assurance privée de leurs patients.

Que de critères anti-concurentiels au final!

4507801pepsi-20logo-jpg_tsynhz

cartman

15/11/2010 à 19:47

Le NC serait avant tout une solution pour protéger les CD de de leur propre stupidité à vouloir brader la profession.

69_xtb5lc

barbabapat

15/11/2010 à 20:13

Le numerus clausus présenté comme cela ne fonctionnerait que si il était accompagné de l'obligation pour les patients du secteur d'aller voir le dentiste de leur secteur sous peine de non remboursement.

Après il est amusant de voir des parisiens prôner pour les autres une obligation d'installation administrative dans des zones que l'état délaisse et où le seul avenir industriels peut être constitué par l'implantation future d'un établissement pénitencier.

Après ca peut faire des mélanges amusant, comme des jeunes fille de garancière envoyées civiliser les banlieues sensibles ou certains dentistes envoyés à la campagnes dans des creuset intégristes cathos façon secte. La campagne, c'est très jolis mais le problème c'est souvent les habitants qui veulent un dentiste qui leur convienne quitte à aller voir la concurrence à 30 km de là.

Ldl_jyweem

LdL

15/11/2010 à 20:26

mark's écrivait:
----------------
> Euh... quelque chose m'échappe.
>
> Un praticien [...] qui aurait signé un protocole
> et qui sans autre compromission fixerait librement et sans complexe ses tarifs

Pas la peine d'aller plus loin. Les protocoles sont liés à un tarif maximum applicable. Santéclair : 460 € la ccm, par exemple. Si tu fais plus, tu rentres pas dans le protocole.

--

-------------------------

FSDL, what else ?

Hopsunset179_w5ew3n

hop

15/11/2010 à 20:29

barbabapat écrivait:
--------------------
> des jeunes fille de garancière envoyées civiliser les banlieues sensibles

ça leur ferait le plus grand bien, aux petites bourgeoises: ce qui ne tue pas rend plus fort.
Et puis ça développerait la mixité sociale: non seulement elles en sortiraient (donc) plus fortes mais en plus humainement enrichies.

Img_3657_fbfr7o

alapex

15/11/2010 à 20:48

Qui c'est Péluard ?

Boneym_nf4qsi

Patatrasse

15/11/2010 à 21:01

moi je ne dis plus rien car le modo m'a fait une remontée de bretelles et en plus il m'a avoué qu'il était de "mon syndicat",ça m'a fait de la peine de le décevoir ,vraiment.
Donc je ne rentrerai pas dans la conversation même si je n'en pense pas moins.
Juste pour vous dire que la MGEN a payé la patiente qui a réussi à condamner la MGEN et à rendre ce protocole illégal.
Pour ceux qui s'y connaissent un peu en "justice" ,je peux vous dire que le pourvoi en cassation de la MGEN pour annuler cette décision risque de déplaire fortement aux juges car cela ressemble à une procédure suicidaire, la cour ne va pas apprécier d'être mise sous pression. Le dossier ne passera même pas le filtre légal (c'est-à-dire que l'étude
au fond ne se fera pas et que le dossier sera évincé).

Quand je vous disais qu'on les tenait par les c.......
--
aux élections URPS du 16 décembre ,
FSDL What Else?

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

15/11/2010 à 21:25

hop écrivait:
-------------
> ameli écrivait:
> ---------------
>
> > Mais je partage ton point de vue ! il n'y a pas de raison, en effet, de ne pas
> rééquilibrer les implantations sur le territoire.

T'en fais pas, j'ai dit ailleurs que je ne voyais pas l'intérêt d'une telle mesure. Il y a d'autres mesures plus naturelles.
C'était juste une invitation pour bjorn à prendre sa carte auprès du NPA. S'il pense que l'état doit prendre des mesures coercitives telles que celle-là, il doit être mûr.