Revue de presse

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

baroud69

09/04/2011 à 12:49

Oula ca ne doit pas plaire a l'ANEMF (etudiants en médecine) s'ils sont toujours aussi virulents que je les ai connus..

Ceci étant dit, pourquoi se priver des seuls jeunes qui peuvent participer ? Une fois diplômé, il est très long de pouvoir retourner à ce niveau de décision... si on en garde l'envie d'ailleurs (j'en sais quelque chose !).

De toutes façons nous n'échapperons pas à la perte de la liberté d'installation, ce n'est qu'une question de temps.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

11/04/2011 à 11:23

18:25 La FMF en proie à des dissensions internes
PARIS, 8 avril 2011 (APM) - La Fédération des médecins de France est en proie à de vives dissensions internes, après que l'action de son président, le Dr Jean-Claude Régi, a été publiquement contestée par plusieurs cadres de sa branche généraliste et une fédération régionale.
On lui reproche de ne pas avoir pris la mesure de la déculottée prise lors des élections.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

11/04/2011 à 11:31
Boneym_nf4qsi

Patatrasse

11/04/2011 à 11:43

ameli écrivait:
---------------
> 18:25 La FMF en proie à des dissensions internes
> PARIS, 8 avril 2011 (APM) - La Fédération des médecins de France est en proie à
> de vives dissensions internes, après que l'action de son président, le Dr
> Jean-Claude Régi, a été publiquement contestée par plusieurs cadres de sa
> branche généraliste et une fédération régionale.
> On lui reproche de ne pas avoir pris la mesure de la déculottée prise lors des
> élections.

A l'UJCD ,au moins, ils ont pris les mesures qui s'imposent c'est à dire la démission de leur président.
Comment rester crédible quand on prend une déculottée aux élections si on ne laisse pas la place à quelqu'un d'autre ?

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

11/04/2011 à 12:16

http://www.fondationdelavenir.org/portail/wp-content/uploads/etude_coordination_cgs_fpb_-fev2011_.pdf

Une intéressante étude scientifique réalisée par le Centre de Gestion Scientifique de Mines-ParisTech pour le compte de la Fondation Paul Bennetot - février 2011
Le rapport de 230 pages, transmis aux pouvoirs publics, propose un état des connaissances internationales sur le sujet, une analyse inédite de la structuration de la coordination en France, et des solutions qui mériteraient d'être développées en termes de dispositifs et de compétences professionnelles.

Bon, 230 pages... à lire en terrasse pendant la pause midi, sauf s'il y a piscine.
Pour aujourd'hui ce sera piscine. mardi mercredi jeudi, réunions interminables, et vendredi piscine. La semaine prochaine, peut-être, ma nageuse préférée sera en vacances, et je vais pas à la piscine sans elle. Je sais pas assez bien nager, et j'ai pas envie que le maitre nageur poilu me fasse du bouche à bouche.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

11/04/2011 à 12:40

11/04/11 La Tribune

Médecine et informatique : éviter l'erreur anglaise.

On ne peut plus se passer de systèmes d'information de santé.
L'état doit la piloter. Haut débit (pour fixes et mobiles), très haut débit pour l'imagerie, haute disponibilité et haute sécurité... sans contraindre les professionnels de santé qui doivent y voir un avantage.
Ce serait impossible dans le domaine du soin, comme le démontre l'exemple anglais, malgré les 17 milliards dépensés (!).

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

11/04/2011 à 12:45

08/04/11 Le quotidien du médecin

Les finances des hopitaux publics se redressent
Sur la voie du zeéro déficit.

(fait suite à une info précédente, à propos du rapport de DEXIA))
Un article optimiste qui voit la vie en rose.
Une embellie dans une période morose.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

11/04/2011 à 12:59

ameli écrivait:
---------------
> 19:00 Création d'une Alliance contre les bactéries multirésistantes aux
> Cette Alliance se veut clairement un lobbying, et non une société savante.

Elle bosse, cette "Alliance" :

Le Quotidien des Médecins 08/04/11
Préservation de l'efficacité des antibiotiques : la France doit faire plus.

Le Figaro 11/04/11 :
Le problème des bactéries multi-résistantes.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

11/04/2011 à 13:15

Espace Social Européen 08/04/11

Editorial caustique signé Beau.

- Le projet socialiste présenté par Martine ne sera pas celui qui sera voté par les militants fin mai, qui sera modifié par les candidats, qui sera amendé par le candidat retenu, qui ne sera pas celui du programme gouvernemental.... On cause dans le vide.
- DSK est devant NS dans l'électorat médical, nettement (36 contre 31). Rien ne va plus dans l'électorat traditionnel de la droite !
- Bachelot multiplie les boulettes. Elle réclame maintenant que les Ondam deviennent des Ordam (objectifs régionaux des dépenses d'assurance maladie) ; cette décision est logique, et réclamée depuis des lustres... dommage que la Loi HPST, mise en place par la même Bachelot, l'interdise formellement. Son successeur devra s'en débrouiller, et avoir un peu plus de bon sens.
- Certains syndicats médicaux para-médicaux craignent que la profession libérale se "fonctionnarise", ce qui est un absolu contresens. En quoi les mesures prises brident-elles les installations libérales ? C'est plus simple : les médecins ne veulent plus de l'exercice libéral !

69_xtb5lc

barbabapat

11/04/2011 à 16:23

ameli écrivait:
---------------
> Espace Social Européen 08/04/11
>
> Editorial caustique signé Beau.
>
> - Le projet socialiste présenté par Martine ne sera pas celui qui sera voté par
> les militants fin mai, qui sera modifié par les candidats, qui sera amendé par
> le candidat retenu, qui ne sera pas celui du programme gouvernemental.... On
> cause dans le vide.
> - DSK est devant NS dans l'électorat médical, nettement (36 contre 31). Rien ne
> va plus dans l'électorat traditionnel de la droite !
> - Bachelot multiplie les boulettes. Elle réclame maintenant que les Ondam
> deviennent des Ordam (objectifs régionaux des dépenses d'assurance maladie) ;
> cette décision est logique, et réclamée depuis des lustres... dommage que la Loi
> HPST, mise en place par la même Bachelot, l'interdise formellement. Son
> successeur devra s'en débrouiller, et avoir un peu plus de bon sens.
> - Certains syndicats médicaux para-médicaux craignent que la profession libérale
> se "fonctionnarise", ce qui est un absolu contresens. En quoi les mesures prises
> brident-elles les installations libérales ? C'est plus simple : les médecins ne
> veulent plus de l'exercice libéral !

L'exercice libéral c'est la possibilité pour une entreprise de faire payer un travail en fonction du cout et des demandes du patient.

Or aujourd'hui, pour ce qui est de la protection sociale, des charges de fonctionnement on est en libéral.

Pour ce qui est de la détermination du cout des soins prodigués, ont est dans l'esclavage. Même les fonctionnaires voient leur salaires suivre l'inflation.

Donc soit on fait du vrais libéral, où les professionnels font payer les soins le prix nécessaire pour pouvoir en vivre et équilibrer leurs comptes.
Soit on arrête de faire de l’esclavage moderne avec des conditions sociales d'exercices dignes d’immigrés clandestins tout en demandant aux personnes de travailler à perte voir en leur intimant de travailler gratuitement.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

11/04/2011 à 17:03

Ce n'est que mon avis, mais je ne pense pas que le niveau de rémunération soit la cause essentielle dans le désintérêt pour le libéral. Il joue, mais à la marge.
Plusieurs autres facteurs ont été pointé : la féminisation (avec l'envie du temps partiel pour consacrer du temps à la famille), le confort de vie, le dégout de la paperasse...
Bref, une réticence à devenir un chef d'entreprise bouffé par le temps et les soucis, et une véritable aspiration au salariat.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

11/04/2011 à 19:09

11:15 Une intersyndicale appelle à une manifestation des sages-femmes le 12 mai à Paris
PARIS, 11 avril 2011 (APM) - Une intersyndicale réunissant une dizaine d'associations, de collectifs et de syndicats, appelle à une grève et à une manifestation des sages-femmes le 12 mai à Paris, dans un communiqué publié lundi.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

11/04/2011 à 19:16

13:36 Contentieux médicaux: les saisines de CRCI ont augmenté de 9% en 2009-10
PARIS, 11 avril 2011 (APM) - Le nombre de saisines des commissions régionales et interrégionales de conciliation et d'indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales (CRCI), a augmenté de 9% en 2009-10, selon le rapport annuel de la Commission nationale des accidents médicaux (Cnamed).
Mais sur 4271 dossiers, 984 ont reçu des conclusions négatives sans expertise, après analyse du dossier (seuil de gravité non atteint, abandon, dossier incomplet, imputabilité impossible).
1402 dossiers ont reçu une réponse négative après expertise (imputabilité négative, gravité négligeable, absence de faute ou d'aléa).

http://www.cnamed.sante.gouv.fr/IMG/pdf/CNAMed_09-10.pdf

69_xtb5lc

barbabapat

11/04/2011 à 19:25

ameli écrivait:
---------------
> Ce n'est que mon avis, mais je ne pense pas que le niveau de rémunération soit
> la cause essentielle dans le désintérêt pour le libéral. Il joue, mais à la
> marge.
> Plusieurs autres facteurs ont été pointé : la féminisation (avec l'envie du
> temps partiel pour consacrer du temps à la famille), le confort de vie, le
> dégout de la paperasse...
> Bref, une réticence à devenir un chef d'entreprise bouffé par le temps et les
> soucis, et une véritable aspiration au salariat.

Tu ne peux équilibrer les comptes d'un cabinet si on t'impose de travailler à perte. Le libéral n'existe pas en France, il imposerait que les praticiens aient une pleine et entière liberté pour définir les honoraires en fonctions des charges.

Tu as un exercice libéral en Angleterre au niveau des cliniques privées. En France, à part les non conventionnés où les PU, il n'y a pas d'exercice libéral.

Avatar_small

azerty

12/04/2011 à 17:32

autres facteurs:
dénigrement incessant
non revalorisation des actes
contrainte de plus en plus énorme
plus on bosse et plus on paye (travailler plus pour gagner plus, mon oeil, oui!)
manque de liberté de plus en plus criant.
manque de remboursement des patients ce qui ne les incite pas a faire des trucs qui valent le coup: donc on fait de la merdouille.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

13/04/2011 à 11:08

19:01 Un guide sur la traçabilité individuelle des instruments de chirurgie
NANTES, 11 avril 2011 (APM) - L'Association française de stérilisation (AFS) publie un guide sur la traçabilité individuelle des instruments de chirurgie (T2I), afin d'aider les équipes de stérilisation qui souhaiteraient se lancer dans cette démarche.
à acheter ici, 20€ : http://www.afs.asso.fr/

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

13/04/2011 à 11:09

00:01 Près de 83% des libéraux en Dordogne font appel à des filières réglementaires d'élimination de leurs Dasri
SAINT-MAURICE (Val-de-Marne), 12 avril 2011 (APM) - Près de 83% des professionnels de santé libéraux en Dordogne font appel à des filières réglementaires d'élimination de leurs déchets d'activités de soins à risques infectieux (Dasri), selon une enquête menée en 2009 et publiée mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).

Boneym_nf4qsi

Patatrasse

13/04/2011 à 11:24

et les 17% restants ,ils les mettent où ???? Dans la poubelle du voisin ? Beuuuuuuuuuuuuuurk !

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

13/04/2011 à 11:31

Ben, au meme endroit que les tampons usagés ! Beuuuurk !))))

Ico_v_for_vendetta08_jzhpep

Ratinox

13/04/2011 à 12:14

La Sécu tue le libéral, les contraintes administratives (paperasse et normes) l'enterrent.

Travailler en salarié : c'est gagner sa vie en faisant de la merde sans se casser la tête et en ayant bonne conscience (je fais du social).

Je prie qu'on fiche ce système en l'air.
J'en ai ras-le-bol d'éplucher le catalogue Mégadental dans tous les sens pour choisir des tenons à pas trop chers parce qu'on est payé queue de cerise.

Que ceux qui veulent des soins bâclés au tarif NHS les obtiennent et ceux qui ne considèrent pas leur santé comme une denrée d'hyper aussi !

Et qu'on ne me dise pas que cela instituerait une médecine à deux vitesses qui existe déjà dans les faits avec les centres mutuelles-sécu.

Boneym_nf4qsi

Patatrasse

13/04/2011 à 12:45

Nous vivons les dernières heures du Libéral mon cher Ratinox.
Attends de voir ce que la CNSD va signer toute seule à la fin de l'année avec l'UNOCAM et tu vas pleurer !

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

13/04/2011 à 13:04

Ratinox écrivait:
-----------------
> Travailler en salarié : c'est gagner sa vie en faisant de la merde sans se
> casser la tête et en ayant bonne conscience (je fais du social).

C'est étonnant, ce raccourci !
Le directeur de LVMH est salarié, ne fait pas de merde, et se fout du social.
Quand tu es salarié dans une clinique paro-implanto, rémunéré au pourcentage, tu fais de la merde ?

Je connais d'excellents praticiens qui ont une activité à temps plein ou partielle en tant que salarié. Pour eux, c'est un choix personnel, pas forcément lié à la rémunération "garantie" mais à un choix de vie.
Je connais aussi des praticiens libéraux qui, au vu de leurs qualités cachées, devraient avoir mauvaise conscience...
Il y a de tout, partout ; des bons et des mauvais.

Ce n'est pas le mode d'exercice choisi qui fait la qualité du praticien. J'ai vu des centaines de cabinets, et je connais des centaines de praticiens, ce n'est donc pas une vue de l'esprit ou un parti pris.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

13/04/2011 à 13:10

17:13 Officine: la FSPF propose des honoraires de dispensation représentant 25% de la marge
PARIS, 12 avril 2011 (APM) - La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) est favorable à l'introduction d'honoraires liés à la dispensation de médicaments pouvant représenter jusqu'à 25% de la marge officinale, a expliqué lundi son président, Philippe Gaertner, dans un entretien à l'APM. Lire

17:13 Les assises du médicament, une chance mais aussi une menace pour l'officine selon la FSPF
PARIS, 12 avril 2011 (APM) - Les pharmaciens sont prêts à prendre toute leur place dans l'organisation qui sera proposée à la suite des assises du médicament, mais les recommandations issues de ces assises pourraient aussi conduire à une menace économique pour l'officine, a noté le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), Philippe Gaertner, dans un entretien à l'APM

Remarque : on va probablement assister à une mutation de la profession de pharmacien d'officine.
De "vendeur", on va revenir à un prestataire de services médicaux, une médicalisation des conseils, un suivi des chroniques. La première voie ouverte sera le suivi des athmatiques.
L'inquiétude est la suivante : la marge, on le sait, sera inévitablement réduite sur les ventes de médicaments. Sera-telle compensée par la rémunération des ces suivis médicaux ?
Le rapport IGAS prévu pour la fin du printemps donnera des pistes.

Capture_d__cran_2015-03-12_12.28.09_h7phuc

chicot29

13/04/2011 à 13:42

ameli écrivait:
---------------
> Ratinox écrivait:
> -----------------
> > Travailler en salarié : c'est gagner sa vie en faisant de la merde sans se
> > casser la tête et en ayant bonne conscience (je fais du social).
>
> C'est étonnant, ce raccourci !
> Le directeur de LVMH est salarié, ne fait pas de merde, et se fout du social.
> Quand tu es salarié dans une clinique paro-implanto, rémunéré au pourcentage, tu
> fais de la merde ?
>
> Je connais d'excellents praticiens qui ont une activité à temps plein ou
> partielle en tant que salarié. Pour eux, c'est un choix personnel, pas forcément
> lié à la rémunération "garantie" mais à un choix de vie.
> Je connais aussi des praticiens libéraux qui, au vu de leurs qualités cachées,
> devraient avoir mauvaise conscience...
> Il y a de tout, partout ; des bons et des mauvais.
>
> Ce n'est pas le mode d'exercice choisi qui fait la qualité du praticien. J'ai vu
> des centaines de cabinets, et je connais des centaines de praticiens, ce n'est
> donc pas une vue de l'esprit ou un parti pris.

Pas de parti pris, néanmoins une rémunération salariée au % je ne vois pas ou est la garantie ni la différence avec un mode libéral (si le smic est garanti) !
J'ai été salarié au fixe (vous savez le truc qui était obligatoire juste au sortir de la fac) j'étais tres consciencieux au point ou en ca je n'ai meme pas atteint le montant de ma maigre solde .))))))

69_xtb5lc

barbabapat

13/04/2011 à 16:27

ameli écrivait:
---------------
> Ratinox écrivait:
> -----------------
> > Travailler en salarié : c'est gagner sa vie en faisant de la merde sans se
> > casser la tête et en ayant bonne conscience (je fais du social).
>
> C'est étonnant, ce raccourci !
> Le directeur de LVMH est salarié, ne fait pas de merde, et se fout du social.
> Quand tu es salarié dans une clinique paro-implanto, rémunéré au pourcentage, tu
> fais de la merde ?

Tu as des exemples avec les tarif sécurités sociales. Un des articles que tu nous citai sur un centre social de Marseille était pour indiquer un déficit de 300 000 euros.

Car quand même le patron de LVMH n'est pas un simple salarié (le parachute doré est bcp plus moelleux) n'est pas obligé de vendre ses sac 3 fois moins chers que les copies d'importations (81 euro l'endo molaire française, 77 euro le canal la clinique hongroise qui dit faire de super tarifs au taquet).

Enfin, une clinique d'implanto-paro n'es-t pas obligé de travailler en dessous de ses frais horaires.

Par contre, il semble normal à la sécurité sociale de demander aux praticiens français de travailler à perte et en plus elle préfère "payer" (au prix du trois face en Hongrie, il est indécent de parler de paiement) des soins non durable par rapport aux soins plus chers et plus durable dans le temps. A la sécurité sociale, on est les chantres de l'obsolescence programmée avec la défense d'un composite non durable contre un inlay ou un onlay bien plus résistant dans les études.

Les chinois eux sont sains. Tu met le prix, on te fait de la qualité. Tu ne veux pas mettre le prix, ne vient pas pleurer si la qualité est à chier. A la sécurité sociale, on a des utopistes qui de toute façons eux auront leur salaire en fin de mois qui croient encore que l'on peut avoir de la qualité sans la payer. Et on voit les dégâts chaque jours de cette connerie et les coûts monstrueux qui vont en découler à moyen et long terme.

R3_w1ttdn