l'avenir de la C

Forum associé : Exercice professionnel

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

19/09/2010 à 18:05

A nos amis syndicalistes qui sont très occupés à se chamailler pendant la campagne URPS en cours, je suggère de ne pas négliger les affaires courantes.
La future suppression du C "médical" et la création d'une CCAM ambulatoire aura inévitablement une conséquence sur le secteur dentaire.

Sans doute le savez-vous, c'est en route. Comme l'affaire est complexe, la CNAM a fait un appel d'offre pour le sondage-évaluation du contenu exact des C en janvier, ainsi que pour son évaluation financière. Le sondage aura lieu en octobre.
Ce n'est pas illogique, car il y a une grosse différence entre un C de renouvellement d'ordonnance rédigé sur un coin de table et une consultation de personne agée polypathologique.
Tous les syndicats des médecins sont d'accord (eux savent se mettre d'accord entre eux et ne se tirent pas obligatoirement dans les pattes), car il est effectivement ridicule que les médecins soient rémunérés au nombre de personnes vues, et non au travail réellement fait.

Certains diront que ça ne regarde pas le dentaire. Si !
le C dentaire, s'il est couplé au médical en théorie, ne l'est pas en pratique. Le C médical disparaissant, ce ne sera même plus la peine de réclamer cette identité... et le C dentaire, acte sinistré, pourra être définitivement bloqué, puis disparaitre.
Or, si le C médical a un contenu théorique identique au C dentaire (art 15 des dispositions générales de la NGAP), la pratique montre qu'il n'en est rien, puisqu'on en arrive à devoir le préciser dans une CCAM !
Le moment est venu, à mon avis, de s'engouffrer dans cette brêche et à demander la même chose : l'application de la CCAM pour la C dentaire, comme les médecins, sinon notre C va mourir de sa mort lente.
Je sais que ce ne sont pas les C qui font le chiffre, mais ça permettrait de mettre enfin les pieds dans cette CCAM.

Une remarque en passant : juste après un rapport de la Cour des Comptes très défavorable à la CNAM, et fustigeant la NGAP, voila qu'une mesure tombe qui est favorable à la CCAM. Est-ce un hasard ?

Chers syndicalistes, très chers si on tient compte du rapport qualité-prix, au lieu de vous entre-déchirer, bougez vous, et ne laissez pas les médecins seuls à obtenir des résultats.

Images2_jxpnkw

ʞıɹɐu

19/09/2010 à 18:27

"Hélas, et c'est là qu'est l'os..."
Les syndicats...

--
http://soundcloud.com/narik/tracks
d-.-b

Little-shop-of-horrors_brzqjx

chatondecarte

19/09/2010 à 18:30

Une C sérieuse exige d'avoir une radio panoramique sous les yeux. Et si on fait la pano on a pas le droit de coter la C. Dans la pratique la C a déjà quasiment disparue et ne sert qu'à coter une séance d'urgence.

Quant aux médecins qui font des vrai consultation et qui ne vivent que de C, 22 ou 23€ c'est juste une honte au vu des études et de la compétence. Après les patients se plaignent que la consulte dure que 5 min, mais pour 22€ ils s'attendent à quoi?

Images2_jxpnkw

ʞıɹɐu

19/09/2010 à 18:36

Cela s'appelle une "consultation sécurité sociale"

Pour le Dentiste, quel intérêt à passer 20 minutes pour réaliser un composite une face sous digue après anesthésie et curetage profond pour une misère, sachant que torché dans la salive ou avec une amalgame au pouce c'est le même tarif...

Alors oui, si il y a une CCM à faire à coté on fera l'effort puisque l'on pourra compenser le temps perdu (dixit la sécu...) mais si le patient veut une "vulgaire CC", ou pire il n'y a pas de couronne pour "contrebalancer la perte de revenu des soins", ça vaut le coup de se faire chier?

Heureusement que les syndicats sont là pour faire évoluer les choses... merci ameli de mettre le doigt là où ça fait mal...

520790-deux-cles-croises-sur-eux_xr0sjo

Tapavuméclé

19/09/2010 à 18:48

Heureusement, le CDO et la CNSD veillent.

La 7ème compagnie du régiment de dentisterie opérationnelle est sur le qui-vive. Les Chaudard, Tassin et autres Pithivier défendront au mieux nos intérêts...comme d'hab.

Little-shop-of-horrors_brzqjx

chatondecarte

19/09/2010 à 19:03

ʞıɹɐu écrivait:
---------------

> Pour le Dentiste, quel intérêt à passer 20 minutes pour réaliser un composite
> une face sous digue après anesthésie et curetage profond pour une misère,
> sachant que torché dans la salive ou avec une amalgame au pouce c'est le même
> tarif...

Je dirais même plus, torché dans la salive te donne l'opportunité d'une ccm dans les deux ans qui suivent. Qui a dit que la sécu ne voyait pas à long terme?

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

19/09/2010 à 19:03

chatondecarte écrivait:
-----------------------
> Une C sérieuse ...

Très juste.
D'où l'intérêt pour les médecins de préciser les divers contenus de leurs C et d'être rémunérés selon ces contenus.
Ce que la CNAM a fini par reconnaître.
Les difficultés d'accès aux soins dans certaines zones ne sont pas pour rien, à mon avis, dans ce virage. Il est en effet paradoxal qu'un médecin en zone urbaine jeune et largement pourvue gagne davantage qu'un médecin en zone rurale qui ne voit que des personnes agées ayant de lourdes pathologies, et qui, en conséquence voit moins de monde dans sa longue journée.

Mais ce qui est valable pour les médecins l'est pour nous. Il y a une grosse différence entre écrire une ordonnance-type pour un multirécidiviste de la grosse pêche qui vient en coup de vent et qu'on ne voit plus avant la suivante, et l'ouverture d'un dossier pour une réhabilitation complête avec pano, consentement éclairé et le reste. Consult qu'on ne compte pas, d'ailleurs, mais qui en est bien une.
Nous devons obtenir la même chose : une analyse des contenus de nos C (celles cotées et celles non cotables) et un ajustement des rémunérations par une CCAM sur la base du travail vraiment réalisé.
La méthodologie (complexe et chronophage, c'est vrai) de cette étude étant déjà réalisée, ça ne doit pas être bien compliqué à faire, puisque les médecins vont dégrossir le terrain.

X-ray-03_ngdbtr

cyber_quenottes

19/09/2010 à 21:25

la difference c'est qu'un médecin pourra coter 2 C le même jour ou 3 C dans la même semaine pour un patient sans JAMAIS se faire aligner

notre C est bien plus restrictive

mais dés_honorée quand même ....

--
--------------------------
signez la pétition
pour demander a la CNSD
de se barrer du proctocole
ici:
http://minilien.fr/a0lslf

Avatar_small

dentalvirus

20/09/2010 à 00:23

chatondecarte écrivait:
-----------------------
> Une C sérieuse exige d'avoir une radio panoramique sous les yeux. Et si on fait
> la pano on a pas le droit de coter la C. Dans la pratique la C a déjà quasiment
> disparue et ne sert qu'à coter une séance d'urgence.
>
> Quant aux médecins qui font des vrai consultation et qui ne vivent que de C, 22
> ou 23€ c'est juste une honte au vu des études et de la compétence. Après les
> patients se plaignent que la consulte dure que 5 min, mais pour 22€ ils
> s'attendent à quoi?

C'est sur que 6 patients de l'heure, soit 132 euros, à 55% de rentabilité, ça fait pas graillot à la fin du mois... surtout quand certains font 60 heures par semaine...! ;)) tu leur donnes une consulte à 35? ça rime à quoi pour faire du renouvellement d'ordonnances ou des AM dans la moitié des cas!

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

20/09/2010 à 00:40

cyber_quenottes écrivait:
-------------------------
> la difference c'est qu'un médecin pourra coter 2 C le même jour ou 3 C dans la
> même semaine pour un patient sans JAMAIS se faire aligner

Pour les médecins, c'est pas un critère, et c'est assez logique ! De nombreuses personnes agées doivent ajuster leurs médications très fréquemment, exemple : hypo ou hyper tension, ou pb de tension orthostatique.
Mais à mon avis, il doit te manquer des infos.
Tu devrais lire le quotidien du médecin de temps en temps, il y a même eu des dépots de plainte et des pétitions contre 4 CPAM pour harcèlement, par de multiples médecins ! Le problème soulevé est que ces CPAM ont préféré leur coller des pénalités pour abus, ce que le CSS permet, et ne sont pas allé à l'Ordre.
Il y a un procès en cours pour non-respect de la bi-zone qui a fait le JT.
Et de plus en plus de médecins ne peuvent plus faire d'arrêts de travail sans DEP traitées en urgence. (et ça, pour avoir vu leurs stats, je trouve ça normal ;-))

Little-shop-of-horrors_brzqjx

chatondecarte

20/09/2010 à 00:53

dentalvirus écrivait:
---------------------

> C'est sur que 6 patients de l'heure, soit 132 euros, à 55% de rentabilité, ça
> fait pas graillot à la fin du mois... surtout quand certains font 60 heures par
> semaine...! ;)) tu leur donnes une consulte à 35? ça rime à quoi pour faire du
> renouvellement d'ordonnances ou des AM dans la moitié des cas!

Peut être que certains médecins ont envie de prendre leur temps et de ne pas enchainer 6 patients de l'heure toute la journée et quand même envie de gagner sa vie. Peut être qu'il a envie d'embaucher une secrétaire médical pour lui tout seul (et pas 1 secrétaire pour 8 médecins) et de continuer à gagner sa vie. Et quand je dis gagner sa vie c'est pas 1300€ par mois pour Bac+8.

Un médecin doit évidement gagner beaucoup plus qu'un smicard... Je préfère le préciser car j'ai pas l'impression que c'est pas évident pour tout le monde dans ce pays où l'égalité consiste à rabaisser les élites.