Traçabilité obligatoire.

Forum associé : Stérilisation

Images_ecncma

gai-luron

29/01/2010 à 12:52

Est-il OBLIGATOIRE "d'étiqueter" les sachets qui sortent de l'autoclave dans le cadre de la traçabilité, avec le numéro de l'autoclave, la date, etc...

Merci.

Soleil_1big_czvcma

"AD" Vitam Aeternam

29/01/2010 à 13:44

""""La prévention du risque infectieux vise à tout mettre en oeuvre pour assurer la sécurité des
patients et des professionnels de santé. Elle repose sur des obligations légales,
réglementaires(1) et déontologiques, et comporte de nombreuses actions (suivi de
l’application de la réglementation, mise en oeuvre de recommandations, formation,
évaluation, contrôle…) qui tendent à améliorer la qualité et la sécurité des soins.""""

extrait de la page 5 du guide de prévention!!!
--
AD hocxifier

Soleil_1big_czvcma

"AD" Vitam Aeternam

29/01/2010 à 13:46

et je me permets de copier-coller la page 38 du guide!
(je trouve que ça en fait parti!!!enfin du coup j'ai pris tout le paragraphe, mais DOIVENT c'est DOIVENT))

Le traitement des dispositifs médicaux comprend obligatoirement plusieurs étapes qui,
pour être correctement appliquées, DOIVENT être écrites et connues du personnel affecté à
cette tache. Toutes les manipulations pour les phases de pré-désinfection et de nettoyage
nécessitent le port de gants résistants non stériles à usage unique. Il faut aussi porter
lunettes et masque contre le risque de projection.

--
AD hocxifier

Images_ecncma

gai-luron

29/01/2010 à 13:46

ah ouais, tu réponds bien, là...

mais encore?

Soleil_1big_czvcma

"AD" Vitam Aeternam

29/01/2010 à 13:47

je te propose de prendre ton téléphone et d'appeler le numéro qui est dans le guide de prévention
et demande leur ce que veut dire recommandations.....etc...!
http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/infect_chirdentaire/guide.pdf

DGS
14, avenue Duquesne – 75 350 Paris 07 SP –
Tél. : 01.40.56.60.00 –
http://www.sante.gouv.fr

-------------------------------------
--
AD hocxifier

ensuite page 41

Traçabilité de la procédure
Elle permet de faire le lien entre un dispositif médical, un cycle et un patient. Elle DOIT
être effectuée pour chaque cycle de stérilisation.
Elle est assurée grâce à :
• l’étiquetage de chaque dispositif stérilisé qui indique le numéro de cycle, le numéro
du stérilisateur, la date de la stérilisation, la date limite d’utilisation. Le numéro de
la charge correspond au numéro du cycle. C’est ce numéro de cycle qui peut être
indiqué dans le dossier du patient pour assurer le lien décrit ci-dessus,
• la constitution d’un dossier de traçabilité par charge constitué de la description de
la charge, du numéro de cycle, de la date de stérilisation, de l’identité de la personne ayant réalisé la stérilisation et, éventuellement, des intégrateurs physicochimiques,
• l’archivage

Images_ecncma

gai-luron

29/01/2010 à 14:14

Bien aimable (si je peux dire)

merci.

Soleil_1big_czvcma

"AD" Vitam aeternam

29/01/2010 à 14:16

et à la DGS aussi!

--
AD hocxifier

Image21_nntwmx

athos

29/01/2010 à 14:35

quand les principes de précaution et de recherche de boucs émissaires prennent le pas sur les réalités...

Soleil_1big_czvcma

"AD" Vitam Aeternam

29/01/2010 à 20:50

c'est quoi boucs émissaires???
tu veux dire que la stérilisation n'est pas nécessaire
ou que de ""mettre par écrit"" le protocole opératoire de la chaine de sté soit une exagération et donc inutile???

--
AD hocxifier

Image21_nntwmx

athos

29/01/2010 à 20:53

j'ai dit ça moi?

sois mignon et fais tourner le moteur de recherche, vais pas rabacher ad vitam aeternam.

Soleil_1big_czvcma

"AD" Vitam aeternam

29/01/2010 à 21:00

non, je ne vais pas faire moteur de recherche pour une fois
je préfère que tu me racontes
je t'écoute!
si tu veux pas tant pis!

--
AD hocxifier

Img_3657_fbfr7o

alapex

29/01/2010 à 21:29

http://adiph.org/acophra/r200100-5.html

Dans cet article , on parle de la société ATMB ( article sur E sur thermo-soudeuse que cette société commercialise ).

J'ai leur système de sonde embarquée .
Le cycle du sté est validé par un graphique ( et oui chaque cycle doit être validé , et ce n'est pas parce que la bête est révisée régulièrement et bisoutée tous les matins que ça prouve quoi que ce soit ).
Des étiquettes sont éditées avec code barre , collées sur les sachets , et lues avec une "douchette" lors de l'utilisation .
L'ordi (fourni) garde les données .( sauvegarde sur disque dur ext. nécessaire ).Le code rentre sur Visiodent dans la fenêtre "commentaire" .

Tout cela évite les carnets , les pastilles et rouleaux de papiers thermiques qui redeviennent blancs dans le temps . Sans faire la pub pour cette marque , ce n'est pas le but de ce message , et à moins d'un grand b..... informatique , tout est valable de A à Z .
Mais réponds-je à ta question d'obligation d'étiquetage ?

Soleil_1big_czvcma

"AD" Vitam Aeternam

29/01/2010 à 21:53

je suis pour la traçabilité!
c'est pour protéger le patient
pas pour embêter les CD
mais comme il peut arriver que quelques uns ne fassent pas le minimum.......alors.....traça c'est bien.
pour le protocole écrit (j'y tiens):
ça protège l'AD,dans la mesure où dans certaines équipes, l'entente n'est pas au beau fixe, ça évitera des malentendus et des manipulations (en principe de la part du prat,genre il ne pourra pas raconter n'importe quoi à l'AD,si c'est écrit et qu'il sait que ce qui est écrit peut être contrôlé, il fera un peu gaffe)!!!!parce que c'est facile d'avoir un LD et de dire à l'AD que ça ne sert à rien et que ça ne décontamine pas et donc de ne pas l'utiliser....hum!et donc il serait souhaitable de tracer le LD aussi!et l'AD est tranquille!

ça protége aussi les CD,quand ils sont plusieurs et qu'en principe ils doivent faire les mêmes étapes et qu'ils utilisent les instruments en commun et que parmi eux, il y en a 1 qui ne fait pas....(en douce)
--
AD hocxifier

dis voir alapex
ton doc date de quand?
en bas de page y a 2000

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

30/01/2010 à 00:44

Faut tracer les cotons salivaires aussi ?

Soleil_1big_czvcma

"AD" Vitam Aeternam

30/01/2010 à 01:13

bill écrivait:
--------------
> Faut tracer les cotons salivaires aussi ?

en toute logique
si tu les mets dans le stérilisateur tu devrais
mais si tu les fais sécher sur le radiateur,non!
enfin pour le moment y en a pas beaucoup qui tracent tout au fauteuil,mais tu peux si tu veux!

voilà ça te laisse de la marge!

en même temps je me demande si en cas de contrôle, ils ne seraient pas capables de compter le nombre de rouleaux salivaires pour se faire une idée???qui sait
c'est un peu comme les boites de lingettes.si tu en utilises que 4 par mois(et pas du tout de sprays),faut se poser des questions(et plus encore quand elles s'évaporent en deux secondes)!!!!!compter le nombre de patients etc...
pour les gants, suffit de compter ...ça donne déjà une idée..mais tu peux tracer aussi.
donc une ad qui n'a pas droit aux gants , ça devrait se voir (surtout si elle est la seule à être allergique au latex???)
et pour les gants stériles ,ça devrait être simple(???)
et le patient devrait se poser des questions quand tu l'accueilles avec des mains gantées (si tu ne changes pas de gants pendant la matinée)

mais bon,hein!
--
AD hocxifier

Avatar_small

leleth

30/01/2010 à 10:58

pour Bill,

le rouleau salivaire c'est comme pour l'aiguille de la seringue, après vingt patients environ, il faut penser à le changer... :-)

Soleil_1big_czvcma

"AD" Vitam Aeternam

30/01/2010 à 15:31

trop mignon le coup de l'aiguille
n'empêche que tu peux la mettre dans le sté et la tracer avec la douchette (ça fait pro)
(ceci-dit va y avoir un blème quand on verra qu'il n'y a jamais eu de stock...de livraison ....)

--
AD hocxifier

Avatar_small

acid

30/01/2010 à 16:22

Revenons au sujet du fil.
A mon avis, étant donné que la commission de certification de la HAS ne nous demande pas une procédure obligatoire d'évaluation externe, on ne peut pas parler d'obligation stricto sensu.
Nous n'aurons donc pas de réponse aux questions
"faut-il tout tracer ?"
"jusqu'où faut-il tracer?"
Dans ce contexte, il semble que la validation pratique d'une procédure est une notion un peu abstraite.
Ce n'est que mon avis. Personne ne fermera le cabinet de gai-luron s'il ne met pas une étiquette sur la turbine qui sort de son DAC.

Tronche2_ug74bc

Franck LE BOURHIS

30/01/2010 à 16:27

alapex écrivait:
----------------
....
> ).Le code rentre sur Visiodent dans la fenêtre "commentaire" .

C'est déjà super :o)
Je notais un temps au feutre les n° des cycles sur les sachets pour les ajouter en commentaire des actes... tout ça relié à l'inévitable petit cahier... fastidieux!

Un autre logiciel (sous mac) propose, lui, de créer ses propres étiquettes, ce qui permet en + de mettre le nom des instruments étiquetés. Petit détail, certes, mais ça permet d'avoir un commentaire + explicite et montrant bien la cohérence des instruments utilisés en fonction des actes effectués.
Une autre amélioration est réalisée depuis peu par un logiciel sous PC dont je tairai le nom pour ne pas me faire encore allumer par le gâââârs Cyber ;o))) (et de toute façon, tu as déjà ton propre logiciel!).
Il permet de créer le cycle de sté DANS le logiciel de gestion lui-même, ce qui permet de la même façon de montrer la cohérence entre les instruments utilisés et les actes effectués, et surtout de faciliter la gestion des péremptions, puisque tu peux savoir ce qui va être périmé et de quoi il s'agit: plus besoin de fouiller dans les tiroirs pour scruter les étiquettes :o)))

Etant donné tout ce que tu fais déjà avec Visio, je trouverais très sympa -moi, en tant que praticien "stéri-conscient"- que tu leur demandes de développer un système de gestion complet des cycles de sté AVEC les matériels stérilisés.
Tu y gagnerais en temps et en ergonomie.

Franck LE BOURHIS

Img_3657_fbfr7o

alapex

30/01/2010 à 16:35

"Etant donné tout ce que tu fais déjà avec Visio, je trouverais très sympa -moi, en tant que praticien "stéri-conscient"- que tu leur demandes de développer un système de gestion complet des cycles de sté AVEC les matériels stérilisés.
Tu y gagnerais en temps et en ergonomie."

Franck LE BOURHIS

En clair que veux-tu dire ? La sieste me fatigue toujours un peu .

Tronche2_ug74bc

Franck LE BOURHIS

30/01/2010 à 16:45

gai-luron écrivait:
-------------------
> Est-il OBLIGATOIRE "d'étiqueter" les sachets qui sortent de l'autoclave dans le
> cadre de la traçabilité, avec le numéro de l'autoclave, la date, etc...
>
>
> Merci.

Il est obligatoire de traiter les patients avec des matériels stérilisés ou jetables (chir ou pas, c'est rapport à notre contact avec les muqueuses).
Ce qui peut t'être alors demandé (par la DRASS) est "juste" de le prouver ;o)
Si tu sais faire autrement qu'en emballant et en étiquetant les emballages, je suis preneur de ta solution :o)))

Franck LE BOURHIS (fan d'économies en tout genre :o)

Avatar_small

acid

30/01/2010 à 16:49

Pourrais-tu nous préciser le fil directeur de ta démarche ?
Tu souhaites "montrer la cohérence entre les instruments utilisés et les actes effectués" à qui ?
le cas échéant
à un organisme d'accréditation?
à un expert auprés d'un tribunal?
à un logiciel de comptabilité analytique?

Tronche2_ug74bc

Franck LE BOURHIS

30/01/2010 à 16:53

alapex écrivait:
----------------

> En clair que veux-tu dire ? La sieste me fatigue toujours un peu .
>

De pouvoir relier les cycles de l'autoclave (avec le compte-rendu), les instruments mis dans l'autoclave lors de ce cycle, puis, au fur et à mesure les patients traités avec ce matériel.

Ainsi, si tu gères AUSSI la liste des matériels mis dans l'autoclave, tu peux savoir nommément lesquels vont être périmés et les retirer des tiroirs de rangement avant la date fatidique!

FLB

Tronche2_ug74bc

Franck LE BOURHIS

30/01/2010 à 16:55

acid écrivait:
--------------
> Pourrais-tu nous préciser le fil directeur de ta démarche ?
> Tu souhaites "montrer la cohérence entre les instruments utilisés et les actes
> effectués" à qui ?
> le cas échéant
> à un organisme d'accréditation?

par exemple

> à un expert auprés d'un tribunal?

par autre exemple

> à un logiciel de comptabilité analytique?

c'est quoi?
;o)))

PS: tu as surtout oublié le + important= à mes patients!

FLB

Cercle_chromatique_fqdqui

Davy

30/01/2010 à 16:58

Il est très simple de mettre en place une traçabilité sérieuse, ça fait ensuite partie de la routine du cabinet, c'est certes plus simple quand on a des assistantes...
En ce qui me concerne : Bowie-Dick tous les matin, instruments sous sachets étiquetés, étiquettes collées dans le dossier papier du patient, etc. L'idéal, ce serait codes-barres + douchette, peut-être pour bientôt.....
Ce n'est pas une question d'obligation, c'est à mon sens un minimum dans le cadre d'un cabinet où l'on dispense des soins...
Bon WE :)