pas sorti du sable...

Avatar_small

poilde

03/12/2009 à 20:48

athos écrivait:
---------------
> en implanto vont me jeter
>

Tu es dentiste? Si oui tu es de la vieille école...Il faut penser global

Images_ecncma

gai-luron

03/12/2009 à 23:03

athos, tu entends, tu es de la vieille école... :))

Avatar_small

marcus

03/12/2009 à 23:11

mais non on a tous compris qu'il est djeunn c'est pour çà qu'il nous appelle AU SECOURS !!

Zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz_nrhcbl

Sid

03/12/2009 à 23:53

poilde écrivait:
----------------
>
> Toujours aussi nul, car derrière il y a une grosse misère, physique ou morale.

Tu guéris les patients de la misère?
Merci mon Dieu.

Image21_nntwmx

athos

04/12/2009 à 10:55

dentiste? oui, et j'ai toujours la cinquantaine.

Mais les concours de cv m'indiffèrent, même si je n'ai certainement pas a rougir du mien.

quoique tu puisses penser de moi sid, je suis sur que tu aurais réagis comme moi dans ce cas, par simple discussion avec la petite, et quoique vous avez tous parfaitement raison dans les grands principes de fonctionnement, que je partage avec vous, je sais aussi que ce genre de cas est de ceux, quand ils sont menés à terme (et il le sera), vous laisse le plus durable et le plus agréable souvenir professionnel.

Je vois surtout depuis un moment que je ne suis plus dans l'esprit d'eugenol dont je vais prendre de longues vacances, en envoyant autant de bises fraternelles a tous sans exception.

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

04/12/2009 à 11:31

parfois il est juste bon de faire ce qu'on a à faire. soigner une gamine me parait faire partie de ces cas.
Je n'ai juste que des doutes sur le soutient que tu aura de son entourage.

quoi qu'il en soit bon courage.

PS tu pourrai poster tous les jeudi l'avancée du cas? ds tous les sens qu'on puisse le prendre ce srait vraiment interessant.

Hopsunset179_w5ew3n

hop

04/12/2009 à 13:40

vas-y athos..si elle est motivée et vient à ses rdv..si j'avais ton cas, j'essayerais aussi de faire un bon gros global. pour le sport.

Zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz_nrhcbl

Sid

04/12/2009 à 20:23

athos écrivait:
---------------

> quoique tu puisses penser de moi sid, je suis sur que tu aurais réagis comme moi
> dans ce cas,

Oui, j'aurais réagi de la façon suivante:

1/ Définition des règles du cabinet: un (seul) parent qui accompagne, pas de frères et soeurs qui retournent la salle de soins ou la salle d'attente, parce que le géniteur veut être peinard à la maison et qu'il charge la génitrice de la garde des autres enfants pendant la visite chez le dentiste.

2/ Expliquer au parent présent que sa fille n'étant pas capable de se brosser les dents, c'est à lui de le faire, comme à tous ses enfants ("Mais vous avez des enfants!!!?" "Non, car je ne me sens pas la force de leur brosser les dents")

3/ Expliquer qu'il faut qu'il arrête de tuer sa fille à petit feu avec des hydrates de carbone de merde, même si "c'est son papy. Hein Britney, c'est papy qui te donne des bonbons" "Ton papy te donne du poison. Il a un dentier ton papy? T'en veux un aussi?")

4/ Redonner un rendez-vous de cinq minutes à six semaines, pour contrôler l'état buccal de la patiente: il ne doit plus y avoir de plaque, la gencive ne doit plus saigner (en gros).

5/ Si tous les éléments précédents sont respectés: Redonner un rendez-vous long pendant mes horaires de travail, c'est à dire pendant les heures d'école, ceux d'ouverture de la poste, ceux du travail des parents, ceux des consultations hospitalières, ceux des chirurgies programmées en clinique ou en hôpital,etc...

Voilà.

Le résultat final (aucun parent avec un gosse dans cet état ne le ramenant, bien évidemment) est similaire au tien: un complet avant 30 ans.

Avatar_small

marcus

04/12/2009 à 23:06

athos écrivait:
---------------
>
> avec vous, je sais aussi que ce genre de cas est de ceux, quand ils sont menés à
> terme (et il le sera), vous laisse le plus durable et le plus agréable souvenir
> professionnel.
>
> Je vois surtout depuis un moment que je ne suis plus dans l'esprit d'eugenol
> dont je vais prendre de longues vacances, en envoyant autant de bises
> fraternelles a tous sans exception.

Mais qu'est ce que tu veux à la fin? tu nous as demandé notre avis on te l'a donné : ou tu te laves les mains de ce cas ou tu soignes et t'assumes les aléas

Pasteque-3_dvtsis

gulguch

05/12/2009 à 16:09

athos écrivait:
---------------
> Je vois surtout depuis un moment que je ne suis plus dans l'esprit d'eugenol
> dont je vais prendre de longues vacances, en envoyant autant de bises
> fraternelles a tous sans exception.

..Et bien moi je crois surtout que si tu t'en vas il n'en restera pas beaucoup, d'esprit, dans eugénol.
Montre nous la suite, au moins.
A+
gul

Choixpeau_y0ozxh

Le Choixpeau magique

05/12/2009 à 17:11

Moi aussi, je veux bien voir la suite, stp.

Images_ecncma

gai-luron

05/12/2009 à 17:34

athos écrivait:
---------------

> Je vois surtout depuis un moment que je ne suis plus dans l'esprit d'eugenol

si toi tu n'y es pas, je ne vois pas ce qu'est l'esprit d'eugénol, alors...

bon, alors, la suite de ton cas.
Merci.

Avatar_small

Blondie

05/12/2009 à 17:55

marcus écrivait:
----------------
> Mais qu'est ce que tu veux à la fin? tu nous as demandé notre avis on te l'a
> donné : ou tu te laves les mains de ce cas ou tu soignes et t'assumes les aléas

Je ne crois pas que la question initiale était de savoir si oui ou non la patiente allait revenir, hors c'est ce qui a été développé sur 3 pages. Débat quelque peu stérile en somme... Il me semble que nous sommes avant tout des soignants, ce n'est pas ce qui ressort de la majorité des interventions. Les patients aussi abîmés, s'il reviennent c'est une petite victoire, s'ils abandonnent ça ne me mine pas. Je suis plus désolé pour le patient que pour moi. Et je ne pense pas que ça représente la majorité de notre activité, alors la motivation que montre Athos est tout à son honneur.

Images-1_qtgoxf

ciwil

06/12/2009 à 01:24

poilde écrivait:
----------------
> Tu es dentiste? Si oui tu es de la vieille école...Il faut penser global

T'entends ce qu'on te dit pépé thothos ?
Et rends à poilde le flacon de biactol que t'as caché, il a rencard demain.
t'es pas drôle !

520790-deux-cles-croises-sur-eux_xr0sjo

Tapavuméclé

06/12/2009 à 13:37

Blondie écrivait:
-----------------
Il me semble que nous sommes avant tout des
> soignants, ce n'est pas ce qui ressort de la majorité des interventions.

Pour l'administration, nous ne sommes que des cotisants. Qui ont plutôt intérêt à cotiser dans les tps, sinon attention sanctions!

Si tu expliques à l'URSSAF que t'as un peu de mal parce que tu te bats pour sauver le sourire de gamins et de familles peu concernés, ne t'attends pas à une petite larme d'émotion sur la joue du contrôleur... Tu prends +10%. Point.

Soigner, oui. C'est notre métier. Mais on nous impose une logique de gestion d'entreprise rentable.

Le cas posté par Athos soulève bcp de questions sur la ligne de conduite à tenir face à un tel désastre.

L'administration fiscale répond à ces questions très simplement: paye ce que tu nous dois, et après tu feras ce que tu voudras avec ce qu'il te reste.

Images_ecncma

gai-luron

06/12/2009 à 14:32

Tapavuméclé écrivait:
---------------------
> Blondie écrivait:
> -----------------
> Il me semble que nous sommes avant tout des
> > soignants, ce n'est pas ce qui ressort de la majorité des interventions.
>
> Pour l'administration, nous ne sommes que des cotisants. Qui ont plutôt intérêt
> à cotiser dans les tps, sinon attention sanctions!
>
> Si tu expliques à l'URSSAF que t'as un peu de mal parce que tu te bats pour
> sauver le sourire de gamins et de familles peu concernés, ne t'attends pas à une
> petite larme d'émotion sur la joue du contrôleur... Tu prends +10%. Point.
>
> Soigner, oui. C'est notre métier. Mais on nous impose une logique de gestion
> d'entreprise rentable.
>
> Le cas posté par Athos soulève bcp de questions sur la ligne de conduite à tenir
> face à un tel désastre.
>
> L'administration fiscale répond à ces questions très simplement: paye ce que tu
> nous dois, et après tu feras ce que tu voudras avec ce qu'il te reste.

mais merde, à la fin, c'est pas le sujet, ici.
Vous voulez faire d'éugénol un forum destiné à l'urssaf, à la carcd, aux impôts???

On peut parler soins, de temps en temps, ou c'est trop demander?????
On peut parler cas cliniques, comme le font athos, emma, alhoun, bjc, ploc et d'autres que j'oublie, sans que ça vire aux démêlés avec l'administration?????

J'en ai rien à foutre, dans ce sujet, de l'urssaf, du fait de savoir si elle va revenir ou pas. Je veux suivre ce cas, athos a la gentillesse, la confraternité d'exposer un cas clinique pas fastoche au niveau de la motivation, etc...
alors arrêtez un peu de dévier vers des considérations dont on a rien à foutre ici.
Merci

athos, s'il te plait. Merci aussi et surtout.

Avatar_small

Rick

06/12/2009 à 15:03

GL, tu as pété un plomb? Ils sont au démoralisés.
C'est le radeau de la buse.
Pas vu Athos
http://www.emob.fr/dotclear/le-radeau-des-buses-1118

Images_ecncma

gai-luron

06/12/2009 à 15:06

Rick écrivait:
--------------
> GL, tu as pété un plomb?

pas du tout Rick (salut, au fait...)

Mais yen a marre. :)

Avatar_small

Rick

06/12/2009 à 15:14

Ils sont les plus forts gl, leur faiblesse c'est de rendre heureux les humains.

520790-deux-cles-croises-sur-eux_xr0sjo

Tapavuméclé

06/12/2009 à 15:18

gai-luron écrivait:
-------------------

>
> mais merde, à la fin, c'est pas le sujet, ici.
> Vous voulez faire d'éugénol un forum destiné à l'urssaf, à la carcd
> J'en ai rien à foutre, dans ce sujet, de l'urssaf, du fait de savoir si elle va
> revenir ou pas. Je veux suivre ce cas, athos a la gentillesse, la confraternité
> d'exposer un cas clinique pas fastoche au niveau de la motivation, etc...
> alors arrêtez un peu de dévier vers des considérations dont on a rien à foutre

Dans un cas comme ça, t'as pas le choix.

Vue la longueur du traitement, l'aspect CMU, la motivation qui n'existe pas ici, et le facteur bêtise des parents, outre l'aspect technique interessant (ou pas, c'est selon), on a le droit de s'interroger sur l'environnement entourant une telle prise en charge en 2009.

Eugenol c'est un forum d'idées et de reflexions à partir de thèmes ou de cas.

Le cas apporté par Athos a ammené des idées et des reflexions qui ont simplement dépassé l'aspect clinique qui t'interesses.

Libre à lui de présenter la suite d'un traitement difficile, sur tous les plans évoqués.

Images_ecncma

gai-luron

06/12/2009 à 15:26

pas tout à fait d'accord, mais c'est pas grave.
Ce qui est intéressant à suivre, ici, c'est la façon dont il va procéder, en souhaitant que ça aille au bout.

Il est évident qu'il y a des risques que non.

Mais pourquoi être négatif dès le départ, du style "laisse tomber, aucun intérêt, reviendra pas, tu vas perdre du temps et de l'argent, etc...)

Je suis un peu d'accord avec Sid (pour une fois) dans son post de vendredi et sa marche à suivre, mais pas sur la fin. Il ne faut pas généraliser.

Sinon, à quoi ça sert de se décarcasser. La plupart semblent aigris et défaitistes.

Et toujours tout ramener aussi à ce que je décrivais est un peu systématique, malheureusement. Essayez de dépasser ça et de considérer le cas comme un cas clinique et pas un cas "financier"

Images-1_qtgoxf

ciwil

06/12/2009 à 15:38

d'ac avec GL
Quandesketuvaretrouvétéclé, tes messages sont souvent intéressants et intelligents, mais là t'as tapé à côté de la plaque !
On sait tous que ni l'URSSAF ni la CARCD n'entrent l'affectivité dans leur grille de lecture, c'est pas le post pour le rappeler;
Quant aux jeunes loups qui placent les valeurs comptables au dessus de l'humain, je ne les envie pas.

Zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz_nrhcbl

Sid

06/12/2009 à 16:04

gai-luron écrivait:
-------------------
> Essayez de dépasser ça et de considérer le cas comme un cas
> clinique et pas un cas "financier"

C'est pourtant le propre de notre métier.

En général, les patients n'ont qu'une question: "combien ça va me coûter!!!!???"; et tous les jours dans nos cabinets nous sommes confrontés aux réactions négatives face à ce qu'ils pensent être une injustice, alors qu'ils sont presque toujours responsables à 100% de leur situation.

Tous les jours, dans les cabinets libéraux ou mutualistes, certains ne proposent pas tous les plans de traitement possibles de peur de choquer, d'avoir à répondre à des questions du style "mais alors comment font ceux qui n'ont pas d'argent?", ils adaptent leurs choix thérapeutiques en fonction des moyens supposés de leurs patients.

Comprends de ton côté que cette situation unique dans le milieu médical finisse par obséder les dentistes, et qu'ils se demandent eux aussi combien vont leur coûter leurs bons sentiments, dans un contexte général où ils passent pour des enculés de première à longueur de reportages et d'articles populaires...

Zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz_nrhcbl

Sid

06/12/2009 à 16:23

gai-luron écrivait:
-------------------
>
>
> Je suis un peu d'accord avec Sid (pour une fois) dans son post de vendredi et sa
> marche à suivre, mais pas sur la fin. Il ne faut pas généraliser.

Honnêtement, tu as gardé beaucoup de familles avec la marche à suivre indiquée?

Pasteque-3_dvtsis

gulguch

06/12/2009 à 16:46

Bon c'est ce que je disais, Athos c'est comme Moïse, depuis qu'il est parti sur sa montagne, c'est la foire d'empoigne dans la plaine.
Reviens, Athos.