lu sur www.dgccrf.bercy.gouv.fr

Forum associé : Exercice professionnel

Cuisinier_quocuj

jeff2

01/04/2009 à 11:29

Une association de défense des consommateurs vient de saisir la DGCCRF sur la disparité des prix des billets par la SNCF.
En effet, lorsque l'on va réserver des places sur le site de la SNCF, les prix des billets sur la même page d'écran, et pour le même trajet, peuvent varier du simple au double, voire au triple, en fonction du train choisi.
La DGCCRF a répondu qu'il n'y avait rien d'anormal sur ces disparités, justifiées par des tarifs plus élevés aux heures de pointe.
La même DGCCRF a précisé que cette pratique allait prochainement s'étendre à d'autres catégories socio-professionnelles, et notamment aux professionnels
de santé, qui, déjà obligés d'afficher un panel de leurs honoraires dans leurs salles d'attente, pourraient prochainement appliquer des majorations, en fonction des heures où les patients prendraient leur rendez-vous, en particulier après 17h00, heure de la sortie des bureaux...

Avatar_small

azerty

01/04/2009 à 11:58

jeff2 écrivait:
---------------
> Une association de défense des consommateurs vient de saisir la DGCCRF sur la
> disparité des prix des billets par la SNCF.
> En effet, lorsque l'on va réserver des places sur le site de la SNCF, les prix
> des billets sur la même page d'écran, et pour le même trajet, peuvent varier du
> simple au double, voire au triple, en fonction du train choisi.
> La DGCCRF a répondu qu'il n'y avait rien d'anormal sur ces disparités,
> justifiées par des tarifs plus élevés aux heures de pointe.
> La même DGCCRF a précisé que cette pratique allait prochainement s'étendre à
> d'autres catégories socio-professionnelles, et notamment aux professionnels
> de santé, qui, déjà obligés d'afficher un panel de leurs honoraires dans leurs
> salles d'attente, pourraient prochainement appliquer des majorations, en
> fonction des heures où les patients prendraient leur rendez-vous, en particulier
> après 17h00, heure de la sortie des bureaux...

J4ATTEND VOIR.... mais je suis pas sur que ce soit mis mis en application

Avatar_small

zazamouk

01/04/2009 à 12:05

Augmentation des tarifs si RDV après 17h....

Cela va nous forcer à faire des siestes de 14 à 16h et prendre des patients de 17h à 21h...

Blague à part, je trouve cette mesure un peu débile.
Le mec qui bosse toute la journée, se dépêche pour arriver à 17h et se retrouve pénalisé par rapport à celui qui ne fout rien de sa journée et prend quand même un rdv à 16h45

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

01/04/2009 à 12:14

Je vais acheter ma boite de sardines plus cher apres 17H00? Pas lol.

Mosquitogif_zt3c7k

mosquito

01/04/2009 à 12:18

zazamouk écrivait:
------------------
> Augmentation des tarifs si RDV après 17h....
>
> Blague à part, je trouve cette mesure un peu débile.
------------------------
et si plutôt que blague à part c'était poisson en plus ?
quoique qu'avec bercy on ne sait jamais !

Avatar_small

jeanphy

01/04/2009 à 16:57

Après 20H c'est déjà tarif de nuit, non ?
C'est pluss rentable et cela permet de louer le cabinet la journée.

Avatar_small

DELAF

01/04/2009 à 20:06

adhoc écrivait:
---------------
> Je vais acheter ma boite de sardines plus cher apres 17H00? Pas lol.
Les hôtels ,restaurants , tour opérateur et autres voyagistes le font bien !

Avatar_small

belette

01/04/2009 à 20:17

C'est pour ça je prends toujours une chambre d'hotel de préférence pour la journée , par soucis d'économie.:-)

_mg_0207_xwjxcl

Tillc

01/04/2009 à 22:00

A mettre en porte a faux avec la NGAP ou la C est a 21E point barre.
Au final une mesure impssible a appliquer

Avatar_small

Guadeloupe

01/04/2009 à 22:24

jeff2 écrivait:
---------------

> professionnels de santé, qui, déjà obligés d'afficher un panel de leurs honoraires dans leurs
> salles d'attente, pourraient prochainement appliquer des majorations, en
> fonction des heures où les patients prendraient leur rendez-vous, en particulier
> après 17h00, heure de la sortie des bureaux...

Ce genre de solutions c'est aussi efficace et sur le même mode que la blague du type qui, la nuit, voit un ivrogne chercher les clés de sa maison sous un lampadaire. Il l'aide, et comme il ne les trouve pas, finit par lui demander si c'est bien sous le lampadaire qu'il les a perdues. L'ivrogne lui répond que non, que c'est de l'autre côté de la rue, mais que là bas il n'a pas de lumière et on ne voit rien.
POisson d'avril ? on le saura bientôt.