Curetage kyste sur racine palatine de16

Forums associés : Endodontie Chirurgie buccale

Avatar_small

lafraise

24/01/2009 à 00:03

Bonjour à tous,
Après plusieurs séances d'hydroxyde de calcium sur la racine palatine d'une 16, la fistule palatine ne se ferme toujours pas...je commence à envisager un curetage, mais lors du décollement en pleine épaisseur, n'y a t'il pas un risque de léser l'artère qui se promène dans le secteur (désolé mais j'ai oublié son nom)ou un autre élément noble?
Le kyste en question doit faire dans les 7mm de diamètre, je pense obturer dans la séance, et si possible sans résection apicale.
Merci de vos réponses

Choixpeau_y0ozxh

Le Choixpeau magique

24/01/2009 à 00:13

Arrives-tu à sécher le canal ? Si oui, obtures et regarde déjà ce que ça donne.

Images_eb1m5g

tonio

24/01/2009 à 01:45

une curetage apical sur une racine palatine d'une 16???

C'est une blague???

Lame15_dtlmbt

Canin

24/01/2009 à 08:56

pareil que les deux collègues précédents, obtures et surveille mais oublie le curetage des racines palatines des molaires sup.

si récidives c'est extraction de la dent et implant.

--
Canin

065_co3tgg

dorado

24/01/2009 à 10:07

évite le curetage (proximité du foramen grand palatin) tu risques gros en cas de pépin: prise de risque démesurée, ce n'est qu'une dent!

Avatar_small

lafraise

24/01/2009 à 10:42

Bon bon je vais me raviser, retenter l'obturation et puis on verra. Merci de vos réponses

Images_eb1m5g

tonio

24/01/2009 à 14:54

Sage décision!

Img_8465_fqhxid

noahaxeltiger-olivier

24/01/2009 à 18:09

Juste pour préciser que l'abord des racines palatines en vue d'une résection apicale se fait par abord sinusien et non palatin !!

Loin d'être impossible mais délicat.

Img_8465_fqhxid

noahaxeltiger-olivier

27/01/2009 à 17:47

cas clinique avec abord transantral:

Initial_moffk3Post_op_dd5zvhCicatrisation_b2f5yk
Avatar_small

l adan

27/01/2009 à 19:39

C'est toujours un plaisir de voir tes réalisations cliniques!!
2 questions :
-comment techniquement réalises tu cette intervention?
-avec quel materiau as tu fait ton obtu à retro?

Img_8465_fqhxid

noahaxeltiger-olivier

27/01/2009 à 22:15

Merci l adan.

Comme il a été mentionné plus haut, la racine palatine des molaires maxillaires pose un problème spécial pendant les procédures de chirurgie endodontique.
Ces racines sont 50% plus près du sinus qu'elles sont du palais (Wallace 1996), montrent une communication apicale avec le sinus dans 20% du temps et sont à moins de 0.5 millimètre du sinus dans 40% du temps (Watzek 1997).
Un palais profond offre de longs murs latéraux verticaux et un accès amélioré palatin. Un palais peu profond présente non seulement des difficultés de visibilité et d'incision mais l'accès palatin est compliqué par la proximité apex/vaisseaux palatins.
Pour ces raisons l'approche transantrale peut être vue comme une option souhaitable. Cette technique a été décrite et avec succès employée par plusieurs auteurs (Altonen 1975, Wallace 1996 - désolé pour la biblio ancienne mais ce sont des articles de références).
Le protocole est le même que lors d’un sinuslift avec pour seule différence la taille plus importante du volet d’accès osseux. L’utilisation du piezo permet une découpe sure et une conservation du volet osseux qui pourra en fin de chirurgie être replacé.
L’élevation de la membrane sinusienne est pratiquée en profondeur jusqu’à atteindre la proéminence de la racine palatine. La suite de l’intervention est pratiquée sous microscope opératoire : la mince couche osseuse recouvrant l’apex palatin est retirée avec un ciseau à os. La racine est réséquée au niveau désiré, l'extrémité de la racine est préparée avec un rétrotip ultrasonique selon les principes de la chirurgie endodontique apicale. L’obturation à rétro se fait avec du MTA.
Une technique appropriée, une manipulation soigneuse du tissu et le recours à des antibiotiques recommandés permettent de réduire au minimum les complications.

Avatar_eugenol_feix3h

JeRis

27/01/2009 à 22:24

... je suis scotché! ... c'est beau; et c'est bien la première fois que j'entends parler de cette technique.

Bn40_xknlry

gai-luron

27/01/2009 à 22:35

oui, superbe.
Merci.

Growlerviolet_x75dod

growler

27/01/2009 à 23:14

du grand art chirurgical, merci Olivier de nous faire partager cela.

Lame15_dtlmbt

Canin

27/01/2009 à 23:15

très intéressant

c'est effectivement une indication qu'il faut savoir proposer
--
Canin

Images_eb1m5g

tonio

28/01/2009 à 02:08

noahaxeltiger-olivier écrivait:
-------------------------------
> cas clinique avec abord transantral:

je retire ce que j'ai dit plus haut.

noax,
tes connaissances et la réalisation clinique de ce cas sont tout bonnement exceptionnelles! chapeau, vraiment!

Juste une petite petite précision concernant l'obtu à retro: il faut pas hésiter à désobturer un peu plus pour faire une mise en forme conique au niveau de l'apex (cf. J-Y Cochet).
Chapeau pour mettre du MTA proprement dans ce secteur.

Je suppose que tu as pratiquée cette intervention parce que le délabrement de la dent était modéré. Sinon, n'aurais-tu pas privilégié l'extraction et la pose d'un implant?

Bon, lafraise, il te reste à envoyer ta patiente en suéde! ;-)

Implant_nr5ghm

ceramik

28/01/2009 à 03:02

Bonjour,
Je travaille au microscope depuis 3 ans, je fais de sinus lift, j'ai fais quelques cas avec MTA, mais wow, une 16 par le sinus, bravo, encore bravo. J'aurais placé un implant, ne croyant pas cette solution possible.
Merci pour l'info.

Pa050055_igyagy

mark

28/01/2009 à 09:45

une indication qu'il faut savoir proposer...

... et une bonne paire de jojonès pour la réaliser! MDR!!!

bravo olivier!

Mosquitogif_zt3c7k

mosquito

28/01/2009 à 09:55

Bravo,on se sent tout petit en voyant ça .
et frustré aussi comment proposer cette solution et trouver un correspondant qui sache (ou accepte de) la réaliser .

Calvin-and-hobbes_lr0gvh

larome

28/01/2009 à 10:52

chapeaux bas Monsieur, c'est limpide et propre.
impressionnant !!

--
La Rome

Img_8465_fqhxid

noahaxeltiger-olivier

28/01/2009 à 11:06

Il vous faut arrêter avec vos jolis mots, je vais finir par vous croire !! ;-))

Il est clair que la chirurgie est délicate mais quand on sait faire un sinus lift, et quand on a le matos nécessaire (microscope et éclairage) rien de bien exceptionnel, je vous assure.
Pour faciliter le décollement de la membrane sinusienne j'utilise dans ces cas la technique du ballon avec un simple catether urinaire. Je suture également apicalement la membrane à la paroi latérale sinusienne (2 petits trous dans la paroi osseuse suffisent / même technique que quand on doit réparer une large déchirure de la membrane sinusienne) de facon à éviter que la membrane ne vascille pendant la chirurgie apicale.
Ensuite, miroir endo, microscope et éclairage.
Il est clair aussi qu'il m'est arrivé parfois de ne pouvoir obturer à rétro pour des raisons d'accés. Un compromis certainement à long terme, j'en suis conscient mais l'alternative pour le patient est dans ce cas l'extraction de la molaire.

Amicalement.
Olivier

Pasteque-3_dvtsis

gulguch

07/02/2009 à 17:36

"j'utilise dans ces cas la technique du ballon avec un simple catether urinaire"

...Noax, tu es vraiment une source d'informations irremplaçable.
Ce catheter, je suppose que c'est une sonde de Foley? Tu as une marque préférée? Ca se gonfle aussi avec une seringue de sérum?
Une remarque au passage: ta technique est plus élégante que celle mentionnée dans l'ouvrage de référence sur la chir endo, qui passe joyeusement à travers la membrane.
A+

Growlerviolet_x75dod

growler

07/02/2009 à 18:36
Img_8465_fqhxid

noahaxeltiger-olivier

07/02/2009 à 20:51

J'utilise les catheters urinaires de cette marque http://www.vatus.se/assets/ProduktPDFer/16produktblad_URINKATETER_2.1.pdf. Désolé c'est en suèdois mais cela se trouve égalemnt sans pb en France.
Préférez les catheter pédiatriques, ils sont plus petit de diamètres et plus adaptés au ouverture de nos fenêtre latérale lors de la réalisation de sinus lift.

Effectivement c'est avec du sérum phy que le ballonet est gonflé.

Je poste un cas d'implanto où j'ai eu recours à cette technique. Le principe est le même que pour l'apicectomie des molaires maxillaires (en espérant que l'ordre des photos soit respecté):

Insertion_catheter_ro6onp_l_vation_de_la_membrane_apr_s_gonflement_du_ballon_ovz3syMise_en_place_de_l_implant_vhizmdCatheter_modifi__et_d_gonfl__oepulvBallon_gonfl__au_s_rum_phy_nhxecfComblement_repu2yVolet_repositionn__gafd4t
Img_8465_fqhxid

noahaxeltiger-olivier

07/02/2009 à 20:52

toujours le même problème avec les photos ... désolé.... mais les modos sont en week end ... prolongé ;-))