Claquement en fin d'ouverture

Forum associé : Occlusodontie

Avatar_small

denver

17/01/2009 à 19:58

Bonjour,si qq peu me renseigner sur le trt de ce pblm..

Patient de 20 ans,ttt ortho de 14 à 17 ans sur 3 ans,claquement bilatéral en fin d'ouverture depuis 1 mois,pas douleur,pas d'usere sur les dents..
Claquement disparait si ouverture a partir de la position bout à bout..

Merci pour vous réponses.

Rorschachwhite_tx6rqr

Candide Candida

17/01/2009 à 21:08

Limitation d'ouverture buccale ?
Douleur à la mastication, ou en ouverture maximum ?
Signes musculaires périphériques, spasmes, contractures ?
Episode de blocage bouche ouverte ou fermée ?
Douleurs à l'interligne articulaire ?

Pourquoi faire un parallèle entre le tt d'ortho (il y a 3 ans) et le déclenchement de la luxation méniscale (à la louche) il y a des antécedents de claquements pdt le traitement d'ortho ?

Au final qu'est-ce que tu veux traiter, et quelle est la motivation du patient ?

CC.

Avatar_small

denver

17/01/2009 à 23:11

L'anamnese se limite a ce que j'ai ecrit..

Aucune notion de douleur(articulaire,musculaire etc)
Pas d'atcdt de blocage etc..

Claquement en fin d'ouverture maximale qui s'entend tres bien,ce qui inquite le patient..

Je veux traiter ça :))

Je devrai pas,non mon petit c'est normal ,c comme le cardan sur la ta caisse ,ça peut claquer roule ))

Merci pr ta réponse

Avatar_small

Humb

18/01/2009 à 00:12

musculaire

Rorschachwhite_tx6rqr

Candide Candida

18/01/2009 à 11:55


> Claquement en fin d'ouverture maximale qui s'entend tres bien,ce qui inquite le
> patient..
>
> Je veux traiter ça :))

Sur ma (minuscule) expérience personnelle, on traite ce tupe d'inquiétude par une écoute attentive, un suivi diligent et des conseils judicieux :-)

> Je devrai pas,non mon petit c'est normal ,c comme le cardan sur la ta caisse ,ça
> peut claquer roule ))

J'ai souvent l'entourage du patient qui vient le faire consulter, parce que vous comprenez "il fait du bruit en mangeant" ...

Sinon, même si ta réponse est une boutade, en l'absence de troubles fonctionnels il est quand même difficile de motiver un patient à suivre un traitement : lourd, long, aléatoire, permanent (à moins de stabiliser par prothèse, CMF ou re-ortho : commence par lui annoncer cela), avec risque de récidive après.

Ce n'est que mon avis.

CC.

Avatar_small

denver

19/01/2009 à 19:41

Pourquoi ça craque c ça que je veux savoir,physiologiquement ça devrait pas :)))

Y a rien a y faire c ça???

Rorschachwhite_tx6rqr

Candide Candida

19/01/2009 à 21:03

Ah ...

Je t'ai trouvé un schéma 'simple'.

Pour plus d'explications sur étiologies, signes cliniques et traitements je pense, si cela t'intéresse, qu'il doit y avoir pas trop loin de chez toi une formation organisée par le Collège National d'Occlusodontie qui reprendra ces thèmes de façon plus détaillée.

Ton patient est (peut-être) dans le cas 1 avec un retour du couple condyle-ménisque en normo-position (d'où l'absence de click réciproque), pure hypothèse !

CC.

Clic-clac_iyn1l6
Fiat_1500_3_kz2alt

cherdent

20/01/2009 à 00:17

le schéma présenté montre la capture du ménisque en début d'ouverture et non en fin d'ouverture -> quel rapport dès lors avec la question posée à l'origine?

Rorschachwhite_tx6rqr

Candide Candida

20/01/2009 à 08:19

L'incoordination de déplacement entre le ménisque et le condyle est variable : désunion précoce clac en fin d'ouverture (la condyle rattrape le ménisque en fin d'ouverure), tardive clac au début (et je simplifie).

Je n'ai pas trouvé de schéma montrant cela.

Désolé, je comprend que ma réponse n'aide pas trop, il faudrait repartir sur l'anatomie de l'ATM et sur la physiologie de l'ouverture buccale ..

CC.

Edit : un schéma plus complet

Clic-clac2_yvqwwt
Silver_surfer_site_zzzeup

Algi

20/01/2009 à 09:53

Pour traiter ça:

1/ le + simple et le + rapide: equilibrer le tonus musculaire par reglage de l'occlusion avec prise en compte des parametres emotionnels "accessibles", ici se referer aux travaux en cours du crroc.

2/ si, comme je le pense, tu n'as pas ces éléments en main, une gouttiere toute bete, réglée de façon à éviter le "clac" portée 4 à 8 semaines (le reglage se fait à l'enregistrement de l'oclusion avec de quoi caler hors de la zone de claquement, ici selon tes dires je dirais que de partir du bout à bout suffit), un jig suffirait même peut être à détendre le systeme et liberer le menisque.

3/ si, comme le dit humb, etje suis d'accord avec lui, c'est musculaire, la pathologie reapparaitra et alors retour au point 1/.
--
"On a toujours le choix! Mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!"

Fiat_1500_3_kz2alt

cherdent

20/01/2009 à 21:29

Sans ici vouloir incriminer les TT ortho, il serait peut-être intéressant que Denver explique si le TT ortho en question à nécessiter de la part de la mandibule une sérieuse adaptation; partait-on d'une classe III par exemple?

Par ailleurs, à l'âge de 20 ans, avoir les DEUX ménisques dans une position telle qu'elle ne permet aux condyles que leur capture en fin d'ouverture, cela apparaît forcément comme une luxation sévère.

En ce qui concerne les schémas, on les trouve dans le livre de Dupas - Votre avis sur le sieur Dupas, peut-on le considérer comme une référence en matière d'occlusodontie.
Est-ce que les tests de kinésiologie font le consensus parmi vous?

Avatar_small

isaïe

20/01/2009 à 21:43

Non.
Les tests décrits sont une erreur à deux titres. Dans leur protocole et dans les conclusions qui en sont tirées.
Avec tout le respect dû à un auteur qui propose son hypothèse à le discussion.

La première chose à relever, et ceci s'adresse à toutes les médecines orthodoxes ou parallèles, c'est que la modification de viscosité musculaire qui nous empoisonne l'existence est de nature fondamentalement différente entre la gauche et la droite dans 99,9 % des cas.
Vous lisez bien "de nature différente".
Un seul type de traitement est une aberration et témoigne d'une méconnaissance de l'étiologie.