une bombinette

Forum associé : Occlusodontie

Avatar_small

bjc

18/10/2008 à 03:57

bonsoir,

avec votre méthode de filtres, vous déterminez la dent à polir, vous soustrayez qq microns.
et le patient est soulagé, ou redevient fertile
pourquoi pas,
je me pose la question : qu’avez-vous fait ?
la dépressibilité ligamentaire étant de 1/10° de mm. vous n’avez pas agi sur la hauteur coronaire
vous avez changé la nature du choc occlusal, choc moins élastique, en supprimant la cuticule de Nasmyth,
et le patient est soulagé, pourquoi pas,
Mais,
l’égression passive existe et la cuticule de Nasmyth va se reformer par échanges ioniques dans le milieu salivaire

et, et, et?

@+ Bjc.

Cuisinier_quocuj

jeff2

18/10/2008 à 11:02

BJC
de quel soulagement parles tu?

Avatar_small

bjc

18/10/2008 à 14:42

le patient à bien un motif de consultation,
au départ!

Cuisinier_quocuj

jeff2

18/10/2008 à 14:55

c'est vrai que les orthos ne verifient pas l'occlusion de leur patient a la fin de leur traitement.
Les dentistes generalistes verfient toujours l'occlusion de leur patient apres un traitement.

Rorschachwhite_tx6rqr

Candide Candida

18/10/2008 à 15:45

jeff2 Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> c'est vrai que les orthos ne verifient pas
> l'occlusion de leur patient a la fin de leur
> traitement.

Ils ne vérifient pas l'occlusion, n'enlèvent pas la colle restant sur les dents, ne font pas de fluoration topique post tt, quand aux 3-3 mandibulaires laissés "jusqu'à ce qu'ils tombent" qu'en penser ?

J'ai dit une énormité, je generalise ou je suis le seul à voir ça ?

CC.

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

18/10/2008 à 16:44

Ptet qu'il y a ecrit leur nom en tout petit dans la colle???
:)

Avatar_small

bjc

18/10/2008 à 23:48

j'ai l'impression qu'on s'écarte du sujet
pour une fois que je voulais être sérieux

@+ Bjc.

Avatar_small

isaïe

19/10/2008 à 09:19

Candide candida,
tu as mille fois raison, ils ne vérifient rien et ils sont incapables d'amener finement les contacts interarcades là où ils devraient être.
Mais le généraliste n' en sait pas beaucoup plus.
Qu'est-ce que nous savons de l'utilité d'un contact ? La direction de la force ? L'endroit de l'impact ? Une 6 pour une 5, c'est pareil ?
Si c'est pour broyer de la nourriture, tout convient, tant que ça écrase.

Bjc,
ta question est intéressante : qu'avez-vous fait ?
Tout d'abord ne sois pas obsédé par la faible épaisseur de l'intervention, elle n'est pas systématique, il m'arrive d'éliminer ce qu'il faudra mille ans d'égression pour récupérer.
D'un point de vue nutrition, ça n'a généralement aucun impact. Ou positif, comme quand tu vires une 8 égressée.

Pourrions-nous prendre un peu de hauteur et poser la question autrement ?
Devant tant d'inconnues de notre boulot, d'échecs de traitement occlusaux, de récidives ortho, même après chirurgie, se pourrait-il que la cassure mammalienne qui introduit
l'individuation de l'arc zygo,
le remaniement profond de l'organe auditif,
l'explosion de la corticalisation,
la fin du contrat de production des dents par le derme
la conclusion d'un nouvel accord dentaire directement avec le tube neural
...
se pourrait-il que tout ça serve à autre chose qu'à mieux bouffer ?

Un tout petit doute, rien qu'une fois.

Avatar_small

bjc

19/10/2008 à 15:19

un nouveau test pour détecter la dent à polir, c’est bien
« il m'arrive d'éliminer ce qu'il faudra mille ans d'égression pour récupérer. »
dans ce cas on revient à une équilibration
c’est bien quand c’est une dent naturelle

Mais,
un nonolien a dit avoir réglé, sur un patiente qui se plaignait de douleurs, une céramique
il ne faut pas oublier que la céramique est un biscuit, un frittage, comme une porcelaine de Saxe. pour rendre sa surface lisse, on applique une glasure, verre basse fusion
lorsque vous équilibrez, vous supprimez cette surface lisse, et mettez le biscuit en contact avec la dent antagoniste, ce biscuit est comme une râpe à fromage qui va user prématurément la dent naturelle, d’abord l’émail, et ensuite, très vite, la dentine

Un tout petit doute, rien qu'une fois.

P.S. (sauf pour des céramiques type CEREC)

@+ Bjc.

Silver_surfer_site_zzzeup

Algi

21/10/2008 à 16:03

Concernant la ceramique il existe des alternatives comme le diamond crown, materiau type resine le plus biocompatible à ma connaissance, avec une dureté et une elasticité trés proches de la dent naturelle.

ici se pose alors le probléme de la cotation: au mieux c'est un onlay indirect....

Sinon, si on reste sur les ceramiques: ben oui faudra la meuler si elle est en surcharge et oui aussi si on en arrive au biscuit peut être envisager de la refaire ou de la reglacer si c'est posssible. Il est aussi possible dans certains cas de retoucher la dent en face.

pour la suite ce sera + tard car là je vais manger un bout, a+

--
"On a toujours le choix! Mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!"

Silver_surfer_site_zzzeup

Algi

22/10/2008 à 13:44

Quid du meulage proprement dit et d'une eventuelle egression de la dent ensuite: force est de constater que la majorité des patients equilibrés restent equilibrés (recul de 2 ans voire 3 pour certains), force est de constater aussi que, pour la plupart, les troubles de posture et douleurs diverses ne recidivent pas. Donc, à priori, la dent ne réégresse pas et en tout cas ne redevient pas pathogéne.

Chez certains (dont moi) il y a recidive et on doit réintervenir sur la même dent à plusieurs reprises, ceux là sont, la plupart du temps des bruxomanes et des gens stressés ou mal dans leur tête.
L'orientation de nos derneires constatations au sein du crroc se porte de + en + vers une cause profonde emotionnelle ayant des consequences sur la posture via des tensions musculaires entretenues par l'état mental du patient. Donc ici aussi à priori rien ne concernant le desmodonte mais plutot des tensions musculaires asymetriques amenant la mandibule dans une position incorrecte.

oilà.

ps: message aux modo: bien vu pour les avatars ;0))

--
"On a toujours le choix! Mais entre quoi et quoi?
Vas-y boulégue et l'avenir te le dira!"

Cuisinier_quocuj

jeff2

22/10/2008 à 13:54

Il pourrait y avoir egression si on touchait a des points de centric, ce qui est trés rare sauf sur des prothèses existantes.
Qu'on arréte un peu de nous gonfler sur nos "meulages".
il suffit de regarder ce que fait chaque praticien tous les jours dans son cabinet, à régler une occlusion avec son papier à articuler progressif à 200 microns, sur le compo ou la couronne qu'il vient de poser.
Les praticiens se fichent complétement de savoir, si le patient ne repart pas avec une occlusion qui va le pertuber sur un plan général nettement plus grave.
Alors concernant l'orthodontie, là franchement, c'est l'hopital qui se fiche de la charité

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

22/10/2008 à 13:58

Algi écrivait:
> L'orientation de nos derneires constatations au sein du crroc se porte de + en +
> vers une cause profonde emotionnelle ayant des consequences sur la posture via
> des tensions musculaires entretenues par l'état mental du patient. Donc ici
> aussi à priori rien ne concernant le desmodonte mais plutot des tensions
> musculaires asymetriques amenant la mandibule dans une position incorrecte.

C'est grosso modo ce qu'avancent Laskin et Green depuis 30 ans, la base de ma these de 81 et l'avis a peu pres general maintenant. La boucle est bouclée.
Reste a voir, si " les filtres " donnent au moins 40% de resultats positifs a un an. ce qui est en gros ceux obtenus par des traitements factices sur patients dentés. ( 37% et 6 mois en fait ) Tout ça dans le cadre des SADAM, ADAM, TMJP&D appellez ça comme vous voulez.

ce qui n'est pas toute l'occlusion.

Cuisinier_quocuj

jeff2

22/10/2008 à 14:04

je suis d'accord avec toi, Hallboy, ca commencera a devenir interessant quand on arrivera à 60 %