Dépose de fil orthodontique et IRM

Forum associé : Endodontie

Avatar_small

Moné

25/05/2008 à 19:14

Une patiente à qui j'ai posé un fil orthodontique de contention en or doit passer un IRM et me présente un papier général du radiologue m'indiquant qu'il faut le déposer...Qu'en pensez vous?

Avatar_small

Truffe

25/05/2008 à 22:56

ben, quand on passe un IRM, en general, c'est pas pour s'amuser : l'orthodontie passe peutetre apres ?
Cette contention tu doit pouvoir la reposer, non !
question : faut il déposer tout ce qui est metallique ?

Avatar_small

fatalgutta

25/05/2008 à 23:23

Seulement les métaux ferro-magnétiques (qui réagissent au champ magnétique). Après il faut savoir ceux qui sont ferromagnétiques utilisés en dentisterie : j'en ai aucune idée...

Avatar_small

Gutt-A

26/05/2008 à 11:26

Évaluation des risques d’échauffement et de déplacement des appareils orthodontiques en imagerie par résonance magnétique

K Yassi[1], F Ziane[1], E Bardinet[1], M Moinard[2], B Veyret[3], JF Chateil[2]
[1] UFR d’odontologie, Université de Bordeaux 2, 146 rue Léo Saignat, 33076 Bordeaux Cedex.

[2] Unité Radiopédiatrie, Service d’imagerie anténatale, de l’enfant et de la femme, Hôpital Pellegrin, Place Amélie Raba-Léon, 33076 Bordeaux cedex 1.

[3] Laboratoire PIOM, ENSCPB, EPHE, Université bordeaux 1, 33607 Pessac cedex.

Tirés à part : JF Chateil
[4] Email [email protected]

résumé
L’utilisation de l’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) dans l’exploration de la région oro-faciale chez les patients porteurs de matériel d’orthodontie peut être perturbée par des artéfacts, avec un risque théorique de déplacement et d’échauffement des différents matériaux utilisés en odontologie.

Le but de notre étude est d’apprécier les effets thermiques et les risques de déplacement induit par l’IRM sur certains dispositifs métalliques utilisés en orthodontie.

Les résultats montrent une augmentation très modérée de température des matériaux lors de l’exposition IRM, inférieure a 1 °C, en particulier au niveau du fil métallique reliant les brackets. Les forces maximales observées sont de l’ordre de 0,27 N. Le risque de décollement et de déplacement paraît nul à 1,5 Tesla lorsque les recommandations usuelles sont respectées. La dépose temporaire du fil et la vérification des collages sont recommandées. La priorité doit cependant être donnée à l’utilisation de matériel non magnétique ou faiblement magnétique pour limiter au maximum les artéfacts dans le cadre des explorations de la région céphalique.

Avatar_small

Moné

05/06/2008 à 11:17

Merci pour le contact!