Relances cartes postales? (pour Ameli)

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_reduit_tuudiu

saitosama

12/02/2008 à 11:33

Bonjour, j'ai une petite interrogation: aux patients recalcitrants qui refusent de regler les honoraires, j'ai coutume, apres avoir tenté de les joindre de façon "normale" (2 appels telephonique et un courrier ecrit) d'envoyer la seconde relance via carte postale, le but etant de "mettre la honte", puisque leur dette est alors visible du facteur...

Le fait d'envoyer une telle carte, sans mention d'actes médical ni antecent du dossier médical, juste le solde d'honoraire dû, est il une violation du secret medical?

Ameli si tu passe par là...

Avatar_small

fatalgutta

12/02/2008 à 11:56

Bonjour!
J'avoue que j'attends la réponse d'un professionel du droit avec impatience, Très très bonne idée... et très originale pour un sujet qui fache!

Avatar_small

Attila

12/02/2008 à 13:04

Moi je tagg sur les maisons des mauvais payeurs
"Payes moi VOLEUR"

Ca marche assez bien ;-)

Avatar_small

plouf

12/02/2008 à 13:16

Violation du secret médical, je ne saurais dire, par contre violation de la déontologie, oui sans compter le caractère humiliant pour le patient.

Avatar_reduit_tuudiu

saitosama

12/02/2008 à 13:33

quelle violation? c'est correct de refuser le paiement des honoraires? de plus, il va sans dire que je passe par les media classiques avant (relisez le premier post).

je trouve cela plus correct que de balancer directement l'huissier pour ma part, mais ce n'etait pas la question.

Avatar_small

plouf

12/02/2008 à 13:37

Est une faute déontologique tout acte qui porterait atteinte à la réputation de la profession dentaire.

L'huissier est un auxilliaire de justice, le facteur non.

Avatar_reduit_tuudiu

saitosama

12/02/2008 à 14:21

Alors posons la question autrement: que faites vous dans ces cas là? (plusieurs contacts, toujours pas de reglement, somme trop petite pour demander le recours à l'huissier qui serait ruineux).

ma premiere question pour Ameli reste d'actualité, je veux l'avis d'un CDC meme s'il me semble voir une ligne directrice prendre forme.

Avatar_small

plouf

12/02/2008 à 14:23

La meilleure solution c'est la prévention : faire payer à chaque séance.

Avatar_small

tanh

12/02/2008 à 17:56

La vrai question est : est-ce que le facteur a -t'il le temps de lire le courrier et dans le cas où il lirait la carte, rencontrera t'il le destinataire pour lui en parler ??

Je rigole...

Pas très moral le coup de la carte !
Rien ne sert de foutre la honte à un patient "mauvais payeur".

Avatar_reduit_tuudiu

saitosama

12/02/2008 à 18:03

j'avoue avoir du mal à saisir l'interet de rester correct avec quelqu'un qui ne l'est pas mais passons...

cela dit si on pouvais tenter de repondre à la question en evitant de l'esquiver ("fallait faire de la prevetion" : vrai, mais la question est que faites vous dans le cas ou un patient vous doit des sous et ne veux pas les rendre, en clair vos chaines de relance. On part du principe que le type est parti sans payer, que vous fassiez regler à la seance ou pas) soit en n'apportant rien du tout.

Pour ce qui est de la justification morale, je la laisse a chacun (j'ai mon avis, vous avez le votre, tant mieux ;) ). En revanche, l'avis du CDC sur ce point (donc l'aspect "juridiction") m'interresse bien plus.

Avatar_small

Tilc

12/02/2008 à 18:06

Tu t'engages sur le chemin que le mauvais payeur a tracé et a jouer au plus con je pense que c est lui qui gagnera.
1 relance au tel puis 2 puis courrier puis huissier si il est solvable il devra payer...

Hopsunset179_w5ew3n

hop

12/02/2008 à 18:15

mais pourquoi un cdc ?
pour l'aspect "moral", il serait plus d'à propos de demander à un curé (ou au pape), non ?

sinon, tu peux très bien envoyer des cartes à qui tu veux..style:

" Bonjour, j'espère que tout va bien pour vous, ici au cabinet (du Dr Machin), beau temps..j'espère vous y revoir bientôt..amitiés..
PS: vous me devez X$.."

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

12/02/2008 à 18:19

Pourquoi l'avis d'un DC serait-il plus ou moins valable qu'un autre ?
Je ne me sens pas très concerné par les conflits patients-praticiens.

Lorsque je ne règle pas ma facture EDF, ou d'eau, ou mes impôts, il ne me semble pas recevoir une carte postale indiquant ma dette au facteur. Bien entendu, rien ne l'interdit formellement, mais la bienséance et la présomption de naissance d'un différend induit qu'on en discute en privé avant d'étaler publiquement le conflit.
Nous avons un devoir de correction et d'aménité, nous avons aussi le devoir de ne pas nuire à l'image de notre profession, et cette méthode est douteuse.
Par contre, une injonction de paiement faite au greffe du tribunal d'instance est gratuite, discrête, et très efficace !... mais ce n'est qu'un avis personnel.

Avatar_reduit_tuudiu

saitosama

12/02/2008 à 18:41

merci.

pourquoi un DC plus qu'un autre? pour l'espect "reglement". de par ton role de DC, tu es (corrige moi si je me trompe) plus au fait que la majorité des praticiens des points de regles du code de la santé publique ou de deontologie, ainsi que des jurisprudences.

ce genre de question releve du Conseil me dira tu. S'il y avait eu un membres nommé "CNO" qui vienne regulierement, je lui aurait demandé plus particulierement.

je pense que je vais abandonner le systeme des cartes pour taper directement dans l'injonction de payer, a vrai dire, je n'y avait meme pas pensé, pour moi la suite logique au contentieux c'etait "huissier"...

en revanche, je dois etre une vraie tete de lard, car je continue à ne pas trouver "reprehensible" ce que je fais actuellement... pour parallele avec les factures de l'EDF, au bout de la 3 eme relance eux aussi se fachent, et la carte me semblait un moyen comme un autre d'obtenir le paiement de la somme due.

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

12/02/2008 à 18:57

hop Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> mais pourquoi un cdc ?
> pour l'aspect "moral", il serait plus d'à propos
> de demander à un curé (ou au pape), non ?

Viens ici, que je te tires les oreilles, toi !
C'est parce que je suis en froid avec la papauté, excommunié, etc, que tu oses prétendre que des porteurs de soutanes ont plus de sens moral que moi ?
Voyou de clérical ! A la lanterne, les corbeaux !

Ldl_jyweem

LdL

12/02/2008 à 19:31

saitosama Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> j'avoue avoir du mal à saisir l'interet de rester
> correct avec quelqu'un qui ne l'est pas mais
> passons...

Allons allons, c'est justement ce qu'on appelle de la civilisation. Les plans "oeil pour oeil" machin chose, c'est azbine.

Avatar_small

plouf

12/02/2008 à 19:37

L'injonction de payer ça marche bien sauf quand ça marche pas.

Une fois chez l'huissier, si le débiteur est insolvable, il n'y aura pas de recouvrement mais les frais d l'huissier à payer.

Mieux, le débiteur ouvre entre temps une procédure de surendettement à la BdF, la créance devient pourrie et il y aura toujours les frais d'huissier à payer.

Mieux encore. Le patient doit une consultation. Une lettre, deux lettres, une RAR, une injonction. Le débiteur s'cquitte auprès de l'huissier et le praticien reçoit le décompte de l'huissier : les frais sont supérieurs à la créance.

Donc les petites ardoises font les grandes toitures.

Hopsunset179_w5ew3n

hop

12/02/2008 à 20:06

ameli Ecrivait:
-------------------------------------------------------
>
> Voyou de clérical ! A la lanterne, les corbeaux !

mea culpa, pater ameli

j'te fais trois Pater Noster et deux Ave Maria:

en v'là déjà un:

Gaudi-parc-guell-lezard-_ntokms

lezard

12/02/2008 à 21:40

ameli Ecrivait:

> Lorsque je ne règle pas ma facture EDF, ou d'eau,
> ou mes impôts,

Ces organismes ont la possibilité de saisir directement sur le compte du débiteur, pas nous.

Y'a un truc qui existait et que j'ai utilisé dans le temps et qui marchait couci-couca, c'etait la Carte Postale de Remboursement où dans ce cas c'est le facteur qui récoltait les sommes demandées au patient (si le patient voulait bien régler bien sûr, rien ne l'y obligeait sauf sa conscience de mauvais payeur..)

Je ne l'utilise plus depuis longtemps et d'abord je n'ai quasiment plus d'impayés depuis que j'ai une assistante .

Avatar_small

endomaitre

13/02/2008 à 15:41

l'image de la profession hummm....hihihi! ya qu'un dentiste qui croit qu"elle est bonne non?
Peut on ternir ce qui est opaque?

Mosquitogif_zt3c7k

mosquito

13/02/2008 à 15:52

tanh Ecrivait:
-------------------------------------------------------
>
> Pas très moral le coup de la carte !
> Rien ne sert de foutre la honte à un patient
> "mauvais payeur".
> ______________________________________________
quand j étais en collabo dans un petit village , la titulaire donnait les enveloppes des impayés graves aux gendarmes qui les donnaient en passant aux intéressés.j imagine les réactions en cas de plaintes à l ordre ou à la hiérarchie gendarmesques .
C est la même qui me disait si tu fais une pulpec et que le patient ne veut pas la couronne tout de suite derrière tu extrais (son mari était le prothésiste !)
la collabo n a pas duré longtemps .
>

Avatar_small

djinn

14/02/2008 à 16:59

moi j'ai juste une question. Pourquoi demander au cdc qui ne s'occuppe pas de cette facette de notre activité. Ne serait ce pas au CDO de remplir ce role?
Bon, d'un autre coté, vu ce qu'ils me sont utiles quand j'ai besoin d'eux....

Avatar_small

fatalmolaire

14/02/2008 à 21:31

j' ai connu un praticien qui finissait aprés plusieurs relances infructueuses par afficher dans la salle d' attente la liste des patients " n' ayant toujours pas reglés à ce jour leur note". Je peux vous assurer que les ardoises étaient payées rapido dans une ville de 10000 habitants ou les infos circulent vite... pas trés deontologique mais ultra efficace et peu couteux.Mon pompiste affiche dans sa station les chéques en bois, efficace aussi.
je ne suis pas sur que j'oserai le faire..

Gaudi-parc-guell-lezard-_ntokms

lezard

15/02/2008 à 09:55

Je ne pense pas que ce soit trés déontologique mais à l'inverse j'ai vu dans le hall d'entrée d'une caisse secu à coté de Toulouse la liste des praticiens sanctionnés et donc déconventionnés temporairement .

Plaquessiv2_vovj6l

ameli

15/02/2008 à 10:55

Peut-être bien, lezard, mais dans ce cas, c'est une décision de justice qui est mise en application !

Les sanctions ordinales et/ou conventionnelles de type "interdiction de donner des soins à des assurés sociaux" doivent être mises à l'affichage dans les Caisses. C'est d'ailleurs assez logique, sinon, comment les assurés sauraient-ils qu'ils risquent de ne pas être remboursés si jamais le praticien exerçait malgré l'interdiction (je l'ai déjà vu !)? ... Par contre, on peut s'interroger sur l'fficacité de cette information...