comment placer les dividendes??

Forum associé : Gestion patrimoniale

Avatar_small

dentistelyonnais

12/01/2008 à 19:26

Bonjour,

Après mûre réflexion, j'ai donc décidé de passer en SEL. L'expert comptable qui me suit me dit qu'il faut sortir les dividendes produites par la SEL au minimum, voire pas du tout si possible, si on en a pas besoin et les faire" travailler" . Quelles solutions proposez vous? comptes à terme? les placer pour la retraite? oui mais comment via quels placements????

Merci pour vos conseils....

Avatar_small

plouf

12/01/2008 à 22:17

Une fois dotées la réserve légale et la réserve statutaire, les dividendes sont disponibles, donc distribuables.

C'est même tout l'intérêt des SEL. Les dividendes sont moins taxés que le revenu et surtout, depuis qu'enfin la raison l'a emportée, ils ne sont plus réintégrés au revenu pour servir d'assiette au cotisations sociales.

Avatar_small

bibjegu

13/01/2008 à 21:59

J'espère que tu as mal compris ce qu'a dit ton expert-comptable ou alors c'est qu'il est mauvais.

Suite à ce qu'a dit plouf,
une fois les dotations en réserve légale (au minimum 5% du résultat annuel, avec en plafond final : 10% du capital social) et la réserve statutaire dotée, si la société fait des bénéfices, elle a le choix de mettre tout ou partie de ses bénéfices en réserve libre ou alors d'en distribuer tout ou partie.

Si la société a distribué des dividendes, vous serez imposé dessus. Depuis la nouvelle méthode d'imposition des dividendes à l'impôt sur le revenu, on est peu fiscalisé au moment de l'impôt, par contre on a droit au 11% de CSG à la mi-novembre, peu importe qu'on ait pris l'argent ou pas.

Par contre, il est possible que l'expert-comptable se soit inquiété de la trésorerie de la SEL et donc qu'il vous ait incités à ne pas vous distribuer l'argent sous forme de dividendes, de le laisser en réserve libre et alors de le placer en compte à terme ou en sicav monétaire. Il faut donc voir dans quelle contexte est la SEL qui est récente.

Retourne voir ton expert-comptable pour clarifier ses propos.

Logo1_esg2fi

Gérard De BRUYKER conseils

14/01/2008 à 07:59

il ne faut pas oublier non plus de mettre en réserve ce qui a servi à rembourser le capital emprunté s'il y a eu rachat de clientèle, sinon la trésorerie de la société va s'en ressentir.
Je vous rappelle que la clientèle n'est pas un bien amortissable, et que seuls les intérêts du crédit sont déductibles.
De plus lorsque le bénéfice de la société dépasse les 38120 €, les bénéfices de la société sont taxés à 33.33%, ce qui fait que les dividendes distribués a partir de cette tranche sont généralement plus taxés que la rémunération;
il suffit de faire la somme des impots société et de l'impot personnel pour s'en convaincre.

En fonction de la situation fiscale du ménage, il faut optimiser cette répartition.

Avatar_small

cpcsolaire

26/09/2008 à 03:12

bonsoir
il existe au moins un moyen pour supprimer l'IS et Is et ISF avec des garanties c'est un investissment solaire photovoltaique rentabilté 8% garantie pendant 20 ans et la vous faites d'une pierre deux coups!
Cordialement

Avatar_small

veto

25/11/2008 à 13:00

Gérard De BRUYKER conseils écrivait:
------------------------------------
> il ne faut pas oublier non plus de mettre en réserve ce qui a servi à rembourser
> le capital emprunté s'il y a eu rachat de clientèle, sinon la trésorerie de la
> société va s'en ressentir.
> Je vous rappelle que la clientèle n'est pas un bien amortissable, et que seuls
> les intérêts du crédit sont déductibles.
> De plus lorsque le bénéfice de la société dépasse les 38120 €, les bénéfices de
> la société sont taxés à 33.33%, ce qui fait que les dividendes distribués a
> partir de cette tranche sont généralement plus taxés que la rémunération;
> il suffit de faire la somme des impots société et de l'impot personnel pour s'en
> convaincre.
>
> En fonction de la situation fiscale du ménage, il faut optimiser cette
> répartition.

Bonjour, pouvez vous expliciter cela :

mettre en réserve le capitale emprunté ?
la seule façon de ne pas dépasser les 38120 (ou de s'en approcher) n'est elle pas d'augmenter les rémunérations ? sinon, laisser des réserves supérieures permet de ne pas trop taxer les dividendes l'année N+1, mais un jour, il faudra bien sortir les réserves soit en investissement soit en dividendes ? on ne vit qu'une fois...

Avatar_small

cpcsolaire

25/11/2008 à 14:04

bonjour
j'ai eu un cas comme ca avec un de mes clients qui voulait investir dans un placement avec une rentabilité de 8% garanti sur pendant 20 ans pour enlever ses impots . Il enlevait bien ses impots mais etant donner qu'il defiscalisait en amortissant sur an il devenait imposable l'année N+1 sur les revenus qu'il percevait. La solution quand elle est possible est de donner l'usufruit des revenus percus (de ce placement) a une personne de confiance de votre entourage qui est non imposable (qui vous reverse ensuite)
Pas tres facile a expliqué par ecrit tout ça
Cordialement

Logo1_esg2fi

Gérard De BRUYKER conseils

27/11/2008 à 08:28

bonjour,
il s'agit de faire une écriture de mise en réserve de la somme qui a servi à rembourser l'emprunt bancaire pour le rachat de clientèle, car ce remboursement ne rentre pas dans les frais déductibles de la société, donc bien qu'étant sorti de la trésorerie de la société, cette somme fait partie du bénéfice après impot.
Si vous la distribuez en dividendes, vous faites sortir de la trésorerie de votre société deux fois la même somme, dont une sera fiscalisée dans vos revenus,
votre expert comptable devrait vous expliquer ce point.

Cordialement

g de bruyker

Avatar_small

bibjegu

27/11/2008 à 13:50

bonjour, en complément d'information, il faut rappeler que
l'écriture comptable retranscrit les décisions de l'assemblée générale des associés.
Il y a eu quelques cas de redressement, donc méfiez-vous, pas d'écriture comptable à la hoola hop.