Ma réceptionniste veut faire une formation

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

milaz

30/11/2007 à 02:09

Voila le problème:
J'ai une réceptionniste à temps partiel.
Je vais partir en retraite fin 2009.
Elle veut faire une formation d'Assistante Dentaire pour avoir une chance de trouver un nouveau poste après mon départ.
Je la comprends très bien mais je ne suis pas demandeur pour cette formation.
Suis je obligé de participer financièrement à cette formation qui ne me profitera pas ?
Où puis je me renseigner ?
Merci

Photo_pluton1b_unbebk

pluton

30/11/2007 à 08:30

fait un tour sur les thèmes des AD du forum....et/ou contact Rockblues en MP...elle te renseignera sûrement....

Avatar_small

Rick

30/11/2007 à 10:30

Pas sur que financièrement tu sois de ta poche.
ROOCKKKK!

Images2_jxpnkw

narik

30/11/2007 à 14:52

L'éternel probléme du patron qui va être lésé, qui lui fait la formation sur son temps libre et qui paye de sa poche, et du salarié qui a des droit, mais qui emmerde le praticien...

2013-03-05_16.04.59_ojerbb

styves

30/11/2007 à 15:58

bonjour tu ne peux la lui refuser il suffit qu'elle ait un contrat temps partiel d'au moins 17 h par semaine le cout est de 2800e dt les 2tiers sont financés par le centre de collecte des fonds formation'là ou tu verses la cotisation de formation salariée)

Modo_rkpw3z

cyberquenottes

30/11/2007 à 17:40

!!???

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

30/11/2007 à 17:42

CYBER!!!!!!! Pire qu'insortable, çui la!:-)

Modo_rkpw3z

cyberquenottes

30/11/2007 à 17:49

je ne vois pas de quoi tu parles

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

30/11/2007 à 20:40

Hein? :-)

Modo_rkpw3z

cyberquenottes

30/11/2007 à 21:00

et tu remets ca

cochon !!

Chat_tbbk18

Ramasoft

30/11/2007 à 23:29

milaz Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> Voila le problème:
> J'ai une réceptionniste à temps partiel.
> Je vais partir en retraite fin 2009.
> Elle veut faire une formation d'Assistante
> Dentaire pour avoir une chance de trouver un
> nouveau poste après mon départ.
> Je la comprends très bien mais je ne suis pas
> demandeur pour cette formation.
> Suis je obligé de participer financièrement à
> cette formation qui ne me profitera pas ?
> Où puis je me renseigner ?
> Merci

La formation ne revient pas très cher au praticien. Je n'ai pas les chiffres en tête mais j'ai eu une AD en formation il y a 3-4 ans et ce n'était pas énorme.

Avec un titre d'assistante qualifiée, elle est assurée de trouver un travail alors que là ... c'est l'ANPE et l'enchaînement des petits boulots.

Je pense qu'il ne faut pas être trop égoïste et ne pas voir que son propre intérêt.
En plus si tu as de la considération pour cette fille, il ne faut pas hésiter.

J'espère pour elle que tu lui fera faire la formation.

Bien Amicalement.

Images2_jxpnkw

narik

01/12/2007 à 10:43

Mais faire du social alors que t'es pas demandeur, si tu revends le cab et que tu dois licencier, t'es encore dans la merde à devoir payer plus cher une prime de licenciement et ce qui va avec grace aux superbes lois française... Pourquoi elle ne ferait pas sa formation aprés, sur son temps, avec son argent? Ou pendant ses congés ou ses week end? Surtout qu'en plus elle bosse à temps partiel...
Vive la France...

067_clmun6

sandrine

01/12/2007 à 10:45

narik, tu sors
t'es pas très objectif en ce moment

(ne l'écoutez pas, il traverse une mauvaise periode)

Chat_tbbk18

Ramasoft

01/12/2007 à 13:27

Pour une fois, je ne suis pas d'accord avec narik.

Si sa réceptionniste est "une fille bien", la laisser tomber ainsi ne serait pas très fair play
Et lui permettre de trouver plus facilement du travail ne lui coutera pas bien cher.

Par contre si c'est une sale c.... ou une emmerdeuse plus ou moins syndicaliste qui ne jure que par la convention collective alors là oui: pas besoin de faire du social: on en fait déjà suffisament et on est en train d'en crever.

Au cabinet, j'ai une assistante et une secrétaire sur qui je peux compter quoi qu'il arrive et elles savent aussi qu'elles peuvent compter sur moi en cas de problème.
S'il faut rester plus tard, elles restent, s'il faut venir en dehors de leurs jours de travail, elles viennent.
En revanche elles ont des primes, des jours de congés largement au dela de la convention collective, et un salaire en rapport avec leur implication dans la vie du cabinet car sans elles, je peux diviser mon CA par au moins 2 (voire 3): donc c'est pour moi un investissement super rentable. D'autant que ce que je leur donne je ne le donne pas aux impôts pour engraisser le boulet social qui tire la France vers le gouffre.

Je pense que c'est en donnant qu'on obtient quelque chose en retour mais pas en faisant le radin à tout bout de champs pour économiser trois francs six sous (euros).

Et puis une bonne ambiance au cabinet n'a pas de prix: déjà qu'il y a des patients chiants et stressants, alors s'il faut aussi se payer des conflits avec les assistantes ...

Bien amicalement et Bon week-end à tous

Images2_jxpnkw

narik

01/12/2007 à 14:03

Ramasoft Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> Pour une fois, je ne suis pas d'accord avec narik.

:)


> Je pense que c'est en donnant qu'on obtient
> quelque chose en retour mais pas en faisant le
> radin à tout bout de champs pour économiser trois francs six sous (euros).

L'expérience étant de mon coté, je t'en ferai part dans quelques temps... Idéaliser c'est bien, n'oublie pas que la finalité c'est chacun pour soit, tu as une entreprise, ton salarié te coûte, certes il te rapporte mais c'est son boulot non? Alors quand tout va bien tout le monde y trouve son compte... Tu connais la suite?

Pa050055_igyagy

mark

01/12/2007 à 15:18

je suis d'accord avec narik
le problème ici est pris à l'envers:
- quels sont les besoins actuels du praticien?
- y-a-t-il un intérêt pour le praticien, compte tenu du temps de service qu'il lui reste à accomplir et durant lequel il va disposer d'un personnel plus qualifié, et pour autant qu'il en exploite utilement ses nouvelles compétences?
- en effet, sera-t-il lui-même capable de se changer pour apprécier ce progrès et en retirer un quelconque bénéfice, en qualité de travail, condition d'exercice, rentabilité?
- peut-il espérer faire reprendre son cabinet avec une continuité de contrat de travail par le successeur ou devra-t-il endosser le surcoût d'une procédure de licenciement pour cessation d'activité d'un montant proportionnellement plus élévé?

Axlmoto1_fhnj2p

rockblues

01/12/2007 à 17:49

milaz Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> Suis je obligé de participer financièrement à
> cette formation qui ne me profitera pas ?

Non

> Où puis je me renseigner ?

Chez ad'infos

> Merci

De rien

:)

Hopsunset179_w5ew3n

hop

01/12/2007 à 18:36

je me suis gouré de fil, donc

salut rock ;)

Avatar_small

Rick

01/12/2007 à 19:26

Le boulet Narik je te plains.
Il y a longtemps que je me dis que prendre un employé est un mariage forcé, mis à part le fait de devenir cocu à tout instant et de la sorte perdre tout retour d'investissement par la formation et l'enseignement prodiguées, le pire c'est le divorce ou la rupture toujours aux dépens de l'employeur et des indemnités injustifiés redevables quel qu'il soit le motif justifié ou pas.
Faites des gosses ou prenez des employés le choix est vite fait, les responsabilités les mêmes, quant au coût en y réfléchissant!

C'est déjà loin, présenté par papa ou maman au premier boulot qui se présentait, ô môssieur le petit ne connoît pas (le métier) s'il a la possibilité (du haut de mes 13 pichas je n'était pas mouton qu'on menait à l'abattoir) d'apprendre vous n'avez pas à payer, il est bien élevé et si par nature une baffe s'impose n'hésitez pas et faites-le nous savoir, nous le corrigerons, pauvres mais honnêtes....
Ces mots feront bondir certains, je ne regrette rien, il y avait du cœur à l'ouvrage quelle quelle soit la tache, du sérieux et à la place des droits j'avais des devoirs ce qui à l'époque c'était réciproque, une conduite, la parole donnée et accomplie était un certificat de vie. Le sérieux et l'honnêteté étayent sacrés.

Ce n'est pas si lointain que ça, la Tour Eiffel est plus agée, nostalgique je reste, j'ai toujours été rétribué et parfois bien au-delà de ce que je croyais valoir, j'ai appris, me suis formé mais surtout je voyais toujours l'avenir de plus en plus proche.
Je retrouve encore ici et là des bribes de ce passé, ça m'émeut, non progrès social tu ne m'auras pas.

Ça fera bondir certains pour qui le fruit des efforts des uns appartiennent à tous, (sauf …... Tant pis.) solidarité qu'ils disent, aimerais comprendre ce que ça veut dire quand c'est une obligation imposée, c'est quoi le geste du cœur de la main tendue de l'offre de laide? A quand l'obligation de partage de la sueur et de l'effort?

Je sort en la fermant doucement derrière.

Avatar_eugenol_feix3h

JeRis

01/12/2007 à 19:49

Rick Ecrivait:
-------------------------------------------------------
le pire
> c'est le divorce ou la rupture toujours aux dépens
> de l'employeur et des indemnités injustifiés

... éh l'autre! ... kes tu nous raconte! :)))

Pour le reste, je te donne raison.