Occlusodontie sans meulage

Forum associé : Occlusodontie

Avatar_small

isaïe

06/07/2007 à 14:40

Je ne dis pas qu'Annie est débile, loin de moi une telle supposition. Sa question montre qu'elle ne se représente pas ce dont il s'agit. Un peu comme si je demandais à M. Jeanmonod comment traiter les interférences non-travaillantes molaires une fois qu'on a placé le plan rétroincisif : ça n'a aucun sens.
Qu'un spécialiste occluso ou un neurophysio ne capte pas non plus est bien compréhensible puisque j'ai décrit plusieurs caractéristiques physiologiques jamais observées, jamais publiées et qu'il faut oublier la vision mécaniste traditionnelle de l'occluso ou remettre en question l'un ou l'autre aspects classiques de la tonicité musculaire, telle que l'information cochléaire du réflexe myotatique par exemple.
En attendant, notre modèle est plus raisonnable que l'occluso mécaniste et nous pouvons travailler à l'obtention d'un objecif mesurable.
D'autres choses vont arriver qui risquent de mettre à leur place réelle des méthodes et produits phytothérapeutiques ou homéopathiques à faible dillution, Algi va aimer.

Avatar_small

Amibien

06/07/2007 à 15:00

Oui Phil Imcreer, ce n'est pas donné à tout le monde de capter en deux millisecondes l'extraordinaire découverte d'isaïe...

A mettre sur le compte d'une méfiance inscrite dans les gènes d'une bonne partie des français, ou sur une incapacité crasse à se déplacer plus loin que chez le boulanger ou le Cora du coin...

La vérité est que le modèle tient excessivement bien la route et a permis jusqu'à présent de soulager oh combien de souffrances chez nos patients qui ont bien de la chance finalement...

A Corte le 13 juillet prochain, seras-tu des nôtres ?

Fourre_tout_05_12_08_017_apc4pu

Pier

07/07/2007 à 02:11

isaïe Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> Je ne dis pas qu'Annie est débile, loin de moi une
> telle supposition. Sa question montre qu'elle ne
> se représente pas ce dont il s'agit. Un peu comme
> si je demandais à M. Jeanmonod comment traiter les
> interférences non-travaillantes molaires une fois
> qu'on a placé le plan rétroincisif : ça n'a aucun
> sens.
>

Bonsoir Isaie, et bonsoir à tous.
Et pourtant, oui, il y a un sens, pour le trouver et pour éviter les contresens, il suffit simplement d'avoir un peu de bon sens et quelques connaissances .
D'ailleurs, par essence, n'utilises- tu pas toi même le pouvoir absolu des sens apparu dès la naissance et qui nous suit tout au long de notre croissance?

Avatar_small

Amibien

07/07/2007 à 14:53

Pier le poète...

Fourre_tout_05_12_08_017_apc4pu

Pier

07/07/2007 à 18:31

Merci Amibien.

Avatar_small

Amibien

07/07/2007 à 20:27

Pier Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> Merci Amibien.
>

Je te crois poète et très fin renard de surcroît, au fait, as-tu commencé avec les filtres colorés ?

Fourre_tout_05_12_08_017_apc4pu

Pier

07/07/2007 à 22:24

Non parceque , même si le procédé m'intéresse, et dans cette discipline, i faut savoir garder l'esprit ouvert, je n'ai pas assez de données pour pouvoir exploiter.

Avatar_small

Amibien

08/07/2007 à 01:28

Pier Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> Non parceque , même si le procédé m'intéresse, et
> dans cette discipline, i faut savoir garder
> l'esprit ouvert, je n'ai pas assez de données pour
> pouvoir exploiter.

et que dois-je comprendre, que tu désires recevoir ces données ? rien de plus facile, il suffit de demander...

mon sentiment est que cette approche est très simple, autrement dit comprendre demande du temps certes, cela demande surtout de revoir les anciens schémas, une fois la compréhension obtenue c'est facile d'utilisation et cela devient une vraie routine qui fait partie de nos gestes, elle est acceptée voire demandée par les patients.

Fourre_tout_05_12_08_017_apc4pu

Pier

08/07/2007 à 01:45

ok, envoie moi tout le protocole que je puisse comprendre oà on en est d ela technique après les divers rebondissements de ces deux dernieres années si cela ne te dérange pas trop.
Bonsoir

Avatar_small

Amibien

08/07/2007 à 05:05

Pier Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> ok, envoie moi tout le protocole que je puisse
> comprendre oà on en est d ela technique après les
> divers rebondissements de ces deux dernieres
> années si cela ne te dérange pas trop.
> Bonsoir
>

Pour toi je ferai cela, je prépare ça aussi pour ceux du D.U. de Corte, du moins pour les allumés qui ont fait savoir que cela les intéressait, les autrs ayant piscine, paraît-il...

Avatar_small

RAOM

08/07/2007 à 13:09

Annie :
"Algi écrivait

Si la dent en relation avec la couleur testée est en surcharge le cerveau ne "verra pas" la couleur, cela se traduit par une isometrie des deux bras malgré le filtre unilateral, isometrie totalement anormale au demeurant.

Comment faites vous pour ne tester qu'une dent par filtre coloré,en faisant abstraction de tout le reste,? "

Question:
Comment savez que c est l'organe dentaire qui est testé et non l'email, la pulpe ou la dentine ou meme
l'os alveolaire ????

Avatar_small

isaïe

08/07/2007 à 14:00

Ce n'est pas la dent qui est testée, mais le réflexe cochléaire par l'intermédiaire de filtres colorés.
Comme on évalue le réflexe oculo-vestibulaire, massétérin, stapédien, ...

Avatar_small

Amibien

08/07/2007 à 19:35

isaïe Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> Ce n'est pas la dent qui est testée, mais le
> réflexe cochléaire par l'intermédiaire de filtres
> colorés.
> Comme on évalue le réflexe oculo-vestibulaire,
> massétérin, stapédien, ...

Ils devront faire un bout de chemin s'ils veulent comprendre...

Avatar_small

occlusion

10/07/2007 à 12:28

Reboutix, Sam 31 mars 2007 16:43:12 : "Par contre il existe une tension gauche dès qu'elle est DS (dents serrées), que ce soit debout ou allongée".

C'est normal : l'espace libre est trop grand chez le patient en DSD = présence de fatigues musculaires posturales, toujours asymétriques, sur et autours de l'appareil manducateur.

D'autre part, en occlusion "volontaire" (ton "dents serrées", par la *volonté* de la patiente et sur *ordre* du dentiste), il est 101% illusoire d'oser parler de "réflexes" (sensu stricto).

Bonnes vacances à toutes/tous !

Cuisinier_quocuj

jeff2

10/07/2007 à 12:37

Ah ca fait plaisir de te revoir Occlusion, j'adore les vieux films.

Avatar_small

Amibien

10/07/2007 à 14:06

je crois qu'occlusion a de grosses paluches, il me fait penser à ce vieux mineur qui gratte le charbon à la lumière de sa vieille lampe à pétrole en chantant l'hymne national belge...

Avatar_small

isaïe

10/07/2007 à 14:21

"C'est normal : l'espace libre est trop grand chez le patient en DSD = présence de fatigues musculaires posturales, toujours asymétriques"

Je pense que parisiens, capbretoniens, nancéens, namurois, bruxellois,... comprennent pourquoi ceci est, disons... amusant.

Avatar_small

Amibien

10/07/2007 à 15:23

mutain de perte, tu as oublié le Luxembourg !

cette fois je boude pour de bon...

024_kk11rb

annie

11/07/2007 à 05:18

isaïe Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> Ce n'est pas la dent qui est testée, mais le
> réflexe cochléaire par l'intermédiaire de filtres
> colorés.
> Comme on évalue le réflexe oculo-vestibulaire,
> massétérin, stapédien, ...

Alors ce que je peux deviner d'apres ce qui a pu être dit,tu me diras si je me trompe,le test sur chaque dent doit apporter une réponse différente sur l'hypotonie,avec ou sans filtre coloré
Si la dent est en surcharge,il n'y a pas de reflexe approprié,et les deux bras ne repercuteront pas la différence hypotonique car elle ne sera pas enregistrée par le cerveau,il n'y aura aucune différence de "tonie" avec ou sans filtre coloré ce qui n'est pas normal
Alors ensuite pour savoir dans quelle couleur ce reflexe est bloqué et quelle en est la déduction à en tirer,j'aurais bessoin d'iinformations supplémentaires,en admettant que la première partie de mon post soit juste!

Avatar_small

Amibien

11/07/2007 à 08:05

annie Ecrivait:
-------------------------------------------------------

> Alors ce que je peux deviner d'apres ce qui a pu
> être dit,tu me diras si je me trompe,le test sur
> chaque dent doit apporter une réponse différente
> sur l'hypotonie,avec ou sans filtre coloré
> Si la dent est en surcharge,il n'y a pas de
> reflexe approprié,et les deux bras ne
> repercuteront pas la différence hypotonique car
> elle ne sera pas enregistrée par le cerveau,il n'y
> aura aucune différence de "tonie" avec ou sans
> filtre coloré ce qui n'est pas normal
> Alors ensuite pour savoir dans quelle couleur ce
> reflexe est bloqué et quelle en est la déduction à
> en tirer,j'aurais bessoin d'iinformations
> supplémentaires,en admettant que la première
> partie de mon post soit juste!
>
>
>

Annie, tu mélanges tout, j'ai peine à te suivre, à mon sens il y a deux types de contacts parasites, un premier qui provoque l'hypotonie homolatérale par extension passive d'un ptérygoïdien et qui provoque également un blocage partiel ou complet de l'oreille interne selon sa "violence", un second "moins sonore" qui pourra bloquer aussi une partie de l'oreille moyenne mais qui en PIM ne donnera pas d'asymétrie aux pouces.

Avatar_small

isaïe

11/07/2007 à 10:14

En précisant que ce sont deux mécanismes différents, mais qui représentent bien les deux possibilités d'une extension passive pour une même intensité de la force, cad différenciée uniquement par la durée de l'information proprioceptive.
Ce que les ostéoposturo évaluent est l'extension pté de longue durée. Elle est indice de déviation mdb, mais sans plus. Et comme son effet d'hypotonie induite est généralisé à tout un côté, elle ne permet pas de justifier une cible précise.
Ce qu'il va advenir en conséquence de cette déviation mdb va dépendre du type de déglutition. Si elle est efficace sur la trompe, pas de conséquences. C'est aussi le problème que rencontrent les femmes enceintes, l'hypo gauche est systématique et la localisation des contacts + la fonction tubaire correcte annulent régulièrement les effets de l'hypo unilatérale. Sinon, c'est le début des ennuis.

Avatar_small

Amibien

11/07/2007 à 11:56

Comme c'est bon de lire tout ça le matin...

Avatar_small

occlusion

11/07/2007 à 12:17

isaïe écrivait: "différenciée uniquement par la durée de l'information proprioceptive".
>
C'est encore plus amusant :
- "durée" volontaire (iatrogène) ?
- Ou "durée" réflexe (physiologie) ?

Puis : "Ce qu'il va advenir en conséquence de cette déviation mdb va dépendre du type de déglutition"
>
Continue sur cette voie objective de la "contre-illusion".

Tu finiras bien, un jour, par ne plus jamais meuler, intempestivement et systématiquement, les dents des patients.

Cuisinier_quocuj

jeff2

11/07/2007 à 12:53

tu verras un jour Occlusion tu finiras par ne plus mettre un bout de résine dans la bouche de tes patients et je ne te parle même pas des reconstructions incroyables que tu oses vendre a tes patients.

Avatar_small

isaïe

11/07/2007 à 13:10

Ce que notre ami Occlusion a grand peine à imaginer, c'est que nous avons un objectif mesurable à atteindre. Et qu'aucun plan ou gouttière ne lui donneront jamais. On peut filmer les grimaces des patients jusqu'à la fin des temps, ça n'y changera rien. Pourquoi ? Comme l'a dit le renard, l'essentiel est invisible, ... il est audible.
Petite précision de vocabulaire. Le test d'un réflexe n'est pas ce qu'on peut appeler une manoeuvre iatrogène. Beaucoup de malentendus viennent d'une mauvaise maîtrise de la langue française si nuancée.