Instruments cassés ProTaper : avis et conduite à tenir ?

Forum associé : Endodontie

Avatar_small

Dav

06/12/2006 à 00:14

Bonsoir à tous !
Je me suis mis au Protaper depuis plusieurs mois et malgré le Glyde et un décompte précis du nombre d'utilisation des limes, effectivement il y a des m... Et en général ce sont des séries...
J'ai peut être la facheuse habitude de forcer légèrement sur les instruments, il faut que je perde ce vilain défaut...
Pensez-vous (comme j'ai lu dans quelques post) que les laisser tremper trop longtemps dans le liquide de décontamination les fragilise ???
Lorsque que je casse un instrument, et qu'il est non retirable (enfin par moi), me conseillez vous de le signaler à mon patient ou de fermez ma g... :)) Comment faites-vous si cela vous arrive ou vous est arrivé ?
N'hésitez à me donner votre avis. Merci

Avatar_small

LACAND

06/12/2006 à 00:22

Moi aussi j'avais ce défaut et j'en ai cassé jusqu'au jour où j'ai fait la formation de la SOP avec Pierre MACHTOUT je n'en casse pratiquement plus.Quand çà m'arrive je le signale au patient en lui explicant que nul n'est infaillible et qu'on dépend aussi du matériel et des matériaux.Je l'adresse à un spécialiste et je prends en charge tous les frais du dépassement d'honoraires.

Avatar_small

crapouille

06/12/2006 à 00:33

Lacand, depuis que tu sais te servir des ProTaper, as tu l'impression de mettre plus, moins, ou autant de temps pour tes préparations ?
Utilises-tu un moteur spécial, un système à contrôle de couple, un système auto-reverse ?
Utilises-tu beaucoup plus souvent des instruments manuels pour les récapitulations ?
Car si on lit la méthode de Machtou, c'est assez précautionneux tout de même.

Manolito_r6nglq

manolito

06/12/2006 à 03:53

LACAND Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> Moi aussi j'avais ce défaut et j'en ai cassé
> jusqu'au jour où j'ai fait la formation de la SOP
> avec Pierre MACHTOUT je n'en casse pratiquement
> plus.

pareil, avant de faire un stage où j'ai appris à m'en servir, j'en cassait beaucoup, surtout des S1 malgré le moteur à controle de couple, même en comptant le nombre d'utilisation...depuis le mois de juillet pas une seule fracture (merci Stéphane et Willy).
pour ce qui est de le signaler ou pas au patient je pense qu'il ne faut surtout pas lui cacher la vérité car il ira tôt ou tard voir un autre dentiste qui ne manquera pas de parler de cet instrument fracturé et de t'enfoncer

Avatar_small

Stéphane

06/12/2006 à 11:20

manolito Wrote:
>
> pareil, avant de faire un stage où j'ai appris à
> m'en servir, j'en cassait beaucoup, surtout des S1
> malgré le moteur à controle de couple, même en
> comptant le nombre d'utilisation...depuis le mois
> de juillet pas une seule fracture (merci Stéphane
> et Willy).

De rien; c'est le but de la formation quelqu'elle soit.
Ce qui me fait plaisir, c'est qu'on a servi a quelque chose !

Images_eb1m5g

tonio

06/12/2006 à 13:17

Dav Ecrivait:
-------------------------------------------------------
>
> J'ai peut être la facheuse habitude de forcer
> légèrement sur les instruments, il faut que je
> perde ce vilain défaut...

le pire c'est que tu donnes la réponse à ta question...
Comme le disait manolito, il faut apprendre à s'en servir. Le mouvement à imprimer sur l'instrument est différent de tous les autres systèmes pouvant exister, surtout pour les shaping files. Et pour bien comprendre la gestuelle, il faut voir une démo lors d'un TP.

Donc tu sais ce qui te reste à faire... bon courage!

Avatar_small

WillyPertot

06/12/2006 à 15:35

Salut Dav... En dehors d'un TP qui ne peut être que bénéfique, pour essayer de t'aider, y-t-il un instrument qui te sembles casser plus que les autres ?
Je suppose que tu as un contre angle (ou moteur) qui te permettent de tourner à la bonne vitesse.

Avatar_small

Dav

06/12/2006 à 22:53

Un grand merci à tous pour vos post !
Oui effectivement j'ai peut être une partie de ma réponse dans mon 1er post. Je me suis pas mal documenté en surfant sur le forum et je me suis rapidement remis en cause quand j'ai vu que moi aussi j'en cassais quelques uns... de trop ! C'est pour cela que je me suis dit c'était peut être ça le pb...
Je reviens qur ma question, pensez-vous qu'un trempage trop long est néfaste ?
J'utilise pourtant le moteur avec contrôle de couple. Bizarrement, je dirais une certaine proportion de F1 cassés (je n'en ai pas cassé 10 heureusement mais en qq mois je trouve que ça fait bp qd mm...).
Sinon vous etes tous d'accord ? Il vaut mieux le signaler au patient le cas échéant ?

Images_eb1m5g

tonio

06/12/2006 à 23:07

la question a été posée sur le forum. Apparemment non pas d'influence des produits de sté sur la qualité des limes.

Si tu casses "beaucoup" de F1, c'est qu'il travaille trop certainement:

Peut etre faudrait il passer un peu plus le S1 et le S2 voire le SX pour que le F1 n'effectue vraiment son travail que le 1/3 apical. Car tu dis devoir "forcer" un peu, c'est certainement que tu ne passses pas assez les shaping files.

Deuxio, vérifier la vitesse et surtout le torque de ton moteur d'endo et voir s'ils correspondent aux recommandations du fabricant.

Peut être ta lime est-elle embourbée de smear layer => la nettoyer fréquemment avec une compresse imbibée d'hypo.

Fais-tu attention à ce que l'instrument soit toujours en mouvement dans le canal? Si tu restes en stationnaire, c'est pas très bon...

voilou!

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

06/12/2006 à 23:08

signaler : oui.

le trempage je sais pas trop: le bruit court, mais c'est plutot la discoloration qui fait qu'on melange les instruments. En les utilisant entre 4 et 6 fois c'est pas la durée du trempage qui pourrrait bousillerdu Niti. AMHA.

par contre pour le controle du couple; j'ai vu passer un article qui semble dire que ça change pas grand chose. la preuve tu casses avec. inconvenient, il donnerait un faux sentiment de securité à l'utilisateur, venant compenser la marge qu'il accorde.

Avatar_small

lephil

06/12/2006 à 23:38

depuis que j'ai remplacé le SX par l'endoflare, que je bloque le niti controle(antogyre) pour qu'il ne debraye plus, associé à une irrigation tres frequente,le tout avec une main de velours+++, et ben....ch'casse quasiment plus rien!!!

Avatar_small

ben

06/12/2006 à 23:56

J'ai lu quelquepart, il me semble, que le trempage dans l'hypochlorite diminuait la résistance mécanique. Depuis je ne remplis plus le clean grip, j'imbibe juste la compresse.
Pour ce qui est des pb de casses, il me semble que les brusques changements de courbures, notamment quand 2 canaux se rejoingnent, où en cas de crochets apicaux, sont souvent en cause du fait de la fatigue cyclique.
Les protapers manuels, parfois précourbés, sont utiles dans bien des cas, pour ne plus casser.

Avatar_small

Bjorn

07/12/2006 à 01:02

Je croyais qu'ils étaient en Ni-Ti les protapers manuels?

Avatar_small

Stéphane

07/12/2006 à 01:28

Bjorn Wrote:
-------------------------------------------------------
> Je croyais qu'ils étaient en Ni-Ti les protapers
> manuels?

ils le sont.

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

07/12/2006 à 01:50

les protapers manuels sont des protapers classiques sur lesquels sont fixés de petits ( ??!! ) capuchons, qu'ont peut acheter separement. s'utilisent selon la manoeuvre de Roane

Avatar_small

Stéphane

07/12/2006 à 10:31

hallboy Wrote:
-------------------------------------------------------
> les protapers manuels sont des protapers
> classiques sur lesquels sont fixés de petits (
> ??!! ) capuchons, qu'ont peut acheter separement.
> s'utilisent selon la manoeuvre de Roane

Depuis environ un an, les protapers manuels sont des instruments a part entiere; ils sont directement livrés avec des manches en silicone.
Ils s'utilisent en rotation continue manuelle pour S1 et S2, et en rotation continue ou technique de roanne pour les finishers.
Personnellement, je ne suis pas un felé des S1 et S2 en manuels. Ils rendent service dans certains cas de courbure radiculaire importante; dans ce cas, l'instrument est précourbé (en pliant a 180° les 5 derniers millimetres avec une précelle; en relachant, linstrument coserve une pre courbure.
Dans le cas de courbure apicale +++, cela permet de placer l'instrument gentiment, et de mettre en forme ainsi la partie coronaire.
Meme chose avec le S2. Le Sx est sincerement à proscrire en manuel; il n'a aucun interet, et peut meme s'averer dangereux.
Les finishers peuvent egalement etre precourbés pour les memes raisons que précédemment.

Comme je l'ai indique dans plusieurs posts précédents, voici la technique que j'utilise :
Apres determination de la Lt :
S1 rotatif à Lt -(en borssant la paroi de securité en remontant l'instrument, jamais en le descendant dans le canal)
S2 rotatif a Lt (idem S1)
F1 manuel a Lt-0.5mm
F2 manuel a Lt -1mm
F3 manuel a Lt-1.5mm

Les finisheers manuels sont utilises en rotation continue, ou en technqiue de Roanne pour F2 et F3 si l'instrument progresse difficilement.

Rappel, tant qu'un instrument n'a pas fini son travail, ne jamais passer au suivant.
Ce protocole est simple, facile a mettre en oeuvre, mais ne tolere pas l'a peu pres.

Gonzo_k0qhwz

matten

07/12/2006 à 10:57

Comment sais tu qu'un instrument a fini son travail?
Pour moi c'est quand il rencontre une resistance à la penetration plus en profondeur.Alors je recapitule et j'evase davantage l'entree.

Gonzo_k0qhwz

matten

07/12/2006 à 11:00

Au fait j'aimerais bien que vous donniez aussi votre avis perso sur l'interet phylogenetique d'avoir une innervation dentaire (c dans la rubrique forum des idees).
(A part à nous faire acheter des protapers)

Coeur_n9py1g

patvat

07/12/2006 à 11:17

tu vas finir par INNERVER tout le monde

Avatar_small

Stéphane

07/12/2006 à 12:02

matten Wrote:
-------------------------------------------------------
> Comment sais tu qu'un instrument a fini son
> travail?
> Pour moi c'est quand il rencontre une resistance à
> la penetration plus en profondeur.Alors je
> recapitule et j'evase davantage l'entree.

Un instrument a fini son travail lorsqu'il a atteint la longueur a laquelle li doit travailler d'une part, et qu'il est totalement libre dans le canal d'autre part.

J'ai oublie de dire dans mon post precedent, que S1 et S2 s'utilisent en brossant les parois opposees a la courbure, et UNIQUEMENT en re;ontant; ie l'instrument est descendu dans le canal SANS appuyer dessus, et on commence a travailler en brossant la paroi en remontant lentement l'instrument en direction coronaire; puis il est redescendu, et rebelote.

Les finishers quant a eux ne doivent pas, a mon avis, etre utilises en brossant; c'est pour cela que je les utilise en manuel, pour ne pas etre tente.

Pa050055_igyagy

mark

07/12/2006 à 13:55

petit tableau de famille reconstitué.
Dans l'ordre:
SX
X gate
Introfile
Endoflare

à suivre une photo avec le N°1 d'endomagic et les Gates à côté d'introfile et endoflare.

Introfile_and_co_j9ixs0
Avatar_small

Jc82

07/12/2006 à 20:37

Je pense que l' élément essentiel pour ne pas casser ( ou moins casser tout du moins), et en particulier pr le F1, c'est d'éffectuer un bon cathétérisme avec les instruments manuels et ce jusqu'au diamètre 15.C'est vraiment très important de ne jamais forcer un instrument NiTi dans un canal qui n'a pas été "exploré" avant avec une lime 15. Pour ce qui est des autres instruments, si la séquence est bien respectée est que les instruments sont passé a tour de rôle sans en oublié ( si si ça arrive...) il n'y a pas de raison particulière de fracture...même s'il me semble utile également de vérifier au moins visuellement la fatigue éventuel d'un instrument, et ne pas hésiter a le changer en cas de doute...

Avatar_small

WillyPertot

07/12/2006 à 20:59

Jc82 Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> Je pense que l' élément essentiel pour ne pas
> casser ( ou moins casser tout du moins), et en
> particulier pr le F1, c'est d'éffectuer un bon
> cathétérisme avec les instruments manuels et ce
> jusqu'au diamètre 15.C'est vraiment très important
> de ne jamais forcer un instrument NiTi dans un
> canal qui n'a pas été "exploré" avant avec une
> lime 15. Pour ce qui est des autres instruments,
> si la séquence est bien respectée est que les
> instruments sont passé a tour de rôle sans en
> oublié ( si si ça arrive...) il n'y a pas de
> raison particulière de fracture...même s'il me
> semble utile également de vérifier au moins
> visuellement la fatigue éventuel d'un instrument,
> et ne pas hésiter a le changer en cas de doute...

Il y a 2 choses pas très claires dans ton post :
- d'abord je pense que tu as voulu écrire S1 au lieu de F1. Effectivement, lime manuelle 15 puis S1. Ensuite une fois que la trajctoire est ouverte au S1, il n'est pas très difficile d'amener S2 et F1 puis les autres si nécessaire à la longueur de travail.
- d'un point de vue pratique, la "fatigue" ne peut pas se voir à l'oeil nu. On peut voir à l'oeil nu la déspiralisation de l'instrument si on l'a trop forcé. La déformation permanente précède la fracture de type ductile, qui résulte d'une force trop importante appliquée à l'instrument ou lors du blocage de la pointe (fracture en torsion).
La fatigue résulte de l'utilisation répétée de l'intrument, même en l'absence totale de pression. Chaque utilisation engendre des stress au niveau de la masse de l'instrument. Sans entrer dans les détails, il faut savoir que le stress accumuler par fatigue cyclique résulte en une fracture sans déformation permanente, un peu comme lors d'un bris de verre. Les facteurs les plus importants qui influencent la fatigue cycliqes sont la masse de l'instrument et le degré de courbure du canal. Bien sur il y en a d'autres. Mais, plus la masse est IMPORTANTE (diamètre, conicité ou masse centrale) PLUS il accumule de la fatigue cyclique et MOINS il sera résistant à la fatigue cyclique.

Avatar_small

Jc82

07/12/2006 à 21:16

Merci pour ces précisions concernant ce que j'appelai a tord la "fatigue".Merci également pour m'avoir repris c'est bien S1 que je voulais dire et pas F1...Et merci aussi pour la conf d'endo que vous avez faites a lyon fin octobre...et allez l'OM même si en ce moment c'set vraiment pas ça...

Avatar_small

Dav

07/12/2006 à 23:46

Merci pour tous vos conseils que je vais tacher de mettre en pratique !
j'irrigue à l'hypochlorite et mets du Glyde à chaque passage d'instrument mais je vais m'attacher à plus travailler au 15/100 avant de débuter la rotation continue... et tout en douceur. Je dois vouloir aller trop vite en besogne...
C'est clair qu'un petit TP ne ferait pas de mal non plus...
Encore merci et bonne nuit à tous