gutta condensor

Forum associé : Endodontie

Avatar_small

JUAN

21/10/2006 à 20:17

n'est ce pas un non sens d'utiliser un cône calibré avec cet instrument? en effet si le cone est adapté à la préparation du canal y'a plus d eplace pour le mac spadden?

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

21/10/2006 à 20:31

Tu file d'abord un coup de finger spreader, et il n'y parait plus.

/ Passage du finger spreader Niti (microseal diamètre de pointe 25 conicité 4 vendu chez Bisico) monté sur CA tournant entre 700 et 1500 trs/min et jusqu' à LT-1à2mm

10/ Utilisation du compacteur de Mac Spaden correspondant au diamètre de l'apex.
Descente de l’instrument à l’arrêt dans le canal dans l’espace ménagé par le finger spreader NiTi,
Mise en rotation à 20 000 trs/min et remontée de l’instrument puis "pompage doux" dans la gutta mais sans jamais descendre plus loin que l'enfoncement de départ (sinon, ça risque de bloquer et de casser)

11/ Nouveau passage du finger spreader dans la gutta précédemment compactée dans le but d’exercer une pression latérale de la gutta vers les parois puis nouveau passage du Mac Spaden pour réobturer le « trou » au milieu de la gutta

12/ Compactage vertical avec un plugger à l’entrée du canal pendant le refroidissement de la gutta pour compenser la rétraction de la gutta lors de son refroidissement.

Voilà…
Ce n’est pas si compliqué que ça peut paraître à première vue, mais c’est certainement un peu fastidieux à lire. J’espère que mes explications sont assez claires ; n’hésite pas à me redemander sinon…
Pour ma part, je suis satisfaite de cette technique. Il m'arrive de casser un petit morceau de Mac Spaden dans une obturation mais soit j'arrive à le retirer, soit il est de toutes façons complètement inclu dans la gutta et donc complètement neutre.
Pour les canaux très courbes qui augmentent le risque de casse des Mac Spaden en acier, j'avais acheté le système Microseal (description détaillée dans le catalogue de Bisico), mais dont je me sers très honnêtement beaucoup plus rarement qu’avant ; la plupart du temps, ça se passe bien avec les Mac Spaden classiques même dans des canaux assez courbes.

Muriel

( Muriel ce n'est pas mon vrai nom: c'est l'auteuse du mp qui m'était adressé ;) )

Sur un autre site, il conseille 8000 tours minute.

Avatar_small

JUAN

21/10/2006 à 22:02

merci pour ton post mais il ne répond pas à ma question... utilise tu des cones calibrés avec ton mac spadden? merci

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

21/10/2006 à 22:05

oui.

Avatar_eugenol_feix3h

JeRis

21/10/2006 à 22:06

JUAN Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> merci pour ton post mais il ne répond pas à ma
> question... utilise tu des cones calibrés avec ton
> mac spadden? merci

... il ne sait pas, il t'a juste fait un copié/collé ce qui ne veut pas dire qu'il ait compris ;)

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

21/10/2006 à 22:20

Je me doutais bien qu'un jour ce lave-vaiselle me retomberait sur le pied!! Tiens, je vais manger va;)

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

21/10/2006 à 23:45

Bon, finis manger et pas de pause repassage, madame est de garde. Calibré sur le même diametre à l'apex.
pas de cones fins ou moyens si c'est les sens exact de ta question.

Je t'ai fasi paser le mpde mUriel qui travaille bien mieux que moi pour que tu ai plus d'info. Apres un dernier instrument à 30 par ex ( en 6% ) je prend un cone de 30 ( moi je prend en 4% et je passe là mon finger preader ( de 30 ) pour le bloquer et pouvoir descendre un peu plus bas un guttacondensor (de 30 )

024_kk11rb

annie

22/10/2006 à 00:55

la question sur le gutta condensor,n'était t'elle pas un de tes premiers posts Hallboy? tu as fait du chemin depuis......... tu connais la technique!

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

22/10/2006 à 01:09

Et ben j'aimerai en connaitre encore plus, parce que ce truc continue à m'enerver. il y a les fois ou ça marche comme un reve : le bazar devient tout mou et file avec delicatesse vers l'apex, et les fois ou ça veut rien savoir ou vas y que je te rajoutes du cone accessoire et que je te refinger spreader... c'est quand meme beaucoup plus regulier qu'avant et c'est un peu traitre dans la mesure ou meme quand je sens le coup qu'a moitié, j'ai souvent une image radio sympa ( flatteuse? ) Mais avec 20% de patients CMU, l'obturaB ou le laser... . Encore 2 ou boites de gutta de marques differentes, une ou deux marques de ciment a essayer, et de toute façon, j'y aurais passé assez de temps pour vraiment maitriser le tour de main. Sur un autre post un etudiant disait qu'il l'avait attrapé du premier coup.... l'enfoiré.

024_kk11rb

annie

22/10/2006 à 01:21

normal,c'est un prof lui lui a expliqué,c'est à son programme,attends un peu quand il y aura une nouvelle trouvaille et qu'il devra apprendre tout seul,il pataugera aussi
oh,j'oubliais la formation continue est obligatoire

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

22/10/2006 à 01:37

Sauf que j'avais trouvé pile/poil truc que je voulais en endo et que non c'est pas le bon, Dr; le votre finallement, c'est le 2 Novembre!!

Et que le 2 Novembre, je suis à Madrid con mi alma y los niños... retour vers le futur et objectif 2007.

024_kk11rb

annie

22/10/2006 à 01:58

normal d'avoir ses priorités!

Avatar_small

JUAN

22/10/2006 à 11:21

c'est vrai que des fois ca marche pas... le mac spadden tourne mais n'entraine pas le cone et ne le liquéfie pas... pas toujours facile cette technique mais l'endo est difficle!

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

22/10/2006 à 12:46

Essaye d voir avec Tonio aussi; si il est pas trop loin de toi, une petite demo ça sera qd mem le plus efficace.

Flying_snoopy_jx1q2g

hallboy

23/10/2006 à 03:28

http://www.eugenol.com/eugenol/read.php?8,74570

Put.... je savais bien que ça trainais qqpart! Bon,je vais me coucher. apparement, faut que je change un truc aussi;)

Pa050055_igyagy

mark

23/10/2006 à 16:55

Juan, l'erreur serait de considérer que sous prétexte d'une mise en forme canalaire, celle de ton cône sera conforme à celle de ta préparation.

C'est ce qui fait l'intérêt des thermafil et autres hérofill qui sont censés épouser la forme du canal préparé.

Toutefois, la condensation mécanique et rotative présente l'avantage de combiner liquéfaction et propulsion de la gutta ramollie, donc d'obtenir un réel "remplissage" de gutta, qu'il restera alors à compacter verticalement en phase de refroidissement, pour compenser une éventuelle rétraction mais surtout pour la propulser, et le ciment avec, dans les canaux accessoires.

Pour ma part, je n'utilise que très rarement des cônes, principalement en cas de risque élévé de dépassement apical de gutta, car je charge mes condenseurs de gutta déjà chaude (système Endomagic).

Toutefois, en rotation rapide, sans pression, on obtient l'élévation de température suffisante pour rammollir un cône de gutta déjà au contact de gutta chaude, jusqu'à l'obtention d'une "mayonnaise" que l'on pourra répartir, quelle que soit la forme du canal, par appui pariétal, pour enfin procéder au foulage.

Je n'ai personnellement pas encore tenté de ramollir avant de les fouler un ou plusieurs cônes de gutta, calibrés ou condensés latéralement, mais cela me paraît possible (essayer sur dents extraites?) à condition de tourner assez vite et assez longtemps avant de tenter le moindre mouvement de descente et de pression latérale au risque, me semble-t-il, de faire tourner les cônes autour du compacteur!

Pour ma part je préfère les PAC MAC aux autres types de condenseurs, les trouvant mieux adaptés parce que plus côniques à mes préparations.