rupture contrat de qualification

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

lili

01/10/2004 à 19:11

bonjour à tous,
J'ai une assistante en contrat de qualif depuis 1 an et je n'enpeux plus, retards permanents , absentéisme au cours,mensonges...je me suis renseignée et pour la virer il paraît que c'est très compliqué.
Je n'ai pas vraiment envie de me retrouver aux Prudhommes.
Que faire?
merci de me répondre

Avatar_small

diplodocusmaximus

01/10/2004 à 20:49

Peut être faudrait-il que tu te mettes en relation avec son école pour leur dire que ça ne va pas ?

Avatar_small

sacha

01/10/2004 à 21:06

il y a des cas ou il vaut mieux aller aux prudhommes que de s'empoisonner la vie.

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

01/10/2004 à 23:17

D'accord avec Sacha.
Peut etre convenir d'abord d'une indemnité de licenciement en general 1/10 salaire brut par mois en tenant compte des primes et vacances.
Le mieux est évidemment le dialogue pour établir ce licenciement.

Bon courage lili.

Avatar_small

limlim

01/10/2004 à 23:44

Prend un coach, c'est le moment de voir comment ils font pour motiver une conne.
Et pour ce week end medite la dessus: "Je n'ai jamais rencontré d'homme si ignorant qu'il n'eut quelque chose à m'apprendre. Galilée "

Avatar_small

Marc Apap

01/10/2004 à 23:52

Moi, ça m'est arrivé : en accord avec la CNQAOS de Paris où elle était inscrite, nous avons réussi à lui trouver une nouveau contrat avec un autre confrère et je m'en suis débarrassé sans trop de difficultés après un an.
Je pense qu'il faut voir avec l'école.

Avatar_small

Claude.P

02/10/2004 à 01:48

Ce n'est pas compliqué, ce sont des idées reçues.
A partir du moment ou l'activité de ton cabinet est perturbée et qu'il a retentissement sur la qualité des soins tu ne sera jamais en tord en cas de procédure. Commence par des lettres recommandées pour créér un précédant. Ensuite tu verras, dans la série des dictons "le fruit pourri finit toujours par tomber de l'arbre".De toutes les façons tu as tout à y gagner. Il faut savoir parfois se couper un bras.

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

02/10/2004 à 01:53

Le pb n'est pas de la licencier mais plutôt de rompre le contrat de qualif.
Comme le dit Marc, le mieux c'est de la jouer à l'amiable et de repasser le cadeau à un confrère (!) qui terminera son contrat...
Le plus dur c'est quand il te téléphonera pour prendre des renseignements sur elle... ;-)
Cordialement.

Avatar_small

02/10/2004 à 10:46

Claude.P a écrit:
-------------------------------------------------------
ou/où tord/tort précédant/précédent

Claude, sache que ce forum est devenu politiquement incorrect depuis un petit moment... En effet, on y fait attention à son orthographe.
Car d'autres nous lisent; nous sommes déjà des cochons, ne soyons pas de plus des ânes.

Modo_rkpw3z

cyberquenottes

02/10/2004 à 13:30

salut Marc

on peut savoir qui est l'heureux élu qui a "hérité" du bébé ???

LOL

Avatar_small

moi

03/10/2004 à 15:01

il y a un "dossier licenciement" de 20 pages dans le CDF n°1178 du 16 septembre 2004.

Avatar_small

Marc Apap

03/10/2004 à 23:02

Evidemment, non . Je me suis empressé d'oublier cette mauvaise expérience qui date je crois, du siècle dernier! Mais je dois dire que le cas de la demoiselle était différent de celui exposé ici. Elle était assidue et sérieuse, mais gourde comme c'est pas possible. Or, j'ai moi aussi un sérieux défaut : je ne supporte pas de devoir répéter 10 fois une chose pour de me faire comprendre. Au bout de la onzième, je deviens irritable. Je ne tenais pas à faire de l'hypertension et à me ronger les sangs. J'ai donc préféré trouver une solution pour me séparer de la donzelle sans faire trop de vagues. Comme elle habitait assez loin de chez moi, il a été possible de lui trouver un confrère dans son coin.

Avatar_small

sacha

03/10/2004 à 23:48

marc, t'es un faux frère!!!

Avatar_small

LILI

05/10/2004 à 15:49

merci de cette info,mais je ne suis pas syndiquée comment puis-je l'obtenir?

Avatar_small

debrus

05/10/2004 à 16:21

message pour François :

François a écrit :
"figure-toi que nous avons eu des "cours" d'anglais en 2è et 3è année et que la majorité des étudiants étaient tellement nulle qu'ils ont été obligés de faire des groupes"

post de François de Septembre 2004 dans la section "Questions à ceux qui mettent la digue"

nulle au lieu de nulS...ou alors étaient au lieu de était...

Quelles fantastiques leçons d'orthographe tu nous donnes ici François !!!

François a écrit :
"Car d'autres nous lisent; nous sommes déjà des cochons, ne soyons pas de plus des ânes".

Comme quoi tu nous démontres parfaitement qu'on peut être les deux à la fois...

Bisous à toi, François

Avatar_small

gerard

05/10/2004 à 19:29

une fois de plus l'ignorance (retraite,nomenclature,contrats de travail... ) des non syndiqués est hors de prix

Avatar_small

lili

05/10/2004 à 19:52

quel est le rapport?

Avatar_small

06/10/2004 à 15:13

debrus a écrit:
-------------------------------------------------------
> nulle au lieu de nulS...ou alors étaient au lieu
> de était...
>

Très bien Debrus!
Après une utilisation approximative de la conjugaison et de l'orthographe françaises et la cinglante leçon que tu as reçue pour avoir essayé de m'attaquer sur mon terrain,tu as décidé d'utiliser ta frustration à bon escient et tu deviens à présent capable de corriger mes fautes d'inattention.
Je te félicite.
Je te rappelle que mon petit combat futile se cantonne aux fautes récurrentes (niveau cm2), qui ne sont pas, par défintion, des fautes d'inattention mais des fautes véritables, indignes d'un bac+6 (en particulier lorsqu'il se la joue en évoquant ses pseudo-études aux "States" pour appuyer sa "crédibilité scientifique" aux yeux de moutons qui apprécient la poudre aux yeux...)
Je te remercie néanmoins de surspécialiser, pour ta part, ton combat dans la correction de mes fautes d'orthographe, je trouve ainsi, contre toute attente, un allié de choix en ta personne pour m'aider dans celui que je mène contre le cliché de l'alliance suprême de l'argent et de l'inculture qui pèse lourdement sur la profession...

Tu fais bien de remarquer cette faute, je t'en remercie; cela s'appelle d'ailleurs la syllepse de nombre, et il est effectivement possible d'écrire: "la majorité des étudiants étaient tellement nuls" ou "la majorité des étudiants était tellement nulle"; mon cerveau, dans l'élan de la passion, a mélangé les deux possibilités...
Tu as raison , dorénavant, je relirai mes messages avant d'appuyer sur entrée, chose que je ne faisais jamais.

Merci à toi de prendre soin de notre belle langue.
Mon combat n'est donc pas vain.

A+.

Avatar_small

gerard

08/10/2004 à 18:07

le role d'un syndicat est entr'autre d'accompagner ses membres dans tous les compartiments de leur vie professionnelle .Seule face au monde super organisé des salariés vous ne pourrais etre défendue que par un avocat specialisé avec des honoraires en conséquence.(votre cas le necessitera!!)

Avatar_small

Angkor

09/10/2004 à 21:21

Debrus,

tu perds ton temps avec françois. C'est un gamin ignare et sans expérience. Il est trop jeune .

Il est ignare parce qu'il n'a jamais ouvert une revue dentaire de recherche ou le moindre bouquin. Il n'a pas été foutu de répondre quand quelqu'un lui a demandé de citer une étude qu'il considère comme "statistiquement nulle".
Alors pour cacher le fait qu'il soit inculte, il nous sort à tous les coups sa philosophie à deux balles : " et tu t'es jamais demandé si...et blablabla, et blablabla".

Il a une expérience limitée parcequ'il a tout au plus 6 ou 7 de pratique.
Il ne propose d'ailleurs aucune solution ici puisqu'il se contente de tout critiquer sans amener la moindre idée clinique, il ne fait aucun effort pour s'instruire et le plus grave c'est qu'il en est fier et qu'il s'en vante.

Sa question à la con sur "A ceux qui mettent la digue" le démontre parfaitement. Il espère coincer ceux qui mettent la digue en leur posant des questions merdiques en les prenant sur le terrain biblio, et il se prend une branlée par toi et théo et d'autres parce qu'il n'est pas à la hauteur.
Résultat , il repart tout nu, la queue entre les jambes.
Comment peut on poser ce type de question sur un site pro et publique ? Qu'on mette ou pas la digue, c'est un choix personnel, mais qu'on ne vienne pas se vanter de ne pas la mettre, c'est ca qui est déplorable.

Tu ne le verras d'ailleurs jamais donner un avis clinique, il a trop peur de se prendre des claques, alors pour compenser ses manques et montrer qu'il est très fort, il te sort (et il se la joue en même temps) la grande comédie de l'orthographe et de la belle langue française en corrigeant tout le monde en faisant lui-même, comble de la connerie, des fautes d'orthographe que certains s'emploient à corriger pour lui. Tu lui cites des revues anglo-saxonnes et il se met à pisser partout et à crier "au loup". C'est lamentable.

Il oublie de te dire que l'amalgame qu'il utilise (et qu'il foule avec son doigt) c'est de la recherche, que le matériau d'empreinte qu'il utilise, c'est de la recherche, que l'etching qu'il pose avant composite, c'est de la recherche, que la dent qu'il taille avec spray sur une pulpe vivante, c'est de la recherche, que l'antibio qu'il file à ses patients c'est de la recherche, que la lime qu'il met dans un canal, c'est de la recherche etc.
Il rejette en bloc la recherche en dentaire alors qu'il l'utilise tous les jours (s'il bosse).

Il est ignare et inconscient en même temps : il insulte des mecs valables qui donnent des idées et conseils utiles sur ce site, ne se rend même pas compte qu'il diffame (c'est dire son niveau soi disant bac +6), n'admettra jamais avoir dit une connerie et est certain de donner des leçons aux autres.
C'est un jeune coq qui parade en piaulant le plus fort possible alors qu'il est totalement déplumé .

C'est le "beauf" par excellence qui joue au "petit chef" qui veut toujours avoir le dernier mot même s'il a tort.

Tu perds vraiment ton temps avec un branleur pareil.

Bye

Avatar_small

09/10/2004 à 22:40

Angkor gros bisous!
:-)))))))))

Avatar_small

debrus

09/10/2004 à 23:20

tout a fait d'accord avec toi Angkor.

c'est un pauvre gosse qui a mal vécu ses études.
dommage
a +

Avatar_small

Robert

10/10/2004 à 12:39

C'est vraiment navrant de lire autant de grossiéreté sur un site professionne.
Pour revenir au sujet, attention en cas de rupture, la totalité de la rémunération restante jusqu'à la fin du contrat est dûe, aussi les solutions possibles semblent être:
- Accord amiable entre les parties avec remboursement des aides reçues (exo de charges,frais de scolarité, etc..).
- Transfert du contrat sur un confrére (sic...)
- Démontrer la faute professionnelle.
Trés, trés difficile, mais nécéssaire:
Commence par lui faire constater ses retards à chaque fois par lettre recommandée A.R.
Au bout de trois avertissements, convocation selon la procédure, pour cela fais-toi conseiller par ton comptable.
Le but est plutôt de la faire craquer que de faire une véritable procédure de licenciement.
Ceci dit, un consultant pourrait t'aider dans ces démarches (comptable, conseil juridique, ou ressources humaines.

Avatar_small

simon

10/10/2004 à 23:39

ne prends pas un comptable comme conseiller, ils ne connaissent rien au droit du travail. En plus ils n'ont pas accès pour plaider aux prud'hommes , même pas à la conciliation.
non le mieux c'est un avocat. c'est lui qui doit écrire tes les lettres en recommandé surtout pas toi.
faire craquer une assistante est bidon. par contre tu dois noter toutes ses absences sur ses feuilles de paies et retenir toutes les heures non travailler.
De plus, c'est à l'employeur d'apporter la preuve des absences de son salarié. attention , à la moindre connerie faite par l'employeur, ce sera pour ta pomme au tribunal.
Enfin, je te conseille de lire un bon bouquin de Francis Lefebvre "le droit du travail en France " et la convention collective 3255 des Cabinets dentaires avant de faire quoique ce soit.

Enfin, faut que t'écrive à l'école de formation en RAR pour les informer des problèmes avec ton assistante.

Si en cas de litige tu te fais condamné, tu devras payer non seulement les congés payés, les dommages et intérêts mais en plus tout le complément de la formation non effectuée.

bonne chance

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

11/10/2004 à 00:55

lili, ou en es tu?
Negociation financière d'un depart honorable ou rapport de force? Le post de robert est tres synthetique sur l'attitude a adopter et celui de simon tres complet sur le plan juridique.
Tu as eu un topic a caractere, mais le mouvement c la vie et le charme d'eugenol!
Tiens nous au courant.