Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

sacha

24/09/2004 à 00:15

une question à ceux parmi vous qui ne posent pas d'implants, mais qui n'adressent pas leur cas non plus: sans aucune polémique, pourriez-vous expliquer les raisons de ce choix, quelles qu'elles soient? merci de vos réponses.

Avatar_adhoc_euv2pm

adhoc

24/09/2004 à 01:22

Sans polemique aucune, Sacha (qd recupères tu ton pseudo?), est il possible dans une carrière de ne pas adresser au moins une fois?

Avatar_small

colza

24/09/2004 à 09:14

quand c'était mon cas il y a quelques temps, c'est qu'il n'y avait personne qui le faisait dans mon coin.
maintenant j'adresse de temps en temps, mais les patients prets à se payer des implants ne sont pas légion .

Avatar_small

sacha

24/09/2004 à 10:55

j'aimerai bien récupérer mon pseudo, mais j'ai fait la bêtise de l'enregistrer , et il ne passe plus. je vais rester sur celui là , qui n'est pas un pseudo. adhoc, je t'assures que j'en connais une tonnne qui ne veulent pas en entendre parler, et ce ne sont pas des vieux croulants. j'essaie de percer le mystère.

Avatar_small

sacha

24/09/2004 à 17:30

ça ne se bouscule pas au confessional, même quand c'est anonyme. un véritable refoulement.

Images-1_qtgoxf

ciwil

24/09/2004 à 17:36

Sacha,tu écris:
"j'en connais une tonnne qui ne veulent pas en entendre parler, et ce ne sont pas des vieux croulants. j'essaie de percer le mystère."

Pourquoi tant de "n" ?
Adopte le bon ton
et n'en fait pas des tonnes!
:-)

Avatar_small

sacha

24/09/2004 à 18:15

bien vu. c'est peur-être ça la solution.

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

25/09/2004 à 19:07

Moi j'adresse de temps à autres... ;-)
Le frein est quand même surtout financier je pense: les patients me demandent ce que cela va leur couter approximativement et quand je leur dit que le coût de remplacement de leur latérale sera plus ou moins le même que si l'on fait un bridge céramique, ils réfléchissent et souvent reviennent en préférant "sans chirurgie", second facteur dans le choix à mon avis.
Le troisième point c'est que "les implants ça ne marche pas toujours, il y a des rejets" et ça c'est bien ancré depuis longtemps.
Par contre quand ils ont les finances, les plus jeunes sont plus soucieux de ne pas mutiler leurs dents saines.
Cordialement.

Icon_poker_h4nm2d

jeff

25/09/2004 à 19:21

Pareil que Bill.

Sauf que je suis persuadé que si je pratiquais l'implanto, je saurai ( françois : avec "s" ou pas ? ) trouver les mots pour que le patient préfère l'implant au bridge !

Je pense également que cela marcherait pour Bill.

Avatar_small

sacha

25/09/2004 à 19:43

et la prothèse adjointe?

Avatar_small

Amibien

25/09/2004 à 19:48

jeff a écrit:
-------------------------------------------------------
> Pareil que Bill.
>
> Sauf que je suis persuadé que si je pratiquais
> l'implanto, je saurai ( françois : avec "s" ou pas
> ? ) trouver les mots pour que le patient préfère
> l'implant au bridge !
>
> Je pense également que cela marcherait pour Bill.

Chère madame, vous allez retrouver vos dents comme à l'époque de vos vingt ans... vous pourrez à nouveau croquer dans une pomme sans avoir peur que vos prothèses décrochent... Quel bonheur de ne plus craindre un accident en société... Cela ne fait pas mal et c'est comme des dents naturelles, une fois fixées elles ne se retirent jamais... vous allez les nettoyer comme des dents naturelles...personne ne verra la différence...Vous serez tranquille pour de très longues années et si vous suivez mes conseils à la lettre, vous irez dans la tombe avec vos implants... Les dents sur implants ne carient pas...

Qu'attends-tu pour démarrer...
une trousse payable en un an, un moteur, et tu mouilles ton maillot...

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

25/09/2004 à 20:05

Patrick, je ne discute pas la pertinence de la pose d'implants, je réponds simplement à la question du monsieur... ;-)

Pour ce qui est de poser moi-même, j'essaie de ne faire que ce que je sais faire bien, je suis omnipraticien, c'est ce que j'aime, je pense que poser 2 ou 3 implants par mois parce que c'est la mode ne m'apporterait pas grand chose, ni à mes patients, alors que j'ai des confrères qui ne font que ça et le font bien.
De toute manière je n'ai pas le temps, ni de me former, ni de le pratiquer, j'ai à peine le temps de vivre bien... ;-)
Bon courage et essaie vichy celestin...
Cordialement.

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

25/09/2004 à 20:07

et la prothèse adjointe?

???

Avatar_small

Amibien

25/09/2004 à 20:15

bill a écrit:
-------------------------------------------------------
> Patrick, je ne discute pas la pertinence de la
> pose d'implants, je réponds simplement à la
> question du monsieur... ;-)
>
> Pour ce qui est de poser moi-même, j'essaie de ne
> faire que ce que je sais faire bien, je suis
> omnipraticien, c'est ce que j'aime, je pense que
> poser 2 ou 3 implants par mois parce que c'est la
> mode ne m'apporterait pas grand chose, ni à mes
> patients, alors que j'ai des confrères qui ne font
> que ça et le font bien.
> De toute manière je n'ai pas le temps, ni de me
> former, ni de le pratiquer, j'ai à peine le temps
> de vivre bien... ;-)
> Bon courage et essaie vichy celestin...
> Cordialement.
>

Si tu places un ou deux implants le premier mois, cela ne peut que se développer par la suite, quand vas-tu t'y mettre godferdum !!!!

Avatar_small

Amibien

25/09/2004 à 20:39

bill a écrit:
-------------------------------------------------------
> Moi j'adresse de temps à autres... ;-)
> Le frein est quand même surtout financier je
> pense: les patients me demandent ce que cela va
> leur couter approximativement et quand je leur dit
> que le coût de remplacement de leur latérale sera
> plus ou moins le même que si l'on fait un bridge
> céramique, ils réfléchissent et souvent reviennent
> en préférant "sans chirurgie", second facteur dans
> le choix à mon avis.
> Le troisième point c'est que "les implants ça ne
> marche pas toujours, il y a des rejets" et ça
> c'est bien ancré depuis longtemps.
> Par contre quand ils ont les finances, les plus
> jeunes sont plus soucieux de ne pas mutiler leurs
> dents saines.
> Cordialement.

Cher Bill, tu entretiens dans ton esprit des idées fausses...
Tu les as reçues de l'estérieur et tu n'a pas suffisamment réfléchi sur le sujet...
Tu dois reprendre toutes ces idées reçues, une à une, et te demander dans quelle mesure le contraire ne serait pas vrai.
Pour être convaincant en implantodontie, il faut être convaincu soi-même et avant de vouloir poser des implants il y a un travail sur toi-même à effectuer.
Les implants fonctionnent, les "rejets" au sens premier du terme n'existent pas. Bien indiqués et bien posés, les implants fonctionnent et sont durables.

Pas le temps de te former ???? Viens une fois chez moi et quand tu retournes chez toi, je te garantis que tu vas t'y mettre.

Pas le temps de poser ???? tu as le temps de faire des endos et des couronnes, alors les implants aussi.

Arrête de te trouver des excuses pour éviter de te lancer, relève la tête et les épaules et fonce... ça marche...!!!

Les freins sont intérieurs et nulle part ailleurs... tu ne peux pas imaginer le fric que les gens mettent pour avoir des dents fixes pour bien bouffer...

Aide-toi et le ciel t'aidera

Amicalement et sans prétention, j'ai été comme toi et je n'ai pas aimé me trouver à la traîne, moi aussi j'ai le droit de construire des bouches complètes sur implants, pourquoi laisser cela aux autres ???? On ne vit qu'une fois et si tu respectes les procédures, si tu mets tout ton coeur dans l'affaire, alors la lumière se fera et plus tard tu me diras merci Patrick.

Avatar_small

sacha

26/09/2004 à 21:09

bill et jeff, merci d'avoir répondu. vous pensez vraiment que l'approche de dentisterie chirurgicale, qui consiste à préparer, voire dévitaliser dans certains cas des dents saines pour en remplacer d'autres est moins onéreuse à terme, et vous pensez que votre patient est incapable de le comprendre? faut-il que vous ayez peur de la chirurgie implantaire pour dissuader vos patients de la sorte. les rejets? ce n'est pas au patient de lire la biblio, mais à vous de le faire, et de lui faire changer d'avis: que feriez vous pour vous même? la prothèse adjointe? c'est la porte ouverte à l'édentement complet, donc à l'échec total de toute thérapeutique conservatrice. quel est le coût à terme pour le patient? lui expliquez-vous toutes ces nuances? et une fois arrivés gaiement au complet, vous faites quoi? je ne connais pas votre âge, ni votre mode d'exercice, mais vous risquez de plus en plus de recevoir dans votre cabinet des gens qui ont eu des implants, qui ont déménagé, qui ont une demande, parceque la copine..etc. vous pensez pouvoir passer à travers combien de temps encore? vous n'avez pas envie de poser des implants? pas de souci, chacun oriente son exercice comme il le veut, mais refuser la prothèse sur implants? vous voulez connaître le taux horaire de la prothèse sur implants? à vous de voir.

Blue_eye_thumb_l2dgub

bill

27/09/2004 à 01:45

Hola, du calme M. Sacha.
Je n'ai pas dit que c'était mon point de vue.
Tu poses une question, je te réponds ce que j'entends tous les jours dans mon cabinet.
J'ai par ailleurs précisé que j'avais un correspondant à qui j'adresse mes cas.
Simplement il est vrai que quand mes patients me disent "c'est trop cher" ou "ça ne marche pas", je leur explique, ils font ensuite ce qu'ils veulent.
En aucun cas je ne dissuade mes patients quand ils sont demandeurs ou réceptifs.
Maintenant il est vrai que je ne posant pas moi-même, je n'argumenterai pas 3 heures avec les récalcitrants mais tous mes plans de traitements mentionnent la possibilité implantaire.
C'est plus clair comme ça ? ;-)
Cordialement.

Avatar_small

sacha

27/09/2004 à 15:20

OK bill, pas de souci, ce que j'ai dit ne te concerne pas , et tant mieux. mon problème, c'est que ça concerne beaucoup de monde en France. j'essaie d'apporter une contribution, sans culpabiliser à outrance.parfois c'est difficile. à +

Avatar_small

Amibien

27/09/2004 à 15:49

sacha a écrit:
-------------------------------------------------------
> OK bill, pas de souci, ce que j'ai dit ne te
> concerne pas , et tant mieux. mon problème, c'est
> que ça concerne beaucoup de monde en France.
> j'essaie d'apporter une contribution, sans
> culpabiliser à outrance.parfois c'est difficile. à
> +

cher Alhoun, ta mission, c'est quoi ? faire des tunes ou sauver le monde ?

Avatar_small

sacha

27/09/2004 à 17:49

c'est une bonne question. pas sauver le monde, mais comprendre pourquoi mes voisins sont si réfractaires à l'implanto. mais tu as raison, faut sans doute laisser pisser. mais quand je vois des gens dans mon cabinet me disant qu'ils ne sont pas venus plus tôt, parce que leur dentiste leur a dit que les implants , ça ne marche pas,ça m'énerve un peu. tout ça n'est pas grave, les vrais problèmes sont à bagdad.

Avatar_small

Amibien

27/09/2004 à 19:40

sacha a écrit:
-------------------------------------------------------
> c'est une bonne question. pas sauver le monde,
> mais comprendre pourquoi mes voisins sont si
> réfractaires à l'implanto. mais tu as raison, faut
> sans doute laisser pisser. mais quand je vois des
> gens dans mon cabinet me disant qu'ils ne sont pas
> venus plus tôt, parce que leur dentiste leur a dit
> que les implants , ça ne marche pas,ça m'énerve un
> peu. tout ça n'est pas grave, les vrais problèmes
> sont à bagdad.

Cher Alhoun,

Les vrais problèmes sont dans le coeur de l'homme, ils sont dans l'intolérance et dans les vanités réciproques qui se querellent.

Tu as raison de noter que beaucoup trop de praticiens actuellement dénigrent le domaine de l'implantodontie, certainement par méconnaissance plutôt que par souci de nuire.

Tu ne peux cependant pas t'énerver devant le constat de ces manquements.

Changer le monde est impossible, par contre faire le mieux posible dans ta sphère d'activité et devenir un exemple pour ceux qui t'observent est dans le domaine du possible.

Tu ne dois pas jouer au Don Quichotte, car ne pas accepter la vanité de l'autre est déjà vanité.

Personnellement, je ne m'insurge pas quand je constate que des patients n'ont pas reçu les informations suffisantes pour décider ou non d'une solution implantaire, au contraire je me réjouis d'être le premier à leur en parler.

Chaque jour qui passe, sauf le dimanche, au moins un plan de traitement est proposé avec une solution implantaire.

Dans notre société CORAILL (www.coraill.com) nous nous efforçons de véhiculer ces idées que les implants fonctionnent et nous organisons régulièrement des rencontres confraternelles et des congrès où viennent parler des "ténors" reconnus.

Entre nous, toi et moi sommes également des "ténors" mais cachés, c'est plus tranquille et ça rapporte autant de tunes, si pas plus.

Plus tu feras des implants, moins tu auras du temps à consacrer pour réfléchir aux problèmes de société. Fais comme je le propose, compare la situation actuelle à un grand seau de boue et chaque jour tu déposes une goutte d'eau pure, un jour d'autres se mettront à verser de l'eau pure à leur tour et dans mille ans le seau ne contiendra que de l'eau pure.

Au boulot.

Avatar_small

sacha

27/09/2004 à 20:52

putain patrick, t'es devenu mormon ou quoi? j'ai juste piqué un petit coup de gueule. t'inquiètes pas, tout va bien!

Avatar_small

Amibien

27/09/2004 à 23:48

sacha a écrit:
-------------------------------------------------------
> putain patrick, t'es devenu mormon ou quoi? j'ai
> juste piqué un petit coup de gueule. t'inquiètes
> pas, tout va bien!

ça me plairait vachement d'être mormon, il paraît qu'ils ont une femme pour chaque jour de la semaine, et en plus je pourrais les faire travailler toutes...

J'avais compris le coup de gueule, j'ai remis une couche, histoire de pimenter le tchat comme à mon habitude.

Sauf que maintenant, je tâche de rester soft.