Mise en garde

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

drDom

01/05/2004 à 10:37

Attention, pour faire une SEL ne vous adressez pas à un gourou qui vous propose votre SEL clef en main, vous allez déchanter et vous y laisserez des euros.
Faites confiance à votre comptable qui aura un ami avocat, à eux deux ils vous feront la SEL qui vous ressemeblera

Avatar_small

Michel

01/05/2004 à 13:56

Faites confiance à votre comptable qui aura un ami avocat ? je ne crois pas toujours en l'amitié (et parfois pas toujours au comptable)
j'ai un comptable que je consulterai de toute façon. Pour le reste je suis à l'écoute et j'étudie. Je ne rejette jamais en bloc . J'attends que le forum s'étoffe un peu pour juger. Pour l'instant je trouve que le niveau est bon et je glane ici et là qqs renseignements.
Je suis d'accord pour la vigilance DrDom.

Avatar_small

Dominique Morel

03/05/2004 à 13:07

La SELARL n'est pas la panacée à toutes vos difficultés et à vos angoisses !
C'est d'abord un statut d'exercice parmi d'autres, avec un cadre juridique qui bouge : textes fondateurs, réglements administratifs qui évoluent, des interprétations de la jurisprudence, et des modalités de mise en oeuvre qui en découlent.
Comme pour une voiture, la question n'est pas de "démonter" le moteur pour comprendre si, vous, vous pourrez en tirer partie dans votre cas personnel !
Conseil d'entreprises depuis 20 ans, m'intéressant au secteur dentaire depuis 5 ans dans la mesure où il y a des analogies croissantes avec les TPE, je suis frappé de la manière parfois surprenante d'approcher la question par beaucoup de praticiens !
A quelqu'un, et à plus forte raisons aux praticiens voulant exercer ensemble et prendre une bonne décision durable, je recommanderais une démarche en cinq étapes:
1. Prendre le temps de documenter un minimum de manière ouverte sur ce qu'est la SELARL, et ce qu'elle n'est pas: expert comptable, livres, revues, internet, etc. Vous connaîtrez le vocabulaire et les notions de base.
2. Rencontrer des professionnels de votre secteur d'activité qui ont choisi la SELARL: ce que ça change, avantages / inconvénients à l'usage. Vous comprendrez les potentialités et les limites.
3. Vous interroger très précisément sur vos motivations et vos objectifs, et ce que vous recherchez à travers l' "opportunité SELARL", afin qu'elle ne se révèle pas un piège !
4. Consulter un expert comptable qui a l'habitude de la comptabilité et de la gestion des SELARL. Au regard de votre cas personnel ( âge, régime matrimonial, situation patrimonial, niveau d'imposition, type d'exercice, et de vos objectifs, il vous dira si la SELARL vous convient à vous, et à quelles conditions
5. Avec lui, et avec un avocat ou un notaire rompus au montage et à la rédaction des statuts, vous pourrez alors "tailler" votre SELARL pour vous et vous y sentir à l'aise.
Un peu de temps qui vous épargnera beaucoup de tracas !

Avatar_small

Dollus

03/05/2004 à 13:25

Votre approche est plutôt complète et sérieuse. Seul des professionnels du droit ont le droit de pratiquer le droit (avocat) et les experts-comptables sont des professionnels de la comptabilité. Ces deux professions sont réglementées tout comme la chirurgie dentaire.