patient voyageur

Forum associé : Exercice professionnel

Avatar_small

danxe

25/02/2006 à 14:47

Bien je vous soumets mon problème:

Une patiente pour qui un traitement implantaire est prévu à la mandibule suite au refus de porter son stellite déjà ancien mais inconfortable.
je lui propose un traitement implantaire en plusieurs étape tenant compte des futures extractions dentaires du secteur antérieur

Bien entendue cela à un coût...
La patiente réfléchie, de multiple rendez vous son repris, un scanner est prescrit, des wax up sont fait, pour expliquer le traitement
Quelques mois plus tard elle rappelle mon assistante pour un rendez vous, lui expliquant qu'elle est allée au MAROC, qu'un dentiste implanto exclusif lui avait proposé exactement le même traitement mais pour plus de deux fois moins chère !!!
L’objectif pour elle étant que je m'aligne sur les tarifs de l'implantologistes du Maroc ou elle n'hésiterait pas à faire le voyage...

Que faire? Que feriez-vous? Face à cette dame...
La mondialisation nous touche de plein fouet, entre les marchandises asiatiques qui nous assaillent et les patients qui se mettent à faire du tourisme médical????

024_kk11rb

annie

25/02/2006 à 14:59

je lui dirai que c'est à elle d'en prendre le risque,qu'une robe de prisunic est moins chère que celle d'un grand couturier,que la pose d'implants demande un suivi régulier,et que les voyages pour l' assurer lui couteront plus cher,que les règles déontologiques ne sont pas les mêmes dans ce pays et que son implanto se lavera peut-être les mains en cas d'échec et n'assurera peut-être pas le suivi de ce travail

Images_eb1m5g

tonio

25/02/2006 à 15:40

ta patiente ne pense pas au suivi qu'impose ce traitement.

Dis-lui de prendre un abonnement sur Air Maroc pour aller faire sa visite annuelle chez ce dentiste après le traitement...

Que se passera t'il en cas de pépin???

J'espère pour toi que tu avais demandé quelque chose pour le diagnostic et les montages.

N'envisage même pas de diminuer de diminuer tes honoraires pour t'aligner. Tu risques de perdre en crédibilité.

Image21_nntwmx

athos

25/02/2006 à 15:41

tu as besoin de cette patiente toi?
tu as des honoraires non justifiés?
moi je n'argumenterai meme pas et la saluerai bien bas mais definitivement

Avatar_small

jean Plâtre

25/02/2006 à 15:51

Tu récupères les frais engagés et tu lui donnes le numéro de téléphone de Nouvelles Frontières en lui souhaitant "Bon voyage!"
JP

024_kk11rb

annie

25/02/2006 à 16:22

je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous pour autant ,une patiente est une patiente et avant de congédier on doit d'abord convaincre et ensuite si ce n'est pas possible,passer la main
Athos,il y a certains endroits ou les patients ne se ramassent pas à la pelle, surtout pour des travaux à priori lucratifs,si tantet qu'on ne s'aligne pas sur les tarifs à l'étranger

Logo_wsbaii

mac

25/02/2006 à 16:27

divise tes tarifs par 4.

Avatar_small

Utilisateur anonyme

25/02/2006 à 16:38

Dis lui d'aller vivre au Maroc et souhaite lui bon vent.
Sans rire je crois que je n'aurais même pas envie de perdre mon temps avec ce genre de personne.Tu lui dis qu'elle est libre de se faire soigner où elle veut et basta.

Coeur_n9py1g

patvat

25/02/2006 à 16:48

laisse la partir j ai eu un patient suer qui j ai beaucoup travaille en paro etc et qui avait un provisoire 12 dents et qui au cours d un sejour a paris s est fait faire une empreinte et la pose d un bridge complet definitif super mal fait en 5 jours mais payé pas cher et fier de me le montrer imagine ma tete

Avatar_small

SIRE !

25/02/2006 à 16:57

Soit tu exagères sur tes honoraires et alors c'est l'ensemble de ton "tarif" que tu dois remettre en question, soit tu fais comme te le dit Athos...

Avatar_small

danxe

25/02/2006 à 18:24

Merci pour vos premières interventions
D’accord plutôt avec Annie

cependant si tout comme vous me viens l'envie de remercier la patiente "bien bas" , je reste tout de même peu convaincue par cette attitude

Tapez sur Google "implants" "implant dentaire"...
S’affichera une multitude de sites ventant les mérites du cabinet représenté, cela qu'il soit en Hongrie en Turquie, en Espagne ou hors Europe etc. etc....

L’implantologiste hongrois, turque, marocain... a surement été formé en Suède, au states ou en Allemagne... bref dans une école surement reconnue......
On ne pourra peut être pas remettre en cause si facilement la formation de ces dits implantologistes extra territoriaux ....

Ajoutez à cela des qualités certaines de communiquant de la part de ces dentistes (eux ont droit d'avoir des sites...)et il devient difficile pour moi dentiste de province de battre en brèche les arguments du patient...

Concernant mes tarifs, je pose du Nobel et fait suivre la prothèse Procera, tout en restant dans les tarifs des confrères de la région.

Ma problématique reste la même. Je pourrais toujours dire que le salaire de l'assistante marocaine est de 200 euros, que les charges ne sont pas les mêmes etc.

D’autre part contrairement aux dentistes des villes, avoir la possibilité de traiter un jolie cas d'implantologie sur une patiente issue d'une famille connue d'une petite ville constitue un atout non négligeable.... c'est un peu rageant d'envoyer paitre ce genre de personne qui aurait pu constituer une formidable publicité.....

Ce que j’aurai voulu, ce sont des arguments imparables pour la retenir et la dissuader d’aller voir un confrère à l’etranger.

024_kk11rb

annie

25/02/2006 à 18:40

tu peux rajouter à ce que j'ai déja dit,que les normes sur l'hygiène ne sont pas aussi strictes qu'en france(parler un peu des hépatites...) et relater qq cas de patients qui à ta connaissance n'ont pas été satisfaits,que ça t'embêterait qu'elle en prenne le risque que pour une question d'argent,et si vraiment elle te sert d'agent publicitaire,tu peux éventuellement faire un petit geste,mais pas trop,cela déconsidèrerait ton travail,
donne lui l'impression que tu te fous de la garder ou non comme patiente,que tu n'es pas à ça près mais que ce que tu lui dis est exclusivement dans son intérêt,etc etc
si elle refuse,tant pis pour elle,et peut-être tant mieux pour toi,si c'est une ch...se
ps
tu peux peut-être argumenter qu'il est préferable d'attendre un certain temps entre les différentes étapes et que l'un dans l'autre entre les allers et retours et les frais d'hotel,l'économie ne serait que minime

Avatar_small

Bjorn

25/02/2006 à 19:01

Danxe, tu fais pitié.
Arrête.

Avatar_small

al

25/02/2006 à 19:04

Tu ne lutteras pas contre ce phénomène, qu'il faut quand même relativiser.
Tous nos patients ne se barrent pas pour aller se faire soigner à l'étranger. Et à voir le nombre de patients riverains de la france qui viennent se faire soigner ici, c'est que le flux existe dans les deux sens.

Surtout s'il y a une connerie à faire, c'est d'accepter de t'aligner sur les tarifs étrangers. Là tu passes au mieux pour un rigolo, au pire pour un voleur, puisque tu as suffisament de marge pour couper tes honoraires en deux.

Je pense qu'il faut simplement dire que la réalité économique de la France ne permet pas de t'aligner, sans autre commentaire. Pour connaître personnellement des confrères marocains, non ils n'ont pas à rougir de la qualité des implantologistes locaux. Simplement les frais sur place sont autrement plus faibles.

Contente toi de répondre ça, et à priori, et précise que c'est de la responsabilité de ta patiente de prendre la décision qu'elle a envie de prendre. Il n'y a à priori aucune raison que tu perdes comme tu le crains le reste de la famille, puisqu'ils ne vont pas aller se faire soigner ailleurs pour le reste des soins. Surtout si tu réponds avec le sourire. Mais dénigrer les soins à l'étranger n'est pas la bonne attitude.

Dis-toi qu'un patient de perdu, ça arrive tous les jours, à tout le monde, et que c'est pas la fin du monde.

Image21_nntwmx

athos

25/02/2006 à 19:10

bin...annie et Danxe, je n'ai pas la meme vision de la profession...mais cela n'engage que moi, meme si mon avis semble partagé

Avatar_small

ben

25/02/2006 à 19:15

A Rennes on avait des étudiant étrangers sensés être à niveau. Concrêtement ils rendaient des copies quasies blanches et passaient au niveau supérieur sans jamais faillir.
J'en ai discuté avec un prof qui m'a dit qu'au début ils les faisaient redoubler et que très vite ils avaient étés envahis par ces doublants extra communautaires.
Maintenant ils ne redoublent jamais et obtiennent un diplome qui ne leur permet pas de travailler en France.
Alors quand on voit certains demander à pouvoir rester exercer ici sous prétexte qu'ils ont leur diplôme Français, ça me fait bien rire.
Les patients qui vont se faire soigner par ces dentistes à l'étranger, rassurés par leurs diplomes européens ont du souci à se faire.

Avatar_small

ZORBECA

25/02/2006 à 19:27

athos Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> bin...annie et Danxe, je n'ai pas la meme vision
> de la profession...mais cela n'engage que moi,
> meme si mon avis semble partagé

J'adhère à ton club.

024_kk11rb

annie

25/02/2006 à 19:30

Athos les données ne sont pas les mêmes partout dans la mesure ou quand tu es installé depuis un certain temps,que ta bonne réputation est faite que des patients on en a en trop,que l'on peut en faire la selection etc;
quand on débute que la réputation est encore à faire que le flux des patients n'est pas énorme,il est légitime de vouloir les garder,mais pas à n'importe quel prix,je suis d'accord la dessus
la profession,est belle,mais quelquefois il faut argumenter comme on peut,et je pense que chacun a sa méthode pour essayer de faire accepter ses devis,tant qu'elle n'est pas fallacieuse
j'ai avancé ces arguments aussi car plusieurs personnes ont été piégées dans mon quartier par des pseudos dentistes venant de l'etranger avec leur mallette,et faisant des prothèses à des prix défiant toute concurrence,mais durant trois mois,sans soins ajoutés ,tu imagines le désastre
je ne peux évaluer les travaux éxécutés,mais la photo du bridge jacob delafon avec gingivite associée était assez révélatrice
si je me suis trompée sur mes arguments et que le travail exécuté est top de chez top au prix d'un
foulard hermès,je retire ce que j'ai dit

Pa050055_igyagy

MARK

25/02/2006 à 19:41

Hé! ben! faut se calmer sur le poncif étrangers=mauvais.
En cherchant bien on doit trouver des mauvais pas chers en France aussi.
Des apprentis sorciers qui n'osent pas se faire payer.
Des peu scrupuleux qui "cassent" les prix en grattant sur le temps, la sécurité.
A l'étranger, c'est sans doute le coût de la vie, donc aussi du plateau technique qui entre en jeu dans cette "différence".
Il n'y a qu'à voir les efforts de praticiens hexagonaux pour "gratter" sur les achats (j'en suis) à l'étranger, puisqu'apparemment certains de nos fournisseurs semblent considérer à l'inverse que nos tarifs justifient les leurs...

Le fond du problème tel que je le ressens c'est que la personne indélicate qui vient "marchander" un devis n'a pas confiance, et encore moins de respect pour le praticien. A ce dernier de se démerder avec cette attitude...

Il m'arrive souvent de faire éconduire par la secrétaire les patients qui viennent pour "demander le prix" d'un bridge, d'un "dentier" etc.

A ceux qui essaie de "discuter", je tente de les culpabiliser en leur faisant réaliser qu'ils confondent un praticien avec un commercial de Saint-Maclou ou Hygena.

Enfin je me targue de certains de mes patients qui ayant quitté ma région, prennent rendez-vous à l'occasion de congés auprès de leur famille pour faire des travaux qui leur ont été indiqués par le praticien de la région où ils habitent désormais.
Mais peut-être que sans le savoir, ni moi, ni eux au départ, je suis deux fois moins cher... (:)

Garder son froc et sa dignité, c'est le minimum, je pense.

Donc refuser la comparaison, et défendre sa position tant thérapeutique que tarifaire.

Encore trop long, désolé!

Avatar_small

ZORBECA

25/02/2006 à 19:45

annie Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> tu peux rajouter à ce que j'ai déja dit,que les
> normes sur l'hygiène ne sont pas aussi strictes
> qu'en france(parler un peu des hépatites...) et
> relater qq cas de patients qui à ta connaissance n'ont pas été satisfaits,que ça t'embêterait qu'elle en prenne le risque que pour une question d'argent.

Tu oublies le SIDA, les maladies tropicales, la peste et le choléra....

Logo_wsbaii

mac

25/02/2006 à 19:46

annie Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> quand on débute que la réputation est encore à
> faire que le flux des patients n'est pas énorme,il
> est légitime de vouloir les garder,

pas d'accord.

Avatar_small

Bjorn

25/02/2006 à 19:52

D'accord avec mac: pas d'accord.

Croixdesavoie_eemxme

Alain

25/02/2006 à 19:54

D'accord avec Bjorn qui est d'accord avec Mac.

Les casse-couille et autres sources de conflits faut s'en séparer tout de suite, sinon ça fait du stress en plus.

(EDIT: s surnuméraire supprimé)

024_kk11rb

annie

25/02/2006 à 19:57

tu as oublié le " pas à n'importe quel prix"
pas d'accord,?tu debutes et tu renvoies tes patients,sans argumenter un peu pour les garder!
ça dépend des patients evidemment,il y a ceux que l'on reconduit allègrement car aucun feeling,mais
sans être marchand de tapis,sans se mettre à genoux et sans baisser ses tarifs,on peut essayer d'argumenter si l'on trouve le cas interessant et le patient pas trop rébarbatif
pourquoi tant de coachs??ce métier fait rage en ce moment!

Logo_wsbaii

mac

25/02/2006 à 20:05

annie Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> pas d'accord,?tu debutes et tu renvoies tes
> patients,sans argumenter un peu pour les garder!
>

les casse couilles ( alain avec s ou pas? ) oui!!!