Nouveau forum "Syndicalisme": défendez-y vos idées et votre profession ! – A consommer sans modération.

cavité d'accés sur molaires

Comments Forum: Endodontie

Avatar_adhoc_small

Re: cavité d'accés sur molaires

Et puis des rares fois, pas d’aplombs avec les cuspides , pas quadrilatère ou de trapèzes idéaux, cerveau embrumé qui se met a douter, des cavités d’accès complètement excentrées dans les trois plans de l'espace, ceci histoire de ne pas rendre le travail monotone! Mere nature n'est ni bonne , ni mauvaise, mais joueuse!

Avatar_small

Re: cavité d'accés sur molaires

Marc Apap écrivait:
-------------------

> Vu la façon laborieuse que tu as de faire, je comprends que tu réclames une
> revalorisation de la nomenclature !

Bof, à force, ça va vite.
Et puis je n'en suis pas encore au stade des endos exclusifs qui en fmc t'expliquent qu'ils passent parfois une heure avant de rentrer une lime dans un canal.

Marque_a3_small

Re: cavité d'accés sur molaires

C'est ce qui s'appelle tourner autour du pot. Mais bon, il faut bien qu'ils justifient des honoraires.

Grumpy-cat_small

Re: cavité d'accés sur molaires

chicot29 écrivait:
------------------
> C'est simple : tu rases la couronne à la moitié avec une fraise plate ( favorise
> le repérage de la lt avec les stops)
> Tu vises le milieu du plateau avec une fraise fissure. Quand tu sens que ça
> tombe dans la chambre tu prends une fraise endo bout mousse et tu ouvres le
> plafond. Avec une fraise tonneau tu mets la chambre de dépouille (favorise la
> mise en place d'un inlay core)

A ne surtout pas faire si tu as un tant soit peu la notion d'économie tissulaire.

king_zoulou écrivait:
---------------------

> Sinon, pour le créateur du topic, étant du même genre que toi (à stresser sans
> raison), voici comment je procède.
> Primo, je nettoie toute la carie au contre-angle.
> Une fois que c'est propre, généralement, tu es déjà dans la chambre ;)
> Si ce n'est pas le cas, fraise boule sur turbine + vérification avec le miroir
> très très très très très souvent jusqu'à ce que je vois une toute petite goutte
> de sang (je n'ai plus senti le "vide pulpaire" depuis la sixième année ^^)
> Une fois que j'ai ma goutte de sang, je plante mon endoZ dedans (mais à peine à
> peine) et j'élargis. Puis de nouveau miroir et je finis petit à petit avec
> l'endoZ en la rentrant toujours le moins possible.
> Là, je fous une goutte de bleu de méthylène, j'attends un peu et je me retrouve
> avec trois ou quatre (ou cinq, ou record: six T_T) points qui flashent en bleu:
> ce sont mes entrées canalaires. Un coup de Gates à l'entrée de chaque canaux et
> roulez jeunesse !
>
> Tu prends un peu plus de temps au début mais le temps que tu gagnes après à pas
> être emmerdé par une ouverture insuffisante ou un canal que tu ne retrouves
> plus, c'est priceless.

Je fais comme king_zoulou, le colorant en moins. Et j'appuie le bout (mousse je le rappelle) de l'endoZ sur le plancher. Je fais juste gaffe au risque de perforation latérale. Je remplace aussi les gates par le SX protaper, utilisé en lourd appui sur la paroi de sécurité.

J'aimerais bien avoir les ultrasons, ça doit bien rendre service.

Pour ceux qui sont anti fraise endoZ, comment faites vous pour trouver le MV2 sur les molaires maxillaires ? Le petit bec de plafond pulpaire est souvent vicieux et je ne me vois pas l'éliminer à la fraise boule.

Et sinon moi aussi la cavité d'accès c'est quasiment ce qui me prend le plus de temps.

Je conseille à ceux qui ont des doutes de se procurer ou d'aller consulter à la BU de la fac la plus proche le bouquin de S Simon et W Pertot "le traitement endodontique" collection réussir. Il y a des super schémas de face occlusale avec la localisation typique de chaque canal, et la technique pour la cavité d'accès.

Bebe_038_small

Re: cavité d'accés sur molaires

radich_a_tord écrivait
>
> Pour ceux qui sont anti fraise endoZ, comment faites vous pour trouver le MV2
> sur les molaires maxillaires ? Le petit bec de plafond pulpaire est souvent
> vicieux et je ne me vois pas l'éliminer à la fraise boule.

Embout US Satelec ET 20.

> Je conseille à ceux qui ont des doutes de se procurer ou d'aller consulter à la
> BU de la fac la plus proche le bouquin de S Simon et W Pertot "le traitement
> endodontique" collection réussir. Il y a des super schémas de face occlusale
> avec la localisation typique de chaque canal, et la technique pour la cavité
> d'accès.

+1

Ico_v_for_vendetta08_small

Re: cavité d'accés sur molaires

A moins cher pour les inserts tu as la Bay :
http://stores.ebay.com/toothfairystore/Woodpecker-EMS-Tips-/_i.html?rt=nc&_fsub=2939615016&_sid=1049312526&_trksid=p4634.c0.m14.l1581&_pgn=2

--
Quand Eugénol a exclu Narik, Eugénol a perdu plus que Narik.

Bebe_038_small

Re: cavité d'accés sur molaires

o⅁ pnɐuɹ∀ écrivait:
-------------------
> A moins cher pour les inserts tu as la Bay :
> http://stores.ebay.com/toothfairystore/Woodpecker-EMS-Tips-/_i.html?rt=nc&_fsub=2939615016&_sid=1049312526&_trksid=p4634.c0.m14.l1581&_pgn=2
>
> --
> Quand Eugénol a exclu Narik, Eugénol a perdu plus que Narik.

Je l'ai pourtant chercher celui la (E3/ED3) sur ebay, malheureusement pas trouver et vient d'en commander 2 Satelec à plus de 120 boules pièce...boules...c'est le mot.
En tout cas merci pour le lien

Big4flag4_small

Re: cavité d'accés sur molaires

king_zoulou écrivait:
---------------------
> Marc Apap écrivait:
> -------------------
>
> > Vu la façon laborieuse que tu as de faire, je comprends que tu réclames une
> > revalorisation de la nomenclature !
>
> Bof, à force, ça va vite.
> Et puis je n'en suis pas encore au stade des endos exclusifs qui en fmc
> t'expliquent qu'ils passent parfois une heure avant de rentrer une lime dans un
> canal.

Endo exclusif ou pas, parfois il est nécessaire de passer une heure sur une cavité d'accès, c'est la loi de l'emmerdement maximum

Big4flag4_small

Re: cavité d'accés sur molaires

brighita écrivait:
------------------
> bonsoir , j'ai quelque difficulté a réaliser correctement mes cavités d'accés
> sur des molaires soit supérieures ou inférieures . je panique tout le temps,
> meme si je connais parfaitement mes reperes , mais j'ai tout le temps peur de
> faire des perforations ( chose qui m'arrive malheureusement).
> pouvez vous me donner des astuces ?

Au moins des loupes, sinon un microscope,c'est le seul moyen.

Pa050055_small

Re: cavité d'accés sur molaires

brighita écrivait:
------------------
> bonsoir , j'ai quelque difficulté a réaliser correctement mes cavités d'accés
> sur des molaires soit supérieures ou inférieures . je panique tout le temps,
> meme si je connais parfaitement mes reperes , mais j'ai tout le temps peur de
> faire des perforations ( chose qui m'arrive malheureusement).
> pouvez vous me donner des astuces ?

salut

molaire sup: mi-pente mésio-vestibulaire (edit) de la cuspide disto-palatine

molaire inf: sillon médian à hauteur de la cuspide disto-linguale

matériel: fraise diamantée endo-access, conique avec boule

méthode: descente verticale, en élargissant à peine en descendant, sous spray abondant, sans appui exagéré
il est important d'évaser légèrement le pertuis de descente afin de pouvoir "sentir" l'effraction de l'extrémité boule du fait de l'absence de frottement sur les parois de ce pertuis

contrôle: dès cette sensation de "chute" dans la cavité camérale, arrêter la rotation et se mettre en appui pariétal tout en faisant un mouvement de retrait: la boule doit en principe "accrocher" le surplomb du plafond caméral à récliner

sonder en direction de la racine, la sonde doit en principe déjà s'engager dans le canal

à ce stade, par prudence, je préfère récliner tout le plancher avec une fraise tungstène endo à bout mousse afin d'être certain de ne pas "marquer" le plancher caméral, toujours en appui pariétal mais en accentuant l'évasement de la cavité d'accès

avec un peu d'habitude on peut dégrossir à la fraise endo-access en travaillent en retrait tant que la boule nous laissera cette impression de s'accrocher en retrait sur le surplomb de plafond pas encore dégagé.

ne pas hésiter à utiliser régulièrement la sonde pour repérer l'emplacement et l'orientation des canaux afin d'éviter de trop évaser la cavité d'accès et trop délabrer la dent